Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Pays-Bas


Wim Kieft

Wim Kieft.jpg
Photo: ©Imago

 

Wim Kieft

 

Willem Cornelis Nicolaas Kieft

Né le 12 novembre 1962 à Amsterdam (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Attaquant, 1m90

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 43 sélections, 11 buts

(Matchs amicaux: 20 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections, 5 buts)

(Coupe du monde: 4 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 5 sélections)

(Euro: 4 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 1er septembre 1981 contre la Suisse (1-2)

Dernière sélection : le 22 septembre 1993 contre Saint-Marin (7-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png espoirs: 6 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U19: 11 sélections, 4 buts

 

1979/83 Ajax Amsterdam (HOL) 117 matchs, 78 buts
(Championnat des Pays-Bas: 96 matchs, 68 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 16 matchs, 10 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 4 matchs)
(Coupe des Coupes: 1 match)
1983/86 Pise (ITA) 108 matchs, 36 buts
(Championnat d'Italie: 53 matchs, 10 buts)
(Championnat d'Italie de D2: 38 matchs, 15 buts)
(Coupe d'Italie: 17 matchs, 11 buts
1986/87 Torino (ITA) 32 matchs, 16 buts
(Championnat d'Italie: 19 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Italie: 7 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs, 5 buts)
1987/90 PSV Eindhoven (HOL)  112 matchs, 67 buts
(Championnat des Pays-Bas: 82 matchs, 55 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 13 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 16 matchs, 3 buts)
(Coupe Intercontinentale: 1 match)
1990/91 Bordeaux (FRA) 31 matchs, 3 buts
(Championnat de France: 26 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
1991/94 PSV Eindhoven (HOL) 107 matchs, 36 buts
(Championnat des Pays-Bas: 88 matchs, 34 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 6 matchs, 1 but)
(Supercoupe des Pays-Bas: 1 match)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 10 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)

 

Talent précoce, Wim Kieft a planté une paire de buts sous le maillot de l'Ajax, du PSV, du Torino, un peu moins à Bordeaux. Il a même remporté l'Euro 88 avec les Pays-Bas. 

 

Formé chez les Godenzonen, le grand gaillard se construit un palmarès et termine meilleur buteur d'Eredivisie en 1982, avec 32 buts en autant de matchs, synonyme de Soulier d'or européen. À l'âge de 20 ans, le buteur surdoué quitte les Pays-Bas avec plein de promesses pour rejoindre l'Italie. Trois saisons à Pise, dont une à l'étage inférieur, puis un exercice au Torino. Déçu par ses performances, il préfère rentrer au pays et signe au PSV Eindhoven. Retour gagnant. L'élégant attaquant finit de nouveau meilleur buteur avec 29 unités et réalise le triplé Eredivisie–Coupe des Pays-Bas–Coupe des clubs champions au mois de mai 1988, avec en apogée la victoire suprême au Neckarstadion face au Benfica le 25 mai. Il compose l'ossature de cette formation avec Hans Van Breukelen, Ronald Koeman et Berry Van Aerle, le tout dirigé par Guus Hiddink. Le mois suivant, il traverse la frontière allemande et remporte l'Euro 88. Doublure de Marco Van Basten, son moment de gloire avec les Oranje reste ce but de la qualif pour les demi-finales inscrit de la tête à la 82ème minute face aux Irlandais. En 1990, il rejoint les Girondins de Bordeaux. Flop total. Il ne sera jamais à la hauteur de son statut flatteur d'international A confirmé (43 sélections pour 11 pions). Malgré un effectif composé de la future génération France 98 (Bixente LizarazuDidier Deschamps et Christophe Dugarry), Bordeaux connaît une année galère, avec une manita prise en huitièmes de finale de la Coupe de l'UEFA contre l'AS Roma et une 10ème place en championnat. Et comme si ça ne suffisait pas, le club au Scapulaire est rétrogradé en D2 en raison de problèmes financiers. Symbole du déclin de l'ère Bez, il repart au PSV Eindhoven où il retrouve son efficacité. Après avoir raccroché les crampons en 1994, Wim Kieft est rattrapé par de faux-amis: la drogue et l'alcool. Soigné depuis, il raconte son histoire dans sa biographie publiée en 2014 et intitulée tout simplement "Kieft".

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de l'Euro en 1988 (Pays-Bas)

Vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1988 (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1988 (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1988 (finale non-jouée) (PSV Eindhoven)

Vainqueur de la Coupe Mitropa en 1986 (Pise)

Champion des Pays-Bas en 1980, 1982, 1983 (Ajax Amsterdam), 1988, 1989 et 1992 (PSV Eindhoven)

Vice-Champion des Pays-Bas en 1981 (Ajax Amsterdam), 1990 et 1993 (PSV Eindhoven)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1983 (Ajax Amsterdam), 1988, 1989 et 1990 (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 1981 (Ajax Amsterdam)

Finaliste de la Supercoupe des Pays-Bas en 1991 (PSV Eindhoven)

Champion d'Italie de D2 en 1985 (Pise)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

Soulier d'or européen en 1982

Meilleur buteur de la Coupe de l'UEFA en 1987 (5 buts) (Torino)

Meilleur buteur du championnat des Pays-Bas en 1982 (32 buts) (Ajax Amsterdam) et 1988 (29 buts) (PSV Eindhoven)


12/11/2022
0 Poster un commentaire

Giovanni Van Bronckhorst

Giovanni Van Bronckhorst.jpg
Photo: ©Patrick Stollarz/Bongarts/Getty Images

 

Giovanni Van Bronckhorst

 

Giovanni Christiaan van Bronckhorst

Né le 5 février 1975 à Rotterdam (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, défenseur gauche/Milieu défensif, 1m77

Surnom: Gio

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 106 sélections, 6 buts

(Matchs amicaux: 45 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 26 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 10 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 14 sélections, 1 but)

(Euro: 11 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 31 août 1996 contre le Brésil (2-2)

Dernière sélection : le 11 juillet 2010 contre l'Espagne (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png espoirs: 14 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U18: 9 sélections, 3 buts

 

1993/98 Feyenoord Rotterdam (HOL) 103 matchs, 22 buts
1993/94 RKC Waalwijk (HOL) (Prêt) 12 matchs, 2 buts
1998/2001 Rangers (ECO) 117 matchs, 22 buts
(Championnat d'Écosse: 73 matchs, 13 buts)
(Coupe d'Écosse: 10 matchs, 3 buts)
(Coupe de la ligue écossaise: 6 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 17 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 11 matchs, 2 buts)
2001/04 Arsenal (ANG) 64 matchs, 2 buts
(Championnat d'Angleterre: 41 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Angleterre: 7 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 4 matchs)
(Community Shield: 1 match)
(Ligue des Champions: 11 matchs)
2003/07 FC Barcelone (ESP) 145 matchs, 7 buts
(Championnat d'Espagne: 105 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Espagne: 16 matchs, 2 buts)
(Supercoupe d'Espagne: 1 match)
(Ligue des Champions: 17 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
(Coupe du Monde des clubs: 2 matchs)
2007/10 Feyenoord Rotterdam (HOL) 109 matchs, 10 buts
(Championnat des Pays-Bas: 88 matchs, 8 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 15 matchs, 2 buts)
(Supercoupe des Pays-Bas: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 5 matchs, 1 but)

 

Ancien latéral gauche emblématique de la sélection Oranje et du Barça, Giovanni Van Bronckhorst a remporté une Ligue des champions avec les Blaugranas en 2006 et a également participé à trois coupes du Monde (1998, 2006 et 2010). Un des joueurs les plus classes et les plus sous-cotés de l'histoire du football.

 

C’est en 1993 que commence la carrière prolifique de l'enfant de Rotterdam originaire des Moluques, un archipel indonésien. Formé au Feyenoord, il débute en Eredivisie au poste de milieu défensif à Waalwijk en prêt, avant un retour sous le maillot de la "Trot van Zuid". Après avoir fait les beaux jours des Glasgow Rangers de 1998 à 2001, d’Arsenal de 2001 à 2003 et du FC Barcelone, il revient vers le club de ses débuts en 2007. Avec à la clé, un palmarès de dingue: deux fois champion et double vainqueur de la Coupe d’Écosse avec les Gers, champion d’Angleterre pour sa première saison et vainqueur de deux FA Cups avec les Gunners et deux fois vainqueur de la Liga sous les couleurs du club catalan. Une liste à laquelle il faut ajouter deux Coupes des Pays-Bas avec le Feyenoord Rotterdam. À ce jour, le point culminant de sa carrière reste sans conteste sa victoire en C1 avec Barcelone face à Arsenal en 2006 (2 buts à 1). Aussi complet qu’irréprochables sur le terrain, c'est lors de son passage en Catalogne qu'il change de poste et se place dans le couloir gauche où ses centres et son intelligence défensive feront merveille durant quatre saisons. Finaliste de la Coupe du Monde 2010, il honore sa 106ème et dernière cape sous le maillot batave lors de la finale perdue devant l’Espagne d'Andrés Iniesta (défaite 1 but à 0), au cours de laquelle il est remplacé durant les prolongations par Edson Braafheid, à 35 berges. Durant la compétition, son dernier fait d'armes restera sans doute ce but incroyable inscrit face à l'Uruguay en demi-finale (3 buts à 2), éteignant tous les vuvuzelas ce jour-là. Membre de la sélection néerlandaise depuis 1996, il conclut en Afrique du Sud un mariage de quatorze ans avec les Pays-Bas. Après avoir raccroché définitivement les crampons en 2010 comme son compatriote Roy Makaay, GvB débute comme assistant avant de prendre place comme numéro 1 sur le banc de touche. Débutant ses gammes de technicien en 2015 au Feyenoord évidemment, le Néerlandais a pour exploit un titre de champion des Pays-Bas en 2017, trophée qui échappait au club depuis dix-sept ans, grâce notamment à Dirk Kuyt qui finit meilleur buteur sur sa dernière saison pro. Pris d'exotisme, il a par la suite tenté l'aventure chinoise sans grand succès vers le Guangzhou R&F en 2020. Il revient en Écosse en 2021 et emmène les Glasgow Rangers jusqu'en finale de la Ligue Europa, avec une défaite aux tirs au but contre l'Eintracht Francfort (1-1, 4 tab à 3).

 

PALMARÈS

 

Finaliste de la Coupe du Monde en 2010 (Pays-Bas)

4ème de la Coupe du Monde en 1998 (Pays-Bas)

Vainqueur de la Ligue des champions en 2006 (FC Barcelone)

Finaliste de la Coupe du Monde des clubs en 2006 (FC Barcelone)

Champion d'Espagne en 2005 et 2006 (FC Barcelone)

Vice-champion d'Espagne en 2004 et 2007 (FC Barcelone)

Champion d'Angleterre en 2002 (Arsenal)

Vice-champion d'Angleterre en 2003 (Arsenal)

Champion d'Écosse en 1999 et 2000 (Rangers)

Vice-champion d'Écosse en 2001 (Rangers)

Vice-champion des Pays-Bas en 1997 (Feyenoord Rotterdam)

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2002 et 2003 (Arsenal)

Vainqueur de la Coupe d'Écosse en 1999 et 2000 (Rangers)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1995 (finale non-jouée) et 2008 (Feyenoord Rotterdam)

Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 2010 (Feyenoord Rotterdam)

Vainqueur de la Coupe de la ligue écossaise en 1999 (Rangers)

Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 2005 (finale non-jouée) et 2006 (FC Barcelone)

Finaliste de la Community Shield en 2003 (Arsenal)

Finaliste de la Supercoupe des Pays-Bas en 1995 et 2008 (Feyenoord Rotterdam)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Nommé Chevalier de l'Ordre d'Orange-Nassau en 2010


01/09/2022
0 Poster un commentaire

Harry Dénis

Harry Dénis.png
Photo: ©Nationaal Archief

 

Harry Dénis

 

Henri Léonard Barthélemi Dénis

Né le 28 août 1896 à La Haye (HOL)

Décédé le 13 juillet 1971 à La Haye (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Défenseur droit

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 56 sélections

(Matchs amicaux: 44 sélections)

(Jeux Olympiques: 12 sélections)

 

1ère sélection : le 9 juin 1919 contre la Suède (3-1)

Dernière sélection : le 18 mai 1930 contre la Belgique (1-3)

 

1911/34 HBS Den Haag (HOL) 298 matchs, 16 buts

 

Présent lors de trois Olympiades avec les Pays-Bas, Harry Dénis est une icône du foot néerlandais dans les années 20.

 

Fruit d'un père militaire de carrière et d'une mère notaire, il passe ses premières années aux Indes orientales néerlandaises et découvre le foot sur les terrains de Batavia, l'ancien nom de la capitale indonésienne Djakarta. Revenu aux Pays-Bas, il lance sa carrière au HBS Den Haag. Défenseur droit de qualité, ce fin technicien qui n'avait pas peur des duels remporte un titre de champion en terminant invaincu en 1925. Un latéral plutôt rugueux, roi des tacles, qui dribblait dans les surfaces de réparation à une époque où la tâche du défenseur était surtout de tenir la baraque derrière. Véritable leader sur le terrain, il porte le maillot des Oranje 56 fois entre 1919 et 1930, dont 37 apparitions avec le brassard de capitaine au bras. Joueur hollandais le plus capé durant une dizaine d'années, il est également le seul à avoir participé à trois éditions des Jeux Olympiques: en 1920 à Anvers, en 1924 à Paris et en 1928 à domicile, à Amsterdam, où la célèbre flamme est allumée pour la première fois, lui qui a eu le privilège cet été là de prononcer le serment olympique lors de la cérémonie d'ouverture. Polyvalent, il pouvait combiner sport, études et profession sans trop de problèmes. Après avoir obtenu son diplôme d'ingénieur civil à l'université de Delft en 1926, il travaille un temps dans une compagnie pétrolière. Il raccroche les crampons à l'âge de 38 ans et fonde son cabinet d'ingénierie et d'architecture à La Haye en 1931, qui réalise des plans de construction de cinéma et de villa.

 

PALMARÈS

Médaille de Bronze aux Jeux Olympiques d'Anvers en 1920 (Pays-Bas)

Quatrième aux Jeux Olympiques de Paris en 1924 (Pays-Bas)

Champion des Pays-Bas en 1925 (HBS Den Haag)

Vice-champion des Pays-Bas en 1920, 1929, 1933 et 1934 (HBS Den Haag)


13/07/2022
0 Poster un commentaire

André Ooijer

André Ooijer.jpg
Photo: ©Jon Buckle/EMPICS

 

André Ooijer

 

André Antonius Maria Ooijer

Né le 11 juillet 1974 à Amsterdam (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Défenseur central, 1m84

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 55 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 25 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Euro: 12 sélections, 1 but)

(Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 5 juin 1999 contre le Brésil (2-2)

Dernière sélection : le 2 juillet 2010 contre le Brésil (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png espoirs: 10 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U16: 2 sélections

 

1993/94 Ajax Amsterdam (HOL)
1994/95 FC Volendam (HOL) 32 matchs, 4 buts
1995/97 Roda JC (HOL) 75 matchs, 9 buts
1997/06 PSV Eindhoven (HOL) 192 matchs, 19 buts
2006/09 Blackburn Rovers (ANG) 79 matchs, 2 buts
2009/10 PSV Eindhoven (HOL) 25 matchs
2010/12 Ajax Amsterdam (HOL) 22 matchs, 3 buts

 

International néerlandais (55 sélections et 3 buts), André Ooijer a longtemps porté le maillot du PSV Eindhoven.

 

Formé à l'Ajax, passé par le FC Volendam et le Roda JC, le stoppeur a été un pilier du club de la firme Philips durant neuf saisons. Avec des joueurs comme Ruud Van Nistelrooy, le sud-coréen Park Ji-Sung ou encore Mark Van Bommel, il remporte cinq titres de champion et participe au beau parcours en Ligue des champions en 2005, manquant de peu une qualification en finale (le Milan AC s’était qualifié au bénéfice d’un but inscrit à l’extérieur). Doublure de Michael Reiziger lors de la Coupe du Monde 1998, André était un arrière solide mais lent et techniquement anodin. Il décide de plier bagages en 2006 (il avait fait l’objet d’un transfert avorté en 2005 suite à la relégation du Genoa en Série C1) et signe à Blackburn alors en Premier League. L’expérience anglaise dure trois saisons. Au terme de son contrat, il rentre au bercail au PSV en 2009 pour une saison. Non conservé, il réintègre son club formateur et raccroche les crampons en 2012, avec pour finir deux Eredivisie empochés.

 

PALMARÈS

 

Finaliste de la Coupe du Monde en 2010 (Pays-Bas)

4ème de la Coupe du Monde en 1998 (Pays-Bas)

Champion des Pays-Bas en 2000, 2001, 2003, 2005, 2006 (PSV Eindhoven), 2011 et 2012 (Ajax Amsterdam)

Vice-champion des Pays-Bas en 1998, 2002 et 2004 (PSV Eindhoven)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1997 (Roda JC) et 2005 (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 1995 (FC Volendam), 1998, 2001 (finale non-jouée), 2006 (PSV Eindhoven) et 2011 (finale non-jouée) (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 1998 (finale non-jouée), 2000, 2001 (finale non-jouée) et 2003 (finale non-jouée) (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Supercoupe des Pays-Bas en 1997 (Roda JC), 2002, 2005 (PSV Eindhoven) et 2010 (finale non-jouée) (Ajax Amsterdam)


11/07/2022
0 Poster un commentaire

Pierre Vermeulen

Pierre Vermeulen.jpg
Photo: ©Virage.Paris

 

Pierre Vermeulen

 

Né le 16 mars 1956 à Kerkrade (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Milieu offensif/Ailier, 1m82

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 9 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 5 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 1 sélection)

(Mundialito: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 5 avril 1978 contre la Tunisie (4-0)

Dernière sélection : le 27 avril 1983 contre la Suède (0-3)

 

1974/80 Roda JC (HOL) 155 matchs, 47 buts
1980/84 Feyenoord Rotterdam (HOL) 104 matchs, 19 buts
1984/85 MVV Maastricht (HOL) 34 matchs, 5 buts
1985/87 Paris SG (FRA) 56 matchs, 1 but
(Championnat de France: 45 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 9 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)
1987/89 Tours FC (FRA) 46 matchs, 7 buts
1989/91 Angers SCO (FRA) 39 matchs
 
Ailier élégant aux dribbles déroutants, Pierre Vermeulen a fait le bonheur du Feyenoord et du PSG, avec dans chaque club un titre de champion à la clé.
 
Originaire du Limbourg, il débute sa carrière à Roda à l'âge de 18 ans. Au bout de six saisons, il rejoint le grand Feyenoord Rotterdam, avec lequel il réussit le doublé coupe-championnat en 1984, aux côtés de Ruud Gullit et de la star Johan Cruyff, auquel il voue une admiration sans limites. Passé rapidement par le MVV Maastricht, le natif de Kerkrade débarque au Paris SG en 1985. À 29 ans, l'homme aux 9 sélections renforce le club de la capitale en manque de gaucher, devenant par la même occasion le second batave à porter le maillot rouge et bleu, après Kees Kist. Plus appelé avec les Oranje depuis 1983, il participe à la quête du premier titre de champion de France de l'histoire du PSG en 1986 en compagnie de Dominique RocheteauJoël Bats ou encore Luis Fernandez. Le tout avec un zéro pointé niveau but en 30 rencontres, malgré tous les caviars de Safet Susic. Il inscrit son seul pion sous les couleurs parisiennes face à Auxerre (1 but à 0) le 5 décembre 1986, une libération pour cet ailier virevoltant en mal de buts. N'entrant plus dans les plans de Gérard Houiller après le recrutement de Vahid Halilhodzic qui vient soutenir son ami bosniaque, il quitte la capitale en 1987 pour rejoindre Tours en deuxième, puis en troisième division. Malgré plusieurs coups d'éclat, Vermeulen est sur la fin. Ses deux saisons à Angers ne sont pas une grande réussite. Il décide donc de raccrocher les crampons au bout de six belles années passé dans l'Hexagone, à l'âge de 35 ans. Après avoir organisé son jubilé au stade Jean-Bouin le 2 février 1992, il obtient ses diplômes et entraîne les équipes de jeunes du RT-KSV à Terwinselen, près de la frontière allemande, avant de s’occuper d’un complexe sportif et de tennis à Maastricht. 
 
PALMARÈS
 
Champion de France en 1986 (Paris SG)
Champion des Pays-Bas en 1984 (Feyenoord Rotterdam)
Vice-champion des Pays-Bas en 1983 (Feyenoord Rotterdam)
Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1984 (Feyenoord Rotterdam)
Finaliste du Challenge des champions en 1986 (Paris SG)

16/03/2022
0 Poster un commentaire