FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Matthew Le Tissier

Matt Le Tissier.jpg
Matthew Le Tissier

 

Matthew Paul Le Tissier

Né le 14 octobre 1968 à Saint-Pierre-Port (ANG)

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, Milieu offensif/Attaquant, 1m87

Surnoms: Matt, Le God

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 8 sélections

 

1986/2002 Southampton (ANG) 456 matchs, 161 buts

2002/03 Eastleigh (ANG) 17 matchs, 3 buts

2013 Guernsey (ANG) 1 match

 

Homme d’un seul club, le meilleur milieu de terrain anglais des années 90 et sans doute passé à côté d’une formidable carrière, la "faute" à un amour démesuré pour ses couleurs: Southampton FC, un club qui chaque année luttait pour rester en Premier League. Son talent, son style et surtout sa fidélité lui ont d’ailleurs valu un surnom à la hauteur de son statut : "Le God". Précurseur des milieux de terrain anglais techniques et buteurs, peu de gens connaissent Matt Le Tissier en dehors de la Grande Bretagne. Le Tissier ne fut pas une star internationale, ne joua que très peu de matchs internationaux avec l’équipe nationale mais il est sûrement un des joueurs anglais les plus talentueux de l’histoire du football britannique. Matt Le Tissier.jpgLe Tissier fut l’un des précurseurs du changement du football anglais avec Paul Gascoigne ou encore Paul Merson, préférant le jeu au sol et la technique au kick & rush et à la force, lui qui avait plus le physique d’un joueur de fléchettes que celui d’un footballeur professionnel. Né en 1968 sur l’île anglo-normande de Guernesey, d’où son nom à consonance française, Matt Le Tissier débute sa carrière en 1986. Supporter des Spurs de Tottenham, il enfile pourtant la tunique rouge et blanche des "Saints" de Southampton, qu’il ne quittera plus jamais. Récompensé en 1990 du titre de meilleur jeune de l'année après une saison où ses 20 buts auront, déjà, permis aux Saints de se sauver de la relégation, Le Tissier commence à attiser les envies des clubs les plus huppés du pays. Fidèle aux Saints, celui qui en devient vite le capitaine et le porteur attitré du mythique N°7, va également devenir l’une des attractions de la Premier League des années 90. Rivalisant avec les Waddle, Shearer, Cantona ou Wright en termes d’efficacité, il ajoute à bon nombre de ses buts une dimension irréelle et esthétique qui fait sa renommée. Très souvent placé dans les différents tops buts de l’année, il avait la particularité de se lever le ballon avant de tirer de volée. Maigre consolation pour celui qui joua le maintien toute sa carrière et qui n’aura jamais la chance de disputer le moindre match en Coupe d’Europe. Ses seuls matches contre des équipes étrangères, il les dispute avec la sélection anglaise, qui ne lui offrira malheureusement pas la chance de disputer une grande compétition internationale. Avec seulement 8 sélections pour aucun but, il fait partie de ces énigmes du football qui n’auront jamais percé avec le maillot de leur pays malgré des performances toujours excellentes en club. Mais Matthew Le Tissier n’a pas eu besoin de l’équipe nationale pour construire sa légende. Il est d’ailleurs le premier milieu de terrain de l’histoire à atteindre les 100 buts en première division anglaise, rejoint plus tard par les Frank Lampard, Ryan Giggs et Paul Scholes. Auteur au total de 210 buts en 540 matches pour le compte des Saints de Southampton, il emporte avec lui un autre chiffre légendaire : celui de ses 48 penaltys marqués sur 49 tentés. Le gardien Mark Crossley, évoluant à Nottingham Forest est en effet le seul à avoir mis Le Tissier en échec dans cet exercice où son sang froid et sans désinvolture étaient aussi comiques qu’efficaces. L’histoire d’amour entre Le Tissier et Southampton se termine le 19 mai 2001 lors du dernier match de la saison de Premier League face à Arsenal. Il s’agissait également du dernier match de Southampton au stade The Dell, devenu trop petit pour le nombre grandissant de supporters du club et du God, avant de rejoindre le stade flambant neuf de St Mary’s. Le Tissier pour son dernier match, ne pouvait pas faire mieux que laisser sa marque dans l’histoire du stade en y marquant le dernier but officiel dans les dernières minutes signifiant la victoire par 3 buts à 2 et évitant ainsi une saison de plus la relégation. En 2002, il rejoint Eastleigh pour quelques matchs avant de mettre un terme à sa carrière. Il rechausse les crampons dix ans après pour aider le club de sa ville natale, le Guernsey FC, qui joue en 9ème division anglaise. Un club pour lequel il est également président honoraire. Matthew Le Tissier aura tout au long de sa carrière refusé de marcher sous les feux de la rampe mais on entend toujours raisonner dans les rues de Southampton: "He is God, Le God".

 

PALMARÈS


Finaliste de la Full Members Cup en 1992 (Southampton)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu jeune joueur de l’année PFA du championnat d'angleterre en 1990

Prix du but de l'année du championnat d'Angleterre en 1995

Élu joueur de l'année par les fans de Southampton en 1990, 1994 et 1995

Nommé dans l'équipe type de l'année PFA du championnat d'Angleterre en 1995

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2013

 

DIVERS


- Une fois le Dell Stadium démoli en 2001, de nouvelles habitations furent construites à la place et l’une d’elles reçue l’honneur de s’appeler: Le Tissier Court. De plus, une des loges les plus luxueuses du nouveau St Mary’s Stadium a également reçu le nom du fantastique joueur.

 

VIDÉO





03/03/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 733 autres membres