FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Iran


Persepolis FC

Persepolis.png
Persepolis FC

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7283874_201708014547443.png Persepolis Teheran Football Club (باشگاه فوتبال پرسپولیس), fondé en 1963

Autre nom: Pirouzi (Victoire)

Surnom: L'armée rouge, Sorkhpoushan

Couleurs: rouge

Ennemis jurés: Esteghlal

Stade: Azadi (78 116 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé en 1963 par Ali Abdo, ancien boxeur rentré des Etats-Unis. Sa naissance coïncide avec la fin du Shahin FC, qui était avant le club dominant. Le Persépolis est l’équipe de la classe ouvrière.


03/08/2017
0 Poster un commentaire

Joueurs Iraniens

ATTAQUANTS

 

Ali Daei


03/08/2017
0 Poster un commentaire

Iran

Palmarès

 

Championnat d'Iran


01/08/2017
0 Poster un commentaire

Ali Daei

Ali-Daei--2-.jpg

Ali Daei

 

Ali Daei (علی دایی)

Né le 21 mars 1969 à Ardabil (IRA)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7283874_201708014547443.png Iranien, attaquant, 1m92

Surnom: Le roi

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7283874_201708014547443.png 149 sélections, 109 buts

 

1988/89 Esteghlal Ardabil (IRA)

1989/90 Taxirani (IRA) 20 matchs, 14 buts

1990/94 Bank Tejarat JC (IRA)

1994/96 Persepolis (IRA) 38 matchs, 23 buts

1996/97 Al-Sadd SC (QAT) 16 matchs, 10 buts

1997/98 Arminia Bielefield (ALL) 25 matchs, 7 buts

1998/99 Bayern Munich (ALL) 23 matchs, 6 buts

1999/2002 Hertha Berlin (ALL) 59 matchs, 6 buts

2002/03 Al-Shabab (EAU) 25 matchs, 11 buts

2003/04 Persepolis (IRA) 24 matchs, 16 buts

2004/06 Saba Battery (IRA) 51 matchs, 23 buts

2006/07 Saipa Karaj (IRA) 26 matchs, 10 buts

 

Il n'y a probablement aucun attaquant en Asie dont le nom soit plus synonyme de succès et de célébrité qu'Ali Daei, âme de la sélection iranienne durant plus de dix ans et détenteur du record mondial de buts inscrits en sélection nationale. Dans le Monde, rares sont les attaquants qui ont conservé leur efficacité aussi longtemps et continué à marquer régulièrement au crépuscule de leur carrière. Ali-Daei--1-.jpgIl a énormément travaillé tout au long de son parcours, ce qui fait de lui un parfait exemple pour ses pairs et pour les jeunes footballeurs en puissance. Ali Daei restera dans l'histoire du football comme le premier joueur à avoir inscrit 100 buts en sélection nationale. L'attaquant iranien (149 capes), est parvenu à ce chiffre grâce à un doublé contre le Laos (7 buts à 0) en qualifications du Mondial 2006, en novembre 2004. Un record qui le place parmi les grands messieurs du ballon rond au même titre que Pelé ou Ferenc Puskas. Né en Iran à la fin des années 1960, c’est dans son quartier qu’il découvre le football. Admis à l’Université de Téhéran, il commence ce sport dans un pays qui fait plutôt la part belle à la lutte et l’haltérophilie. Pourtant rapidement, il impressionne sur les terrains, par son physique et son efficacité devant le but. Après avoir joué pour des clubs iraniens de seconde zone, il rejoint le puissant club du pays Persépolis (ex-Pirouzi) où il obtient des statistiques remarquables en inscrivant beaucoup de buts en très peu de rencontres, ses performances impressionnantes lui ont permis d'obtenir de très bons résultats pour son club. Il remporte le championnat, le trophée du meilleur buteur mondial de l'année, et la Coupe d’Iran. Après un détour par le Qatar, il rejoint l'Europe et le club allemand de l'Arminia Bielefield avec son compatriote Karim Bagheri. Il y passera une saison et s'avérera être un franc succès. Courtisé par les grands clubs allemands, il signe au légendaire club de Franz Beckenbauer, le Bayern Munich. Il sera le premier joueur asiatique a joué un match de ligue des champions et sera reconnu comme un joueur de classe mondial dans cette équipe munichoise. Pourtant il dispute très peu de matchs avec le club de la Bavière. Là-bas il remporte le championnat, et atteint la finale de la Ligue des Champions. Mais c’est surtout du banc de touche qu’il vivra cette aventure. En Allemagne, il était connu pour être un vrai gentleman, célèbre pour la façon dont il traitait les fans. Mécontent de son statut de remplaçant, il rejoint le Hertha Berlin en 2000 et deviendra meilleur buteur de l'équipe en ligue des Champions la même année avec 3 buts inscrits. Puis il décide à 34 ans de rejoindre l'Asie et les Emirats alors que beaucoup d'autres clubs européens était encore intéressé par lui (les Rangers, le Rapid de Vienne...), se jugeant par lui-même qu'il n'était plus apte à jouer un match de très haut niveau. Il termine ensuite sa carrière dans son pays et annonce sa retraite le 28 mai 2007 à 38 ans. Il se reconvertit par la suite entraîneur. La seule déception aura été de ne pas réussir à gravir cette marche en Europe, un peu trop haute pour lui.

 

 

 

PALMARÈS


3ème de la Coupe d’Asie des Nations en 1996 et 2004 (Iran)

Médaille d’or aux Jeux Asiatiques en 1998 et 2002 (Iran)

Vainqueur du championnat d’Asie de l’Ouest en 2004 (Iran) 

Finaliste de la Ligue des Champions en 1999 (Bayern Munich)

Champion d’Allemagne en 1999 (Bayern Munich)

Champion d’Iran en 1996 (Persépolis) et 2007 (Saipa Karaj)

Vainqueur de la Coupe de la ligue allemande en 1999 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe d'Iran en 2005 (Saba Battery)

Vainqueur de la Supercoupe d'Iran en 2005 (Saba Battery)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur de toutes les sélections nationales (109 buts)

Élu meilleur footballeur asiatique de l’année en 1999

Meilleur buteur mondial de l’année en 1996 (22 buts) et 2004 (17 buts) (Persépolis)

Meilleur buteur du championnat d'Iran en 2004 (16 buts) (Persépolis)

Meilleur buteur de la Coupe d’Asie des Nations en 1996 (8 buts)

Meilleur buteur du Championnat d’Asie de l’Ouest en 2004 (5 buts)

Intronisé au Hall of Fame de l'AFC (Confédération asiatique) en 2013

 

VIDÉO



14/02/2015
0 Poster un commentaire