Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Les avis des pros sur l’évolution du poste de défenseur latéral en football

 

 

 

 

Les avis des pros sur l’évolution du poste de défenseur latéral en football

 

Comme dans de nombreux autres sports, le football a connu beaucoup de changements avec le temps. Cependant, c’est au niveau du jeu, et notamment la défense, que ces évolutions sont les plus visibles. Découvrez ce que pensent Gary Pallister et Nigel Winterburn sur ce phénomène.

 

Les défenseurs latéraux mal jugés depuis des années

 

Pendant des années, la place des défenseurs latéraux a été sous-estimée sur le terrain. En effet, ce poste était souvent associé aux joueurs les moins expérimentés ou les plus petits. Ainsi, personne ne voulait vraiment évoluer dans une équipe professionnelle en tant que défenseur.

Ce sont les Brésiliens qui ont permis de changer l’image du poste de défenseur. En effet, les défenseurs latéraux Roberto Carlos, Cafu et Marcelo ont démontré qu’ils avaient également la capacité d’attaquer. Ces derniers ont d’ailleurs inspiré le concept du faux-ailier.

 

Les travaux des défenseurs ont changé depuis les années 2000

 

Selon Nigel Winterburn, un défenseur reconnu de l’équipe d’Arsenal, la maîtrise du ballon est un critère obligatoire pour ceux qui occupent ce poste. En effet, les équipes ont tendance à jouer en offensive, ce qui implique que les arrières se retrouvent dans des zones avancées. Lors d’une interview pour Betway Insider, il a confié qu’aujourd’hui, il fallait être bon en défense mais aussi en attaque. Si ces conditions sont réunies, un défenseur peut facilement intégrer une équipe de haut niveau.

En effet, ce rôle ne se limite plus à dégager le ballon pour empêcher les attaques. Il a été constaté que la précision et le nombre de passes ont augmenté pour les joueurs à ce poste. D’ailleurs, beaucoup de défenseurs ont été élus meilleurs joueurs à chaque saison pour le nombre de passes réussies.

 

La qualité des terrains a contribué dans l’amélioration du jeu

 

Selon les affirmations de Gary Pallister, la qualité du terrain influence également les capacités des défenseurs. Lorsque le terrain est bien lisse, les arrières peuvent facilement jouer aussi bien en attaque qu’en défense.

 

Ancien défenseur historique à Manchester United, Gary Pallister était un des meilleurs joueurs anglais. Pourtant, malgré sa bonne maîtrise du ballon, il a constaté que de mauvaises conditions de terrain avaient beaucoup d’impact sur son jeu. En effet, pendant sa carrière, il a souvent joué sur des terrains en mauvais état. Selon lui, les anciens terrains s’apparentaient à ceux pour le rugby, l’empêchant ainsi de prendre plus de risques.

 

Les défis auxquels les joueurs sont confrontés a aussi évolué

 

Aujourd’hui, les défenseurs sont obligés d’être particulièrement forts physiquement. En effet, le niveau de jeu n’est plus le même qu’en 1990. Avec le false nine, une des techniques d’attaque les plus répandues actuellement, les défenseurs sont confrontés à de nombreuses difficultés. Ils sont souvent contraints de couvrir un plus grand espace, alors que les attaques se multiplient. 

 

Beaucoup de changements ont ainsi été constatés pour le poste de défenseur latéral aujourd’hui. De ce fait, les joueurs doivent s’adapter à cette nouvelle ère. Pour être le meilleur, il faut savoir combiner les techniques traditionnelles avec les compétences modernes.



01/09/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1193 autres membres