FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Pays-Bas


Robin Van Persie

Robin Van Persie.jpg
Robin Van Persie

 

Robin Van Persie

Né le 6 août 1983 à Rotterdam (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Attaquant, 1m83

Surnoms: The Flying Dutchman, RVP

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 102 sélections, 50 buts

(Matchs amicaux: 35 sélections, 15 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 22 sélections, 13 buts)

(Coupe du Monde: 17 sélections, 6 buts)

(Qualif Euro: 21 sélections, 13 buts)

(Euro: 7 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 4 juin 2005 contre la Roumanie (2-0)

Dernière sélection : le 31 août 2017 contre la France (0-4)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png espoirs: 12 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U19: 6 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U17: 6 sélections

 

2001/04 Feyenoord Rotterdam (HOL) 61 matchs, 15 buts
2004/12 Arsenal (ANG) 194 matchs, 96 buts
2012/15 Manchester UTD (ANG) 86 matchs, 48 buts
2015/18 Fenerbahçe (TUR) 57 matchs, 25 buts
2018/19 Feyenoord Rotterdam (HOL) 37 matchs, 21 buts
 
De Feyenoord à Fenerbahçe en passant par Arsenal et Manchester United, Robin Van Persie, alias RVP, laisse l'image d'un joueur aussi talentueux qu'arrogant. Meilleur buteur de la sélection néerlandaise avec 50 buts, le Hollandais volant a eu le malheur d’avoir évolué dans une équipe d'Arsenal qui ne remportera presque rien. Un attaquant à la grâce et l’élégance footballistique dont le palmarès aurait dû être bien plus flamboyant. Dès son plus jeune âge, le toucher de balle soyeux de ce grand gaucher longiligne intrigue sur les bords des terrains de la banlieue de Rotterdam. Formé à Feyenoord, il débute chez les pros en 2001 et remporte déjà la Coupe UEFA contre le Borussia Dortmund. Robin Van Persie.jpgIl s'amuse aux côtés de Kalou, Van Hooijdonk et Tomasson avant de se brouiller avec son entraîneur de l’époque Bert Van Marwijk, qui le place sur la liste des transferts en 2004. Mais Robin Van Persie garde en réserve un talent qui le fera rebondir : de la pureté dans son pied gauche et une gestuelle à la fois distinguée et déroutante. Bref, des atouts rares que ne manque pas de déceler Arsène Wenger. Le manager d'Arsenal décide en 2004 de le lancer dans le grand bain de la Premier League. Après avoir grandi dans l'ombre de Thierry Henry et de Dennis Bergkamp, c'est à la suite du départ de Titi au Barça qu'il va être aligner en numéro 9 et carrément exploser. Malheureusement, les blessures restent un problème majeur à l’épanouissement du Néerlandais. Il faudra attendre la saison 2008-2009 pour voir l'attaquant réaliser une saison pleine avec 20 buts et un titre de meilleur joueur de la saison attribué par les supporters londoniens. Le tout nouveau capitaine après le départ de Fabregas peine toutefois à assumer son nouveau statut, et alterne entre éclats de génie et petit bobo. Mais son talent, encore et toujours, lui garantit une place de titulaire dans la sélection néerlandaise avec laquelle il atteint la finale du Mondial 2010. Cependant, sa technique, pure et supérieure à la moyenne, n'est pas toujours au service du collectif et Van Persie est parfois taxé d'individualisme. Ce n'est qu'à partir de 2010 que le terme "efficacité" entre dans le vocabulaire de RVP. Avec 65 buts lors de ses deux dernières saisons avec Arsenal (2010-2012), il allie enfin performance et beauté du geste. Son transfert à Manchester en 2012 constitue un véritable crève-cœur pour les fans des Gunners, qui perdent un attaquant au sommet de son art. Sur un autre plan, sa soif de trophées est enfin assouvie en 2013 lorsqu'il remporte (pour la première fois) le championnat anglais. Un an après son titre, il s'envole vers le Brésil pour la Coupe du Monde 2014. Auteur de quatre buts en six matchs, dont un somptueux contre l’Espagne, il parvient à emmener son équipe à la troisième place, un peu à la surprise générale, tant personne n'attendait les Pays-Bas. Ce Mondial aura été sa dernière occasion de briller au plus haut niveau, car à son retour à Manchester, le gamin de Rotterdam est usé. Après trois saisons exotiques et anecdotiques à Fenerbahçe, Van Persie revient au même endroit qu'il avait débuté. Il quitte le monde du football en 2019 à l'âge de 35 ans avec une dernière saison à seize réalisations, de quoi clore une bien belle compilation. Certainement l’un des attaquants les plus élégants de sa génération, Robin Van Persie aura atteint la maturité à la trentaine. Grâce à cela, il a été enfin salué par les monstres sacrés du football hollandais (Van BastenCruyff et autre Bergkamp) qui lui avaient laissé un héritage lourd à porter. RVP est désormais leur égal et perpétue, parfaitement, la grande tradition des artistes néerlandais.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe du Monde en 2010 (Pays-Bas)
3ème de la Coupe du Monde en 2014 (Pays-Bas)
Finaliste de la Ligue des champions en 2006 (Arsenal)
Vainqueur de la Coupe UEFA en 2001 (Feyenoord Rotterdam)
Champion d'Angleterre en 2013 (Manchester UTD)
Vice-champion d'Angleterre en 2005 (Arsenal)
Vice-champion de Turquie en 2016 et 2018 (Fenerbahçe)
Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2005 (Arsenal)
Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 2018 (Feyenoord Rotterdam)
Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 2003 (Feyenoord Rotterdam)
Finaliste de la Coupe de Turquie en 2016 (Fenerbahçe)
Finaliste de la Coupe de la Ligue Anglaise en 2007 (finale non-jouée) et 2011 (Arsenal)
Vainqueur de la Community Shield en 2004 (Arsenal) et 2013 (Manchester UTD)
Finaliste de la Community Shield en 2005 (Arsenal)
Vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 2018 (Feyenoord Rotterdam)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Joueur de l'année PFA en 2012
Élu Joueur de l'année PFA par les fans en 2012
Meilleur Buteur du championnat d'Angleterre en 2012 (30 buts) (Arsenal) et 2013 (26 buts) (Manchester UTD)
Meilleur passeur du championnat d'Angleterre en 2009 (10 passes) (Arsenal)
Nommé dans l'équipe type de l'année de l'association ESM en 2012
Nommé dans l'équipe type de l'année PFA du championnat d'Angleterre en 2012 et 2013
Élu joueur de l'année d'Arsenal en 2009 et 2012
Élu but de l'année en Angleterre par la BBC en 2013
Élu sportif de l'année à Rotterdam en 2006 et 2012
 
SOURCES/RESSOURCES
- So Foot/L'Orient le jour
- 1ère photo: ©Futaa
- 2ème photo: ©Zimbio 
 
VIDÉO


06/08/2020
0 Poster un commentaire

Rafael Van der Vaart

Rafael Van Der Vaart.jpg
Rafael Van der Vaart

 

Rafael Ferdinand van der Vaart

Né le 11 février 1983 à Heemskerk (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Milieu offensif, 1m76

Surnoms: Raffie, VDV

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 109 sélections, 25 buts

(Matchs amicaux: 47 sélections, 10 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 22 sélections, 9 buts)

(Coupe du Monde: 8 sélections)

(Qualif Euro: 23 sélections, 5 buts)

(Euro: 9 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 6 octobre 2001 contre l'Andorre (4-0)

Dernière sélection : le 19 novembre 2013 contre la Colombie (0-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png espoirs: 7 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U19: 8 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U17: 19 sélections, 6 buts

 
2000/05 Ajax Amsterdam (HOL) 117 matchs, 52 buts
2005/08 Hambourg SV (ALL) 74 matchs, 30 buts
2008/10 Real Madrid (ESP) 58 matchs, 11 buts
2010/12 Tottenham Hotspur (ANG) 63 matchs, 24 buts
2012/15 Hambourg SV (ALL) 78 matchs, 16 buts
2015/16 Betis Seville (ESP) 7 matchs
2016/18 FC Midtjylland (DAN) 17 matchs, 2 buts
2018 Esbjerg fB (DAN) 3 matchs
 
Prochainement

31/07/2020
0 Poster un commentaire

Dirk Kuyt

Dirk Kuyt.jpg
Dirk Kuyt

 

Dirk Kuijt

Né le 22 juillet 1980 à Katwijk (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Ailier droit, 1m84

Surnom: Mr Duracell

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 104 sélections, 24 buts

(Matchs amicaux: 43 sélections, 9 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 24 sélections, 6 buts)

(Coupe du Monde: 15 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 16 sélections, 7 buts)

(Euro: 6 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 3 septembre 2004 contre le Liechtenstein (4-0)

Dernière sélection : le 4 septembre 2014 contre l'Italie (0-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png espoirs: 11 sélections, 6 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U18 : 5 sélections, 2 buts

 

1998 Quick Boys (HOL) 6 matchs, 3 buts
1998/2003 FC Utrecht (HOL) 184 matchs, 66 buts
(Championnat des Pays-Bas: 160 matchs, 51 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 18 matchs, 13 buts)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs, 2 buts)
2003/06 Feyenoord Rotterdam (HOL) 123 matchs, 81 buts
(Championnat des Pays-Bas: 101 matchs, 71 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 6 matchs, 5 buts)
(Supercoupe des Pays-Bas: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 15 matchs, 5 buts)
2006/12 Liverpool (ANG) 287 matchs, 71 buts
(Championnat d'Angleterre: 208 matchs, 51 buts)
(Coupe d'Angleterre: 16 matchs, 3 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 8 matchs, 2 buts)
(Ligue des Champions: 48 matchs, 14 buts)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 1 but)
2012/15 Fenerbahçe (TUR) 130 matchs, 37 buts
(Championnat de Turquie: 95 matchs, 26 buts)
(Coupe de Turquie: 11 matchs, 3 buts)
(Supercoupe de Turquie: 3 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 8 matchs, 3 buts)
(Ligue Europa: 13 matchs, 4 buts)
2015/17 Feyenoord Rotterdam (HOL) 77 matchs, 38 buts
(Championnat des Pays-Bas: 63 matchs, 31 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 8 matchs, 7 buts)
(Ligue Europa: 5 matchs)
(Supercoupe des Pays-Bas: 1 match)
2017/18 Quick Boys (HOL) 3 matchs
 
Un joueur dont on n'a jamais beaucoup parlé mais quel joueur, un modèle de combativité. Surnommé "Mr Duracell", Dirk Kuyt était célèbre pour son sens du but et sa capacité à se battre sur tous les ballons. Toujours généreux dans l'effort, toujours bien placé, il restera un des meilleurs hollandais de sa génération. Un vrai guerrier dans l'âme qui pouvait jouer ailier, attaquant de pointe, milieu et même arrière comme lors du Mondial 2014 au Brésil. Toujours efficace, infatigable travailleur de l’ombre, loin du feu des projecteurs, il n’a jamais cessé d’être essentiel dans toutes les équipes par lesquelles il est passé. Il fait ses débuts en Eredivisie lors de la saison 1998-1999 avec Utrecht où il remporte la Coupe des Pays-Bas en 2003. Des performances qui lui ouvrent les portes de la sélection nationale, puis celles du Feyenoord une première fois. Trois ans durant, il enquille les buts: 83 pions en 122 matchs. Meilleur buteur de son équipe durant les trois saisons effectuées au club, il attire tous les regards aux quatre coins de l’Europe. Et c'est en Angleterre, à Liverpool qu'il va disputé une bonne partie de sa carrière et fera d'ailleurs les beaux jours des fans des Reds. Du côté de la Mersey, Dirk Kuyt inspire le respect, suscite l’admiration, mais jamais n’est élevé au rang de superstar. Et de fait, ne flanche pas. Quand il rejoint Fenerbahçe pour trois saisons en 2012, l’infatigable hollandais continue de marquer, et de faire gagner son équipe: une coupe de Turquie en 2013, le championnat en 2014, et c’est tout naturellement qu’au terme de son contrat, il revient à Feyenoord, là où sa carrière a explosé. Pour sa dernière année, il part en héros du club, après avoir offert le titre à son équipe en 2017 grâce à un triplé lors de la dernière journée face à Heracles Almelo. International à 104 reprises avec les Oranje, il a notamment disputé la finale de la Coupe du Monde 2010. Aussi précieux offensivement que défensivement, il n’a jamais eu le glamour d’un Van Persie ni la technique d’un Robben. Mais dans son rôle, dans ce qu’il incarne, dans ce qu’il représente, Dirk Kuyt est unique.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe du Monde en 2010 (Pays-Bas)
3ème de la Coupe du Monde en 2014 (Pays-Bas)
Finaliste de la Ligue des Champions en 2007 (Liverpool)
Vice-champion d'Angleterre en 2009 (Liverpool)
Champion des Pays-Bas en 2017 (Feyenoord)
Champion de Turquie en 2014 (Fenerbahçe)
Vice-champion de Turquie en 2013 et 2015 (Fenerbahçe)
Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 2012 (Liverpool)
Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 2003 (FC Utrecht) et 2016 (Feyenoord)
Finaliste de la  Coupe des Pays-Bas en 2002 (FC Utrecht)
Vainqueur de la Coupe de Turquie en 2013 (Fenerbahçe)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 2012 (Liverpool)
Vainqueur de la Supercoupe de Turquie en 2014 (Fenerbahçe)
Finaliste de la Supercoupe de Turquie en 2012 et 2013 (Fenerbahçe)
Finaliste de la Supercoupe des Pays-Bas en 2016 (Feyenoord)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu footballeur de l'année au Pays-Bas en 2006
Meilleur buteur du championnat des Pays-Bas en 2015 (29 buts) (Feyenoord)
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©Youtube

22/07/2020
0 Poster un commentaire

Adri Van Tiggelen

Adri Van Tiggelen.jpg
Adri Van Tiggelen

 

Adrianus Andreas van Tiggelen

Né le 16 juin 1957 à Oud-Beijerland (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Défenseur gauche, 1m83

Surnom: De Spijker

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 56 sélections

(Matchs amicaux: 23 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections)

(Coupe du Monde: 4 sélections)

(Qualif Euro: 11 sélections)

(Euro: 9 sélections)

 

1ère sélection : le 21 septembre 1983 contre la Belgique (1-1)

Dernière sélection : le 22 juin 1992 contre le Danemark (2-2)

 

1978/83 Sparta Rotterdam (HOL) 161 matchs, 13 buts
1983/86 FC Groningen (HOL) 97 matchs, 5 buts
1986/91 RSC Anderlecht (BEL) 193 matchs, 10 buts
(Championnat de Belgique: 144 matchs, 7 buts)
(Coupe de Belgique: 28 matchs, 2 buts)
(Ligue des Champions: 11 matchs)
(Coupe des Coupes: 10 matchs, 1 but)
1991/94 PSV Eindhoven (HOL) 72 matchs
1994/95 Dordrecht'90 (HOL) 31 matchs, 1 but
 
Défenseur intransigeant, Adri Van Tiggelen a cumulé 56 sélections avec la sélection néerlandaise remportant au passage l'Euro 88. Durant le tournoi, il est à l'origine du but légendaire de Marco Van Basten en finale face à l'URSS. Le latéral gauche lance Arnold Mühren sur le côté à la 54ème qui envoie une longue transversale pour cette volée magistrale du buteur hollandais dans un angle fermé qui lobe le gardien soviétique, Rinat Dasaev. Formé au Sparta Rotterdam, "De Spijker" ("Le clou") a porté le maillot mauve du RSC Anderlecht durant cinq saisons. Passé également par le FC Groningen et le PSV Eindhoven, il raccroche les crampons en 1995 à Dordrecht à l'âge de 38 ans. Pour son dernier match professionnel face au FC Volendam, il a inscrit un but sur penalty pour une victoire 5 buts à 1.
 
PALMARÈS
Vainqueur de l'Euro 1988 (Pays-Bas)
Finaliste de la Coupe des Coupes en 1990 (RSC Anderlecht)
Champion des Pays-Bas en 1992 (PSV Eindhoven)
Vice-champion des Pays-Bas en 1993 (PSV Eindhoven)
Champion de Belgique en 1987 et 1991 (RSC Anderlecht)
Vice-champion de Belgique  en 1989 et 1990 (RSC Anderlecht)
Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1988 et 1989 (RSC Anderlecht)
Vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 1992 (PSV Eindhoven)
Finaliste de la Supercoupe des Pays-Bas en 1991 (PSV Eindhoven)
Vainqueur de la Supercoupe de Belgique en 1986 et 1987 (RSC Anderlecht)
Finaliste de la Supercoupe de Belgique en 1988 et 1989 (RSC Anderlecht)
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©Bob Thomas

16/06/2020
0 Poster un commentaire

Barry Hulshoff

Barry Hulshoff.jpg
Barry Hulshoff

 

Bernardus Adriaan Hulshoff

Né le 30 septembre 1946 à Deventer (HOL)

Décédé le 16 février 2020

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, défenseur central

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 14 sélections, 6 buts

(Matchs amicaux: 6 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 6 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 2 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 10 octobre 1971 contre la RDA (3-2)

Dernière sélection : le 18 novembre 1973 contre la Belgique (0-0)

 

1965/77 Ajax Amsterdam (HOL) 384 matchs, 24 buts
(Championnat des Pays-Bas: 286 matchs, 18 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 35 matchs, 3 buts)
(Coupes européennes: 63 matchs, 3 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 2 matchs)
1977/79 MVV Maastricht (HOL) 53 matchs, 5 buts
 
Ancien stoppeur et pilier de l'âge d'or de l’Ajax au début des seventies, Barry Hulsoff a aidé le club d'Amsterdam à remporter trois victoires de rang en Coupe d'Europe des clubs champions en 1971, 1972 et 1973. Il a également obtenu sept titres de champion et gagné à quatre reprises la coupe des Pays-Bas. Né à Deventer en 1946, ce défenseur robuste, invincible dans le duel et le jeu aérien et adroit balle au pied a formé d'abord avec le yougoslave Velibor Vasovic puis l'allemand Horst Blankenburg une paire de centraux portés vers l'avant. Protagoniste du football total, ce droitier à la frappe de mule n'échappait jamais aux regards des autres avec son look de barbu aux cheveux longs. International Oranje à quatorze reprises (pour six buts), une sale blessure au genou lors d'une rencontre de championnat face au NAC Breda lui a fait louper la Coupe du Monde 1974, au cours de laquelle la brillante équipe des Pays-Bas conduit par Johan Cruyff a finit second. Malgré un an et demi de rééducation, il n'a jamais retrouvé son véritable niveau par la suite. Après avoir raccroché les crampons au MVV Maastricht en 1979, Barry s'était frotté à une carrière d’entraîneur dans le championnat belge. Plutôt réussie dans l'ensemble, il a relevé de sacrés challenges dont celui du Lierse SK où son boulot au début des années 90 fut remarquable. Malheureusement, Barry Hulshoff est le 4ème joueur de la finale de 1973 après ses anciens potes ajacides CruyffKeizer et Gerrie Mühren à quitter ce monde. Il avait 73 ans.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1971, 1972 et 1973 (Ajax Amsterdam)

Finaliste de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1969 (Ajax AMsterdam)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1972 (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 1972 et 1973 (Ajax Amsterdam)

Champion des Pays-Bas en 1966, 1967, 1968, 1970, 1972, 1973 et 1977 (Ajax Amsterdam)

Vice-Champion des Pays-Bas en 1969 et 1971 (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1967, 1970, 1971 et 1972 (Ajax Amsterdam)

Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 1968 (Ajax Amsterdam)

Vice-champion des Pays-Bas de D2 en 1978 (MVV Maastricht)

 

 

SOURCES/RESSOURCES


Photo: ©DR


18/05/2020
2 Poster un commentaire