FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Ernest Willimowski

Ernst Willimoski.jpg
Ernest Willimowski

 

Ernst Otto Pradella Willimowski

Né le 23 juin 1916 à Kattowitz (ALL)

Décédé le 30 août 1997 à Karlsruhe (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4949842_201506290903363.png Polonais, https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, attaquant, 1m72

Surnom: "Ezi"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4949842_201506290903363.png 22 sélections, 21 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 16 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 4 matchs, 1 but)

(Coupe du Monde: 1 match, 4 buts)

 

1ère sélection : 21 mai 1934 contre le Danemark (2-4)

 

 Allemagne nazie.png Allemagne Nazie: 8 sélections, 13 buts

(Matchs amicaux: 8 sélections, 13 buts)

 

Dernière sélection : 22 novembre 1942 contre la Slovaquie (5-2)

 

Silesie.png Silésie: 6 sélections, 7 buts

 

1927/34 FC Katowice (POL)

1934/39 Ruch Chorzow (POL) 86 matchs, 112 buts

1939 Bismarckhütter SV (ALL)

1939/40 1. FC Kattowitz (ALL)

1940/42 Chemnitzer FC (ALL)

1942/43 TSV Munich 1860 (ALL)

1943 LSV Mölders Krakau (ALL)

1944 1. FC Kattowitz (ALL)

1944 Karlsruher FV (ALL)

1946 SG Kassel (ALL)

1946 SG Merseburg (ALL)

1946/47 Ascota Chemnitz (ALL)

1947 SG Babelsberg (ALL) (Invité) 2 matchs

1947 TSG Arolsen (ALL) (Invité) (Prêt) 1 match

1947 Hameln 07 (ALL)

1948 Olympia Niederzwehren (Invité) (Prêt)

1948 TSV Detmold (Invité) (Prêt)

1948/49 BC Augsburg (ALL) 6 matchs, 3 buts

1949 RC Strasbourg (FRA) (Invité)

1949/50 Offenburger FV (ALL)

1950/51 FC Singen 04 (ALL) 30 matchs, 16 buts

1951/55 VfR Kaiserslautern (ALL) 90 matchs, 70 buts

1956/59 Kehler FV (ALL)

 

Surnommé "Ezi", Ernst Willimowski a dû accomplir sa carrière en pleine guerre. L’annexion de la Pologne et l’interdiction du sport aux Polonais d’origine ne le freinent pourtant pas. Willimowski inscrit but sur but et devient le premier joueur de l’histoire à marquer un quadruplé en un seul match de phase finale d’un Mondial. C’était lors de Pologne-Brésil (défaite 5 buts à 6 malgré tout) au stade de la Meinau à Strasbourg en 1938. Né sous le nom de Ernst Otto Pradella en Haute-Silésie, il a grandi dans une famille germanophone. Son père sera tué sur le front russe pendant la Première guerre mondiale. À l'âge de 13 ans, sa mère Paulina se remarie avec un officier de l'armée polonaise s'appelant Roman Wilimowski. En épousant la mère, l’officier donne son nom de famille au fils selon la loi. Durant son adolescence, il préfère plutôt passer son temps à jouer au football que d'aller à l'école. Sur les conseils d'une prof, il s'inscrit dans le meilleur club de la minorité allemande en Pologne, le FC Katowice. Très vite repéré, il rejoint ensuite en 1932 le club voisin champion en titre le Ruch Wielkie Hajduki, l'ancêtre du Ruch Chorzow. Rapide et à l'aise des deux pieds, il base toute sa carrière durant son jeu sur le même rituel : recevoir le ballon, fixer le premier défenseur, le passer, fixer le second, l'humilier, puis crucifier le gardien au premier ou second poteau avec le pied droit ou gauche, selon l'humeur. Dès sa première saison, il inscrit 33 buts et s'impose très vite comme l'un des leaders de l'équipe. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5165961_20151003132823.jpgAvec Teodor Peterek et Gerard Wodarz, il forme l'attaque la plus efficace dans l'histoire du championnat polonais. Avec le club, il remporte 5 fois le titre de champion (1933, 1934, 1935, 1936 et 1938) et inscrit au total 112 buts en 86 matchs finissant deux fois meilleur buteur, en 1934 et 1936. Il détient aussi le record de buts inscrits dans un match du championnat de Pologne, 10 buts lors d'une victoire 12 buts à 1 contre l'Union Touring Lodz le 21 mai 1939. Willimowski a également la même réussite en sélection, avec 21 buts inscrits en 22 capes entre 1934 et 1939. Grâce à cela, il devient le premier joueur de l'histoire à inscrire quatre buts en un seul match de coupe du Monde, lors du deuxième tour contre le Brésil à Strasbourg lors du Mondial 1938. Son dernier match avec la sélection polonaise est surement l'un des meilleurs de sa carrière. Le 27 août 1939 à Varsovie contre la Hongrie, vice-championne du Monde en titre, il offre un dernier triplé (victoire 4 buts à 2) avant l'envahissement de l'Allemagne nazie quatre jours plus tard. Devenu citoyen allemand après l'annexion de son pays, il continue à jouer au football alors que le sport est interdit aux Polonais d'origine. Après un match pour son ancienne équipe Ruch, qui s'appelle "Bismarckhütter SV" durant l'annexion, il rentre à son premier club, le 1.FC Kattowitz. Mais au bout de cinq mois, il s'engage avec le Polizei-Sportverein Chemnitz. Comme il ne veut pas servir dans la Wehrmacht - il est devenu policier comme le reste de ses coéquipiers - mais qu'il veut rester en vie, il a profité de ses origines silésiennes pour signer la "Volksliste", lui reconnaissant la nationalité allemande. Parallèlement, Ernest Wilimowski devient Ernst Willimowski, un petit changement de lettres, pour avoir l'air un peu moins Polonais, qui lui sera bien utile par la suite. En plus de sauver sa vie en 1942, il parvient aussi à sauver celle de sa mère, faite prisonnière à Auschwitz. La suite de sa carrière, c'est dans de nombreux clubs allemands dont peu d’archives ont aujourd’hui pu faire surface. Appelé en sélection par l'entraîneur Sepp Herberger, il joue avec le maillot allemand du IIIe Reich avec dessus l'aigle noir et une croix gammée, et non le blanc habituel. Il inscrit 13 buts en 8 sélections entre 1941 et 1942, dont un quadruplé conte la Suisse à Berne, le 13 octobre 1942. Il n'a alors que 26 ans mais très vite, l'Allemagne ne peut plus disputer de rencontres internationales à cause de la guerre. Mise au ban des nations après la victoire des Alliés, elle n'aura l'autorisation de prendre part aux compétitions internationales que bien des années après. Il est trop tard pour Wilimowski même s'il décide de rester en Allemagne et de poursuivre sa carrière de joueur jusqu'en 1959. Il aurait même jouer pour le RC Strasbourg lors d'un match amical en 1949 selon certaines archives. Au total, il a inscrit tout au long de sa carrière 554 buts tout de même, une performance très vite oubliée par les amoureux du ballon rond. Ernest Willimowski a même arrêté le football lors de la dernière année de la Seconde Guerre Mondiale (1945), une parenthèse qu'il n'a jamais évoqué par la suite. Dans la propagande de la République populaire de Pologne, il est considéré comme un collabo de l'Allemagne nazie. Mais après la chute du régime communiste en 1989, il est réhabilité dans de nombreuses publications. Sans avoir pu jamais rentré en Haute-Silésie, il décède le 30 août 1997 à l'âge de 81 ans à Karlsruhe. Pour finir, il semblerait que quoi qu’on en dise, Willimowski a marqué le football polonais de son empreinte. Si peu de gens le connaissent, c’est en grande partie dû à la censure le concernant. Et encore aujourd'hui, il est toujours vu aux yeux d'un bon nombre de supporters polonais comme un traître qui ne mérite que le plus grand des mépris. Wilimowski a pourtant toujours dit vouloir faire passer le football avant tout. Beaucoup de regrets sont apparus par la suite, notamment lorsque quelques mois avant sa mort, il déclare: "Si la guerre n'avait pas eu lieu, je serais resté en Silésie. " Génie ou traître, il est en tout cas une légende du ballon rond.

 

PALMARÈS


Champion de Pologne en 1933, 1934, 1935, 1936 et 1938 (Ruch Chorzow)

Champion de Silésie en 1932 (FC Katowice)

Vainqueur de la Coupe de la Bade-du-Sud (Coupe Südbadischer) en 1957 (Kehler FV)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur du championnat de Pologne en 1934 (33 buts), 1936 (18 buts) (Ruch Chorzow) et 1939 (12 buts) (Bismarckhütter SV)

Meilleur buteur de la Coupe d'Allemagne en 1942 (14 buts) (TSV Munich 1860)

À reçu la médaille du Mérite de la Fédération Polonaise de football



03/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1077 autres membres