FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Tore André Flo

Tore-Andre Flo.jpg
Tore André Flo

 

Tore André Flo

Né le 15 juin 1973 à Stryn (NOR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338164_201512091353848.png Norvégien, attaquant, 1m93

Surnom: "Flonaldo"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338164_201512091353848.png 76 sélections, 23 buts

(Matchs amicaux: 39 sélections, 13 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 4 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 17 sélections, 6 buts)

(Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 11 octobre 1995 contre l'Angleterre (0-0)

Dernière sélection : le 18 août 2004 contre la Belgique (2-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338164_201512091353848.png espoirs: 27 sélections, 14 buts

 

1993/94 Sogndal (NOR) 50 matchs, 29 buts
(Championnat de Norvège: 44 matchs, 21 buts)
(Coupe de Norvège: 6 matchs, 8 buts)
1995 Tromsø (NOR) 26 matchs, 18 buts
1996/97 Brann Bergen (NOR) 40 matchs, 28 buts
1997/2000 Chelsea (ANG) 163 matchs, 50 buts
(Championnat d'Angleterre: 112 matchs, 34 buts)
(Coupe d'Angleterre: 10 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 9 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 16 matchs, 8 buts)
(Coupe des Coupes: 13 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA; 2 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
2001/02 Rangers (ECO) 68 matchs, 35 buts
(Championnat d'Écosse: 53 matchs, 29 buts)
(Coupe d'Écosse: 5 matchs, 4 buts)
(Coupe de la ligue écossaise: 3 matchs 1 but)
(Ligue des Champions: 7 matchs, 1 but)
2002/03 Sunderland (ANG) 33 matchs, 6 buts
(Championnat d'Angleterre: 29 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Angleterre: 2 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 2 matchs, 2 buts)
2003/05 Sienne (ITA) 69 matchs, 15 buts
(Championnat d'Italie: 63 matchs, 13 buts)
(Coupe d'Italie: 6 matchs, 2 buts)
2005/06 Vålerenga (NOR) 24 matchs, 4 buts
2007/08 Leeds United (ANG) 24 matchs, 4 buts
(Championnat d'Angleterre de D2: 1 match, 1 but)
(Championnat d'Angleterre de D3: 22 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Angleterre: 1 match)
2008/09 Milton Keynes Dons (ANG) 13 matchs
2011/12 Sogndal (NOR) 22 matchs, 2 buts

 

On l'appelait Flonaldo. Le genre de surnom qui vous classe un bonhomme sur l'échiquier mondial. Tore-André Flo était un attaquant au profil particulier, et qui a marqué les esprits. Ce grand gabarit (1,93m) a en effet pour particularité d’être doté d’une technique rare au vu de sa taille. Et c’est justement ce qui va lui permettre de réaliser une grande carrière. L’histoire commence à Sogndal. En l’espace d’une année, le buteur trouve le chemin des filets à 16 reprises en championnat. Un total étonnant et qui va lui permettre de se faire un nom dans son pays. Sa deuxième saison est difficile sur un plan collectif, le club se voit rétrogradé en division inférieure à la fin de la saison 1994. Tore-Andre Flo.jpgLes autres clubs ne peuvent se résoudre à laisser tomber ce jeune talent dans les méandres de la seconde division. L’attaquant rejoindra par la suite le Tromso en 1995. L’aventure dans cette nouvelle écurie tournera court, une petite année seulement, qui lui permettra tout de même de finir meilleur buteur de l’effectif. C’est aussi en 1995, qu’il connaîtra sa première sélection en équipe nationale. Le début d’une grande aventure pour celui qui fait partie des meilleurs marqueurs de l’histoire de la Norvège. L’année suivante, il effectuera une pige au sein du SK Brann Bergen avant de prendre la direction de Chelsea en 1997. Sa première saison chez les Blues restera sa meilleur. Buteur attitré du club londonien, Flo forme un duo explosif avec Gianfranco Zola et brille en Europe où il remporte une Coupe des coupes en 1998. Il explose également lors de la Coupe du Monde française et sera considéré comme l'un des grands attaquants du tournoi. Fin, élégant, technique pour son gabarit, il est sur toutes les lèvres. Dans la même saison, il fait chavirer toute une nation en battant deux fois le Brésil, champions du Monde en titre (4 buts à 2 en amical avec un doublé puis 2 buts à 1 durant le dernier match de poule du Mondial avec un pénalty controversé mais valable). C'est alors la consécration pour Tore-André Flo. L'année suivante, il perd en quarts de finale de Ligue des champions contre le FC Barcelone malgré trois buts marqués sur les deux confrontations (3 buts à 1, 1 but à 5 ap). Pourtant, le staff de Chelsea ne lui fera jamais totalement confiance. Gianluca Vialli, alors entraîneur-joueur du club londonien, fait venir Casiraghi obligeant Flo à alterner les titularisations et les passages sur le banc de touche. Malgré tout, il inscrira 34 buts en trois saisons et demie de Premier League et ce, sans jamais être un véritable titulaire. Il n’était pas un grand buteur mais sa large panoplie, son jeu dos au but et ses facultés dans le jeu aérien correspondaient parfaitement au jeu anglais de l’époque. Le joueur quittera finalement les Blues en 2000 et enchaînera les clubs, sans vraiment parvenir à s’imposer sur la durée. Les Glasgow Rangers, Sunderland, Sienne, Vålerenga, Leeds et Milton Keynes Dons vont tous avoir l’honneur de posséder dans leur effectif le géant norvégien. Le joueur raccroche finalement les crampons en 2009, après avoir consacré 16 ans de sa vie au ballon rond. Oui mais voilà, l’appel du rectangle vert va finalement avoir raison de cette décision. En effet, Tore André Flo effectue ses deux dernières saisons en faveur de Sogndal, le club de ses débuts avec ses neveux Per Egil et Ulrik Flo et son cousin Håvard Flo qui occupe le poste d'entraîneur adjoint. Un choix purement intime puisque entre le norvégien et le foot, c’est en quelque sorte une histoire de famille. Ses deux frères, Jarle et Jostein ont aussi mené une honorable carrière de pros dans divers clubs de premières divisions européennes. Jostein fera même un passage au Sheffield United lors d’une des rares aventures en Premier League du club durant les années 90. Son cousin Hâvard jouera lui quelques années pour le Werder Brême et Wolverhampton. Mais le vrai crack chez les Flo, c'est bien Tore-André. Lui le sous-côté malgré tout qui mettra un terme définitif à sa carrière à l'âge de 39 ans.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1998 (Chelsea)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1998 (Chelsea)

Champion de Norvège en 2005 (Vålerenga)

Champion d’Écosse en 2003 (Rangers)

Vice-champion de Norvège en 1997 (Brann Bergen)

Vice-champion d’Écosse en 2001 et 2002 (Rangers)

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2000 (Chelsea)

Vainqueur de la Coupe d'Écosse en 2002 (Rangers)

Vainqueur de la Coupe de la ligue anglaise en 1998 (Chelsea)

Vainqueur de la Coupe de la ligue écossaise en 2002 (Rangers)

Vainqueur de la Charity Shield en 2000 (Chelsea)

Champion de Norvège de D2 (groupe B) en 1993 (Sogndal)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur norvégien de l'année (Prix Kniksen) en 1998 



13/07/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1005 autres membres