FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Zambie


Zambie

Palmarès

 

Championnat de Zambie

Championnat de Zambie de D2

Coupe de Zambie

Coupe Barclays

Charity Shield

Champion de la coupe des champions (1974-1993)

Challenge Cup (1962-2008)

Heinrich Cup/Chibuku Cup/Heroes and Unity Cup (1962-1993)

Coupe Coca-Cola de Zambie (2001-2007)

 

Les clubs

 

Green Buffaloes

Kabwe Warriors

Mufulira Wanderers

Nchanga Rangers

Nkana

Power Dynamos

Zanaco

ZESCO United


26/10/2017
0 Poster un commentaire

Joueurs Zambiens

GARDIENS DE BUT

 

David Chabala

Kennedy Mweene

 

DÉFENSEURS LATÉRAUX

 

Kaiser Kalombo

 

DÉFENSEURS CENTRAUX

 

Dickson Makwaza

Joseph Musonda

John Soko

Stoppila Sunzu

 

MILIEUX DÉFENSIFS/CENTRAUX

 

Derby Makinka

Jan Simulambo

Boniface Simutowe

 

MILIEUX OFFENSIFS

Rainford Kalaba

 

ATTAQUANTS

 

Kalusha Bwalya

Bernard Chanda

Godfrey Chitalu

Alex Chola

Chris Katango

Kenneth Malitoli

Jacob Mulenga


26/10/2017
0 Poster un commentaire

Mufulira Wanderers

Mufulira Wanderers.png
Mufulira Wanderers

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7416735_201710254426932.png Mufulira Wanderers Football Club, fondé en 1953

Surnoms: Mighty, Abena Milambo 

Couleurs: blanc et vert

Ennemis jurés: Mufulira Blackpool

Stade: Shinde Stadium (5 000 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé en 1953 par des ouvriers de la mine de Mufulira afin de rivaliser avec un autre club local, le Mufulira Blackpool.


26/10/2017
0 Poster un commentaire

Kalusha Bwalya

Kalusha-Bwalya--2-.jpg

Kalusha Bwalya

 

Kalusha Bwalya

Né le 16 août 1963 à Mufulira (ZAM)

Zambie.png Zambien, attaquant, 1m77

Surnom: Kalu

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7416735_201710254426932.png 87 sélections, 39 buts

(Matchs amicaux: 14 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 23 sélections, 9 buts)

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 11 sélections, 7 buts)

(Coupe d'Afrique des Nations: 23 sélections, 10 buts)

(Qualif Jeux Olympiques: 3 sélections, 1 but)

(Jeux Olympiques: 4 sélections, 6 buts)

(Coupe CECAFA: 7 sélections)

(Coupe COSAFA: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 24 avril 1983 contre le Soudan (0-0)

Dernière sélection : le 20 novembre 2004 contre l'Angola (0-0)

 

1979 Mufulira Blackpool (ZAM)

1980/85 Mufulira Wanderers (ZAM)

1985/89 Cercle Bruges (BEL) 95 matchs, 30 buts

1989/94 PSV Eindhoven (HOL) 112 matchs, 26 buts

(Championnat des Pays-Bas: 101 matchs, 25 buts)

(Supercoupe des Pays-Bas: 1 match)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 8 matchs, 1 but)

(Coupe des Coupes: 2 matchs)

1994/97 Club America (MEX) 88 matchs, 21 buts

1997 Necaxa (MEX) 17 matchs, 1 but

1998 Al-Wahda (EAU)

1998 FC Léon (MEX) 13 matchs, 1 but

1999 CD Irapuato (MEX)

1999 CD Veracruz (MEX)

2000 Correcaminos (MEX) 13 matchs, 5 buts

 

Kalusha Bwalya a été l'un des premiers Africains à évoluer en Europe et au Mexique. À ce titre, il a été considéré comme un pionnier au cours de sa fabuleuse carrière. De 1983 à 2004, Bwalya s'est illustré avec sa sélection nationale, dont il est devenu le joueur le plus capé et le meilleur buteur de tous les temps, et probablement le meilleur joueur ayant joué en équipe nationale zambienne. Il se fait connaître sous les yeux du monde entier pour son célèbre hat-trick retentissant contre l'Italie aux jeux Olympiques de Séoul en 1988 avec cette victoire 4 buts à 0 qui donne la première victoire d'un pays africain contre un grand d'Europe. Le parcours des Zambiens s’arrêtera seulement face aux Allemands en quart de finale (4 buts à 0), mais l'attaquant terminera deuxième meilleur buteur de la compétition avec six réalisations, derrière un certain Romario. Une véritable sensation qui lui vaut le titre de footballeur africain de l'année en 1988. Mais la belle histoire de Bwalya avec la sélection zambienne s’est transformée en véritable tragédie. Le 27 avril 1993, l'avion rate son décollage et s'écrase aux larges des côtes congolaises. Kalusha Bwalya.jpgL'équipe se rendait à Dakar pour affronter le Sénégal. Dix-huit joueurs, l'entraîneur Godfrey Chitalu et des officiels périssent dans l'accident. Kalusha, qui a prévu de rejoindre la sélection plus tard, y échappe. Malgré sa douleur, il participe à la reconstruction de l'équipe. Grâce à sa rage de vaincre, le miracle des "Chipolopolo" va pourtant se produire. Comme ressuscitée, la sélection zambienne enchaîne les performances de haut vol, avec des prestations offensives louées par tous les observateurs. La Côte d'Ivoire, le Sénégal, le Mali : tous succombent sous les assauts déchaînés et revanchards de l’enfant de Mufulira et de ses partenaires. Arrive la grande finale, face au Nigeria : la Zambie ouvre le score en début de match, dans une ambiance indescriptible au Stade Olympique d'El Menzah à Tunis, avant d'être finalement battue par les Super Eagles (2 buts à 1). Qu'importe. Kalusha Bwalya, le miraculé, revient à Lusaka en héros, célébré en compagnie de ses coéquipiers par un peuple en transe. Où comment atteindre la grandeur dans l’adversité... En club, il commence sa carrière au Mufulira Blakpool en 1979 à l’âge de 16 ans, il est transféré dès l’année suivante dans le club plus huppé des Mufulira Wanderers, où il joue jusqu’en 1985, le temps de se faire repérer par les recruteurs européens. L’année suivante, il prend donc la direction de la Belgique, au Cercle de Bruges. Lors de sa première saison, il se distingue comme meilleur buteur de l’équipe avant d’être sacré deux fois joueur de l’année par les fans. Son influence est telle qu’il est enrôlé par le géant néerlandais du PSV Eindhoven en 1989. Bwalya y écrit certainement l'une de ses plus belles pages de sa carrière, remportant deux championnats des Pays-Bas lors des saisons 1990-91 et 1991-92. Après le Bénélux, direction le Mexique, où Bwalya intègre le Club América en 1994 rejoignant un autre africain, le camerounais François Omam-Biyik. L’expérience mexicaine a globalement marqué Bwalya, qui a passé près de huit ans de carrière dans ce pays et classe cette période parmi les plus belles de sa vie. Cet exil lui permet aussi d'acquérir la nationalité mexicaine. De retour en Zambie, il accède à la vice-présidence de la Fédération, mène avec succès la campagne pour la candidature de l'Afrique du Sud à l'organisation de la Coupe du monde 2010 et prend, en 2003, la direction technique des Chipolopolo qu'il s'efforce de rajeunir. Le 5 septembre 2004, à l'occasion des éliminatoires du Mondial 2006, la Zambie affronte le Liberia à Lusaka. Kalu a 41 ans, mais s'inscrit sur la feuille de match comme remplaçant. Il entre à la 85ème minute, juste le temps d'ajuster, sur coup de pied arrêté, un tir qui fait mouche. Ce sera son 39ème but et sa 86ème et avant-dernière sélection. Il disputera sa dernière le 20 novembre 2004 contre l'Angola (0-0). Après avoir été vice-président de la Fédération de Zambie de Football (FAZ), le meilleur joueur zambien de tous les temps a été élu président en 2008. Malheureusement, il sera suspendu pour deux ans de toute activité dans le football par le comité d’éthique de l’instance internationale en août 2018. Dans un communiqué, cette dernière précise que cette décision arrive en conclusion d’une investigation sur des fonds remis à Bwalya par Mohammed Bin Hammam, ancien président de la Confédération asiatique et candidat à la présidence de la FIFA. Il ne purgera que 5 mois de la peine.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe d’Afrique des nations en 1994 (Zambie)

3ème de la Coupe d’Afrique des nations en 1996 (Zambie)

Finaliste de la Coupe COSAFA en 2004 (Zambie)

Vainqueur de la Coupe CECAFA en 1984 (Zambie)

Champion des Pays-Bas en 1991 et 1992 (PSV Eindhoven)

Vice-champion des Pays-Bas en 1990 et 1993 (PSV Eindhoven)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1990 (non-joué) (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Coupe de Belgique en 1986 (Cercle Bruges)

Vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 1992 (non-joué) (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Supercoupe des Pays-Bas en 1991 (PSV Eindhoven)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur africain de l'année en 1988

Élu joueur de l'année du Cercle Bruges en 1987 et 1988

Meilleur buteur de la Coupe d’Afrique des Nations en 1996 (5 buts)

 

VIDÉO



22/04/2015
0 Poster un commentaire