FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

René Domingo

René Domingo.jpg
René Domingo

 

René Domingo

Né le 28 décembre 1928 à Sourcieux-les-Mines (FRA)

Décédé le 13 juin 2013 à Clermont-Ferrand (FRA)

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Milieu défensif, 1m79

Surnom: "Bill"

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 1 sélection

 

1949/64 Saint-Etienne (FRA) 544 matchs, 44 buts

 

Surnommé "Bill" à cause de sa passion pour les westerns, Il incarne à la perfection l'esprit de l'ASSE et ses valeurs véhiculés tout au long des année 50 et 60. S’il naît dans le Rhône, le jeune René passe toute sa jeunesse en Auvergne où il se forme à la pratique du football dans un club régional et réputé : La Combelle. Lors de matchs de sélection junior, il est remarqué par des responsables du fameux club de l’AS Saint-Etienne qui viennent jusqu’à Sourcieux-les-Mines, un jour de mai 1949, pour le recruter. René Domingo.jpgIl a 20 ans. Il effectue son premier match avec les Verts le 23 octobre 1949 à Sochaux mais, peut-être tétanisé par l’enjeu, il passe complètement au travers, humilié par son adversaire direct qu’il était censé surveiller, ce dernier s’offrant un festival. Après cette défaite douloureuse (2 à 6), il est la cible des quolibets de ses partenaires et de la presse qui ne l’épargne pas. Vexé, il veut repartir chez lui. Heureusement, il serre les dents et Ignace Tax lui donne une deuxième chance le 25 décembre 1949 à Geoffroy Guichard contre le FC Sète en guise de cadeau de noël. Cette fois-ci, il ne la laisse pas passer. L’ASSE gagne 1-0 et surtout le 1er janvier 1950, il inscrit les deux buts de la victoire contre le RC Lens (2 à 0) marquant les vrais débuts de Domingo à Saint-Etienne. Sa carrière, qui aurait pu s’achever aussi vite qu’elle avait commencée, est définitivement lancée. Les succès s’enchaînent et le conduisent rapidement au poste de capitaine du club stéphanois. Le 3 juin 1955, il soulève la Coupe Drago, le premier trophée de l’histoire du club, remportée au Parc des Princes contre Sedan (2 à 0). Suivi par le titre de champion de France en 1957, une consécration pour le tandem Domingo-Snella. Tous ces bons résultats, ainsi qu’un passage remarquée en Coupe d’Europe contre les Glasgow Rangers, valent au valeureux capitaine sa première et seul sélection en équipe de France contre l’Angleterre le 27 novembre 1957. En 1962, il remporte pour la première fois la Coupe de France, remise par le général De Gaulle en personne. L’avenir s’annonce brillant, mais un coup du sort vient fracasser la carrière de René Domingo, lors d’un match du championnat de France, face à Valenciennes, à l’aube de l’année suivante. À la quinzième minute, à la suite d’une charge menée par le nordiste Bolec Kocik, le capitaine stéphanois s’écroule, frappé d’une double fracture de la jambe. Il est opéré d’urgence sur place, à Valenciennes, mais lors de son transport à Saint-Etienne, la fracture se déplace. Une nouvelle opération doit être réalisée. Cet épisode va mettre un terme définitif à la carrière professionnelle de René Domingo, après pas moins de 537 rencontres, dont 423 en division 1. Un record. Il reste encore quatre ans au club en tant qu’entraîneur des amateurs, puis se retire sur la Côte d’Azur où il peut se consacrer à l’une de ses passions, les Westerns. Il décède le 13 juin 2013 à l'âge de 84 ans à Clermont-Ferrand.

 

 

PALMARÈS


Champion de France en 1957 et 1964 (Saint-Etienne)

Vainqueur de la Coupe de France en 1962 (Saint-Etienne)

Finaliste de la Coupe de France en 1960 (Saint-Etienne)

Vainqueur de la Coupe Charles Drago en 1955 et 1958 (Saint-Etienne)

Champion de France de D2 en 1963 (Saint-Etienne)



15/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 740 autres membres