FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Fortuna Düsseldorf

Fortuna Dusseldorf.jpg
Fortuna Düsseldorf

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Düsseldorfer Turn- und Sportverein Fortuna 1895 e.V., fondé le 5 mai 1895

Surnom: Flingeraner

Couleurs: rouge et blanc

Clubs riavxuFC CologneBorussia Mönchengladbach

Stade: Esprit Arena (54 600 places)

 

La création du club

 

Le club est fondé le 5 mai 1895 dans le quartier populaire de Flingern comme club de gymnastique sous le nom de "Turnverein Flingern 1895". Deux autres clubs de la ville, le "Düsseldorfer Fußballklub Spielverein" (fondé en 1908) et le "Fußballklub Alemania 1911" (fondé en 1911), font partie des racines du club. En effet, les deux équipes fusionnent ensemble en 1911 pour former le "Düsseldorfer Fußballclub Fortuna 1911". C'est donc Le 15 novembre 1919 que le "Düsseldorfer Turn- und Sportverein Fortuna 1895" naît de la fusion du "Düsseldorfer Fußballclub Fortuna 1911" et du "Turnverein Flingern 1895".D’après la légende, le club de Rhénanie du Nord-Westphalie doit son nom à la charrette d’une usine à pain nommée "Fortuna ".

 

Fin des années 70, les plus beaux succès du club

 

- Le club est finaliste de la Coupe des Coupes en 1979, face au FC Barcelone. Mené par les frères Allofs (Klaus et Thomas) ainsi que par Wolfgang Seel (double buteur durant la finale), le Fortuna contraint le FC Barcelone à la prolongation, mais finira par s’incliner 4 buts à 3. Cette équipe a failli créer la sensation. Logique, quand on voit le parcours du club dans les années 70-80. Finaliste de la DFB-Pokal en 1978, celle donc de C2 en 1979, et les deux victoires en Coupe nationale en 1979 et 1980. Par la suite, le club ne fait plus rien et, à force de jouer avec le feu, finit par se brûler. Descente en 1987, puis ascenseur pendant près de dix saisons, jusqu’en 1997. Et là, les problèmes commencent. Sportivement, le club échoue complètement, allant même jusqu’à tomber en quatrième division, au début des années 2000. Depuis, ça va mieux au Fortuna.

 

 

Fortuna Düsseldorf  1979.jpg

(Haut, de gauche à droite): Zimmermann, Brei, Baltes, Köhnen, K. Allofs, Seel
(bas, de gauche à droite): Zewe, Bommer, Daniel, Schmitz, T. Allofs

 

FORTUNA DÜSSELDORF ALL-STAR


GARDIENS

 

Wilfried Woyke (ALL)

Toni Turek (ALL)

 Willi Pesch (ALL) 

  
DÉFENSEURS

  

Paul Janes (ALL)
Manfred Bockenfeld (ALL)
Kurt Borkenhagen (ALL)
Gerd Zewe (ALL)
Heiner Baltes (ALL)
Gerd Zimmermann (ALL)
Erich Juskowiak (ALL)

 

MILIEUX

 

Matthias Mauritz (ALL)
Rudi Bommer (ALL)
Dieter Herzog (ALL)
Josef Weikl (ALL)
Jakob Bender (ALL)
Holger Fach (ALL)
Andreas Lambertz (ALL)
Egon Köhnen (ALL)

 

ATTAQUANTS

 

Stanislaus Kobierski (ALL)
Ernst Albrecht (ALL)
Jupp Derwall (ALL)
Felix Zwolanowski (ALL)
Peter Mayer (ALL)
Michael Preetz (ALL)
Wolfgang Seel (ALL)
 
ENTRAÎNEURS
 
Aleksandar Ristić (YOU)
 
Équipe Type
 
Fortuna Düsseldorf.png
 
 
Le plus capé de l'histoire du Fortuna Düsseldorf
 
1) Gerd Zewe (ALL) 528 matchs (1972-1987)
Gerd Zewe.jpg
2) Egon Köhnen (ALL) 455 matchs (1967-1981)
3) Josef Weikl (ALL) 391 matchs (1977-1988)
4) Heiner Baltes (ALL) 353 matchs (1970-1981)
5) Andreas Lambertz (ALL) 347 matchs (2003-2015)
 
Le meilleur buteur de l'histoire du Fortuna Düsseldorf
 
1) Peter Mayer (ALL) 138 buts (1960-1967)
Peter Mayer.jpg
2) Reiner Geye (ALL) 135 buts (1968-1977)
3) Hans Müller (ALL) 123 buts (1947-1957)
4) Karl Gramminger (ALL) 98 buts (1952-1958)
5) Klaus Allofs (ALL) 93 buts (1975-1981)


19/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1150 autres membres