Football-the-story

Football-the-story

L’histoire derrière les surnoms et couleurs des sélections nationales

L’histoire derrière les surnoms et couleurs des sélections nationales

 

Plusieurs sélections nationales jouent avec des maillots à domicile dont les couleurs ne sont pas présentes dans le drapeau du pays. De même, l’origine des surnoms de certaines équipes est souvent méconnue par les fans de football. Toutes ces interrogations trouvent leur réponse dans l’histoire et les traditions de ces pays.

 

Afrique du Sud : Pourquoi le surnom « Bafana Bafana » ?

 

L'équipe nationale d'Afrique du Sud est surnommée Bafana Bafana, ce qui veut dire « Petits gars ». Un surnom affectif et attachant, qui est répété à deux reprises en tant que signe d'encouragement. De même, les féminines sont appelées les Bayana Bayana. L’histoire dit qu’après la Coupe du monde 2006, le président sud-africain Thabo Mbeki avait émis le souhait de renommer l’équipe. Son argument : des « petits gars » sont moins effrayants que des « Lions Indomptables » (Cameroun) ou des « Éléphants » (Côte d'Ivoire), par exemple. Le président, qui voulait trouver un surnom plus imposant pour la sélection nationale, a finalement abandonné l’idée étant donné l’attachement du pays à cette tradition.

 

Allemagne : Pourquoi un maillot blanc ?

 

Depuis la création de la sélection national allemande, les joueurs arborent un maillot blanc avec des touches de noir en tant que tenue à domicile lors des matchs et compétitions officielles. Or, le blanc ne fait pas partie des couleurs présentes dans le drapeau allemand, qui est composé de jaune, noir et rouge. Le blanc fait allusion au drapeau de Prusse, tout comme l’aigle noir, logo de la Mannschaft (qui signifie « sélection nationale » en Allemand) et symbole de l’empire prussien. Le maillot blanc est aujourd'hui lié à l’histoire du football allemand, ayant notamment été porté par Philipp Lahm lorsqu’il a soulevé la Coupe du monde en 2014.

 

 
 
 
View this post on Instagram

A post shared by Die Mannschaft (@dfb_team) on

 

Australie : Pourquoi un maillot jaune et vert ?

 

Le drapeau australien est composé en partie d’un fond bleu avec des étoiles blanches, dont le coin en haut à gauche représente l’Union Jack (drapeau du Royaume Uni). A aucun moment on ne retrouve de jaune ou de vert, qui sont pourtant toutes les deux devenues les couleurs symboliques de l’Australie dans toutes les disciplines sportives. Cette particularité a été introduite par l’équipe nationale de cricket qui accumulait les rencontres face à l’équipe d’Angleterre et qui a décidé de se différencier en arborant des couleurs différentes. En 1984, le gouvernement officialisera enfin le jaune et le vert en tant que couleurs nationales : le jaune symbolise le mimosa chenille, emblème floral de l’Australie, et le vert représente l’eucalyptus, également une plante courante dans le pays.

 

Honduras : Pourquoi le surnom « Catrachos » ?

 

En espagnol, langue nationale du Honduras, le mot « Catrachos » ne signifie rien. Il est pourtant aujourd'hui couramment utilisé pour désigner les habitants honduriens. Ce terme a été introduit pour la première fois au XIXème sicèle, lorsque le général hondurien Florencio Xatruch était revenu victorieux d’une bataille contre les Américains. Arrivée au Nicaragua, son armée a été accueillie par les locaux qui criaient : « Vienen los Xatruches » (« Les hommes de Xatruch arrivent ! »). Au fil du temps, et avec des erreurs de prononciation du nom du général, le mot s’est petit à petit transformé en « Catrachos ». Aujourd’hui, ce surnom est un symbole de patriotisme pour les honduriens qui l'arborent fièrement, tout comme l’équipe nationale.

 

Italie : Pourquoi un maillot bleu ?

 

Encore une équipe dont la tunique portée sur un terrain de foot ne rappelle aucunement les couleurs présentes dans le drapeau du pays. Celle qu’on appelle la Squadra Azzura (« l’équipe bleue ») a choisi d’opter pour cette couleur dès 1911. Ce choix a été fait en l’honneur de la famille royale dont le bleu est la couleur officielle. Toutefois, en octobre 2019, le vert (présent dans le drapeau) s’est imposé comme couleur officielle de la sélection italienne de football lors du changement de maillot, très controversé selon le Courrier International, pour les qualifications à l’Euro 2020, mettant partiellement fin à la tradition fièrement portée par Andrea Pirlo ou Francesco Totti.

 

 

Nouvelle-Zélande : Pourquoi le surnom « All Whites » ?

 

Les footballeurs néo zélandais n'ont pas autant de succès que leurs compatriotes évoluant dans d'autres disciplines. C’est pour cette raison que la sélection nationale a décidé de se différencier des « All Blacks » (« Tous noirs ») en rugby ou alors les « Black Caps » (« Les chapeaux noirs ») en cricket, qui jouent toutes les deux tout en noir. Complètement à l'opposé, les footballeurs sont vêtus entièrement de blanc et se font donc appelé les « All Whites » (« Tous blancs »). Ils effectuent également le traditionnel Haka après leur rencontres de football majeures, danse maori ancestrale visant à intimider leurs adversaires.

 

Pays-Bas : Pourquoi un maillot orange ?

 

Selon les bookmakers, ceux qu'on appelle les « Oranjes » font partie des nations favorites pour remporter le prochain Euro 2020, dont la victoire est cotée à 5.4 sur les sites de paris football en ligne au 22 février. La célèbre équipe nationale néerlandaise tient son surnom les de la couleur arborée par leur traditionnel maillot domicile et à laquelle on associe la légende, Johan Cruyff. Celle-ci n’a aucun rapport avec le drapeau national rouge, blanc et bleu mais est un hommage à la monarchie. En effet, c’est la dynastie Orange-Nassau qui règne aux Pays-Bas depuis le XVIème siècle. De plus, historiquement, la partie d’en haut, qui est aujourd’hui rouge dans le drapeau néerlandais, était originellement de couleur orange. Elle a été modifiée et a conservé le rouge depuis l’occupation française en 1796.

 

 
 
 
View this post on Instagram

A post shared by OnsOranje (@onsoranje) on

 

Les couleurs de maillots et les surnoms des sélections nationales proviennent d’un aspect culturel et historique de chaque pays qui s’est fait oublié pendant que les traditions se sont petit à petit instaurées comme des habitudes.



27/02/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1330 autres membres