FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Ahmed Oudjani

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5396700_201601060615548.jpg
Ahmed Oudjani

 

Ahmed Oudjani

Né le 19 mars 1937 à Philippeville (ALG)

Décédé le 15 janvier 1998

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4946155_201506280357969.png Algérien, attaquant, 1m77

Surnom: "Medo"

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4946155_201506280357969.png 15 sélections, ? buts

 

1957/58 US Vendôme (FRA)

1958/65 RC Lens (FRA) 148 matchs, 94 buts

1965/66 RC Paris (FRA) 12 matchs, 5 buts

1966/67 Sedan (FRA) 7 matchs, 1 but

1967/68 Caen (FRA)

1968/69 US Tebessa (ALG)

1969/70 JSM Bejaïa (ALG)

 

Ahmed Oudjani a énormément marqué l’histoire du Racing Club de Lens. Habile des deux pieds et très fort de la tête, ce chasseur de buts devient l'un des meilleurs buteurs du club sang et or. Ahmed Oudjani.jpgFormé dans sa ville natale, Ahmed Oudjani arrive en France en 1955 pour jouer au club de l'US Vendôme où il a été meilleur buteur du groupe Ouest de CFA. Repéré par Henri Trannin, responsable du recrutement et directeur sportif de Lens, il rejoint le Racing lors de la saison 1957-58. Figure d'exception au sein du club des "gueules noires", tant par son palmarès que par ses origines algériennes, il s'impose auprès du public alors que l'immigration polonaise rythme à cette époque les recrutements du club. Cet international algérien devient vite le meilleur buteur lensois lors de la saison 1959-1960 (16 buts). Sa carrière est pourtant stoppée par les événements d’Algérie qu’il devra rejoindre. Sa carrière est mise entre parenthèse par la guerre d'Algérie puisqu'il intègre dès lors "l'équipe de football du FLN" en tournée dans les pays de l'Est, soutenant la cause algérienne, constitué l'année précédente en toute clandestinité. Dès l'indépendance, comme son collègue et compatriote Rachid Mekhloufi à l'AS St Etienne, il revient lors de la saison 1962-63. L'année suivante, l’attaquant termine même meilleur buteur de première division avec 30 réalisations, dont 6 buts inscrits lors d'une mémorable victoire contre le Racing club de Paris (10 buts à 2) le 8 décembre 1963. Avec les sang et or, il remporte seulement trois coupes Charles Drago, compétition disparue aujourd'hui. En fin de carrière, il joue successivement au Racing Club de Paris, à Sedan et à Caen, puis rentre en Algérie en 1968. Il met fin à sa carrière professionnelle dans son pays, où il a été sélectionné à quinze reprises en équipe nationale. Entraîneur-joueur de la JSM Béjaïa, il est contraint de rentrer de France en 1970 à cause de la maladie de son plus jeune fils. Installé à Lens, celui que le public minier surnomme affectueusement "Medo" intègre le staff lensois à partir de 1974, comme conseiller technique des Sang et Or à l'extérieur et comme entraîneur des plus jeunes. Le 15 janvier 1998, Ahmed Oudjani décède à l'âge de 60 ans des suites d'un arrêt cardiaque. Son fils Cherif mènera lui aussi une brillante carrière de footballeur au sein du championnat de France comme au sein de l'équipe nationale algérienne.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe Charles Drago en 1959, 1960 et 1965 (RC Lens)

Vainqueur de la Coupe de l’amitié en 1962 (Lens)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur du championnat de France en 1964 (30 buts) (Lens)

 

DIVERS


- Il détient le record de titres de Coupe Charles Drago, compétition disparue, avec Ginès Liron, Jean Molla, Bernard Placzek et Jean Deloffre. Cependant il n'a pas participé à la finale de 1965.



06/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 910 autres membres