FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Paul Lambert

Paul Lambert.jpg
Paul Lambert

 

Paul Lambert

Né le 7 août 1969 à Glasgow (ECO)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png Écossais, Milieu défensif, 1m79

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png 40 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 12 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 11 sélections)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 12 sélections, 1 but)

(Coupe Kirin: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 21 mai 1995 contre le Japon (0-0)

Dernière sélection : le 10 septembre 2003 contre l'Allemagne (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png B: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png espoirs: 11 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png Scottish League: 1 sélection

 

1986/93 St Mirren (ECO) 231 matchs, 14 butd
(Championnat d'Écosse: 185 matchs, 13 buts)
(Championnat d'Écosse: 42 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 4 matchs)
1993/96 Motherwell (ÉCO)  108 matchs, 6 buts
(Championnat d'Écosse: 103 matchs, 6 buts)
(Coupe UEFA: 5 matchs)
1996/97 Borussia Dortmund (ALL) 64 matchs, 2 buts
(Championnat d'Allemagne: 44 matchs, 1 but)
(Coupe d'Allemagne: 4 matchs)
(Coupe de la ligue allemande: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 14 matchs, 1 but)
1997/2005 Celtic Glasgow (ECO) 273 matchs, 19 buts
(Championnat d'Écosse: 193 matchs, 14 buts)
(Coupe d'Écosse: 23 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue écossaise: 11 matchs, 2 buts)
(Ligue des Champions: 18 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 33 matchs, 2 buts)
2005/06 Livingston (ECO) 10 matchs
(Championnat d'Écosse: 7 matchs)
(Coupe d'Écosse: 2 matchs)
(Coupe de la ligue écossaise: 1 match)

 

Paul Lambert s’est plutôt bien débrouillé dans sa carrière de joueur, débutée et terminée en Écosse, et ponctuée de 40 sélections en équipe nationale, d’un glorieux titre en Ligue des Champions avec le Borussia Dortmund en 1997 (face à la Juve de Zidane et Deschamps) et de multiples titres et Old Firms victorieux comme capitaine du Celtic Glasgow. Né à Glasgow, il fait ses gammes à St-Mirren et remporte son premier trophée professionnel à l'âge de 17 ans, lorsque pour l'édition 1987 de la coupe d'Écosse, les Buddies créent la sensation en battant l'archi favori et récent finaliste de la coupe de l'UEFA, Dundee. Huit saisons plus tard, il signe à Motherwell plus habitué à jouer la coupe d'Europe. Vice-champion en 1995 dans une équipe dirigé par le tout jeune Alex McLeish, il dispute la coupe UEFA la saison suivante. Après avoir passé deux tours, "Well" affronte le Borussia Dortmund en huitième de finale. Malgré la défaite, il est repéré par Ottmar Hitzfeld qui le recrute afin d'en faire sa sentinelle du milieu de terrain, juste devant la défense emmenée par le ballon d'or de l'époque Matthias Sammer. Le point d'orgue de sa carrière reste la finale de la ligue des champions 1997 face à la Juventus de Turin. Son rôle était de museler le meneur de jeu d'en face qui n'était autre que Zinedine Zidane, outre une victoire 3 buts à 1 des allemands qui prouve que Lambert a bien fait son job, l'écossais s'est permis aussi le luxe ce soir-là d'être impliqué dans le premier but du match signé Karl-Heinz Riedle. Il devient le premier joueur écossais à remporter la plus prestigieuse des coupes d'Europe avec une équipe non britannique. Pilier de l'équipe nationale, il dispute seulement la Coupe du Monde 1998 en France. Rentré au bercail au bout d'une saison, il remporte avec le Celtic quatre titres de champion, deux Scottish Cup et deux coupes de la ligue écossaise. Élu joueur écossais de l'année en 2002, il raccroche les crampons à Livingston en 2006 là où il débute également une carrière d'entraîneur.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Ligue des champions en 1997 (Borussia Dortmund)

Finaliste de la Coupe UEFA en 2003 (Celtic Glasgow)

Champion d'Écosse en 1998, 2001, 2002 et 2004 (Celtic Glasgow)

Vice-champion d'Écosse en 1995 (Motherwell), 1999, 2000, 2003 et 2005 (Celtic Glasgow)

Vainqueur de la Coupe d'Écosse en 1987 (St Mirren), 2001, 2004 et 2005 (Celtic Glasgow)

Finaliste de la Coupe d'Écosse en 2002 (Celtic Glasgow)

Vainqueur de la Coupe de la ligue écossaise en 1998 et 2001 (Celtic Glasgow)

Finaliste de la Coupe de la ligue écossaise en 2003 (Celtic Glasgow)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu Joueur de l'année de la SFWA du championnat d'Écosse en 2002

Élu joueur de l'année de Motherwell en 1996

Intronisé au Hall of Fame du football écossais en 2006

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©Solofutbol


08/08/2020
0 Poster un commentaire

Robin Van Persie

Robin Van Persie.jpg
Robin Van Persie

 

Robin Van Persie

Né le 6 août 1983 à Rotterdam (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Attaquant, 1m83

Surnoms: The Flying Dutchman, RVP

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 102 sélections, 50 buts

(Matchs amicaux: 35 sélections, 15 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 22 sélections, 13 buts)

(Coupe du Monde: 17 sélections, 6 buts)

(Qualif Euro: 21 sélections, 13 buts)

(Euro: 7 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 4 juin 2005 contre la Roumanie (2-0)

Dernière sélection : le 31 août 2017 contre la France (0-4)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png espoirs: 12 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U19: 6 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U17: 6 sélections

 

2001/04 Feyenoord Rotterdam (HOL) 61 matchs, 15 buts
2004/12 Arsenal (ANG) 194 matchs, 96 buts
2012/15 Manchester UTD (ANG) 86 matchs, 48 buts
2015/18 Fenerbahçe (TUR) 57 matchs, 25 buts
2018/19 Feyenoord Rotterdam (HOL) 37 matchs, 21 buts
 
De Feyenoord à Fenerbahçe en passant par Arsenal et Manchester United, Robin Van Persie, alias RVP, laisse l'image d'un joueur aussi talentueux qu'arrogant. Meilleur buteur de la sélection néerlandaise avec 50 buts, le Hollandais volant a eu le malheur d’avoir évolué dans une équipe d'Arsenal qui ne remportera presque rien. Un attaquant à la grâce et l’élégance footballistique dont le palmarès aurait dû être bien plus flamboyant. Dès son plus jeune âge, le toucher de balle soyeux de ce grand gaucher longiligne intrigue sur les bords des terrains de la banlieue de Rotterdam. Formé à Feyenoord, il débute chez les pros en 2001 et remporte déjà la Coupe UEFA contre le Borussia Dortmund. Robin Van Persie.jpgIl s'amuse aux côtés de Kalou, Van Hooijdonk et Tomasson avant de se brouiller avec son entraîneur de l’époque Bert Van Marwijk, qui le place sur la liste des transferts en 2004. Mais Robin Van Persie garde en réserve un talent qui le fera rebondir : de la pureté dans son pied gauche et une gestuelle à la fois distinguée et déroutante. Bref, des atouts rares que ne manque pas de déceler Arsène Wenger. Le manager d'Arsenal décide en 2004 de le lancer dans le grand bain de la Premier League. Après avoir grandi dans l'ombre de Thierry Henry et de Dennis Bergkamp, c'est à la suite du départ de Titi au Barça qu'il va être aligner en numéro 9 et carrément exploser. Malheureusement, les blessures restent un problème majeur à l’épanouissement du Néerlandais. Il faudra attendre la saison 2008-2009 pour voir l'attaquant réaliser une saison pleine avec 20 buts et un titre de meilleur joueur de la saison attribué par les supporters londoniens. Le tout nouveau capitaine après le départ de Fabregas peine toutefois à assumer son nouveau statut, et alterne entre éclats de génie et petit bobo. Mais son talent, encore et toujours, lui garantit une place de titulaire dans la sélection néerlandaise avec laquelle il atteint la finale du Mondial 2010. Cependant, sa technique, pure et supérieure à la moyenne, n'est pas toujours au service du collectif et Van Persie est parfois taxé d'individualisme. Ce n'est qu'à partir de 2010 que le terme "efficacité" entre dans le vocabulaire de RVP. Avec 65 buts lors de ses deux dernières saisons avec Arsenal (2010-2012), il allie enfin performance et beauté du geste. Son transfert à Manchester en 2012 constitue un véritable crève-cœur pour les fans des Gunners, qui perdent un attaquant au sommet de son art. Sur un autre plan, sa soif de trophées est enfin assouvie en 2013 lorsqu'il remporte (pour la première fois) le championnat anglais. Un an après son titre, il s'envole vers le Brésil pour la Coupe du Monde 2014. Auteur de quatre buts en six matchs, dont un somptueux contre l’Espagne, il parvient à emmener son équipe à la troisième place, un peu à la surprise générale, tant personne n'attendait les Pays-Bas. Ce Mondial aura été sa dernière occasion de briller au plus haut niveau, car à son retour à Manchester, le gamin de Rotterdam est usé. Après trois saisons exotiques et anecdotiques à Fenerbahçe, Van Persie revient au même endroit qu'il avait débuté. Il quitte le monde du football en 2019 à l'âge de 35 ans avec une dernière saison à seize réalisations, de quoi clore une bien belle compilation. Certainement l’un des attaquants les plus élégants de sa génération, Robin Van Persie aura atteint la maturité à la trentaine. Grâce à cela, il a été enfin salué par les monstres sacrés du football hollandais (Van BastenCruyff et autre Bergkamp) qui lui avaient laissé un héritage lourd à porter. RVP est désormais leur égal et perpétue, parfaitement, la grande tradition des artistes néerlandais.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe du Monde en 2010 (Pays-Bas)
3ème de la Coupe du Monde en 2014 (Pays-Bas)
Finaliste de la Ligue des champions en 2006 (Arsenal)
Vainqueur de la Coupe UEFA en 2001 (Feyenoord Rotterdam)
Champion d'Angleterre en 2013 (Manchester UTD)
Vice-champion d'Angleterre en 2005 (Arsenal)
Vice-champion de Turquie en 2016 et 2018 (Fenerbahçe)
Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2005 (Arsenal)
Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 2018 (Feyenoord Rotterdam)
Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 2003 (Feyenoord Rotterdam)
Finaliste de la Coupe de Turquie en 2016 (Fenerbahçe)
Finaliste de la Coupe de la Ligue Anglaise en 2007 (finale non-jouée) et 2011 (Arsenal)
Vainqueur de la Community Shield en 2004 (Arsenal) et 2013 (Manchester UTD)
Finaliste de la Community Shield en 2005 (Arsenal)
Vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 2018 (Feyenoord Rotterdam)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Joueur de l'année PFA en 2012
Élu Joueur de l'année PFA par les fans en 2012
Meilleur Buteur du championnat d'Angleterre en 2012 (30 buts) (Arsenal) et 2013 (26 buts) (Manchester UTD)
Meilleur passeur du championnat d'Angleterre en 2009 (10 passes) (Arsenal)
Nommé dans l'équipe type de l'année de l'association ESM en 2012
Nommé dans l'équipe type de l'année PFA du championnat d'Angleterre en 2012 et 2013
Élu joueur de l'année d'Arsenal en 2009 et 2012
Élu but de l'année en Angleterre par la BBC en 2013
Élu sportif de l'année à Rotterdam en 2006 et 2012
 
SOURCES/RESSOURCES
- So Foot/L'Orient le jour
- 1ère photo: ©Futaa
- 2ème photo: ©Zimbio 
 
VIDÉO


06/08/2020
0 Poster un commentaire

Nikos Dabizas

Nikos Dabizas.jpg
Nikos Dabizas

 

Nikolaos Dabizas (Νίκος Νταμπίζας)

Né le 3 août 1973 à Ptolemaïda (GRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png Grec, Défenseur central, 1m88

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png 70 sélections

(Matchs amicaux: 37 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections)

(Qualif Euro: 23 sélections)

 

1ère sélection : le 12 octobre 1994 contre la Finlande (4-0)

Dernière sélection : le 4 septembre 2004 contre l'Albanie (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png espoirs: 5 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png U18: 3 sélections

 

1991/94 Pontioi Veria (GRE) 85 matchs, 7 buts
1994/98 Olympiakos (GRE) 126 matchs, 9 buts
(Championnat de Grèce: 104 matchs, 8 buts)
(Coupe de Grèce: 7 matchs)
(Ligue des Champions: 6 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 9 matchs)
1998/2003 Newcastle UTD (ANG) 176 matchs, 14 buts
(Championnat d'Angleterre: 130 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Angleterre: 18 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 6 matchs)
(Ligue des Champions: 8 matchs)
(Coupe des Coupes: 2 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
(Coupe Intertoto: 6 matchs)
2003/05 Leicester City (ANG) 57 matchs, 2 buts
(Championnat d'Angleterre: 18 matchs)
(Championnat d'Angleterre de D2: 33 matchs, 1 but)
(Coupe d'Angleterre: 5 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)
2005/11 AEL Larissa (GRE) 173 matchs, 6 buts
(Championnat de Grèce: 144 matchs, 4 buts)
(Coupe de Grèce: 19 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs)
(Coupe Intertoto: 2 matchs)
 
Associé à l’un des plus beaux buts du 21ème siècle inscrit par Dennis Bergkamp, Nikos Dabizas reste tout de même une référence dans le football grec. Né au nord-ouest de la Grèce, il débute à l'âge de 18 ans au Pontioi Verias, en 3ème division grecque. Il y restera 3 saisons, avant de se faire remarquer et de signer pour l’Olympiakos. Au Pirée, il réalise 4 grandes saisons, remportant deux fois d’affilée le titre de champion. En 1998, Newcastle flaire la bonne affaire et débourse 2 millions de livres pour faire signer le défenseur central. Dans le nord de l’Angleterre, il s’impose très vite comme un titulaire inamovible. Son contrat qui devait prendre fin en 2002, est d’ailleurs prolongé jusqu’en 2004. Il n’a pourtant pas tellement de chance, participant à deux défaites d’affilée en finale de FA Cup (en 1998 contre Arsenal et 1999 face à Manchester UTD) dans l’ancien Wembley. Mais quand on parle de malchance pour Nikos, on évoque surtout ce but du génial Dennis Bergkamp le 2 mars 2002. Sur une passe puissante de Robert Pirès, le Néerlandais est dos au but à l’entrée de la surface avec Nikos Dabizas en train de le presser juste derrière. Dès que le ballon arrive vers lui, il utilise son pied gauche pour le faire passer par-dessus le défenseur grec tandis qu’il va de son côté faire un demi-tour sur lui-même pour se remettre dans le sens du but, récupérer le ballon, et tranquillement ajuster le gardien des Magpies ! Un but qui restera dans l'histoire du football avec Nikos en victime. La saison suivante de ce geste incroyable, il souhaite aller voir ailleurs et dispose de l’accord de Newcastle. Manque de chance, il est victime d’un accident de la route et doit ronger son frein pendant 6 mois. En janvier 2004, il accepte la proposition de Leicester City. À nouveau, la chance le fuit, sa nouvelle équipe étant reléguée. Heureusement pour lui, Otto Rehhagel ne l’oublie pas et le sélectionne pour l’Euro 2004. Il finira champion d’Europe, mais ne prendra pas part à une seule minute de jeu, la faute à une blessure contractée juste après l’officialisation de la liste. Le grec aura tout de même disputé neuf matchs sur dix pendant les qualifications. Alors qu’il peut quitter le club anglais, en vertu d’une clause dans son contrat, il préfère rester afin d’aider les Foxes à retrouver l’élite. Peine perdue, malgré deux buts à son actif, Dabizas et Leicester terminent la saison à une piètre 15ème place. À 32 ans, il décide de retourner en Grèce et rejoint Larissa, ville coincé entre Athènes et Thessalonique. Il y jouera six saisons, disputant 173 matchs et inscrivant 6 buts. Surtout, il y gagne une Coupe de Grèce, participe à la Coupe UEFA et élimine Blackburn (3 buts à 2 sur les deux matchs). En 2011, il raccroche les crampons et devient directeur technique du Panathinaïkos, ne s’embarrassant pas de la rivalité entre les deux clubs.
 
PALMARÈS
Vainqueur de l'Euro 2004 (Grèce)
Finaliste de la Coupe Intertoto en 2001 (Newcastle UTD)
Champion de Grèce en 1997 et 1998 (Olympiakos)
Vice-champion de Grèce en 1995 (Olympiakos)
Vainqueur de la Coupe de Grèce en 2007 (AEL Larissa)
Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 1998 et 1999 (Newcastle UTD)
Finaliste de la Supercoupe de Grèce en 2007 (AEL Larissa)
Champion de Grèce de D3 (groupe Nord) en 1992 (Pontioi Veria)
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©Laurence Griffiths

05/08/2020
0 Poster un commentaire

Fernando Couto

Fernando Couto.jpg
Fernando Couto

 

Fernando Manuel da Silva Couto

Né le 2 août 1969 à Espinho (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Défenseur central, 1m84

Surnom: El Pelut

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 110 sélections, 8 buts

(Matchs amicaux: 52 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 23 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 17 sélections, 1 but)

(Euro: 12 sélections, 1 but)

(US Cup: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 19 décembre 1990 contre les Etats-Unis (1-0)

Dernière sélection : le 30 juin 2004 contre les Pays-Bas (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png espoirs: 7 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U20: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U18: 11 sélections

 

1988 FC Porto (POR) 1 match
1988/89 FC Famalicão (POR) 17 matchs, 1 but
1989/90 Académica Coimbra (POR) 24 matchs, 2 buts
(Championnat du Portugal de D2: 23 matchs, 2 buts)
(Coupe du Portugal: 1 match)
1990/94 FC Porto (POR) 155 matchs, 12 buts
(Championnat du Portugal: 105 matchs, 10 buts)
(Coupe du Portugal: 19 matchs)
(Supercoupe du Portugal: 7 matchs)
(Ligue des Champions: 20 matchs, 2 buts)
(Coupe des Coupes: 4 matchs)
1994/96 Parme AC (ITA) 59 matchs, 7 buts 
(Championnat d'Italie: 39 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Italie: 9 matchs, 2 buts)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 1 but)
1996/98 FC Barcelone (ESP) 60 matchs, 2 buts
(Championnat d'Espagne: 44 matchs)
(Coupe d'Espagne: 7 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 5 matchs)
(Coupe des Coupes: 4 matchs, 1 but)
1998/2005 Lazio Rome (ITA) 277 matchs, 11 buts
(Championnat d'Italie: 145 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Italie: 24 matchs, 1 but)
(Supercoupe d'Italie: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 35 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 8 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)
2005/08 Parme AC (ITA) 68 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 63 matchs, 1 but)
(Coupe d'Italie: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)

 

Considéré comme l’un des meilleurs défenseurs centraux de l’histoire du Portugal, Fernando Couto à beaucoup marqué les esprits. Ses 110 sélections en font l'un des joueurs les plus capés de l'histoire. Le défenseur portugais aurait pu être même récompensé de sa magnifique carrière mais la Seleção a échoué à domicile en finale de l'Euro 2004 face à la Grèce... Coté club, le lusitanien a empilé les titres avec le FC Porto, le FC Barcelone ou la Lazio de Rome. Et c’est en Italie qu’il a effectué la majeure partie de sa carrière. En Série A, Fernando Couto a joué près de 250 matchs durant ses deux passages à Parme et sa longue période dans la capitale romaine à la Lazio. Vainqueur de la Coupe UEFA en 1995 avec le club d’Emilie-Romagne dès sa première saison, le joueur à la longue chevelure va connaître ensuite sept années de gloire avec le maillot laziale de l'ère Cragnotti. Il remporte au total sept trophées entre 1998 et 2004: Scudetto (2000), deux Coupes d'Italie (2000, 2004), deux Supercoupes (1998, 2000), une Coupe des Coupes (1999) et une Supercoupe de l'UEFA (1999), avant qu'arrive les moments de galère avec l'équipe entièrement reconstruite en 2004, et qui va lutter pour le maintien à la fin de cette saison 2004/2005. Il accepte d'ailleurs de baisser son salaire énormément après le rachat du club en 2004 par Claudio Lotito. Pourtant, la muraille portugaise n’était pas faite que de ciment et de volonté inébranlable. Comme l’a prouvé un test antidopage positif à la nandrolone en 2001. En même temps, à cette époque, fallait bien rivaliser avec la Juventus.

 

PALMARÈS


Finaliste de l'Euro 2004 (Portugal)

Vainqueur de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 1989 (Portugal)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1997 (FC Barcelone) et 1999 (Lazio Rome)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1995 (Parme AC)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1997 (finale non-jouée) (FC Barcelone) et 1999 (finale non-jouée) (Lazio Rome)

Champion d’Italie en 2000 (Lazio Rome)

Vice-champion d’Italie en 1999 (Lazio Rome)

Champion d'Espagne en 1998 (FC Barcelone)

Vice-champion d'Espagne en 1997 (FC Barcelone)

Champion du Portugal en 1988, 1992 et 1993 (FC Porto)

Vice-champion du Portugal en 1991 et 1994 (FC Porto)

Vainqueur de la Coupe d’Italie en 2000 et 2004 (Lazio Rome)

Finaliste de la Coupe d’Italie en 1995 (Parme AC)

Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1997 et 1998 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1988 (finale non-jouée), 1991 et 1994 (FC Porto)

Vainqueur de la Supercoupe d’Italie en 1998 et 2000 (finale non-jouée) (Lazio Rome)

Finaliste de la Supercoupe d’Italie en 1995 (Parme AC) et 2004 (Lazio Rome)

Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 1996 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1990 (finale non-jouée), 1991 et 1993 (FC Porto)

Finaliste de la Supercoupe du Portugal en 1992 (FC Porto)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé Chevalier de L’Ordre de l’Infant Dom Henrique en 1989 puis Officier en 2004

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©DR


05/08/2020
0 Poster un commentaire

Rafael Van der Vaart

Rafael Van Der Vaart.jpg
Rafael Van der Vaart

 

Rafael Ferdinand van der Vaart

Né le 11 février 1983 à Heemskerk (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Milieu offensif, 1m76

Surnoms: Raffie, VDV

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 109 sélections, 25 buts

(Matchs amicaux: 47 sélections, 10 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 22 sélections, 9 buts)

(Coupe du Monde: 8 sélections)

(Qualif Euro: 23 sélections, 5 buts)

(Euro: 9 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 6 octobre 2001 contre l'Andorre (4-0)

Dernière sélection : le 19 novembre 2013 contre la Colombie (0-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png espoirs: 7 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U19: 8 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U17: 19 sélections, 6 buts

 
2000/05 Ajax Amsterdam (HOL) 117 matchs, 52 buts
2005/08 Hambourg SV (ALL) 74 matchs, 30 buts
2008/10 Real Madrid (ESP) 58 matchs, 11 buts
2010/12 Tottenham Hotspur (ANG) 63 matchs, 24 buts
2012/15 Hambourg SV (ALL) 78 matchs, 16 buts
2015/16 Betis Seville (ESP) 7 matchs
2016/18 FC Midtjylland (DAN) 17 matchs, 2 buts
2018 Esbjerg fB (DAN) 3 matchs
 
Prochainement

31/07/2020
0 Poster un commentaire