FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Gary Speed

Gary-Speed--2-.jpg

Gary Speed

 

Gary Andrew Speed

Né le 8 septembre 1969 à Mancot (GAL)

Décédé le 27 novembre 2011 à Huntington (ANG)

Pays de Galles.png Gallois, milieu de terrain, 1m80

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4984312_201507122813274.png 85 sélections, 7 buts

(Matchs amicaux: 27 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 27 sélections, 3 buts)

(Qualif Euro: 29 sélections, 4 buts)

(Coupe Kirin: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 20 mai 1990 contre le Costa Rica (1-0)

Dernière sélection : le 13 octobre 2004 contre la Pologne (2-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4984312_201507122813274.png espoirs: 3 sélections, 2 buts

 

1988/96 Leeds UTD (ANG) 312 matchs, 57 buts

(Championnat d'Angleterre: 222 matchs, 36 buts)

(Championnat d'Angleterre de D2: 26 matchs, 3 buts)

(Coupe d'Angleterre: 21 matchs, 5 buts)

(Coupe de la ligue anglaise: 26 matchs, 11 buts)

(Charity Shield: 1 match)

(Ligue des Champions: 5 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 4 matchs, 1 but)

(Full Members Cup: 5 matchs)

1996/98 Everton (ANG) 65 matchs, 18 buts

(Championnat d'Angleterre: 58 matchs, 16 buts)

(Coupe d'Angleterre: 2 matchs, 1 but)

(Coupe de la ligue anglaise: 5 matchs, 1 but)

1998/2004 Newcastle UTD (ANG) 285 matchs, 40 buts

(Championnat d'Angleterre: 213 matchs, 29 buts)

(Coupe d'Angleterre: 22 matchs, 5 buts)

(Coupe de la ligue anglaise: 11 matchs, 1 but)

(Coupe des Coupes: 2 matchs)

(Ligue des Champions: 14 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 17 matchs, 2 buts)

(Coupe Intertoto: 6 matchs, 2 buts)

2004/08 Bolton Wanderers (ANG) 139 matchs, 14 buts

(Championnat d'Angleterre: 121 matchs, 14 buts)

(Coupe d'Angleterre: 6 matchs)

(Coupe de la ligue anglaise: 4 matchs)

(Coupe de l'uEFA: 8 matchs)

2008/10 Sheffield United (ANG) 40 matchs, 6 buts

(Championnat d'Angleterre de D2: 37 matchs, 6 buts)

(Coupe d'Angleterre: 2 matchs)

(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)

 

Gary Speed était devenu une des légendes du football gallois, capitaine jusqu'à sa retraite internationale en 2004, il fait partie des gallois les plus capés de l'histoire avec 85 sélections et 7 buts aux côtés du gardien de but Neville Southall, du défenseur Chris Gunter et de l'attaquant Craig Bellamy. Partout ou Speed était passé, il avait laissé le souvenir d'un joueur solide, infatigable et à l'état d'esprit irréprochable. Une denrée rare dans le football. Joueur au pied gauche précis doté d'une grande intelligence technique, il a été une source d'inspiration pour beaucoup de ses coéquipiers. Il était aussi redoutable dans le jeu de tête, dans la percussion durant ses jeunes années à Leeds ou dans son harcèlement défensif et son sens de la relance. Pas étonnant alors qu'il soit devenu très rapidement capitaine et leader des clubs dans lesquels il est passé. Né au Pays de Galles à Mancot le 8 septembre 1969, Gary Andrew Speed a débuté sa carrière de footballeur professionnel à l'âge de 19 ans avec Leeds United, club dont il a porté les couleurs durant huit saisons. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4485130_201501261430372.jpgIl a d'ailleurs joué un rôle clé lors du titre des "Whites" en Premier League en 1992 au sein d'un milieu de terrain exceptionnel composé de Gordon Strachan, Gary McAllister et David Batty. Gary Speed a aussi participé à la défaite en finale de la Coupe de la Ligue anglaise contre Aston Villa en 1996 avant de rejoindre son club de coeur Everton durant l'été. Un bref passage de deux années qui laisse son palmarès vierge de titre lors de son passage chez les Toffees. En 1998, il s'engage avec Newcastle UTD, où il reste jusqu'en 2004. Il dispute deux finales perdues de FA Cup en 1998 et 1999. Après quatre saisons à Bolton et deux à Sheffield United, l'international gallois (85 sélections, 7 buts) met un terme en 2010 à une carrière de joueur qui a duré près de 22 ans. Modèle d’hygiène de footballeur, c’est grâce à son esprit de bosseur et d’avant-gardisme sur les méthodes de diététique et de fitness, contrairement à d’autres de sa génération, qu’il a montré une régularité impressionnante. C'est ainsi qu'il est le premier joueur de l'histoire à atteindre les 500 matches en Premier League en 2006, alors sous le maillot de Bolton. Au total, il aura disputé 677 matchs de championnat (dont 535 fois dans l'élite). Il était également un très bon finisseur trouvant le chemin des filets à 104 reprises. Décoré du titre de MBE (Member of the British Empire) par la Reine Elizabeth II pour services rendus au football britannique, Sheffield UTD lui propose son premier poste de manager à peine sa carrière terminée. Souvent, le passage du terrain au banc est un piège pour les footballeurs. Pour Gary Speed, personne ne se faisait d’illusion concernant sa réussite. C'est pourquoi trois mois seulement après avoir été nommé entraîneur de Sheffield United, la fédération galloise suit les conseils de Mark Hughes et décide de lui proposer le poste de sélectionneur du Pays de Galles en décembre 2010. L’ancien capitaine accepte l’offre sans hésiter. Sous sa direction, les Gallois restaient sur des performances encourageantes, avec notamment des victoires contre le Monténégro (2 buts à 1), la Suisse (2 buts à 0) et en Bulgarie (1 but à 0). Le 27 novembre 2011, la Fédération Galloise annonce la mort brutale de Gary Speed à l'âge de 42 ans quelques mois après sa nomination au poste. Outre-Manche, la nouvelle stupéfie le grand public et les hommages pleuvent toute la journée qui suit son décès. Les premiers indices soutiennent la thèse du suicide. Fin janvier 2012, l'enquête menée révèle la difficulté à déterminer si la mort de Speed était volontaire ou accidentelle. Certains éléments concernant une dispute conjugale peuvent indiquer que Speed avait attendu le retour de son épouse un câble autour du cou et, celle-ci ne rentrant qu'en fin de nuit, il pouvait s'être assoupi et s'être étranglé. Aucune lettre ni message n'a été retrouvé dans sa maison et il n'avait jamais fait part d'une quelconque volonté suicidaire, hormis une seule fois et de façon allusive. Ce n’était pas son intention, mais Gary Speed a peut-être emmené dans sa tombe les derniers espoirs du football gallois... Mais c’est à cet instant que l’histoire prend tout son sens. Chris Coleman alors adjoint de Speed, est nommé sélectionneur. Les joueurs et le staff ont pris conscience qu’ils avaient hérité du travail de Gary Speed, de sa mémoire, et qu’aucun d’entre eux ne voulait donner cette image à leur ancien sélectionneur ni à leur nation qui avait assez souffert. La suite, tout le monde la connait : une campagne qualificative historique pour l’Euro 2016 en France. Une équipe flamboyante du Pays de Galles emmenée par Bale, Allen, Ramsey, Williams et consort qui ne s’incline qu’en demi-finale face au futur vainqueur. Un bel hommage pour Gary Speed.

 

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe Intertoto en 2001 (Newcastle UTD)

Champion d’Angleterre en 1992 (Leeds UTD)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1998 et 1999 (Newcastle UTD)

Vainqueur de la Charity Shield en 1992 (Leeds UTD)

Finaliste de la Coupe de la Ligue anglaise en 1996 (Leeds UTD)

Champion d’Angleterre de D2 en 1990 (Leeds UTD)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du Championnat d'Angleterre en 1993

Élu joueur de l'année de Newcastle UTD en 2000

Record d'apparitions (352 matchs) lors des 10 premières saisons de Premier League

Intronisé au Hall of Fame du football anglais

Nommé Membre de l'Ordre de l'Empire Britannique en 2010

 

VIDÉO




26/01/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1021 autres membres