Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Pays-Bas


Pierre Vermeulen

Pierre Vermeulen.jpg
Photo: ©Virage.Paris

 

Pierre Vermeulen

 

Né le 16 mars 1956 à Kerkrade (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Milieu offensif/Ailier, 1m82

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 9 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 5 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 1 sélection)

(Mundialito: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 5 avril 1978 contre la Tunisie (4-0)

Dernière sélection : le 27 avril 1983 contre la Suède (0-3)

 

1974/80 Roda JC (HOL) 155 matchs, 47 buts
1980/84 Feyenoord Rotterdam (HOL) 104 matchs, 19 buts
1984/85 MVV Maastricht (HOL) 34 matchs, 5 buts
1985/87 Paris SG (FRA) 56 matchs, 1 but
(Championnat de France: 45 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 9 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)
1987/89 Tours FC (FRA) 46 matchs, 7 buts
1989/91 Angers SCO (FRA) 39 matchs
 
Ailier élégant aux dribbles déroutants, Pierre Vermeulen a fait le bonheur du Feyenoord et du PSG, avec dans chaque club un titre de champion à la clé.
 
Originaire du Limbourg, il débute sa carrière à Roda à l'âge de 18 ans. Au bout de six saisons, il rejoint le grand Feyenoord Rotterdam, avec lequel il réussit le doublé coupe-championnat en 1984, aux côtés de Ruud Gullit et de la star Johan Cruyff, auquel il voue une admiration sans limites. Passé rapidement par le MVV Maastricht, le natif de Kerkrade débarque au Paris SG en 1985. À 29 ans, l'homme aux 9 sélections renforce le club de la capitale en manque de gaucher, devenant par la même occasion le second batave à porter le maillot rouge et bleu, après Kees Kist. Plus appelé avec les Oranje depuis 1983, il participe à la quête du premier titre de champion de France de l'histoire du PSG en 1986 en compagnie de Dominique RocheteauJoël Bats ou encore Luis Fernandez. Le tout avec un zéro pointé niveau but en 30 rencontres, malgré tous les caviars de Safet Susic. Il inscrit son seul pion sous les couleurs parisiennes face à Auxerre (1 but à 0) le 5 décembre 1986, une libération pour cet ailier virevoltant en mal de buts. N'entrant plus dans les plans de Gérard Houiller après le recrutement de Vahid Halilhodzic qui vient soutenir son ami bosniaque, il quitte la capitale en 1987 pour rejoindre Tours en deuxième, puis en troisième division. Malgré plusieurs coups d'éclat, Vermeulen est sur la fin. Ses deux saisons à Angers ne sont pas une grande réussite. Il décide donc de raccrocher les crampons au bout de six belles années passé dans l'Hexagone, à l'âge de 35 ans. Après avoir organisé son jubilé au stade Jean-Bouin le 2 février 1992, il obtient ses diplômes et entraîne les équipes de jeunes du RT-KSV à Terwinselen, près de la frontière allemande, avant de s’occuper d’un complexe sportif et de tennis à Maastricht. 
 
PALMARÈS
 
Champion de France en 1986 (Paris SG)
Champion des Pays-Bas en 1984 (Feyenoord Rotterdam)
Vice-champion des Pays-Bas en 1983 (Feyenoord Rotterdam)
Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1984 (Feyenoord Rotterdam)
Finaliste du Challenge des champions en 1986 (Paris SG)

16/03/2022
0 Poster un commentaire

Arjen Robben

Arjen Robben.jpg
Photo: ©BallinFC

 

Arjen Robben

 

Né le 23 janvier 1984 à Bedum (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Ailier gauche, 1m80

Surnoms: Joueur de cristal, Mister Wembley

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 96 sélections, 37 buts

(Matchs amicaux: 35 sélections, 15 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 25 sélections, 12 buts)

(Coupe du Monde: 15 sélections, 6 buts)

(Qualif Euro: 12 sélections, 3 buts)

(Euro: 9 sélections, 1 but)

 

1ère sélection :

le 30 avril 2003 contre le Portugal (1-1)

Dernière sélection :

le 10 octobre 2017 contre la Suède (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png espoirs: 8 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U19: 8 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U17: 3 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U16: 11 sélections, 4 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U15: 1 sélection

 

2000/02 FC Groningen (HOL) 52 matchs, 12 buts
(Championnat des Pays-Bas: 46 matchs, 8 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 6 matchs, 4 buts)
2002/04 PSV Eindhoven (HOL) 75 matchs, 21 buts
(Championnat des Pays-Bas: 56 matchs, 17 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 5 matchs)
(Supercoupe des Pays-Bas: 2 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 12 matchs, 3 buts)
2004/07 Chelsea (ANG) 105 matchs,19 buts
(Championnat d'Angleterre: 67 matchs, 15 buts)
(Coupe d'Angleterre: 10 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 8 matchs, 1 but)
(Community Shield: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 18 matchs, 2 buts)
2007/09 Real Madrid (ESP) 65 matchs, 13 buts
(Championnat d'Espagne: 50 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Espagne: 2 matchs, 1 but)
(Supercoupe d'Espagne: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 11 matchs, 1 but)
2009/19 Bayern Munich (ALL) 309 matchs, 144 buts
(Championnat d'Allemagne: 201 matchs, 99 buts)
(Coupe d'Allemagne: 30 matchs, 16 buts)
(Supercoupe d'Allemagne: 9 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 70 matchs, 26 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
2020/21 FC Groningen (HOL) 6 matchs
 

Au sommet de sa carrière, une expression circulait sur les réseaux sociaux: "il n’y a que deux choses certaines dans la vie: la mort, et Robben va rentrer sur son pied gauche." Car le néerlandais avait fait d’un simple crochet déroutant une marque de fabrique, et une arme mortelle dans les situations les plus compliquées.

 

Lancé en professionnel par Jan van Dijk, alors entraîneur de Groningue, l’ailier droit va véritablement exploser au PSV Eindhoven deux ans plus tard, formant un sacré duo avec le serbe Mateja Kezman. Dès sa première saison, il dispute 33 matches toutes compétitions confondues avec à la clé 13 buts et 8 passes décisives et termine meilleur jeune du championnat devant Wesley Sneijder. Sa seconde saison est légèrement moins bonne, mais le Batave performe. Des prestations de haut niveau qui séduisent Chelsea. Arrivé à Londres pour 18 millions d’euros à l’été 2004, il ne parvient pas à faire son trou à Londres, freiné par de nombreuses blessures. Remis et de retour en forme, il est cependant laissé de côté par le "Spécial One" José Mourinho, qui le trouve trop individualiste sur le terrain. Mais ses statistiques et son jeu léché attirent l’œil du Real Madrid, qui investit 36 millions d’euros pour le ramener en Espagne. Mais là-aussi, les espoirs laissent place à la déception. Blessures, méforme, difficulté à s’adapter au pays et à la langue… Arjen Robben laisse une impression d’inachevé, malgré de bons résultats collectifs. Après deux années en demi-teinte, il part se relancer au Bayern Munich. La consécration arrive enfin. Dès sa première apparition, il inscrit deux buts contre Wolfsburg, servi deux fois par Franck Ribéry. Comme les prémices d’un des plus grands duos d’Europe des années 2010. Le néerlandais brille en Allemagne, au sein d’un "Rekordmeister" qui lui fait confiance. Et cette confiance, il la rend avec des statistiques individuelles effarantes: en 309 rencontres sous le maillot bavarois, il plante 144 pions et délivre 90 passes décisives, offrant la Ligue des Champions au club allemand en 2013 après deux finales perdues en 2010 face à l'Inter Milan et en 2012 contre son ancienne équipe des Blues. Revenu dans son club formateur du FC Groningen en 2020, l’ailier néerlandais a décidé de tirer sa révérence pour de bon après avoir passé une vingtaine d’années sur les terrains. Il ne lui manque qu’un sacre national avec les Oranje pour pousser la porte des plus grands. Le génial gaucher a juste marqué les esprits lors de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Surtout lors de l’entrée en lice des Néerlandais face à l’Espagne. Ce match était très attendu car c’était un remake de la finale de 2010. Les hommes de Louis van Gaal avaient à coeur de prendre leur revanche sur la Roja. Vainqueur sur le score de 5 buts à 1, les Pays-Bas ont atomisé les champions en titre. Un match où Arjen Robben a humilié ses adversaires en inscrivant un doublé et en multipliant les gestes déroutants.

 

PALMARÈS

 

Finaliste de la Coupe du Monde en 2010 (Pays-Bas)

3ème de la Coupe du Monde en 2014 (Pays-Bas)

Vainqueur de la Ligue des Champions en 2013 (Bayern Munich)

Finaliste de la Ligue des Champions en 2010 et 2012 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 2013 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2013 (Bayern Munich)

Champion d’Allemagne en 2010, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019 (Bayern Munich)

Vice-Champion d’Allemagne en 2012 (Bayern Munich)

Champion d’Espagne en 2008 (Real Madrid)

Vice-Champion d’Espagne en 2009 (Real Madrid)

Champion d’Angleterre en 2005 et 2006 (Chelsea)

Vice-champion d’Angleterre en 2007 (Chelsea)

Champion des Pays-Bas en 2003 (PSV Eindhoven)

Vice-champion des Pays-Bas en 2004 (PSV Eindhoven)

Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 2010, 2013, 2014, 2016 et 2019 (Bayern Munich)

Finaliste de la Coupe d’Allemagne en 2012 et 2018 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 2007 (Chelsea)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 2005 et 2007 (Chelsea)

Vainqueur de la Supercoupe d'Allemagne en 2012, 2016, 2017 et 2018 (Bayern Munich)

Finaliste de la Supercoupe d'Allemagne en 2013, 2014 et 2015 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 2008 (Real Madrid)

Vainqueur de la Community Shield en 2005 (Chelsea)

Finaliste de la Community Shield en 2006 (Chelsea)

Vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 2003 (PSV Eindhoven)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Élu meilleur jeune joueur européen de l'année (Trophée Bravo) en 2005

Élu Joueur de l'année du championnat d'Allemagne en 2010

Élu Joueur de la saison par l'association des footballeurs professionnels en Allemagne en 2010

Élu meilleur espoir du championnat des Pays-Bas en 2003

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 2014

Nommé dans l'équipe type de FIFA/FIFPro World XI en 2014

Nommé dans l'équipe type de l'année UEFA en 2011 et 2014

Nommé dans l'équipe type de l'année de l'association ESM en 2005, 2010 et 2015

Nommé dans l'équipe type de l'année du championnat d'Allemagne en 2010 et 2014

Nommé dans l'équipe type de l'année PFA du championnat d'Angleterre en 2005

Élu sportif néerlandais de l'année en 2014


24/02/2022
0 Poster un commentaire

Ron Vlaar

Ron Vlaar.jpg
Photo: ©DR

 

Ron Vlaar

 

Né le 16 février 1985 à Hensbroek (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Défenseur central, 1m89

Surnom: "Ron Beton"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 32 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 15 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections)

(Coupe du Monde: 7 sélections)

(Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 8 octobre 2005 contre la Rep. Tchèque (2-0)

Dernière sélection : le 12 novembre 2014 contre le Mexique (2-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png espoirs: 15 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U19: 4 sélections

 

2004/06 AZ Alkmaar (HOL) 10 matchs
2006/12 Feyenoord (HOL) 136 matchs, 8 buts
2012/15 Aston Villa (ANG) 88 matchs, 2 buts)
(Championnat d'Angleterre: 79 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Angleterre: 4 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 5 matchs)
2015/21 AZ Alkmaar (HOL) 91 matchs, 5 buts
 
Demi-finaliste de la Coupe du Monde 2014 avec la sélection néerlandaise, Ron Vlaar a passé la plupart de sa carrière au Pays-Bas.
 
Formé à l'AZ avant d'y revenir à l'été 2015, passé par Feyenoord, le défenseur central a également porté le maillot d'Aston Villa pendant trois saisons. Avec 32 sélections au compteur, le Roc a été l'un des maillons essentiels de l'arrière-garde des Oranje lors de la belle aventure brésilienne au Mondial 2014 avec une troisième place obtenue. Sa demi-finale face à l'Argentine (0-0, 2 tab à 4), notamment, est un récital du genre. Toujours bien placé, impeccable dans les duels, il s'est même autorisé quelques belles remontées de balle en deuxième période. Sa prestation est malheureusement ternie par ce tir au but repoussé par le portier de l'Albiceleste Sergio Romero. Affaibli par les blessures (une rupture des ligaments croisés, notamment, qui annule son transfert à la Lazio de Rome après le Mondial) et engouffré par la répercussion de son exploit, celui qu'on surnommait "Ron Beton" ne réussira pas à enchaîner. Rentré dans son club formateur des "Kaaskoppen", il décide finalement de jeter l'éponge en 2021 à l'âge de 35 ans en raison de douleurs physiques récurrentes.
 
PALMARÈS
 
3ème de la Coupe du Monde en 2014 (Pays-Bas)
Vainqueur de l'Euro espoirs en 2006 et 2007 (Pays-Bas)
Vice-champion des Pays-Bas en 2006 (AZ Alkmaar), 2012 (Feyenoord) et 2020 (AZ Alkmaar)
Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 2015 (Aston Villa)
Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 2008 (finale non-jouée) (Feyenoord Rotterdam)
Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 2010 (Feyenoord Rotterdam), 2017 et 2018 (AZ Alkmaar)

16/02/2022
0 Poster un commentaire

Coen Moulijn

Coen Moulijn.jpg
Photo: ©Alchetron

 

Coen Moulijn

 

Coenraadt Moulijn

Né le 15 février 1937 à Rotterdam (HOL)

Décédé le 4 janvier 2011 à Rotterdam (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Ailier gauche, 1m72

Surnoms: Coentje, Monsieur Feyenoord

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 38 sélections, 4 buts

(Matchs amicaux: 30 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 6 sélections)

(Qualif Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 8 avril 1956 contre la Belgique (1-0)

Dernière sélection : le 22 octobre 1969 contre la Bulgarie (1-1)

 

1954/55 Xerxes (HOL) 38 matchs, 4 buts
1955/72 Feyenoord Rotterdam (HOL) 487 matchs, 84 buts
 
Il y a eu Johan Cruyff à l'Ajax, et il y avait Coen Moulijn au Feyenoord. "Monsieur Feyenoord". Inamovible ailier gauche virevoltant de grand talent devenu pour toujours l'emblème du club.
 
Né en 1934 à Rotterdam, il va devenir pendant près de quinze ans une icone de Feyenoord et le grand artisan au crépuscule de sa carrière du premier club néerlandais vainqueur de la coupe aux grandes oreilles aux dépens du Celtic Glasgow (2 buts à 1 a.p.) à San Siro, et de la Coupe intercontinentale contre Estudiantes de la Plata (2-2, 1 but à 0) dans la foulée. Avec une volonté et une combativité hors normes, ce joueur classieux excentré à la manière de Garrincha, collé dans son couloir, a incarné le style batave avant l’émergence de l’Ajax. Un ailier petit et fluet mais des crochets diaboliques, une accélération sur les premiers mètres fatale et des centres chirurgicaux qui ont souvent permis à Cor Van der Gijp et au suédois Ove Kindvall de trouver le chemin du but. Il pouvait aussi, par ses actions spectaculaires, à lui seul décider de l'issue d'un match. La légende néerlandaise n'a pourtant jamais dépassé les frontières des Pays-Bas malgré de nombreuses offres de l'étranger, lui ce casanier comme sur son côté qui a toujours refusé de s'expatrier. Il remporte cinq titres de champion et honore plus de 30 sélections pour 4 pions, dont deux historiques contre la Belgique (7 buts à 2 en 1958 et 6 buts à 2 en 1961) avec une réalisation personnel à chaque fois. Un parcours international trop peu aboutie en comparaison de ces qualités incontestables, les sélectionneurs n’appréciant que brièvement son style de jeu. Après avoir raccroché les crampons, il tient un magasin de mode avec sa femme. Élu meilleur joueur de l'histoire de Feyenoord en 1999, il restera cet homme discret et humble qui continuait à supporter son équipe de toujours. Malheureusement, Coen Moulijn s’est éteint le 4 janvier 2011 à l'âge de 73 ans, frappé par un infarctus cérébral le soir du nouvel an. Sa disparition a suscité un émoi considérable à Rotterdam, dont il était une des figures les plus populaires. Il n'est pas rare que le De Kuip entonne encore un chant en son honneur. La mascotte du club, se prénomme "Coentje", son autre surnom, un petit clin d'oeil. Il y a aussi une statue en bronze grandeur nature à son effigie qui lorgne sur le parvis du stade. Une première pour un joueur hollandais bien avant Cruyff. La classe absolue.
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1970 (Feyenoord)
Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1970 (Feyenoord)
Champion des Pays-Bas en 1961, 1962, 1965, 1969 et 1971 (Feyenoord)
Vice-champion des Pays-Bas en 1960, 1966, 1967, 1968, 1970 et 1972 (Feyenoord)
Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1965 et 1969 (Feyenoord)
Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 1957 (Feyenoord)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES

Nommé Chevalier de l’Ordre d’Oranje-Nassau en 1970
Élu meilleur joueur de l'histoire de Feyenoord en 1999

15/02/2022
0 Poster un commentaire

Willem Van Hanegem

Willem Van Hanegem.jpg
Photo: ©Voetbal.com

 

Willem Van Hanegem

 

Né le 20 fécvrier 1944 à Breskens (HOL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Milieu central, 1m85

Surnom: "De Kromme"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 52 sélections, 6 buts

(Matchs amicaux: 21 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections, 4 buts)

(Coupe du Monde: 7 sélections)

(Qualif Euro: 10 sélections)

(Euro: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 30 mai 1968 contre l'Écosse (0-0)

Dernière sélection : le 26 septembre 1979 contre la Belgique (1-0)

 

1962/66 Velox SC (HOL) 109 matchs, 39 buts
1966/68 Xerxes (HOL) 68 matchs, 32 buts
1968/76 Feyenoord (HOL) 247 matchs, 88 buts
1976/79 AZ Alkmaar (HOL) 75 matchs, 10 buts
1979 Chicago Sting (USA) 27 matchs, 6 buts
1979/81 FC Utrecht (HOL) 54 matchs, 3 buts
1981/83 Feyenoord (HOL) 51 matchs, 2 buts

 

Doté d'une belle vista, d'une bonne passe et d'un coeur de guerrier, Willem Van Hanegem était un grand milieu de terrain du foot batave.

 

Icône du Feyenoord, le "joueur aux jambes arquées" a remporté la Coupe d'Europe des clubs champions en 1970, puis la Coupe de l'UEFA en 1974 avec le club de Rotterdam. Sélectionné à 52 reprises avec les Pays-Bas pour 6 buts inscrits, il fait partie de l'équipe finaliste de la Coupe du Monde 1974. Pour l'anecdote, sorti en larmes du terrain après cette rencontre perdue face à la RFA, il avait déclaré: "(Les nazis) ont tué mon père, ma soeur et deux de mes frères, je suis rempli de colère, je les hais." Le gaucher virtuose boycottera le banquet de ce match considéré comme "la mère de toutes les défaites" aux Pays-Bas.

 

PALMARÈS

 

Finaliste de la Coupe du Monde en 1974 (Pays-Bas)

3ème de l'Euro 1976 (Pays-Bas)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1970 (Feyenoord)
Vainqueur de la Coupe UEFA en 1974 (Feyenoord)
Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1970 (Feyenoord)
Champion des Pays-Bas en 1969, 1971 et 1974 (Feyenoord)
Vice-champion des Pays-Bas en 1970, 1972, 1973, 1975, 1976 et 1983 (Feyenoord)
Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1969 (Feyenoord) et 1978 (AZ Alkmaar)
Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 1957 (Feyenoord)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES


15/02/2022
0 Poster un commentaire