FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Claudio Lopez

Claudio Lopez.jpg
Claudio López

 

Claudio Javier López

Né le 17 juillet 1974 à Rio Tercero (ARG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png Argentin, Ailier Gauche/Attaquant, 1m78

Surnom: "El Piojo" ("Le pou")

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png 54 sélections, 10 buts

(Matchs amicaux: 18 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 28 sélections, 7 buts)

(Coupe du Monde: 8 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 13 mai 1995 contre l'Afrique du Sud (1-1)

Dernière sélection : le 20 août 2003 contre l'Uruguay (3-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png non-officiel: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png olympique: 17 sélections, 7 buts

 

1992/96 Racing Club (ARG) 128 matchs, 32 buts
(Championnat d'Argentine: 116 matchs, 25 buts)
(Copa Centenario de la AFA: 6 matchs, 5 buts)
(Supercopa Sudamericana: 6 matchs, 2 buts)
1996/2000 Valence CF (ESP) 176 matchs, 72 buts
(Championnat d'Espagne: 126 matchs, 47 buts)
(Coupe d'Espagne: 15 matchs, 8 buts)
(Supercoupe d'Espagne: 2 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 18 matchs, 6 buts)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 5 buts)
(Coupe Intertoto: 5 matchs, 5 buts)
2000/04 Lazio Rome (ITA) 144 matchs, 40 buts
(Championnat d'Italie: 106 matchs, 29 buts)
(Coupe d'Italie: 10 matchs)
(Supercoupe d'Italie: 1 match, 2 buts)
(Ligue des Champions: 18 matchs, 7 buts)
(Coupe de l'UEFA: 9 matchs, 2 buts)
2004/07 América (MEX) 100 matchs, 28 buts
(Championnat du Mexique: 87 matchs, 27 buts)
(Supercoupe du Mexique: 2 matchs)
(Ligue des champions de la CONCACAF: 8 matchs, 1 but)
(Coupe du Monde des clubs: 3 matchs)
2007/08 Racing Club (ARG) 34 matchs, 10 buts
2008/09 Kansas City Wizards (USA)  65 matchs, 15 buts
(Championnat des Etats-Unis: 57 matchs, 13 buts)
(Coupe des Etats-Unis: 5 matchs, 1 but)
(SuperLiga nord-américaine: 3 matchs, 1 but)
2010 Colorado Rapids (USA) 11 matchs

22/09/2019
0 Poster un commentaire

Gaizka Mendieta

Gaizka Mendieta.jpg
Gaizka Mendieta

 

Gaizka Mendieta Zabala

Né le 27 mars 1974 à Bilbao (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Milieu central/droit, 1m73

Surnom: El Murciélago

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 40 sélections, 8 buts

(Matchs amicaux: 19 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 7 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 7 sélections, 1 but)

(Euro: 4 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 27 mars 1999 contre l'Autriche (9-0)

Dernière sélection : le 20 novembre 2002 contre la Bulgarie (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png olympique: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 13 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U20: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7590816_201802180258813.png Pays Basque: 6 sélections, 1 but

 

1991/92 CD Castellón (ESP) 19 matchs
(Championnat d'Espagne de D2: 16 matchs)
(Coupe d'Espagne: 3 matchs)
1992/94 Valence CF B (ESP) 34 matchs, 4 buts
1992/2001 Valence CF (ESP) 305 matchs, 59 buts
(Championnat d'Espagne: 230 matchs, 44 buts)
(Coupe d'Espagne: 25 matchs, 6 buts)
(Supercoupe d'Espagne: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 32 matchs, 9 buts)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs)
(Coupe Intertoto: 6 matchs)
2001/04 Lazio Rome (ITA) 31 matchs
(Championnat d'Italie: 20 matchs)
(Coupe d'Italie: 4 matchs)
(Ligue des Champions: 7 matchs)
2002/03 FC Barcelone (ESP) (Prêt) 49 matchs, 6 buts
(Championnat d'Espagne: 33 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Espagne: 1 match)
(Ligue des Champions: 15 matchs, 2 buts)
2003/04 Middlesbrough (ANG) (Prêt) 38 matchs, 3 buts
(Championnat d'Angleterre: 31 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Angleterre: 1 match)
(Coupe de la ligue anglaise: 6 matchs, 1 but)
2004/08 Middlesbrough (ANG) 45 matchs, 3 buts
(Championnat d'Angleterre: 21 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Angleterre: 6 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs)
 
Marchant sur l'eau au début des années 2000, Gaizka Mendieta n'a pas laissé insensible les amateurs de ballon rond durant ses belles heures. L’empreinte qu’il a laissée à Mestalla demeure indélébile. Pas seulement pour cette sublime reprise de volée entrée dans l’histoire face au FC Barcelone en 1999, mais parce que le nom de Gaizka Mendieta coïncide avec les heures glorieuses du FC Valence. Pourtant, il a failli ne jamais enfiler les crampons lorsqu’à 14 ans, il se décide pour l’athlétisme pour deux années seulement. Le temps, néanmoins, de décrocher le record d'Espagne junior sur 2000 mètres, avant de retrouver le chemin des prés en signant en D2 à Castellon. Une petite saison plus tard, le beau blond est repéré et signe dans la foulée au FC Valence. Une année lui suffit à s’intégrer dans un collectif huilé, et emmené par la vieille garde de Canizares et Angloma. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_8354292_201909225159263.jpgIl devient une des pièces maîtresses des merengots et participe même aux JO d'Atlanta avec l'équipe nationale. Le talent a ensuite fait le reste, puisqu’il mène les Chés vers deux finales (perdues) de Ligue des champions consécutives et s’impose comme l'un des milieux de terrain les plus performants du moment. Il faut dire que le club est alors emmené par un quatuor offensif impressionnant, avec entre autres Kily Gonzalez, Claudio Lopez, Adrian Ilie et donc Gaizka Mendieta. Cheveux aux vents, ce dernier fait alors des malheurs, fort d’une condition physique exceptionnelle. Capable de répéter les efforts et de faire l’essuie-glace pour défendre et contre-attaquer, l’international espagnol est au sommet de son art. Un statut qui presse la Lazio à débourser 48 millions d’euros pour s’attacher ses services, ce qui a longtemps fait de lui le joueur ibérique le plus cher de l’histoire (jusqu’au transfert de Fernando Torres en 2011). À 28 ans, il a la lourde tâche de remplacer Pavel Nedved. Vu des tribunes ils semblent pourtant identiques mais le reste de l’histoire est moins enchanteur. Malheureusement, sa forme comme son talent ont finalement préféré rester à Mestalla. N’étant plus que l’ombre de lui-même et ne faisant plus la différence, le joueur va sombrer et errer telle une âme en peine. Souvent blessé, l'Espagnol ne disputera que 31 matchs en trois ans sous le maillot romain. Il file un an plus tard au Barça où il retrouve un bon niveau mais l'arrivée de Ronaldinho incite les dirigeants catalans à ne pas le conserver. Le milieu de terrain prend ensuite la direction de Middlesbrough. Là encore, Gaizka prouve qu’il n’est pas encore mort pour le football et participe activement à la conquête de la coupe de la ligue anglaise. Grâce à elle, les anglais s’offre un parcours héroïque en Coupe de l’UEFA l’année suivante. Les voilà en finale face au FC Seville. Mais la loose ne lâche pas Mendieta. Blessée la veille, il voit les siens perdre la rencontre face à Séville. Dernier frisson d’une carrière pourtant si riche de promesses qui se stoppe en 2008 à cause des blessures. Avec la sélection espagnole, il compte un total de 40 capes internationales. Si le parcours de la Roja n’aura jamais été brillante pendant cette époque (1/4 de l'Euro 2000, 1/4 du Mondial 2002), nul doute que les années Mendieta sont à l’origine de la grande Espagne 2008-2012… Bien sûr aux yeux du grand public, Mendieta ressemble à un joueur comme d’autres. Seulement Gaizka Mendieta c’est le Football. Le Football dans son plus simple appareil. Je prends, je donne, je me déplace. Une idole à part entière.
 
PALMARÈS
Finaliste de l'Euro espoirs en 1996 (Espagne)
Finaliste de la Ligue des champions en 2000 et 2001 (Valence CF)
Finaliste de la Coupe UEFA en 2006 (Middlesbrough)
Vainqueur de la Coupe Intertoto en 1998 (Valence CF)
Vice-champion d’Espagne en 1996 (Valence CF)
Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1999 (Valence CF)
Finaliste de la Coupe d'Espagne en 1995 (Valence CF)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue Anglaise en 2004 (Middlesbrough)
Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 1999 (Valence CF)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Meilleur milieu de terrain de l'année UEFA en 2000 et 2001
 
DIVERS
- Après avoir raccroché les crampons, Mendieta décide de se consacrer à sa passion de toujours et devient DJ.
 
VIDÉO


22/09/2019
0 Poster un commentaire

Giovane Elber

Giovane Elber.jpg
Giovane Elber

 

Élber de Souza

Né le 23 juillet 1972 à Londrina (BRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, Attaquant, 1m82

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png 15 sélections, 7 buts

(Matchs amicaux: 8 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du monde: 3 sélections)

(Gold Cup: 4 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 5 juillet 1998 contre le Guatemala (1-1)

Dernière sélection : le 1er juillet 2001 contre l'Uruguay (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png olympique: 4 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png U20: 10 sélections, 7 buts

 

1990 Londrina EC (BRE)
1990/94 Milan AC (ITA)
1991/94 Grasshopper Zurich (SUI) (Prêt) 73 matchs, 43 buts
(Championnat de Suisse: 69 matchs, 41 buts)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs, 2 buts)
1994/97 VfB Stuttgart (ALL)  95 matchs, 44 buts
(Championnat d'Allemagne; 87 matchs, 41 buts)
(Coupe d'Allemagne: 8 matchs, 3 buts)
1997/2003 Bayern Munich (ALL) 265 matchs, 139 buts
(Championnat d'Allemagne: 169 matchs, 92 buts)
(Coupe d'Allemagne: 24 matchs, 16 buts)
(Coupe de la ligue allemande: 7 matchs, 8 buts)
(Ligue des Champions: 64 matchs, 23 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
2003/05 Olympique Lyonnais (FRA) 42 matchs, 16 buts
(Championnat de France: 30 matchs, 11 buts)
(Coupe de France: 2 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue: 1 match)
(Ligue des Champions: 9 matchs, 3 buts)
2005 Borussia Mönchengladbach (ALL) 5 matchs
(Championnat d'Allemagne: 4 matchs)
(Coupe d'Allemagne: 1 match)
2006 Cruzeiro (BRE) 21 matchs, 6 buts

19/09/2019
0 Poster un commentaire

Damiano Tommasi

Damiano Tommasi.jpg
Damiano Tommasi

 

Damiano Tommasi

Né le 17 mai 1974 à Negrar (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Milieu défensif, 1m80

Surnoms: L'enfant de chœur, l'âme candide

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 25 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 13 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Coupe du Monde: 4 sélections)

(Qualif Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 18 novembre 1998 contre l'Espagne (2-2)

Dernière sélection : le 16 novembre 2003 contre la Roumanie (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png olympique: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png espoirs: 4 sélections

 

1993/96 Hellas Verone (ITA) 78 matchs, 4 buts
(Championnat d'Italie de D2: 77 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Italie: 1 match)
1996/2006 AS Roma (ITA) 351 matchs, 21 buts
(Championnat d'Italie: 262 matchs, 14 buts)
(Coupe d'Italie: 34 matchs, 4 buts)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Ligue des Champions: 19 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 34 matchs, 2 buts)
2006/08 Levante (ESP) 49 matchs, 1 but
(Championat d'Espagne: 44 matchs, 1 but)
(Coupe d'Espagne: 5 matchs)
2008 Queens Park Rangers (ANG) 7 matchs
2009 Tianjin Teda (CHN) 34 matchs, 2 buts
(Championnat de Chine: 29 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions asiatiques: 5 matchs, 1 but)
2009/15 Sant'Anna d'Alfaedo (ITA)
2015/? La Fiorita (SMR)
 
Sur le terrain, il était appelé "l'enfant de chœur", pour sa foi religieuse et ses valeurs fièrement affichées. Pour les tifosi romains, il était "l'âme candide". Il est considéré comme un des emblèmes de l'AS Rome, où il a passé 10 ans, aux côtés de Francesco Totti et Daniele De Rossi, même si, contrairement à ses deux compères, il a évolué sous d’autres maillots que celui de la Louve. En effet, il signe un peu par hasard un premier contrat professionnel, avec l'Hellas Vérone, à quelques kilomètres de Negrar, son bourg natal. Il passe ses trois premières saisons sur les bords de l'Adige avec une parenthèse d'un an de service national. Objecteur de conscience bien sûr, pour celui qui, plus tard, organisera des matchs contre l'intervention de l'Otan en ex-Yougoslavie. Damiano Tommasi.jpgPendant douze mois, il s'occupe, au micro d'une radio catholique, de détenus et de handicapés. Infatigable, totalement dévoué à ses compagnons et au jeu d'équipe, Tommasi, bien que peu doté techniquement, est recruté en 1996 par le club de la capitale. Mais plus qu'une terre promise, l'AS Roma est synonyme de descente aux enfers. Rapidement, Il devient la tête de Turc des supporters romains. Les puissantes radios locales se déchaînent: "Basta! Tommasi, c'est une brêle! Il n'est pas digne de la Roma. " Les sifflets accompagnent ses sorties. Les insultes fleurissent sur les murs de Trigoria. "Tommasi, il a deux gros poumons, mais un pied de forgeron ", ironisent les plus magnanimes. Mais avec l’arrivée de Zdenēk Zeman, son statut change radicalement et il s’installe comme le leader de l’équipe. Le divin avec ses cheveux bruns bouclés et sa barbe naissante qui lui donnent l'allure d'un gentilhomme du Titien deviendra une figure emblématique du club, remportant le Scudetti en 2001 après 20 ans de disette et la Supercoupe d'Italie sous les ordres de Capello, en compagnie des légendaires Totti et Batistuta. Milieu défensif de devoir, grand ratisseur de ballon, il devient incontournable dans l'effectif giallorosso. Ses bonnes dispositions en club lui valent une place en sélection et un billet pour la Coupe du Monde 2002, où la Squadra Azzurra quitte la compétition injustement dès les huitièmes de finale. Plusieurs faits de jeu discutables ont eu lieu durant le match face à la Corée du Sud. L'arbitre Byron Moreno a infligé un second carton jaune à Francesco Totti pour simulation à 1-1 à la 104ème minute alors que le penalty semblait évident puis refusé un but valable de Damiano Tommasi (111ème), pour un hors-jeu contestable. Ahn Jung Hwan s’élève dans les airs à la 117ème pour qualifier son équipe. La défaite est très amère pour les Transalpins. Il compte en tout 25 sélections avec l’équipe nationale d’Italie entre 1998 et 2003. Mais l’un des faits les plus marquants de sa carrière arrive en 2005. Après s’être blessé suite à une rupture des ligaments croisés du genou qui le tiendra écarté des terrains durant deux ans, la Roma lui propose une prolongation, accompagnée d’un salaire tout à fait honnête. Toutefois l’ex-joueur de la Nazionale refuse l’offre et insiste pour toucher 1500 euros par mois, estimant que le club a été bon avec lui pendant sa longue convalescence. Du jamais vu. Vous l’aurez compris, sa solidarité dans le jeu n’a d’égal que celle dans le civil où on le connait croyant et à l’écoute des autres. Il évolue depuis au niveau amateur depuis 2009, après des passage à Levante, sous les couleurs des Queens Park Rangers et le club chinois de Tianjin Teda. Le tout en présidant l’Association des footballeurs italiens, espérant appliquer son discours alternatif à un Calcio plombé par la violence et la corruption. Il a été notamment à l'origine de la grève qui a fait "sauter" la première journée de Série A en 2011.
 
PALMARÈS
Vainqueur de l'Euro Espoirs en 1996 (Italie)
Champion d’Italie en 2001 (AS Roma)
Vice-champion d’Italie en 2002 et 2004 (AS Roma)
Finaliste de la Coupe d'Italie en 2003 et 2006 (AS Roma)
Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2001 (AS Roma)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Ballon d'argent italien en 2011
Intronisé au Hall of Fame de l'AS Roma en 2015

17/09/2019
0 Poster un commentaire

Ebbe Sand

Ebbe Sand.jpg
Ebbe Sand

 

Ebbe Sand

Né le 19 juillet 1972 à Hadsund (DAN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png Danois, Attaquant, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 66 sélections, 22 buts

(Matchs amicaux: 26 sélections, 8 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections, 9 buts)

(Coupe du Monde: 8 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 16 sélections, 3 buts)

(Euro: 5 sélections)

(Championnat Nordique: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 22 avril 1998 contre la Norvège (0-2)

Dernière sélection : le 22 juin 2004 contre la Suède (2-2)

 

1991/92 Hadsund BK (DAN) 17 matchs, 7 buts
1992/99 Brøndby IF (DAN) 165 matchs, 74 buts
(Championnat du Danemark: 135 matchs, 69 buts)
(Ligue des Champions: 11 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 19 matchs, 4 buts)
1999/2006 FC Schalke 04 (ALL) 276 matchs, 102 buts
(Championnat d'Allemagne: 214 matchs, 73 buts)
(Coupe d'Allemagne: 25 matchs, 18 buts)
(Coupe de la ligue allemande: 6 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 9 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 22 matchs, 8 buts)

16/09/2019
0 Poster un commentaire

Emmanuel Olisadebe

Emmanuel Olisadebe.jpg
Emmanuel Olisadebe

 

Emmanuel Olisadebe

Né le 22 décembre 1978 à Warri (NIG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4949842_201506290903363.png Polonais / https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4952402_201506304904103.png Nigérian, Attaquant, 1m80

Surnoms: Oli, Emsi

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4949842_201506290903363.png 25 sélections, 11 buts

(Matchs amicaux: 10 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections, 8 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 16 août 2000 contre la Roumanie (1-1)

Dernière sélection : le 28 avril 2004 contre l'Eire (0-0)

 

1995/97 Jasper United (NIG) 40 matchs, 20 buts
1997/2001 Polonia Varsovie (POL) 88 matchs, 28 buts
(Championnat de Pologne: 66 matchs, 20 buts)
(Coupe de Pologne: 5 matchs, 3 buts)
(Coupe de la ligue polonaise: 6 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 4 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 5 matchs, 1 but)
(Coupe Intertoto: 2 matchs)
2001/05 Panathinaikos (GRE) 111 matchs, 34 buts
(Championnat de Grèce: 74 matchs, 24 buts)
(Coupe de Grèce: 10 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 17 matchs, 5 buts)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 4 buts)
2005/06 Portsmouth (ANG) 2 matchs
2006/07 Xanthi (GRE) 9 matchs
(Championnat de Grèce: 5 matchs)
(Coupe de Grèce: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 1 match)
2007/08 APOP Kinyras Peyias (CHY) 7 matchs, 6 buts
2008/10 Henan Jianye (CHN) 63 matchs, 24 buts
2010/11 FC Vyzas (GRE)
2011/12 Veria (GRE) 9 matchs, 1 but

16/09/2019
0 Poster un commentaire