FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Pays de Galles


John Toshack

John Toshack.jpg
John Toshack

 

John Benjamin Toshack

Né le 22 mars 1949 à Cardiff (GAL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4984312_201507122813274.png Gallois, Attaquant, 1m85

Surnom: "Toch"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4984312_201507122813274.png 40 sélections, 13 buts

(Matchs amicaux: 4 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 12 sélections, 5 buts)

(British Home Championship: 15 sélections, 6 buts)

 

1ère sélection : le 26 mars 1969 contre la RFA (1-1)

Dernière sélection : le 17 octobre 1979 contre la RFA (1-5)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4984312_201507122813274.png espoirs: 4 sélections

 

1965/70 Cardiff City (GAL) 207 matchs, 100 buts
(Championnat d'Angleterre de D2: 162 matchs, 74 buts)
(Coupe d'Angleterre: 7 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 4 matchs, 1 but)
(Coupe du Pays de Galles: 15 matchs, 13 buts)
(Coupe des Coupes: 19 matchs, 11 buts)
1970/78 Liverpool (ANG) 247 matchs, 96 buts
(Championnat d'Angleterre: 172 matchs, 74 buts)
(Coupe d'Angleterre: 24 matchs, 8 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 13 matchs, 3 buts)
(Charity Shield: 2 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 8 matchs, 2 buts)
(Coupe des Coupes: 4 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires/Coupe de l'UEFA: 24 matchs, 8 buts)
1978/84 Swansea City (GAL) 63 matchs, 24 buts
 
John Toshack reste comme un des plus grands attaquants gallois de l'histoire et un des joueurs les plus importants de Liverpool. Né le 22 mars 1949 à Cardiff, le gallois s'intéresse au football très tôt. À l'âge de 16 ans, il fait ses premières apparitions dans le club de sa ville natale. Il refuse également à 18 ans un transfert à Fulham ne s'estimant pas assez expérimenté. Mais cinq ans plus tard, le jeune attaquant est déjà un héros local. Il marque quasiment un but par match et décide de rejoindre enfin l'Angleterre et Liverpool. Transféré à Anfield pour 110 000 livres sterling, "Toch" marque de la tête dans le derby du Merseyside dès son premier match. Malheureusement sa première saison est difficile, il n'arrive pas à s'imposer en équipe première. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_8236042_201905303323235.jpgIl faut attendre l'arrivée de Kevin Keegan sur les rives de la Mersey pour que l'attaquant se libère enfin. Ensemble, ils vont épouvanter les défenses de la perfide Albion et du Vieux Continent. Le géant gallois et le lutin anglais s'entendent à merveille et forment un duo de feu, à la grande époque des Reds. Robuste et efficace, redoutable de la tête, il inscrit la bagatelle de 96 buts en 247 matches. L'international gallois (40 sélections) gagne trois fois le Championnat, une fois la Cup, et remporte à deux reprises la Coupe UEFA (en 1973 contre Mönchengladbach et en 1976 contre Bruges). Titulaire indiscutable, il remporte également avec son irrésistible équipe, la Coupe d'Europe des Clubs champions en 1977 et en 1978... face aux mêmes adversaires que la C3! S'il ne joue pas la finale contre les Allemands, Toshack participe au quart de finale contre Saint-Etienne en 1977. Au match aller à Sainté, il doit sortir sur blessure. Au match retour, il explose le nez d'Alain Merchadier dans un duel aérien avant de laisser sa place au bourreau des Verts, la carotte bionique David Fairclough. Première rencontre entre lui et l'ASSE, à son avantage déjà. À l'été 1978, Toshack retourne dans son pays natal et porte les couleurs de Swansea City jusqu'en 1984, ne disputant plus qu'une dizaine de matches par saison. C'est d'ailleurs avec les "Swans" que John fait ses débuts d'entraîneur. Une reconversion probante car "Coach Toshack" parvient à hisser le club de la quatrième à la première division britannique. Cette flatteuse réputation va permettre à Big John d'entamer une tournée européenne et de passer à la Real Sociedad, au Real Madrid ou encore à Saint-Etienne. Il ne va pas rester bien longtemps à la tête de l'ASSE, préférant quitter les Verts au début des problèmes extra-sportifs liés aux "faux-passeports" en janvier 2001. Cependant, en trois mois, son bilan n'était pas forcément mauvais. Il avait réussi à sortir provisoirement le club de la zone de relégation... Son plus grand succès restera le Real Madrid. Après une Liga et une Supercoupe d’Espagne glanées en 1990, il refait un come-back en pleine saison 1998-1999. Seulement, Toshack sera remercié puis remplacé par un certain Vicente del Bosque. Le début d’une véritable révolution galactique...
 
PALMARÈS
Finaliste du British Home Championship en 1979 (Pays de Galles)
Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1977 et 1978 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1973 et 1976 (Liverpool)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1977 (non-joué) (Liverpool)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1978 (non-joué) (Liverpool)

Champion d’Angleterre en 1973, 1976 et 1977 (Liverpool)

Vice-champion d’Angleterre en 1974, 1975 et 1978 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1974 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1971 et 1977 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe du Pays de Galles en 1967, 1968, 1969, 1970 (Cardiff City), 1981, 1982 et 1983 (Swansea)

Finaliste de la Coupe de la ligue anglaise en 1978 (Liverpool)

Vainqueur de la Charity Shield en 1976 et 1977 (non-joué) (Liverpool)

Finaliste de la Charity Shield en 1971 (Liverpool)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur du championnat d’Angleterre de D2 en 1969 (22 buts) (Cardiff City)

Nommé dans l'équipe type de l'année du championnat d'Angleterre en 1976

Élu personnalité sportive gallois de l'année par BBC en 1981

Nommé Membre de l'Ordre de l'Empire Britannique en 1982


30/05/2019
1 Poster un commentaire

Mark Hughes

Mark Hughes.jpg
Mark Hughes

 

Leslie Mark Hughes

Né le 1er novembre 1963 à Wrexham (GAL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4984312_201507122813274.png Gallois, Attaquant, 1m78

Surnom: Sparky

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4984312_201507122813274.png 72 sélections, 16 buts

(Matchs amicaux: 21 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 26 sélections, 9 buts)

(Qualif Euro: 21 sélections, 2 buts)

(British Home Championship: 2 sélections, 2 buts)

(Coupe Kirin: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 2 mai 1984 contre l'Angleterre (1-0)

Dernière sélection : le 9 juin 1999 contre le Danemark (0-2)

 

1980/86 Manchester United (ANG) 121 matchs, 47 buts
(Championnat d'Angleterre: 89 matchs, 37 buts)
(Coupe d'Angleterre: 10 matchs, 4 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 6 matchs, 4 buts)
(Supercoupe de la Football League: 4 matchs)
(Coupe des Coupes: 4 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 2 buts)
1986/88 FC Barcelone (ESP) 36 matchs, 5 buts
(Championnat d'Espagne: 28 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Espagne: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 1 but)
1987/88 Bayern Munich (ALL) (Prêt) 23 matchs, 7 buts
(Championnat d'Allemagne: 18 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Allemagne: 3 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)
1988/95 Manchester United (ANG) 352 matchs, 116 buts
(Championnat d'Angleterre: 256 matchs, 83 buts)
(Coupe d'Angleterre: 36 matchs, 13 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 32 matchs, 12 buts)
(Charity Shield: 3 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 7 matchs, 2 buts)
(Coupe des Coupes: 12 matchs, 5 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
1995/98 Chelsea (ANG) 123 matchs, 39 buts
(Championnat d'Angleterre: 95 matchs, 25 buts)
(Coupe d'Angleterre: 14 matchs, 9 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 10 matchs, 3 buts)
(Charity Shield: 1 match, 1 but)
(Coupe des Coupes: 3 matchs, 1 but)
1998/2000 Southampton (ANG) 61 matchs, 2 buts
(Championnat d'Angleterre: 52 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Angleterre: 4 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 5 matchs)
2000 Everton (ANG) 19 matchs, 1 but
(Championnat d'Angleterre: 18 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)
2000/02 Blackburn Rovers (ANG) 64 matchs, 7 buts
(Championnat d'Angleterre: 50 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Angleterre: 8 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 6 matchs, 1 but)
 
Mark Hughes a sans doute été l'un des joueurs les plus talentueux et les plus plaisants à voir dans le football anglais. Attaquant puissant et prolifique, adroit devant les cages et spécialiste redoutable des reprises de volée, "Sparky" a écrit sa romance mancunienne en deux chapitres. Un premier prometteur, de 1980 à 1986, où malgré une rude concurrence à son poste, à savoir l'attaque, il réussit à se faire une place dans le groupe, repoussant même l'attaquant clé du moment, Norman Witheside, au poste de milieu de terrain. Mark compile les buts ainsi que les bonnes performances et devient rapidement le chouchou du public. Ses qualités lui valent le titre de "Meilleur jeune joueur de l'année" en 1984-1985 avant qu’un litige contractuel ne le pousse à rejoindre Barcelone. Le second, de 1988 à 1995, sera bien plus accompli. Rapatrié à la maison sous l’impulsion de Fergie, celui qui est élu deux fois d’affilée joueur de l’année en 1990 et 1991 redonne de l’éclat aux Red Devils sur la scène anglaise (2 Premier League, 3 FA Cup, 1 League Cup). Sur le plan européen, il inscrit un doublé contre Barcelone en finale et permet à Manchester United de glaner la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe en 1991. Le premier titre majeur de l’ère fergusonienne. Quand les années glorieuses d'Eric Cantona sont arrivées, Mark a été sans doute l'un des chaînons essentiels de cette merveilleuse période, défiant toutes les rumeurs qui prédisaient une mésentente entre les deux joueurs. S’il n’a pas été couvert d’autant de louanges que le "King", Mark Hughes n’en reste pas un moins un acteur essentiel des premières bases posées vers les plus grands succès du club de Manchester. En 1995, il quitte définitivement le club et rejoint Chelsea. Avec les Blues, il remporte une quatrième FA Cup et une seconde Coupe des Coupes, avant de poursuivre sa carrière à Southampton, Everton puis Blackburn, où il s'offre le dernier trophée de sa carrière de joueur (une nouvelle Coupe de la Ligue), avant de raccrocher les crampons à 38 ans.

 

PALMARÈS

 

 

Vainqueur du British Home Championship en 1984 (Pays de Galles)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1991 (Manchester UTD) et 1998 (Chelsea)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1991 (Manchester UTD)

Champion d’Angleterre en 1993 et 1994 (Manchester UTD)

Vice-champion d’Angleterre en 1992 et 1995 (Manchester UTD)

Vice-champion d’Espagne en 1987 (FC Barcelone)

Vice-champion d’Allemagne en 1988 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1985, 1990, 1994 (Manchester UTD) et 1997 (Chelsea)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1995 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 1992 (Manchester UTD), 1998 (Chelsea) et 2002 (Blackburn Rovers)

Finaliste de la Coupe de la Ligue anglaise en 1991 et 1994 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Charity Shield en 1990, 1993 et 1994 (Manchester UTD)

Finaliste de la Charity Shield en 1985 (non-joué) et 1997 (Chelsea)

Vice-champion d’Angleterre de D2 en 2001 (Blackburn Rovers)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu Footballeur gallois de l'année en 1993 et 1994

Élu Joueur de l'année PFA du championnat d'Angleterre en 1989 et 1991

Élu Jeune joueur de l'année de la PFA du championnat d'Angleterre en 1985

Élu joueur de l’année de Manchester UTD en 1991

Élu joueur de l’année de Chelsea en 1997

Nommé dans l'équipe type PFA du championnat d'Angleterre en 1986, 1989, 1991 et 1992

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2007


28/10/2018
0 Poster un commentaire

Autres joueurs gallois

ATTAQUANTS

 

Marc Lloyd-Williams


05/12/2017
0 Poster un commentaire

Marc Lloyd-Williams

Marc Lloyd Williams.jpg
Marc Lloyd-Williams

 

Marc Lloyd Williams

Né le 8 février 1973 à Bangor (GAL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4984312_201507122813274.png Gallois, Attaquant, 1m80

Surnom: Jiws

 

 

1992/94 Porthmadog (GAL) 75 matchs, 28 buts

 

1994/95 Bangor City (GAL) 29 matchs, 21 buts

 

1995/96 Stockport County (ANG) 18 matchs, 1 but

 

1996 Altrincham (GAL) 3 matchs

 

1996 Colwyn Bay (GAL)

 

1996/98 Bangor City (GAL) 58 matchs, 31 buts

 

1998/99 Halifax Town (ANG) 26 matchs, 6 buts

 

(Championnat d'Angleterre de D4: 24 matchs, 6 buts)

 

(Coupe d'Angleterre: 1 match)

 

(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)

 

1999 York City (ANG) (Prêt) 11 matchs, 4 buts

 

1999/2000 York City (ANG) 22 matchs, 5 buts

 

2000/02 Bangor City (GAL) 55 matchs, 68 buts

 

2002/03 Southport (ANG) 19 matchs, 3 buts

 

(Championnat d'Angleterre de D5: 18 matchs, 3 buts)

 

(Coupe d'Angleterre: 1 match)

 

2003 Bangor City (GAL) 17 matchs, 10 buts

 

2003/04 Aberystwyth Town (GAL) 32 matchs, 18 buts

 

2004/06 TNS (GAL) 67 matchs, 60 buts

 

2006/07 Bangor City (GAL) 30 matchs, 19 buts

 

2007 Rhyl (GAL) 13 matchs, 7 buts

 

2008 Newtown (GAL) 20 matchs, 16 buts

 

2008/09 Porthmadog (GAL) 33 matchs, 24 buts

 

2009/10 Airbus UK Broughton (GAL) 34 matchs, 16 buts

 

2010/11 Newtown (GAL) 4 matchs, 1 but
PALMARÈS
Champion du Pays de Galles en 1995 (Bangor City), 2005 et 2006 (TNS)
Vainqueur de la Coupe du Pays de Galles en 1998 (Bangor City) et 2005 (TNS)
Finaliste de la Coupe du Pays de Galles en 2002 (Bangor City)
Vainqueur de la Coupe de la ligue galloise en 1997, 1998 (Bangor City) et 2006 (TNS)
Finaliste de la Coupe de la ligue galloise en 2003 (Bangor City)
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu meilleur joueur de la saison du championnat du Pays de Galles en 2002
Meilleur buteur du championnat du Pays de Galles en 2002 (47 buts) (Bangor City) et 2005 (34 buts) (TNS)
Nommé dans l'équipe type du championnat du Pays de Galles en 2005

 


05/12/2017
0 Poster un commentaire

Ryan Giggs

Ryan Giggs.jpg
Ryan Giggs

 

Ryan Joseph Giggs (né Wilson)

Né le 29 novembre 1973 à Cardiff (GAL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4984312_201507122813274.png Gallois, Ailier Gauche / Milieu offensif, 1m79

Surnoms: "The Welsh Wizard" ("le magicien gallois"), King Ryan

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4984312_201507122813274.png 64 sélections, 12 buts

(Matchs amicaux: 10 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 30 sélections, 7 buts)

(Qualif Euro: 24 sélections, 4 buts)

 

1ère sélection : le 16 octobre 1991 contre l'Allemagne (1-4)

Dernière sélection : le 2 juin 2007 contre la Rep. Tchèque (0-0)

 

1991/2014 Manchester UTD (ANG) 963 matchs, 168 buts

(Championnat d'Angleterre: 672 matchs, 114 buts)

(Coupe d'Angleterre: 74 matchs, 12 buts)

(Coupe de la ligue anglaise: 41 matchs, 12 buts)

(Charity Shield: 14 matchs, 1 but)

(Ligue des Champions; 151 matchs, 29 buts)

(Coupe des Coupes: 1 match)

(Coupe de l'UEFA: 5 matchs)

(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)

(Coupe Intercontinentale: 1 match)

(Coupe du Monde des clubs: 3 matchs)

 

Dôté d'une belle patte gauche, d'un excellent sens du jeu, l'ancien joueur de Manchester UTD s'est fait un nom dans les travées d'Old Trafford. Ryan Giggs a construit sa légende en tant que joueur dans un club qu'il avait rejoint en 1987 en provenance du Deans FC. Passé pro en 1991, l'insaisissable ailier gauche gallois a débuté en équipe première à l'âge de 17 ans sous la direction de Sir Alex Ferguson le 2 mars 1991, date de sa première entrée en jeu en Premier League à la place de Dennis Irwin face à Everton. Il fut un dribbleur virevoltant au port toujours altier dans ses déboulés dévastateurs, un véritable surdoué doté d’une palette technique et d’un sens du contre-pied extraordinaires. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7257509_201707163436829.jpgLe genre de phénomène ondulatoire qui semble aller plus vite avec le ballon, capable de passer en revue toute une défense de l’extérieur du gauche ou de désarticuler le latéral adverse en toute élégance. Au sommet de son art, il a été une définition vivante du parfait ailier. Par la suite, il a su tirer un trait sur les courses folles et les arabesques du "wonder kid" et se réinventer dans l’axe où sa science du tempo, son toucher de balle et sa vista ont fait merveille. En vingt ans de carrière, "The Welsh Wizard" ("le magicien gallois") devenu "King Ryan" au fil des saisons, s'est imposé comme le parfait emblème du club mancunien. Il a fait les beaux jours de l'équipe première, remportant treize titres de champion d'Angleterre, deux fois la Champions League (1999, 2008), neuf Community Shield, quatre coupes de la Ligue, quatre coupes d'Angleterre, mais aussi une Supercoupe de l'UEFA, une coupe intercontinentale et une coupe du Monde des clubs. Soit 35 titres pour celui qui a officialisé la fin de sa carrière à 40 ans, dès l'annonce de l'arrivée de Van Gaal. À elle seule, la longévité de Ryan Giggs suffit à en faire une légende du football. Considéré par beaucoup comme le successeur de George Best, la réputation sulfureuse en moins, le talentueux gaucher a battu le record, détenu par Bobby Charlton, du nombre de matches joués sous le maillot d'United (963 toutes compétitions confondues dont 672 en première League). Sélectionné à plus de 60 reprises par le pays de Galles, l'international, qui a marqué 158 buts en championnat d'Angleterre, a toujours préféré les récompenses collectives aux distinctions individuelles. L'histoire de Ryan Giggs est d'autant plus belle qu'il a pris des décisions fortes afin que sa carrière ne parte pas dans tous les sens. Bien décidé à ne pas ressembler à son père, il a même décidé de changer de nom. Ryan Wilson, fils de Danny, éphémère vedette du rugby à XIII à Salford, dans la banlieue de Manchester, est ainsi devenu Giggs. Pourquoi ce changement de nom ? Parce que son père, noyé dans l'alcool, les bagarres et les sorties nocturnes, brutalisait sa mère et a décidé de quitter le cocon familial lorsque Ryan n'avait que 15 ans. Une prise de partie en faveur de sa mère. Voilà pourquoi il n'a pas reçu le moindre carton rouge sous le maillot mancunien. Le natif de Cardiff reste aujourd'hui le seul joueur à avoir disputé 22 saisons d'affilée en Premier League. Il a également pour lui le record du nombre de passes décisives réalisées dans le championnat d'Angleterre (162). Et pourtant, il n'a jamais été élu Ballon d'Or malgré toute l'affection et l'importance que lui accordait Sir Alex Ferguson, le manager mythique des Red Devils. Après une brève expérience sur le banc de MU, quand David Moyes avait été limogé en 2014, le Gallois a occupé le poste d'adjoint de Louis van Gaal durant deux saisons. Il quitte le club après 29 ans passés en tant que joueur puis membre de l'encadrement.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Ligue des Champions en 1999 et 2008 (Manchester UTD)

Finaliste de la Ligue des Champions en 2009 et 2011 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2008 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1999 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1991 (Manchester UTD)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1999 et 2008 (Manchester UTD)

Champion d’Angleterre en 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011 et 2013 (Manchester UTD)

Vice-champion d’Angleterre en 1992, 1995, 1998, 2006, 2010 et 2012 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1994, 1996, 1999 et 2004 (Manchester UTD)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1995, 2005 et 2007 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 1992, 2006, 2009 et 2010 (Manchester UTD)

Finaliste de la Coupe de la Ligue anglaise en 1994 et 2003 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Community Shield en 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010 et 2013 (Manchester UTD)

Finaliste de la Community Shield en 1998, 2000, 2001, 2004 et 2009 (Manchester UTD)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur espoir européen de l’année (Trophée Bravo) en 1993

Élu footballeur gallois de l’année en 1996 et 2006

Élu Joueur de l’année PFA du championnat d’Angleterre en 2008

Élu Jeune joueur de l’année PFA du championnat d’Angleterre en 1992 et 1993

Élu joueur de l’année par "Golden Foot" en 2011

Élu homme du match de la Coupe intercontinentale en 1999

Élu joueur de l’année de Manchester UTD en 1998

Élu jeune joueur de l’année de Manchester UTD en 1991 et 1992

Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du championnat d'Angleterre en 1993, 1998, 2001, 2002, 2007 et 2009

Élu dans l'équipe type de la décennie 1992-2002 de Premier League

Élu personnalité sportive de l'année par BBC en 2009

Élu personnalité sportive galloise de l'année par BBC en 1996 et 2009

Élu homme sportif de l'année par le magazine américain GQ en 2010 

À reçu le Prix du mérite PFA en 2016

À reçu le Prix "Hommage" FWA en 2007

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2005

Nommé Officier de l'Ordre de l'Empire britannique en 2007

Honoré d'une maîtrise des arts reçu par l'université de Salford en 2008

À reçu les clés de la ville de Salford en 2010

 

VIDÉO



16/07/2017
0 Poster un commentaire

Joueurs Gallois

GARDIENS DE BUT

 

Neville Southall

 

DÉFENSEURS LATÉRAUX

 

Chris Gunter

 

DÉFENSEURS CENTRAUX

 

Joey Jones

 

MILIEUX DÉFENSIFS/CENTRAUX

 

Carl Fletcher

Peter Nicholas

Gary Speed

 

MILIEUX OFFENSIFS

 

Gareth Bale

John Charles

Ryan Giggs

 

ATTAQUANTS

 

Ivor Allchurch

Craig Bellamy

Trevor Ford

Mark Hughes

Billy Meredith

Ian Rush

Dean Saunders

John Toshack


09/12/2016
0 Poster un commentaire