FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Manfred Kaltz

Manfred Kaltz.jpg
Manfred Kaltz

 

Manfred Kaltz

Né le 6 janvier 1953 à Ludwigshafen (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Défenseur droit, 1m86

Surnom: "Manni"

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 69 sélections, 8 buts

 

1971/89 Hambourg SV (ALL) 568 matchs, 76 buts

1989 Bordeaux (FRA) 1 match

1989/90 FC Mulhouse (FRA) 12 matchs, 1 but

1990/91 Hambourg SV (ALL) 13 matchs

 

Manfred Kaltz compte à son actif 581 rencontres en première division allemande, pour 76 buts, toutes sous le maillot du Hambourg SV, avec lequel il a remporté trois fois le championnat et deux fois la Coupe d'Allemagne, ainsi que la Coupe d'Europe des Clubs Champions en 1983. "Mister Bundesliga" a été pendant 20 ans une véritable institution dans ce club, au poste d'arrière droit. Sur le plan technique, il était considéré comme froid, objectif et calculateur. Ce défenseur plutôt offensif était toujours capable de se montrer dangereux devant le but et ne reculait devant rien pour servir son équipe. Manfred Kaltz.jpgLe joueur originaire de Ludwigshafen a commencé sa carrière en Bundesliga en 1971, au Hambourg SV, dont il porté les couleurs jusqu'en 1989. Le joueur du club de la Hanse qui possède non seulement le plus gros palmarès, mais qui détient aussi quelques records, comme par exemple le plus grand nombre de penaltys convertis en Bundesliga (53 buts) ainsi que le plus grand nombre de buts contre son camp (6 buts). Au niveau international aussi, le défenseur célèbre pour ses centres brossés a derrière lui une grande carrière. Il a fait partie de toutes les équipes juniors de son pays. En 1975, à 22 ans, il fête sa première sélection à Vienne contre l'Autriche (2 à 0). Conscient de ne pouvoir détrôner Beckenbauer, "Manni" avait renoncé au rôle de libéro qui était le sien afin d'avoir une chance d'être sélectionné. Une fracture du péroné le rejetait dans l'ombre. Son retour au premier plan coïncide avec le départ de Beckenbauer pour les Etats-Unis. Le hambourgeois remplace le Bavarois dans le rôle de patron de la défense. Pour s'adapter au mieux à son nouveau statut, Kaltz se crée une arme redoutable : le "centre-banane" (ou "Bananenflanke" en allemand), des centres brossés qui font le bonheur de ses coéquipiers, notamment Horst Hrubesch. Avec l'équipe nationale, pour laquelle il a marqué 9 buts en 69 matches, Kaltz a été sacré champion d'Europe en 1980. Il a également participé deux fois à la Coupe du Monde, en 1978 et en 1982. Au nombre de ces rencontres qui se sont achevées sur une amère défaite figure la finale perdue de la Coupe du Monde en 1982 contre l'Italie (1 à 3).Totalement abattus, ils n'avaient plus d'énergie après une homérique demi-finale contre la France, remportée 8 tirs au but à 7 après avoir été menés 3 buts à 1. Kaltz a en outre été le capitaine de l'équipe de RFA à six reprises. Il connaît sa dernière sélection le 23 février 1983 contre le Portugal (0 à 1). Il quitte ensuite Hambourg au bout de 18 ans pour la France, où il fait un bref passage aux Girondins de Bordeaux. Le 22 juillet 1989, les 17 235 personnes du stade Saint-Symphorien de Metz ne le savent pas, mais ils seront les seuls à avoir le privilège de voir jouer Manfred Kaltz en live avec Bordeaux. En fin de course, le joueur qui a tout gagné à Hambourg se rend vite compte que les Girondins sont trop costauds pour lui et file à Mulhouse avant la fin de l'été, avant de retourner dans son club fétiche. Il travaille ensuite brièvement comme entraîneur adjoint au côté de Felix Magath dans les années 1990, est resté lié à l'univers du football à travers son école, la Manfred-Kaltz-Fussballschule, qui veut transmettre la passion du ballon rond aux enfants et aux adolescents.
 
PALMARÈS
Vainqueur de l'Euro 1980 (RFA)
Finaliste de l'Euro 1976 (RFA)
Finaliste de la Coupe du Monde en 1982 (RFA)
Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1983 (Hambourg SV)
Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1980 (Hambourg SV)
Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1983 (Hambourg SV)
Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1977 et 1983 (Hambourg SV)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1977 (Hambourg SV)
Finaliste de la Coupe UEFA en 1982 (Hambourg SV)
Champion d’Allemagne en 1979, 1982 et 1983 (Hambourg SV)
Vice-champion d’Allemagne en 1976 et 1980 (Hambourg SV)
Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 1976 et 1987 (Hambourg SV)
Finaliste de la Coupe d’Allemagne en 1974 (Hambourg SV)
Finaliste de la Supercoupe d’Allemagne en 1987 (Hambourg SV)
Vainqueur de la Coupe de la ligue allemande en 1973 (Hambourg SV)
VIDÉO



04/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 910 autres membres