FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Pays-Bas


Faas Wilkes

Faas Wilkes.jpg
Faas Wilkes

 

Servaas "Faas" Wilkes

Né le 13 octobre 1923 à Rotterdam (HOL)

Décédé le 15 août 2006 à Rotterdam (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Attaquant, 1m80

Surnom: "II Tulipano", La Mona Lisa de Rotterdam

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 38 sélections, 35 buts

(Matchs amicaux: 31 sélections, 31 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections, 1 but)

(Jeux Olympiques: 2 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 10 mars 1946 contre le Luxembourg (6-2)

Dernière sélection : le 14 mai 1961 contre la RDA (1-1)

 

1945/49 Xerxes (HOL) 71 matchs, 49 buts
1949/52 Inter Milan (ITA) 95 matchs, 47 buts
1952/53 Torino (ITA) 12 matchs, 1 but)
1953/56 Valence CF (ESP) 62 matchs, 38 buts
1956/58 VVV Venlo (HOL) 64 matchs, 23 buts
1958/59 Levante (ESP) 34 matchs, 20 buts
1959/62 Fortuna '54 (HOL) 88 matchs, 33 buts
1962/64 Xerxes (HOL) 28 matchs, 10 buts
 
Idole de Johan Cruyff, Faas Wilkes fut un joueur légendaire. Il est tout simplement la première superstar du football européen, bien aidé par le jeu de l’époque qui favorisait davantage les exploits individuels plutôt que la tactique d’équipe. Faas Wilkes.jpgEt du talent individuel, Faas en avait à revendre: il avait notamment la faculté d’éliminer de nombreux adversaires, avec grâce et efficacité, si bien qu’il avait aussi tendance à se la jouer perso, poussant le vice parfois à revenir sur ses pas pour recommencer le travail de dribble, une succession d’humiliation que ses adversaires ne pouvaient malheureusement esquiver. Un talent pur, un attaquant complet que de nombreux clubs souhaitaient attirer dans leurs filets, à grands coups de billets. Charlton Athletic a tenté de le faire signer à la fin des années 40 mais la Fédération néerlandaise s'y est opposée, affirmant que leurs joueurs étaient des amateurs et non des professionnels. Pourtant, en 1949, Wilkes signe finalement dans un autre club européen, l'Inter Milan. Sur le sol italien, il devient rapidement le chouchou des Nerazzurri, devant les pointures du clubs comme Amedeo Amadei ou Istvan Nyers. À partir de ce moment là, le Hollandais ne s’arrête plus de voyager: le Torino, Valence, Venlo, Levante, le Fortuna ’54, un voyage sans fin qui le conduit à briller partout où il joua. En Espagne, opposé aux deux légendes Alfredo Di Stefano (Real Madrid) et Lazlo Kubala (FC Barcelone), il fut considéré ni plus ni moins comme le meilleur de son époque, bien que la postérité n’ait retenu que l’argentin et le hongrois. Avec les Oranje, il a inscrit 35 buts en 38 sélections pour son pays et est resté meilleur buteur de l'histoire des Pays-Bas de 1959 à 1998, avant que Dennis Bergkamp ne s'accapare de ce record. Pour ses débuts internationaux en 1946, il avait marqué quatre buts contre le Luxembourg. Malgré son talent, Faas Wilkes n’a pas un palmarès resplendissant, la faute à un football très différent, la faute à une époque où les coupes en étaient à leurs balbutiements.
 
PALMARÈS
Vice-champion d’Italie en 1952 (Inter Milan)

20/10/2018
2 Poster un commentaire

Wesley Sneijder

Wesley Sneijder.jpg
Wesley Sneijder

 

Wesley Benjamin Sneidjer

Né le 9 juin 1984 à Utrecht (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Milieu offensif, 1m70

Surnom: The Sniper

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 133 sélections, 31 buts

(Matchs amicaux: 54 sélections, 10 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 24 sélections, 5 buts)

(Coupe du Monde: 17 sélections, 6 buts)

(Qualif Euro: 30 sélections, 8 buts)

(Euro: 8 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 30 avril 2003 contre le Portugal (1-1)

Dernière sélection : le 14 novembre 2017 contre la Roumanie (3-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png espoirs: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U19: 7 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U18: 2 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U17: 9 sélections, 3 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U16: 4 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U15: 1 sélection

 
2002/07 Ajax Amsterdam (HOL) 180 matchs, 58 buts
(Championnat des Pays-Bas: 126 matchs, 43 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 14 matchs, 5 buts)
(Supercoupe des Pays-Bas: 2 matchs, 2 buts)
(Ligue des Champions: 26 matchs, 5 buts)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 1 but)
(Play-offs: 5 matchs, 2 buts)
2007/09 Real Madrid (ESP) 66 matchs, 11 buts
(Championnat d'Espagne: 52 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Espagne: 4 matchs)
(Supercoupe d'Espagne: 1 match)
(Ligue des Champions: 9 matchs)
2009/12 Inter Milan (ITA) 116 matchs, 22 buts
(Championnat d'Italie: 76 matchs, 13 buts)
(Coupe d'Italie: 8 matchs, 1 but)
(Supercoupe d'Italie: 2 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 28 matchs, 7 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
(Coupe du Monde des clubs: 1 match)
2012/17 Galatasaray (TUR) 175 matchs, 46 buts
(Championnat de Turquie: 124 matchs, 35 buts)
(Coupe de Turquie: 22 matchs, 7 buts)
(Supercoupe de Turquie: 4 matchs)
(Ligue des Champions: 23 matchs, 4 buts)
(Ligue Europa: 2 matchs)
2017/18 OGC Nice (FRA) 8 matchs
(Championnat de France: 5 matchs)
(Ligue des Champions: 2 matchs)
(Ligue Europa: 1 match)
2018/? Al-Gharafa (QAT)
 
Son histoire prochainement

19/10/2018
0 Poster un commentaire

Arie Haan

Arie Haan.jpg
Arie Haan

 

Arend Haan

Né le 16 novembre 1948 à Finsterwolde (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Défenseur central/Milieu défensif, 1m83

Surnoms: Sluwe Arie, Arie Bombarie

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 35 sélections, 6 buts

(Matchs amicaux: 9 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 6 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 13 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 4 sélections)

(Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 30 août 1972 contre la Tchécoslovaquie (2-1)

Dernière sélection : le 17 juin 1980 contre la Tchécoslovaquie (1-1)

 

1969/75 Ajax Amsterdam (HOL) 176 matchs, 33 buts
(Championnat des Pays-Bas: 132 matchs, 23 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 13 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 19 matchs, 5 buts)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 4 matchs, 3 buts)
(Coupe Intercontinentale: 2 matchs)
1975/81 RSC Anderlecht (BEL) 236 matchs, 39 buts
(Championnat de Belgique: 199 matchs, 35 buts)
(Coupe des Coupes: 29 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 4 matchs, 2 buts)
1981/83 Standard Liège (BEL) 80 matchs, 14 buts
(Championnat de Belgique: 65 matchs, 12 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 4 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 9 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
1983/84 PSV Eindhoven (HOL) 22 matchs
(Championnat des Pays-Bas: 18 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
1984/85 Seiko SA (HGK) 5 matchs, 1 but

 

Vous connaissez probablement Ronald Koeman, mais connaissez-vous son prédécesseur à la frappe de mule et au palmarès impressionnant, le Néerlandais Arie Haan, Tantôt défenseur, tantôt milieu défensif de l’Ajax Amsterdam, d’Anderlecht, du Standard et du PSV? Outre ses coups de pied capables de désamorcer n'importe quelle situation, Arie Haan pouvait être métronome à ses heures perdues. Mais c'est surtout sa versatilité, son incroyable endurance, et sa capacité à résister à la pression qui le rendirent indispensable au "football total" de Rinus Michels. Il a remporté trois Ligues des champions (1971, 1972, 1973), une Coupe Intercontinentale (1972) et deux supercoupes d’Europe avec le club amstellodamois (1972-1973), deux Coupes d’Europe des vainqueurs de coupes (1976, 1978), ainsi que deux autres supercoupes d’Europe (1976, 1978) avec Anderlecht. Jusqu’en mai 2007, il est le joueur européen le plus titré en compétitions internationales interclubs (10 titres), avant d’être dépassé par l'italien Paolo Maldini. Arie Haan est aussi parmi les joueurs qui ont disputé le plus de finales de Coupes européennes, puisque, outre les cinq qu’il a gagnées, il a également perdu une finale de Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes en 1977 avec Anderlecht et une autre, en 1982, avec le Standard de Liège (contre le FC Barcelone au Camp Nou). Adepte du “football total” à l’Ajax où les défenseurs n’hésitaient pas à se porter vers l’avant sans se limiter à un rôle purement défensif, Arie Haan s’est distingué par ses tirs lointains, dont un but de près de 30 mètres marqué contre l’Italie face au célèbre gardien Dino Zoff. Un magnifique but, qui qualifia les Pays-Bas pour la finale du Mondial 1978 face aux argentins. Cette frappe avait marqué les esprits et reste encore aujourd'hui comme un des plus beaux buts dans l'histoire de la coupe du Monde. Il avait déjà marqué un but d'extraterrestre contre l'Allemagne de l'Ouest, le meilleur ennemi de son pays, lors du précédent match. En tout, Arie Haan n'a perdu que deux matches sur treize disputés en coupe du Monde. Deux fois en finale. En 1978, les Oranje avaient perdu contre l'Écosse (2 à 3) en phase de poules, mais il était resté sur le banc. Entraîneur baroudeur (Chypre, Grèce, Belgique, Pays-Bas, sélections du Cameroun et d’Albanie etc...), il tient en moyenne un an et demi par club/sélection entraîné. Il a collectionné les trophées en tant que joueur mais a depuis malheureusement enchaîné les bides comme entraîneur.
 
PALMARÈS
Finaliste de la coupe du Monde en 1974 et 1978 (Pays-Bas)
Vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1971, 1972 et 1973 (Ajax Amsterdam)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1976 et 1978 (RSC Anderlecht)
Finaliste de la Coupe des Coupes en 1977 (RSC Anderlecht) et 1982 (Standard de Liège)
Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1972 (non-officiel), 1973 (Ajax Amsterdam), 1976 et 1978 (RSC Anderlecht)
Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1972 (Ajax Amsterdam)
Champion des Pays-Bas en 1970, 1972 et 1973 (Ajax Amsterdam)
Vice-champion des Pays-Bas en 1971 (Ajax Amsterdam) et 1984 (PSV Eindhoven)
Champion de Belgique en 1981 (RSC Anderlecht, 1982 et 1983 (Standard de Liège)
Vice-champion de Belgique en 1976, 1977, 1978 et 1979 (RSC Anderlecht)
Champion de Hong Kong en 1985 (Seiko SA)
Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1970, 1971 et 1972 (Ajax Amsterdam)
Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1976 (RSC Anderlecht)
Vainqueur de la Viceroy Cup en 1985 (Seiko SA)
 
VIDÉO


29/09/2018
0 Poster un commentaire

Marc Overmars

Marc Overmars.jpg
Marc Overmars

 

Marc Overmars

Né le 29 mars 1973 à Ernst (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Ailier gauche, 1m73

Surnoms: Speedy Gonzales, TGV, Marc Netto

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 86 sélections, 17 buts

(Matchs amicaux: 31 sélections, 6 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 20 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 11 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 16 sélections, 5 buts)

(Euro: 8 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 24 février 1993 contre la Turquie (3-1)

Dernière sélection : le 30 juin 2004 contre le Portugal (1-2)

 

1990/91 Go Ahead Eagles (HOL) 11 matchs, 1 but
1991/92 Willem II (HOL) 31 matchs, 1 but
1992/97 Ajax Amsterdam (HOL) 191 matchs, 45 buts
(Championnat des Pays-Bas: 136 matchs, 36 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 15 matchs, 5 buts)
(Ligue des Champions: 27 matchs, 3 buts)
(Coupe des Coupes: 5 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 1 but)
1997/2000 Arsenal (ANG) 142 matchs, 42 buts
(Championnat d'Angleterre: 100 matchs, 25 buts)
(Coupe d'Angleterre: 21 matchs, 10 buts)
(Community Shield: 1 match, 1 but)
(Ligue des Champions: 10 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 2 buts)
2000/04 FC Barcelone (ESP) 141 matchs, 19 buts
(Championnat d'Espagne: 97 matchs, 15 buts)
(Coupe d'Espagne: 9 matchs, 2 buts)
(Ligue des Champions: 20 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 15 matchs)
2008/09 Go Ahead Eagles (HOL) 24 matchs

 

Joueur au talent certain, Marc Overmars a marqué les esprits des passionnés de ballon rond. Doté d’une technique à toute épreuve et d’une vitesse de pointe ahurissante, Marc Overmars a donné bien des maux de tête aux défenseurs adverses, c’est le moins que l’on puisse dire. Lui qui a eu la chance d’évoluer dans les meilleures équipes d’Europe. Originaire de la province de Gelderland, le droitier évoluant la plupart du temps couloir gauche débute sa carrière aux Go Ahead Eagles. Mais le talent du feu-follet va rapidement attirer une écurie plus huppée, et c’est ainsi que le joueur débarque à Willem II en 1991. Une saison et 31 matches plus tard, c’est l’Ajax Amsterdam qui ouvre ses portes au petit prodige néerlandais. Marc Overmars.jpgLancé par Louis van Gaal qui voit en lui des myriades de possibilités offensives, c’est le début de la success-story pour le crack annoncé. Une première saison du tonnerre où il joue tous les matchs, et qui lui fait connaître les joies d’une première sélection chez les Oranje en 1993. À tout juste 20 ans, il s’installe durablement dans la sélection néerlandaise, participant même à la Coupe du Monde 1994 aux États-Unis. L’ailier passe pas moins de 5 saisons au sein du mythique club hollandais, l’occasion pour lui d’y disputer 136 matches de championnat, pour un total de 36 buts inscrits. Mieux encore, il y remporte la Ligue des Champions en 1995, année durant laquelle l’Ajax obtient également la Coupe Intercontinentale, la Supercoupe d’Europe, le championnat et la Supercoupe des Pays-Bas avec une génération dorée de joueurs comme Van der Sar, Kluivert, Seedorf, Davids… Vous l’aurez donc compris, Marc Overmars aligne les trophées et se forge un palmarès pour le moins impressionnant. Malheureusement, sa saison 95/96 est marquée par une grave blessure au genou droit. Ses genoux deviendront vite un problème récurrent pour le joueur, qui manque l’Euro 1996. La saison suivante, il retrouve ses sensations, et après 5 ans de bons et loyaux services, l’international néerlandais décide de tout plaquer pour filer à l’étranger, du côté d’Arsenal. Faisant des ravages outre-Manche, il y inscrit 41 buts et participe grandement au doublé Coupe-Championnat des Gunners, emmené par Vieira, Bergkamp et consorts. Des performances qui tapent dans l’oeil du Barça, qui sortira un chèque de 39 millions d’Euros pour s’attacher ses services, faisant d’Overmars le joueur hollandais le plus cher de l’histoire. Au Barça il complète une partie de la génération de l’Ajax 1995 présente chez les Catalans (Kluivert et les frères De Boer jouant notamment au Camp Nou à l’époque). Sous le maillot blaugrana, aucun trophée ne vient enrichir le palmarès de l’ailier gauche, dont la période catalane est minée par des blessures au genou de plus en plus fréquentes. En 2004, à la fin de l’Euro au Portugal au cours duquel il a fêté sa 86ème sélection, l'international Oranje annonce sa retraite sportive. Ses blessures au genou à répétition l’empêchent de continuer à pratiquer le sport de haut niveau. Il retourne alors dans son ancien club des Go Ahead Eagles, en qualité de directeur sportif. Pourtant, à la surprise générale, Overmars sort de sa retraite forcée pour rechausser les crampons en 2008. Cependant, il impose certaines conditions, souhaitant préserver au maximum la santé précaire de son genou meurtri. Il s’entraîne moins que le reste de l’effectif, et effectue la plupart du temps des rentrées en cours de match. Malgré cela, il participe à 24 rencontres, dont 5 comme titulaire, pour sa dernière saison en tant que joueur. Considéré à raison comme un des meilleurs ailiers gauches d’Europe, de par sa vitesse exceptionnelle et sa qualité technique hors du commun, sa fin de carrière n’est pas sans rappeler celle de son illustre compatriote Marco Van Basten, contraint à l’arrêt de sa carrière lui aussi pour cause de blessure.

 

PALMARÈS


4ème de la Coupe du Monde en 1998 (Pays-Bas)

Vainqueur de la Ligue des Champions en 1995 (Ajax Amsterdam)

Finaliste de la Ligue des Champions en 1996 (Ajax Amsterdam)

Finaliste de la Coupe UEFA en 2000 (Arsenal)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1995 (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1995 (Ajax Amsterdam)

Champion d’Angleterre en 1998 (Arsenal)

Vice-champion d’Angleterre en 1999 et 2000 (Arsenal)

Vice-Champion d’Espagne en 2004 (FC Barcelone)

Champion des Pays-Bas en 1994, 1995 et 1996 (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1998 (Arsenal)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1993 (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la Charity Shield en 1998 (Arsenal)

Vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 1993, 1994 et 1995 (Ajax Amsterdam)

Finaliste de la Supercoupe des Pays-Bas en 1996 (non-joué) (Ajax Amsterdam)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur jeune joueur de la Coupe du Monde en 1994

Élu Soulier d’or néerlandais en 1993

Élu Talent néerlandais de l'année du championnat des Pays-Bas en 1992 

Élu joueur de l'année de l'Ajax Amsterdam en 1996

 

VIDÉO



25/09/2018
1 Poster un commentaire

René Van de Kerkhof

Rene Van de Kerkhof.jpg
René Van de Kerkhof

 

Reinier Lambertus van de Kerkhof

Né le 16 septembre 1951 à Helmond (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Ailier droit, 1m82

Surnom: "De Blinde" ("l'aveugle")

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 47 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 13 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 8 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 10 sélections, 2 buts)

(Euro: 4 sélections)

(Mundialito: 2 sélections)

 

1970/73 FC Twente (HOL) 122 matchs, 42 buts
(Championnat des Pays-Bas: 99 matchs, 34 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 6 matchs, 2 buts)
(Coupe UEFA: 17 matchs, 6 buts)
1973/83  PSV Eindhoven (HOL) 317 matchs, 93 buts
(Championnat des Pays-Bas: 278 matchs, 85 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 13 matchs, 6 buts)
(Coupe des Coupes: 4 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 22 matchs, 2 buts)
1983/84 Apollon Smyrnis (GRE) 23 matchs, 3 buts
1984/85 Seiko SA (HGK)
1985/88 Helmond Sport (HOL) 61 matchs, 8 buts
1988/89 Eindhoven VV (HOL) 30 matchs, 3 buts
 
Voir son histoire ici avec son frère:
 
 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe du Monde en 1974 et 1978 (Pays-Bas)

3ème de l'Euro 1976 (Pays-Bas)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1978 (PSV Eindhoven)

Champion des Pays-Bas en 1975, 1976 et 1978 (PSV Eindhoven)

Vice-champion des Pays-Bas en 1977 et 1982 (PSV Eindhoven)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1974 et 1976 (PSV Eindhoven)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé au FIFA 100


17/03/2018
0 Poster un commentaire

Willy Van de Kerkhof

Willy Van de Kerkhof.jpg
Willy Van de Kerkhof

 

Wilhelmus Anthonius van de Kerkhof

Né le 16 septembre 1951 à Helmond (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Milieu de terrain, 1m82

Surnoms: "De Stofzuiger" ("l'aspirateur"), Le meurtrier

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 63 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 16 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 17 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 7 sélections,1 but)

(Qualif Euro: 16 sélections, 1 but)

(Euro: 5 sélections, 2 buts)

(Mundialito: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 5 juin 1974 contre la Roumanie (0-0)

Dernière sélection : le 16 octobre 1985 contre la Belgique (0-1)

 

1970/73 FC Twente (HOL) 115 matchs, 16 buts

(Championnat des Pays-Bas: 93 matchs, 14 buts)

(Coupe des Pays-Bas: 5 matchs, 1 but)

(Coupe UEFA: 17 matchs, 1 but)

1973/88 PSV Eindhoven (HOL) 485 matchs, 65 buts

(Championnat des Pays-Bas: 418 matchs, 57 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 22 matchs, 2 buts)

(Coupe des Coupes: 7 matchs, 2 buts)

(Coupe UEFA: 38 matchs, 4 buts)

 

Koeman, Witschge, Mühren, De Boer : les frères, ça n'est pas ce qui manque dans le football néerlandais. Mais les premiers à s'être fait un prénom dans le même club restent sans doute les frangins Van de Kerkhof. Même gueule, même classe, même parcours. De leur village natal, Helmond, René et Willy van de Kerkhof gardent un souvenir nostalgique. C'est là, entre l'école et l'église, qu'ils découvrent leurs premiers émois avec un ballon en jouant au foot après la classe comme des petits diables. Une passion enflammée pour le football. Véritables élèves de Kees Rijvers, les jumeaux VDK débuteront à Twente, puis suivront leur entraîneur jusqu'au PSV en 1973. Chez les Boeren, le duo remportera trois championnats, deux Coupes des Pays-Bas et une Coupe UEFA face à Bastia en 1978. Du lourd pour nos inséparables frangins nés sous le signe de la haute fidélité. À Eindhoven, Willy restera jusqu'à la fin de sa carrière (1988) tandis que René fait bande à part au milieu des années 80. Pas vraiment du haut de gamme: la Grèce à Apollon Smyrnis puis Hong-Kong au Seiko S.A où il joue au football avec un certain dilettantisme. Retour à la case départ, Helmond et chez le rival Eindhoven VV pour finir. Les deux néerlandais pèsent 110 sélections à eux deux. 63 pour le milieu droit Willy, 47 pour René, l’ailier. Ensemble, ils ont été de tous les succès, présents lors des finales perdues de Coupe du Monde en 1974 et 1978. Juste le temps de faire valoir des surnoms sans équivoque : "l'aveugle" pour la tendance de René à oublier ses partenaires, "l'aspirateur" et "le meurtrier" pour la science du tacle de Willy. René était le plus efficace, Willy le plus élégant. Dommage, les deux joueurs (nés le 16 septembre 1951) auraient pu devenir les premiers jumeaux champions du monde.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe du Monde en 1974 et 1978 (Pays-Bas)

3ème de l'Euro 1976 (Pays-Bas)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1988 (PSV Eindhoven)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1978 (PSV Eindhoven)

Champion des Pays-Bas en 1975, 1976, 1978, 1986, 1987 et 1988 (PSV Eindhoven)

Vice-champion des Pays-Bas en 1977, 1982, 1984 et 1985 (PSV Eindhoven)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1974 et 1976 (PSV Eindhoven)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé au FIFA 100


17/03/2018
0 Poster un commentaire