FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

René Higuita

René Higuita.jpg

René Higuita

 

José René Higuita Zapata

Né le 28 août 1966 à Medellin (COL)

https://www.blog4ever-fichiers.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5498620_20160224122592.png Colombien, gardien de but, 1m75

Surnoms: "El Loco", "Le roi Scorpion"

https://www.blog4ever-fichiers.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5498620_20160224122592.png 68 sélections, 3 buts

 

1985 Millonarios (COL) 16 matchs, 5 buts

1986/92 Atlético Nacional (COL) 112 matchs, 1 but

1992/93 Real Valladolid (ESP) 15 matchs

1994/97 Atlético Nacional (COL) 69 matchs, 3 buts

1997/98 Veracruz (MEX) 30 matchs, 2 buts

1999/00 Independiente Medellin (COL) 20 matchs, 4 buts

2000/01 Real Cartagena (COL) 21 matchs, 2 buts

2001/02 Atletico Junior (ARG) 4 matchs

2002/03 Deportivo Pereira (COL) 13 matchs

2004 Aucas (EQU) 35 matchs

2005 Bajo Cauca FC (VEN) 13 matchs, 1 but

2007 Guaros (VEN) 10 matchs

2008 Deportivo Rionegro (COL) 10 matchs, 2 buts

2008/10 Deportivo Pereira (COL) 12 matchs, 5 buts

 

Le gardien colombien René Higuita est une des personnalités les plus atypiques du football sud-américain et une figure clé dans l'essor de la Colombie à l'echelle internationale dans le cadre d'une grande génération qui va suivre avec Carlos Valderrama et Freddy Rincon. Gardien de génie, il est le reflet de ce pays trop méconnu dans les clichés d’un passé peu glorieux. Né en Colombie dans un quartier pauvre de la ville de Medellin, d’une mère célibataire qui décède peu de temps après, il passe son enfance dans un contexte économique et social très compliqué. Rene Higuita.jpgIl exerce le métier de vendeur de journaux entre autres, pour gagner sa vie. Selon la légende, il serait devenu gardien de but par hasard. René est à la base un grand buteur avec son équipe. Dans un match de son école, le gardien de but se blesse. Sans gardien remplaçant, ils choisissent un portier parmi les joueurs de champ. René est sélectionné pour remplacer ce joueur, et le match qu’il effectue démontre qu'il doit devenir gardien de but. Un rôle de buteur qu’il n’abandonnera pas vraiment puisque René Higuita est également réputé pour avoir marqué plus de 40 buts dans sa carrière professionnelle. La plupart sur coup-franc. Il joue la meilleur partie de sa carrière en Colombie avec le club de l'Atlético Nacional où il aide l'équipe à remporter le championnat de Colombie à de nombreuses reprises et d'offrir pour la première fois la Copa Libertadores et la Copa Interamericana. Il fait parler de lui pour la première fois à 20 ans quand Francisco Maturana lui fait confiance à la surprise générale comme gardien de l'équipe nationale lors de la Copa America 1987. Mais Higuita est devenu célèbre lors d'un match amical entre l'équipe d'Angleterre et la Colombie à Wembley en septembre 1995. Sur un centre raté de l'Anglais Redknapp et alors que le ballon se dirige vers son but, Higuita plonge en avant, à l'horizontale, en posant les mains sur le gazon et l'écarte, sans vision, grâce à ses talons ! Un coup de folie, un arrêt aussi sportif qu'artistique, un coup du scorpion que personne auparavant n'avait même jamais osé imaginer. Tout "Higuita" est résumé dans cette action. Higuita est aussi connu pour ses prises de risques inutiles et parfois compromettantes pour son équipe. La surface de réparation a toujours été beaucoup trop petite pour René Higuita qui ne pouvait s'empêcher d'aller dribbler un joueur, de placer une tête ou de tirer un coup franc a 35 m de ses buts. Ainsi, en huitième de finale du Mondial 90 contre le Cameroun et alors que l'on dispute la prolongation, Higuita perd le ballon en dehors de sa surface de réparation et Roger Milla s'en va marquer dans le but vide, et donner ainsi la qualification pour les quarts aux Lions indomptables (2 buts à 1). En 2004, il met sa carrière de joueur entre parenthèses pour entraîner les gardiens de la sélection colombienne et du club de Aucas de Quito, en première division équatorienne. Mais l’aventure est de courte durée. Si bien qu'en 2007, il rechausse les crampons pour devenir le nouveau gardien de Guaros de Lara, promu en première division vénézuelienne. Il poursuit ensuite en troisième division colombienne, au Deportivo Rionegro. Il a alors 41 ans. Finalement, le 25 janvier 2010, René Higuita raccroche définitivement les crampons à l'âge de 43 ans. Il célèbre son jubilé à Medellin devant plus de 20 000 spectateurs. Il gratifie ces derniers de deux de ses spécialités : un but sur coup-franc et, bien entendu, un dernier Coup du Scorpion. Dans la vie, comme sur le terrain, "El Loco" se signale par son irrationalité. Contrôlé positif à la cocaïne, emprisonné plusieurs mois pour avoir servi de médiateur dans une affaire d'enlèvement touchant de près Pablo Escobar, relooké grâce à une opération de chirurgie esthétique afin de participer à une émission de télé-réalité, ce footballeur a bâti sa vie comme un roman. Mais il restera dans la lignée des fantasques gardiens de but latino-américains comme José Luis Chilavert ou Jorge Campos.

 

PALMARÈS


3ème de la Copa America en 1987 et 1995 (Colombie)

4ème de la Copa America en 1991 (Colombie)

Vainqueur de la Copa Libertadores en 1989 (Atletico Nacional)

Finaliste de la Copa Libertadores en 1995 (Atletico Nacional)

Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1989 (Atletico Nacional)

Vainqueur de la Copa Interamericana en 1989 et 1997 (Atletico Nacional)

Champion de Colombie en 1991 et 1994 (Atletico Nacional)



DISTINCTIONS PERSONNELLES


3ème meilleur joueur Sud-Américain de l’année en 1989 et 1990

Nommé dans l'équipe type sud-américaine de l'année en 1989 et 1990

Élu parmi les "légendes" du foot par Golden Foot en 2009

 

DIVERS


- Il subit une opération de chirurgie plastique dans le cadre de l'émission de télé-réalité Cambio Extremo dans l'espoir de redémarrer sa carrière en 2005.

 

VIDÉO




12/05/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 900 autres membres