Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Piet Fransen

Piet Fransen.jpg
Photo: ©Sport in Stad

 

Piet Fransen

 

Petrus Jan Fransen

Né le 5 juillet 1936 à Groningue (HOL)

Décédé le 2 août 2015 à Groningue (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Milieu de terrain

Surnom: "Mister FC Groningen"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 6 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 3 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du monde: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 25 octobre 1964 contre l'Albanie (2-0)

Dernière sélection : le 23 mars 1966 contre la RFA (2-4)

 

1952/57 Velocitas 1897 (HOL)
1957/65 GVAV-Rapiditas (HOL) 256 matchs, 55 buts
(Championnat des Pays-Bas: 190 matchs, 41 buts)
(Championnat des Pays-Bas de D2: 58 matchs, 7 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 8 matchs, 7 buts)
1965/66 Feyenoord Rotterdam (HOL) 43 matchs, 6 buts
(Championnat des Pays-Bas: 40 matchs, 6 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 1 match)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)
1967/70 GVAV-Rapiditas (HOL) 154 matchs, 18 buts
(Championnat des Pays-Bas: 106 matchs, 11 buts)
(Championnat des Pays-Bas de D2: 35 matchs, 6 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 13 matchs, 1 but)
1971/73 FC Groningen (HOL) 68 matchs, 5 buts
(Championnat des Pays-Bas: 65 matchs, 5 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 3 matchs)
 
Icône du FC Groningen, Piet Fransen était un bon milieu de terrain néerlandais des années 1960.
 
Surnommé "Mister FC Groningen", l'emblème local a joué l'essentiel de sa carrière au GVAV-Rapiditas, l'ancêtre du club de la ville estudiantine. D'ailleurs, il participera aux deux premières saisons en Eredivisie de la "Trots van het Noorden" tout nouvellement formé en 1971. Entre-temps, ce talent naturel passera une saison et demi au Feyenoord Rotterdam, terminant deux fois vice-champion des Pays-Bas. Il a aussi connu les honneurs de la sélection néerlandaise, notamment lors de la campagne des éliminatoires pour la Coupe du Monde 1966, à laquelle les Oranje ne se qualifieront pas. Né le 5 juillet 1936 et décédé dans sa ville de cœur le 2 août 2015 à l'âge de 79 ans, une rue et une tribune du stade Euroborg porte son nom. À ne pas confondre avec un autre Piet Fransen, buteur puissant au PSV Eindhoven durant les années 50.
 
PALMARÈS
 
Vice-champion des Pays-Bas en 1966 et 1967 (Feyenoord Rotterdam)
Champion des Pays-Bas de D2 en 1960 (GVAV Groningen)
Vice-champion des Pays-Bas de D2 en 1971 (GVAV Groningen)

30/01/2023
0 Poster un commentaire

Patrick Blondeau

Patrick Blondeau.jpg
Photo: ©Matthew Ashton/EMPICS

 

Patrick Blondeau

 

Né le 27 janvier 1968 à Marseille (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Défenseur droit, 1m74

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 2 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 22 janvier 1997 contre le Portugal (2-0)

Dernière sélection : le 2 avril 1997 contre la Suède (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png militaire: 1 sélection

 

1987/89 FC Martigues (FRA) 82 matchs, 1 but
(Championnat de France de D2: 71 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 11 matchs)
1989/97 AS Monaco (FRA) 191 matchs, 5 buts
(Championnat de France: 148 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 10 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue: 7 matchs)
(Ligue des Champions: 6 matchs)
(Coupe des Coupes: 9 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 11 matchs, 1 but)
1997/98 Sheffield Wednesday (ANG) 6 matchs
1998 Bordeaux (FRA) 13 matchs
(Championnat de France: 9 matchs)
(Coupe de France: 1 match)
(Coupe de la ligue anglaise: 3 matchs)
1998/2001 Olympique de Marseille (FRA) 78 matchs
(Championnat de France: 58 matchs)
(Coupe de France: 4 matchs)
(Coupe de la ligue: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 6 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs)
2001/02 Watford (ANG) 27 matchs
(Championnat d'Angleterre de D2: 24 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 1 match)
(Coupe de la ligue anglaise: 2 matchs)
2002/05 US Créteil (FRA) 67 matchs
(Championnat de France de D2: 58 matchs)
(Coupe de France: 5 matchs)
(Coupe de la ligue: 4 matchs)
 
Latéral droit au sang très chaud, Patrick Blondeau était le mauvais garçon par excellence. Un mec capable de "détruire" les attaquants adverses par des méthodes pas toujours respectables. Comme dirait Akhenaton, tu reconnais bien là le style des Bad Boys de Marseille.
 
Pur jus marseillais, il a grandit dans les quartiers Nord de la cité phocéenne sous la baguette d'un papa docker. L'homme se forge une sacré réputation à la tête de sa bande, dans les rues de la ville. Addict des soirées avec ses potes et certainement pas prédisposé à mener une vie de sportif avec les sacrifices que cela sous-entend, il considère durant de longues années le football comme un loisir parmi tant d’autres. Curieusement, il se tient mieux sur un terrain de football que dans la vie.
 
Formé au SO Septêmes, il débute sa carrière pro chez le voisin du FC Martigues en 1987. Deux ans plus tard, ses belles performances sous le maillot martégal lui permette de faire le grand saut et de rejoindre un cador de la D1, l’AS Monaco, un des grands rivaux de l’OM à l’époque. Il y passe huit saisons, avec à la clé la coupe de France remportée en 1991 et un titre de champion décroché en 1997. Considéré comme un des piliers du groupe monégasque, il quitte la Principauté pour le nord de l'Angleterre, direction Sheffield Wednesday. Un échec cuisant. Revenu quelques mois à Bordeaux, il pose enfin ses valises dans sa ville de cœur à la fin de sa carrière pour trois saisons au cours desquelles il atteindra tout de même une finale européenne, la coupe de l'UEFA perdue 3 buts à 0 contre le Parme de Gianluigi BuffonFabio Cannavaro et Lilian Thuram. Il aura même la chance d'être convoqué en équipe de France (2 sélections) en 1997, appelé par Aimé Jacquet pour remplacer Bixente Lizarazu.
 
Patrick Blondeau.jpg
Photo: ©FFF
 
Mais beaucoup se souviennent surtout de lui pour ses fait d'armes. Et ils sont nombreux. Sur le Rocher, au delà des innombrables nuits passées au commissariat suite à des bagarres, Patrick est connu pour avoir explosé la tête d'un partenaire qui lui avait volé de l'argent. Sous le maillot de l’OM, il met un coup de boule à un CRS casqué lors de la fameuse bagarre de Bologne (lors de laquelle il vient prendre la défense de Peter Luccin), déclenche la non moins célèbre altercation avec Marcelo Gallardo dans les couloirs du Vélodrome à la mi-temps du match face à Monaco, avant de gifler Marco Simone qui décidera de porter plainte par la suite. Enfin, suite à un sévère tacle sur le nantais Yves Deroff, victime d'une double fracture tibia-péroné, il est attaqué par la sécurité sociale, laquelle ne veut pas assumer le coût des soins… Ce jour-là, Blondeau n'avait reçu qu'un carton jaune avant de récolter plus tard une suspension d'un mois par la commission de discipline de la Ligue nationale. Car aussi incroyable soit-il, l'arrière de devoir au caractère bien trempé n'a jamais reçu de carton rouge en première division. Peut-être en raison du fait que ses adversaires connaissent sa réputation et ne le cherchent pas. Celui qui est connu pour son mariage avec Véronika Loubry, ex-animatrice de M6, était notamment ami avec l’ancien parrain Francis Vanverberghe, alias le Belge, dont il a porté le cercueil à son enterrement. Authentique et loyal, Patrick était un homme de confiance. Et pourtant. Devenu agent de joueurs, il aurait escroqué pour 23 millions d'euros le footballeur migrateur Yohan Mollo, passé par Caen et Saint-Etienne. Et bing. Une carrière bien remplie, somme toute.
 
PALMARÈS
 
Finaliste de la Coupe des Coupes en 1992 (finale non-jouée) (AS Monaco)
Finaliste de la Coupe de l’UEFA en 1999 (Olympique de Marseille)
Champion de France en 1997 (AS Monaco)
Vice-champion de France en 1991, 1992 (AS Monaco) et 1999 (Olympique de Marseille)
Vainqueur de la Coupe de France en 1991 (finale non-jouée) (AS Monaco) 
Finaliste de la Coupe de la Ligue en 1998 (Bordeaux)

27/01/2023
0 Poster un commentaire

Pierre Grillet

Pierre Grillet.jpg
Photo: ©FFF

 

Pierre Grillet

 

Né le 21 mars 1932 à Piolenc (FRA)

Décédé le 10 janvier 2018 à Avignon (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Ailier droit/Attaquant, 1m76

Surnom: "Kiki"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 9 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 8 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 16 octobre 1954 contre la RFA (3-1)

Dernière sélection : le 27 mars 1960 contre l'Autriche (4-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Juniors: ?

 

1950/60 RC Paris (FRA) 14 matchs, 3 buts
(Championnat de France: 13 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 1 match)
1952/54 Toulouse FC (FRA) 30 matchs, 6 buts
(Championnat de France: 25 matchs, 6 buts)
(Coupe de France: 1 match)
(Coupe Charles Drago: 4 matchs)
1954/61 RC Paris (FRA) 200 matchs, 66 buts
(Championnat de France: 174 matchs, 60 buts)
(Coupe de France: 15 matchs, 5 buts)
(Coupe Charles Drago: 11 matchs, 1 but)
1961/62 FC Nantes (FRA) 20 matchs, 6 buts
(Championnat de France: 18 matchs, 5 buts)
(Coupe de France: 2 matchs, 1 but)
 

Ancien ailier droit international tricolore, Pierre Grillet a exercé son talent sur les terrains du championnat de France dans les années 50.

 

Originaire de Piolenc, dans le Vaucluse, le joueur adroit et rapide au tir puissant a connu ses plus belles heures au Racing Club de Paris, alors bien installé à l'époque en première division. C'est dans la capitale parisienne qu'il fait ses premiers pas en Bleu. Il débute le 16 octobre 1954 à Hanovre lors de la première victoire française sur l'Allemagne. Les tricolores s'imposent 3 buts à 1 face aux champions du Monde en titre. Non convoqué pour le Mondial 58 en raison d'une concurrence féroce devant, il ne participe pas également au Championnat d'Europe des Nations en 1960 à cause d'une blessure. Passé aussi par Toulouse et le FC Nantes, l'attaquant a enfilé au total neuf fois le maillot frappé du coq, entre 1954 et 1960, et inscrit deux buts. Il est décédé le 10 janvier 2018 à l'âge de 85 ans.

 

PALMARÈS

 

Finaliste du Championnat d’Europe Juniors en 1950 (France)

Vice-champion de France en 1961 et 1962 (Racing Club de Paris)

Champion de France de D2 en 1953 (Toulouse FC)

Finaliste de la Coupe Charles Drago en 1953 (finale non-jouée) (Toulouse FC)


26/01/2023
0 Poster un commentaire

Gheorghe Craioveanu

Gheorghe Craioveanu.jpg
Photo: ©DR

 

Gheorghe Craioveanu

 

Né le 14 février 1968 à Hunedoara (ROU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Roumain, Attaquant, 1m82

Surnom: Gica

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png 25 sélections, 4 buts

(Matchs amicaux: 11 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 5 sélections)

 

1ère sélection : le 8 septembre 1993 contre les Iles Féroé (4-0)

Dernière sélection : le 9 juin 1999 contre l'Azerbaïdjan (4-0)

 

1986/88 Constructorul Slatina (ROU) 65 matchs, 37 buts
1989/90 Metalurgistul Slatina (ROU) 27 matchs, 11 buts
1990 Drobeta-Turnu Severin (ROU) 18 matchs, 18 buts
1991/95 Universitatea Craiova (ROU) 129 matchs, 61 buts
1995/98 Real Sociedad (ESP) 97 matchs, 27 buts
(Championnat d'Espagne: 90 matchs, 26 buts)
(Coupe d'Espagne: 7 matchs, 1 but)
1998/2002 Villarreal (ESP) 131 matchs, 30 buts
(Championnat d'Espagne: 82 matchs, 20 buts)
(Championnat d'Espagne de D2: 38 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Espagne: 11 matchs, 2 buts)
2002/06 Getafe (ESP) 131 matchs, 18 buts
(Championnat d'Espagne: 49 matchs, 2 buts)
(Championnat d'Espagne de D2: 71 matchs, 14 buts)
(Coupe d'Espagne: 11 matchs, 2 buts)
 
Gheorghe Craioveanu a fait partie de la génération dorée de la Roumanie dans les années 90.
 
Deux fois meilleur buteur de Liga I avec le maillot de l'Universitatea Craiova, "Gică" était le remplaçant de luxe de Viorel Moldovan lors de la Coupe du Monde 1998 en France. Durant le tournoi, les joueurs s'était teints les cheveux en blond. Dans une interview qu’il a donnée en 2010, l’attaquant des Tricolorii se souvenait de l’eau de Javel qui brûlait son cuir chevelu et des touffes de cheveux qu’il perdait. "Ils nous ont massacré le crâne", racontait-il avant de poursuivre: "C’était si douloureux que je ne pouvais dormir que d’un côté pendant trois jours. Je pense que quelque chose d’étrange s’est passé après que le coiffeur ait enveloppé nos têtes avec du papier d’aluminium." Il ajoute "J’ai eu de la chance, parce que j’avais les cheveux courts à ce moment-là, ce n’était pas si moche, mais cette étrange couleur n’allait pas du tout à ceux qui avait les cheveux longs." Cette teinture a été difficile à encaisser pour le sélectionneur, les familles, mais aussi pour les commentateurs qui éprouvaient les pires difficultés à différencier les onze joueurs roumains sur le terrain. Il passera ensuite la majeure partie de sa carrière en Espagne sous les couleurs de la Real Sociedad, de Villarreal et de Getafe, inscrivant 75 buts en 359 rencontres. Après avoir raccroché les crampons en 2006, à l'âge de 38 ans, il a continué à vivre dans la banlieue de Madrid où il a obtenu un poste de conseiller sportif au conseil municipal de Getafe. Le Transylvanien n'a pas passé que trois mois sur la scène politique.
 
PALMARÈS
 
Champion de Roumanie en 1991 (Universitatea Craiova)
Vice-champion de Roumanie en 1994 et 1995 (Universitatea Craiova)
Vainqueur de la Coupe de Roumanie en 1991 et 1993 (Universitatea Craiova)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
 
Meilleur buteur du championnat de Roumanie en 1994 (21 buts) et 1995 (27 buts) (Universitatea Craiova)

26/01/2023
0 Poster un commentaire

Gejus van der Meulen

Gejus van der Meulen.jpg
Photo: ©Collection Bensdorp CVN

 

Gejus van der Meulen

 

Ageaus Yme van der Meulen

Né le 23 janvier 1903 à Amsterdam (HOL)

Décédé le 10 juillet 1972 à Haarlem (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Gardien de but, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 54 sélections

(Matchs amicaux: 45 sélections)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

(Jeux Olympiques: 8 sélections)

 

1ère sélection : le 27 avril 1924 contre la Belgique (1-1)

Dernière sélection : le 27 mai 1934 contre la Suisse (2-3)

 

1922/35 HFC Haarlem (HOL)

 

Portier néerlandais réputé dans les années 1920 et 1930, Gejus van der Meulen perdra tout après avoir coopéré avec l'Allemagne nazie durant la Seconde Guerre Mondiale.

 

Originaire d'Amsterdam, le tout jeune gardien débarque à l'âge de 19 ans au HFC Haarlem, non loin de la "Venise du Nord". Il passera toute sa carrière sous les couleurs du plus ancien club des Pays-Bas, fondé en 1879. Si son palmarès est quasi vierge, ce sont ses belles performances avec les "Roodbroeken" qui l'emmène tout droit en sélection. Présent lors des Jeux Olympiques de Paris en 1924 et d'Amsterdam en 1928, il est également appelé pour disputer la Coupe du Monde en 1934, quelques mois après avoir pourtant pris sa retraite internationale. Au total, Gejus enfile le maillot des Oranje à 54 reprises, un record pour un gardien néerlandais qui aura tenu plus de soixante ans, dépassé qu'en 1990 par Hans van Breukelen. Très populaire en Hollande, son mariage avait fait la une des journaux à l'époque. Après avoir ranger définitivement les gants en 1935, il ouvre sa propre clinique pédiatrique à Haarlem. Mais tout va basculer à l'arrivée au pouvoir de l'Allemagne nazie de Adolf Hitler. Soutien de l'eugénisme sous le Troisième Reich, il rejoint le Mouvement national-socialiste aux Pays-Bas, un partie d'orientation fasciste. Les penchants politiques de Gejus sont désormais dévoilés au grand jour. Envoyé sur le front de l'Est en 1942, il travaille comme médecin de guerre pour la Schutzstaffel. Quand l'Allemagne capitule en 1945, il est arrêté quatre jours après la libération néerlandaise et jugé comme collaborateur nazi. Van der Meulen sera condamné à huit ans de prison. Relâché seulement au bout d'un an, ses opinions hitlériennes lui ont fermés beaucoup de portes. Oublié du monde du football, il tente de relancer sa clinique médicale, mais aucun patient ne voulait être soigné par un partisan nazi connu. Il s'est occupé exclusivement d'anciens membres SS. Accablé, Gejus van der Meulen est décédé le 10 juillet 1972 à l'âge de 69 ans. D'icône glorifié à personnage décrié, il n'y a qu'un pas.

 

PALMARÈS

 

4ème aux Jeux Olympiques de Paris en 1924 (Pays-Bas)


24/01/2023
0 Poster un commentaire