FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Rubin Kazan

Rubin Kazan.png
Rubin Kazan

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4939635_201506244205437.png Futbolny klub "Rubin" Kazan (Футбольный клуб "Рубин" Казань), fondé le 20 avril 1958

Ancien nom: Iskra Kazan (1958-1965), Rubin-TAN (1992-1994)

Surnoms: Volzháne, Kamni, Krasno-Zelyonye

Couleurs: rouge et vert

Ennemis jurés: Krylia Sovetov, Amkar Perm, Kamaz

Stade: Kazan-Arena (45 379 places)

 

La création du club

 

Le club est fondé le 20 avril 1958 sous le nom de Iskra Kazan (Etincelle de Kazan). Pendant quarante ans, englué dans les bas-fonds de la troisième division, le club tatare peine à remplir son stade Central. En 1965, le club est renommé Rubin (signifiant "rubis" en russe, le Rubin tire pourtant son nom du système radar du même noms dont étaient équipés les avions de combat sortants des usines de la ville).

 

1997, Champion de D3

 

 En 1996, le maire de la ville de Kazan Kamil Iskhakov rachète le club et projette d'en faire la tête d'affiche du Tatarstan, région reculée située à 700km à l'est de Moscou. Première exploit, le titre de champion de D3 en 1997 avec plus de 100 points. Plein de bonne volonté, le second exploit arrive en 2002. Kazan monte pour la première fois de son histoire en première division, et parvient à se qualifier dans la foulée pour la Coupe de l'UEFA.

 

Rubin Kazan 1997.jpg

 

2008 et 2009, Les deux seul titres de champion de Russie

 

Le club passe un autre cap en 2006 avec le rachat d'Aleksandr Gusev, vice-président de la Fédération du Tatarstan, ancien membre du KGB. Les résultats suivent tout de suite, avec les deux titres de champion. Tout ça grâce également à son entraîneur emblématique Kurban Berdyev. Le Turkmène a bâti un Rubin solide, mais technique en douze années de bons et loyaux services. En cinq ans, il remporte donc la D2 russe et emmène Kazan au pied du podium, avant de lui apporter le graal en 2008 et 2009. Le monde du football garde aussi en mémoire, en particulier, cette victoire surprise contre le Barça champion d'Europe en titre qui mettait fin à l’invincibilité catalane. Ce sera le dernier véritable coup d'éclat du club du Tatarstan. Troisième en 2010, Kazan termine les quatre saisons suivantes entre la cinquième et la neuvième place.  

 

Rubin Kazan 2009.jpg

(haut, de gauche à droite): Salukvadze, Sibaya, Orekhov, Navas, Ansaldi, Noboa

(bas, de gauche à droite): Ryzhikov, Galiulin, Kasaev, Kabze, Boukharov

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES


Champion de Russie en 2008 et 2009

Champion de Russie de D2 en 2002

Champion de Russie de D3 (groupe Centre) en 1997

Vainqueur de la Coupe de Russie en 2012

Finaliste de la Coupe de Russie en 2009

Vainqueur de la Supercoupe de Russie en 2010 et 2012

Finaliste de la Supercoupe de Russie  en 2009

Vice-champion d'URSS de D2 (groupe 2) en 1969

Vice-champion d'URSS de D3 en 1963 et 1964 (groupe Russie), 1973 (zone 5), 1974 (zone 3) et 1982 (zone 2)

Champion d'URSS de D4 (zone 7) en 1991

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS INTERNATIONALES


Vainqueur de la Coupe de la CEI en 2010

 

RECORDS


Plus large victoire: le 19 août 2017 contre l'Anzhi Makhachkala (6-0)

Plus large défaite: le 21 septembre 2019 contre le Zénit (0-5)

Record d'achat: Carlos Eduardo (BRE) 20 millions d'euros à Hoffenheim (2010)

Record de vente: Salomon Rondon (VEN) 18 millions d'euros au Zénit (2013)

 

RUBIN KAZAN ALL-STAR


GARDIENS

 

Ivan Kikhtenko (URSS)

Serguei Ryzhikov (RUS)

Ilyas Galimov (URSS)

 

DÉFENSEURS

 

Viktor Shurkov (URSS)

Oleg Kuzmin (RUS)

Valery Martynov (URSS)

Sergei Kharlamov (RUS)

César Navas (ESP)

Roman Sharonov (RUS)

Nikolay Markov (URSS)

Cristian Ansaldi (ARG)

Rustem Khuzin (RUS)

Albert Fayzullin (URSS)

Elmir Nabiullin (RUS)

 

MILIEUX

 

Valentin Maramygin (URSS)

Denis Boyarintsev (RUS)

Alejandro Dominguez (ARG)

Viktor Kolotov (URSS)

Ruslan Kambolov (RUS)

Gökdeniz Karadeniz (TUR)

Ildus Zagidullin (URSS)

Ayrat Akhmetgaliev (RUS)

Christian Noboa (COL)

Renat Kamaletdinov (URSS)

Aleksandr Ryazantsev (RUS)

MacBeth Sibaya (AFS)

Serguei Semak (RUS)

 

ATTAQUANTS

 

Viktor Teterkin (URSS)

 Alexey Biryuchevsky (URSS)

Murad Zadikashvili (GEO)

Vladimir Gavrilov (URSS)

Sergey Agafonov (URSS)

Alexander Bukharov (RUS)

Amir Tufatullin (URSS)

Maksim Kanunnikov (RUS)

Vadim Popov (URSS)

 

ENTRAÎNEURS

 

Nikolay Sentyabrev (URSS)

Kurban Berdyev (TUK)

 

Équipe Type

 

Rubin Kazan.jpg

 

Ils ont joué au Rubin Kazan

 

Aleksandrs Kolinko (LET)

Nukri Revishvili (GEO)

Fyodor Kudryashov (RUS)

Orlando Calisto (BRE)

Vladimir Granat (RUS)

Salvatore Bocchetti (ITA)

Lasha Salukvadze (GEO)

Jiri Novotny (RTC)

Filip Uremovic (CRO)

Andrei Fyodorov (OUZ)

Moritz Bauer (AUT)

Andrés Scotti (ARG)

Dmitri Sennikov (RUS)

Stjepan Tomas (CRO)

Cart Starfelt (SUE)

Yegor Sorokin (RUS)

Davit Kvirkvelia (GEO)

Roman Eremenko (FIN)

Alex Song (CAM)

Pablo Orbaiz (ESP)

Magomed Ozdoyev (RUS)

Pyotr Bystrov (RUS)

Yann M'Vila (FRA)

Bibras Natcho (ISR)

Pavel Mogilevets (RUS)

Gökhan Töre (TUR)

Aleksei Rebko (RUS)

Rafal Murawski (POL)

Abdelkarim Kissi (MAR)

Carlos Eduardo (BRE)

Dmitri Poloz (RUS)

Savo Milosevic (SRB)

Kim Dong-hyun (CRS)

Rôni (BRE)

Roman Adamov (RUS)

Nelson Valdez (PAR)

Hasan Kabze (TUR)

Serhiy Rebrov (UKR)

Davit Chaladze (GEO)

Salomon Rondon (VEN)

Igor Portnyagin (RUS)

Obafemi Martins (NIG)

 

Ils ont débuté au Rubin Kazan

 

Danil Stepanov (RUS)

Solomon Kvirkvelia (GEO)

Vyacheslav Bulavin (URSS)

Rustem Bulatov (RUS)

Ilzat Akhmetov (RUS)

Vladimir Dyadyun (RUS)

Sardar Azmoun (IRN)

Nikolai Osyanin (URSS)

Oleg Nechayev (RUS)

 

Le plus capé de l'histoire de Rubin Kazan

 

1) Valery Martynov (URSS) 393 matchs (1977-1984/1986-1989/1995)

Valery Martinov.jpg

2) Murad Zadikashvili (GEO) 362 matchs (1966-1971/1973-1977)

3) Sergey Ryzhikov (RUS) 359 matchs (2008-2018)

4) Nikolay Markov (URSS) 357 matchs (1959-1969)

5) Valentin Maramygin (URSS) 332 matchs (1966-1977)

6) Ildus Zagidullin (URSS) 311 matchs (1976-1985)

7) Gökdeniz Karadeniz (TUR) 300 matchs (2008-2018)

8) Sergey Kharlamov (RUS) 293 matchs (1990-1993/1997-2004)

9) Roman Sharonov (RUS) 284 matchs (1999-2004/2008-2014)

10) Viktor Surkov (URSS) 276 matchs (1958-1967)

 

 

Le meilleur buteur de l'histoire de Rubin Kazan

 

1) Vladimir Gavrilov (URSS) 85 buts (1985-1993)

Vladimir Gavrilov.jpg

2) Vadim Popov (URSS) 69 buts (1981-1989)

3) Viktor Teterkin (URSS) 68 buts (1962-1968)

4) Murad Zadikashvili (GEO) 56 buts (1966-1971/1973-1977)

5) Gökdeniz Karadeniz (TUR) 51 buts (2008-2018)

6)Alexey Biryuchevsky (URSS) 43 buts (1958-1960/1964-1968)

-) Alejandro Dominguez (ARG) 43 buts (2004-2006/2009)

8) Andrei Knyazev (RUS) 41 buts (1997-1999)

9) Vladimir Pantyushenko (RUS) 39 buts (1996-1999)

10) Aleksandr Bukharov (RUS) 37 buts (2005-2010)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Rubin Kazan

- FC Rubin

- Photo: ©Rubin Kazan



19/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1125 autres membres