FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Mustapha Hadji

Mustapha-Hadji.jpg

Mustapha Hadji

 

Mustapha Hadji

Né le 16 novembre 1971 à Ifrane (MAR)

 Maroc.png Marocain, milieu offensif, 1m84

Surnom: "Le brésilien africain"

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4823080_201505155546743.png 63 sélections, 13 buts

 

1991/96 AS Nancy (FRA) 134 matchs, 31 butq

1996/97 Sporting CP (POR) 27 matchs, 3 buts

1997/99 Deportivo La Corogne (ESP) 31 matchs, 2 buts

1999/2001 Coventry (ANG) 62 matchs, 12 buts

2001/04 Aston Villa (ANG) 35 matchs, 2 buts

2004 Espanyol Barcelone (ESP) 16 matchs, 1 but

2004/05 Emirates Club (EAU) 15 matchs, 5 buts

2005/07 FC Sarrebruck (ALL) 54 matchs, 10 buts

2007/10 Fola Esch (LUX) 44 matchs, 25 buts

 

De tous les joueurs marocains, Mustapha Hadji est sans doute l'un des plus emblématiques. Sa technique et sa vision de jeu lui ont permis d’être considéré comme l’un des plus grands artistes de l’histoire du football marocain. Et c’est justement avec son pays qu’il va connaître les plus beaux moments de sa carrière. Mustapha Hadji a sublimé le monde entier par ses performances de haut vol avec sa sélection nationale. Par contre, sa carrière en club n’a pas été à la hauteur de son talent. Mustapha-Hadji-.jpgLe palmarès d'un joueur considéré comme l'un des plus fins techniciens du football africain est quasiment vide, mais Mustapha ne nourrit aucun regret. Mustapha aime son pays. Pour preuve, il a refusé une sélection avec les Bleus pour porter les couleurs des Lions de l’Atlas. Ainsi, il a pu disputer deux coupes du Monde avec le Maroc. La première en 1994 aux Etats-Unis, la seconde dans son pays d'adoption la France en 1998. C'est l’année de la consécration pour ce joueur : il va aligner des prestations exceptionnelles avec sa sélection nationale. Notamment ce ciseau retourné acrobatique inscrit à la dernière minute face à l’Egypte lors de la CAN 98 qui permet à son équipe de se qualifier pour les quarts de finale. Ou ce but incroyable face à la Norvège après une course de soixante mètres qui donne l’ouverture du score à son équipe durant la Coupe du monde 1998. Deux grands moments inoubliables qui aboutiront à un Ballon d’Or africain cette même année. Le meneur de jeu marocain est vraiment attaché à son pays, pour lui la sélection nationale est plus importante qu’un club. C'est pour cela que sa carrière en club n’a pas été aussi glorieuse qu’en sélection nationale. Le Marocain a connu des clubs de second rang en France avec Nancy, l’Espagne avec le Deportivo La Corogne et l’Espanyol Barcelone, le Portugal avec le Sporting Portugal et l’Angleterre avec Coventry et Aston Villa. La Premier League reste un grand moment pour l’homme aux 62 capes qui pense que le football sur le sol britannique est une religion. Puis il s’égare en Allemagne et enfin au Luxembourg en amateur. Dans sa carrière, il n’a pas pu saisir l’occasion de jouer dans une grande formation. Il a eu du mal à conserver le niveau de jeu qu’il avait avec les "Lions de l'Atlas". Mais il affirme à avoir aucun regret dans ses choix d'équipes et garde de bons souvenirs. Mustapha Hadji reste une icône du football marocain œuvrant toujours pour le ballon rond puisqu’il a été l’un des ambassadeurs de la coupe du Monde en Afrique du Sud aux côtés de George Weah, Abedi Pelé, Roger Milla et plusieurs autres joueurs du continent africain. C’est un symbole du football marocain, une idole pour tout un pays.

 

PALMARÈS


 

Vainqueur de la Coupe Intertoto en 2001 (Aston Villa)

Vice-Champion du Portugal en 1997 (Sporting CP)

Champion de France de D2 en 1991 (AS Nancy)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 2001 (Aston Villa)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1996 (Sporting CP)

Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1996 (Sporting CP)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’or Africain en 1998

Élu meilleur joueur de la Coupe d’Afrique des Nations en 1998

Élu "Joueur de légende" par la Confédération africaine de football en 2011

 

DIVERS


- Il est le frère aîné de Youssouf Hadji et le père de Samir Hadji, joueur professionnel lui aussi.

- Mustapha soutient l'action contre le racisme avec la campagne dénommée "Show Racism the Red Card".

 

VIDÉO




15/05/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 899 autres membres