FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Mohammed Salim

Mohammed Salim.jpg
Mohammed Salim

 

Mohammed Salim (মহম্মদ সালিম)

Né en 1904 à Calcutta (IND)

Décédé le 5 novembre 1980 à Calcutta (IND)

Inde.png Indien, Milieu offensif/Ailier, 1m60

Surnom: Le jongleur indien

 

Inde.png 1 sélection

 

1926 Chittaranjan Football Club (IND)
1926/27 Mohammedan Sporting Club (IND)
1927/31 Sporting Union (IND)
1932 East Bengal Club (IND)
1933/34 Aryans Club (IND)
1934/36 Mohammedan Sporting Club (IND)
1936 Celtic Glasgow (ECO) 2 matchs
1936/38 Mohammedan Sporting Club (IND)
 
Mohammed Salim est le premier footballeur non-européen à avoir évolué sur le Vieux Continent, mais il n'est ni sud-américain, ni africain... il est indien. Né en 1904 à Calcutta, il débute sa carrière à l'âge de 22 ans à la Chittaranjan Football Academy de Baghnan. Quelques années plus tard, sous les couleurs du Mohammedan Sporting, il remporte trois fois consécutivement la Calcutta Football League, la plus ancienne compétition footballistique en Asie créée en 1898, de 1934 à 1936. Cette dernière année, ce sont aussi les Jeux Olympiques, et l'équipe indienne est invitée à disputer deux matches de préparation en Chine. L'ailier virevoltant réalise une énorme partie lors du premier match avec l'équipe olympique et impressionne Hasheem, son cousin venu lui rendre visite de la lointaine Angleterre. À tel point que celui-ci le persuade de rentrer avec lui pour tenter sa chance en Europe, au lieu de jouer le deuxième match amical. C'est ainsi que tous deux vont prendre le bateau, direction le Vieux Continent et Londres! Après avoir visité la capitale, les deux cousins se rendent au Celtic Park de Glasgow. Sur place, ils rencontrent Willie Maley, manager du Celtic auquel le cousin Hasheem demande de prendre Mohammed à l'essai. Seul problème, Maley ne veut pas offrir une tentative de revêtir la tunique verte et blanche pour le jeune amateur s'il persiste à jouer pieds nus. Hasheem ne s'en laisse pas conter et met en œuvre tout son talent de persuasion. Il réussit à convaincre l'entraîneur de tester l'Indien devant un millier de spectateurs et trois entraîneurs. Tous sont bluffés, l'essai est concluant et Salim est retenu pour le match amical contre Hamilton. Une rencontre qui tourne à la démonstration (victoire 5 buts à 1), mené par un exceptionnel Salim. Cet ailier aux pieds bandés joue un second match contre Galston (victoire 7 buts à 1), et le 29 août 1936, fait la une du Scottish Daily Express dans un article intitulé "Indian Juggler - New Style" (littéralement "Le Jongleur Indien - Un Nouveau Style"). Plus bas, le journaliste écrit que Salim a "hypnotisé la foule présente à Parkhead" ce soir-là en "faisant rouler le ballon sur ses orteils". Après quelques mois en Ecosse pendant lesquels il enchante les Bhoys, le mal du pays le ronge et sa famille lui manque. Pour tenter de le retenir, le club, compréhensif, lui propose d'organiser un match de charité en son honneur et de lui offrir 5% des revenus. Une somme considérable à l'époque. Salim refuse ce match mais demande que l'argent soit donné à un orphelinat, et rentre chez lui en Inde. C'est la fin de l'aventure européenne de Mohammed Salim, footballeur indien sur le vieux continent. Un symbole d'un football d'un autre temps, cocasse par moment, mais finalement si attachant...
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Calcutta Football League en 1934, 1935, 1936, 1937 et 1938 (Mohammedan Sporting Club)
Vainqueur de l'IFA Shield en 1936 (Mohammedan Sporting Club)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Vainqueur du Prix du Dr. Bidhan Chandra Roy en 1976


05/04/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 997 autres membres