Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Excelsior AC

Excelsior Roubaix.png
Excelsior AC

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Excelsior Athlétic Club de Roubaix, fondé en 1922

Fusion avec le CO Roubaix entre 1948 et 1970, Disparu en 1996, remplacé par le SCO Roubaix 59

Anciens noms: EC Tourcoing (1922-1929), Excelsior AC (1929-1935), E Roubaix-Tourcoing (1935-1945), 

E Roubaix (1945-1948), Roubaix Football (1977-1990), SCO Roubaix (1990-1996)

Couleurs: Vert et blanc

Stade: Parc des Sports

 

La création du club

 

L'Excelsior Athlétic Club de Roubaix est fondé en 1922, fusion de l’Excelsior de Tourcoing et du FC Roubaix, est soutenu par le groupe Prouvost, propriétaire de la filature "La Lainière de Roubaix", qui fait travailler plus de huit mille personnes. Comme le FC Sochaux, autre grand club industriel de l’époque, promoteur du football rétribué, il fait partie des pionniers du championnat de France professionnel. En 1944, le club fusionne avec le RC Roubaix et l'US Tourcoing pour former le Club Olympique de Roubaix. En 1970, L'Excelsior AC se sépare du CO Roubaix et retrouve son indépendance. En 1990, le club devient le Stade Club olympique de Roubaix après fusion avec le R.S. Roubaix. Le club dépose le bilan le 7 décembre 1995 avant d'annoncer la liquidation judiciaire du SCO Roubaix le 11 janvier 1996.

 

1933, Vainqueur de la Coupe de France

 

- La finale voit s’affronter à Colombes deux clubs de la même ville de province, l’Excelsior et le Racing de Roubaix. Un cas unique dans l’histoire de la compétition. Le match débute sur un terrain alourdi par la pluie, les Racingmen n’ont pas le temps de prendre la température Marcel Langiller plante déjà (3ème). Après un second but de Julien Bugé (23ème), l’avant-centre Norbert Van Caeneghem ne laisse plus de doute (26ème). En trente minutes, la messe est dite même si Robert Van Vooren sauvera l’honneur en seconde période (victoire de l'Excelsior AC 3 buts à 1).

 

Excelsior AC 1933.jpg

(haut, de gauche à droite): Bartlett, Dhulst, Delmer, Barbieux, Simon (Dir), Payne,Gianelloni
(bas, de gauche à droite): Burghraeve, Bugé, Van Caeneghem, Liétaer, Langiller

Photo: ©FFF

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES

 

Vainqueur de la Coupe de France en 1933

Champion de France de D4 groupe A en 1981 et 1992

 

EXCELSIOR AC ALL-STAR


GARDIENS

 

Lucien Gianelloni (FRA)

 

DÉFENSEURS

 

John Donoghue (ECO)

Albert Dhust (FRA)

Gustave Brouwers (BEL)

Gaston Leclercq (FRA)

Ernest Payne (ANG)

 

MILIEUX

Louis Gabrillargues (FRA)

Marcel Desrousseaux (FRA)

Jenő Kalmár (HON)

Robert Barbieux (FRA)

Jean Gautheroux (FRA)

Célestin Delmer (FRA)

 

ATTAQUANTS

 

David Bartlett (ANG)

Norbert Van Caeneghem (FRA)

Georges Rose (FRA)

Julien Buge (FRA)

Henri Burghraeve (FRA)

Noël Liétaer (FRA)

Marcel Langiller (FRA)

Heinrich Hiltl (AUT)

Jean Sécember (FRA)

 

ENTRAÎNEURS

 

Charles Griffiths (ANG)

 

Ils ont joué à l'Excelsior AC

 

Georges Vanhoutte (BEL)

Robert Pavlicek (AUT)

Michel Frutoso (FRA)

François Bourbotte (FRA)

Émile Scharwath (FRA)

Lucien Leduc (FRA)

Joseph Rodriguez (FRA)

Gaston Plovie (FRA)

Alfred Jaeck (SUI)

Jacques Leenaert (FRA)

Adolf Vogl (AUT)

Marcel Poblome (FRA)

 

Ils ont débuté à l'Excelsior AC

 

Marceau Stricanne (FAR)



24/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1233 autres membres