FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Carolina Morace

Carolina Morace.jpg
Carolina Morace

 

Caroline Morace

Né le 5 février 1964 à Venise (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italienne, Attaquante

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 153 sélections, 105 buts

 

1977 Spinea (ITA)
1978 Belluno (ITA)
1979/82 ACF Vérone (ITA)
1982/84 Lazio Rome (ITA)
1985/87 Trani 80 (ITA)
1987/89 Lazio Rome (ITA)
1989/91 Reggiana (ITA) 52 matchs, 67 buts
1991/93 Milan 82 Salvarini (ITA) 55 matchs, 64 buts
1993/94 Torres (ITA) 30 matchs, 33 buts
1994/95 Agliana (ITA) 24 matchs, 31 buts
1995/96 Verone CF (ITA) 20 matchs, 39 buts
1996/98 Modene (ITA) 54 matchs, 88 buts

 

Si les États-Unis ont eu Mia Hamm, l’Italie de son côté peut se targuer d’avoir eu Carolina Morace. Celle qui avec Elisabetta Vignotto et Patrizia Panico fait partie des meilleures joueuses italiennes de l’histoire, n’a pas volé son statut de légende. Née à Venise le 5 février 1964, la jeune Carolina est un talent précoce puisqu’elle a commencé sa carrière en Série B italienne en 1977 à l’âge de 13 ans. Et si cela vous semble très jeune, sachez que dans les années 70, il n’était pas si rare de voir des jeunes filles disputer des rencontres de haut niveau face à des adultes. Lors de la Coupe du Monde officieuse de 1971 au Mexique, l’Anglaise Leah Caleb (13 ans) et la Danoise Susanne Augustesen (15 ans) étaient titulaires dans leur équipe nationale respective. Carolina Morace.jpgÀ l’instar de ces jeunes internationales, Carolina Morace intègre elle aussi la sélection à 14 ans à l’occasion d’un match amical face à la Yougoslavie. "Lorsque le sélectionneur m’a fait entrer en jeu pour les dernières minutes du match, ce fut un moment fantastique " se remémore la jeune Vénitienne. Elle gagne rapidement sa place à la pointe de l’attaque transalpine. Et pour cause, celle qui est surnommée la tigresse par ses coéquipières empile les titres et les distinctions personnelles en Série A. À l’aube des années 90, la légende transalpine a déjà remporté cinq titres de championnes d’Italie avec trois clubs différents, le tout accompagné de quatre titres de meilleures buteuses du calcio! Mais arrêtons-nous un instant sur l’année 1990 justement. Le 18 août, au stade de Wembley en Angleterre, les Italiennes sont invitées à disputer un match face aux Anglaises en ouverture du Community Shield masculin opposant Liverpool à Manchester United. Pour sa 80ème sélection sous le maillot de la Squadra Azzura, la native de Venise inscrit un quadruplé lors de la victoire de son équipe 4 buts à 1! Devant une foule de 30 000 spectateurs, Morace devient ainsi la première joueuse - homme ou femme confondu - à scorer quatre fois à Wembley au cours d’un même match. Si la serial buteuse ne remportera jamais de titres "officiels" avec sa sélection, elle soulève tout de même quelques prestigieux trophées. C’est dans ce contexte que la fédération italienne de football a organisé dans les années 80 cinq mini Coupes du monde baptisées Mundialito. Morace participe aux cinq éditions, en remporte trois, et détient le record du nombre de buts inscrits (9) et du nombre d’apparitions (16). Mais dès les années 90, lorsque la FIFA se décide enfin à mettre sur pied un premier Mondial féminin, les Mundialito n’ont plus lieu d’être. En 1991, lorsque l’Italie débarque en Chine pour prendre part à la première Coupe du monde féminine, Carolina Morace est déjà considérée comme l’une des meilleures joueuses au Monde. Dès son entrée dans la compétition, elle marque de son empreinte le tournoi. Face à l’équipe de Taïwan, l’attaquante azzurre s’offre un triplé, devenant ainsi la première joueuse de l’histoire à inscrire un hat-trick dans un Mondial. Éliminée en quart de finale, Morace ne remportera jamais de "vraie" Coupe du Monde reconnue par la FIFA. Celle qui raccroche les crampons en 1998 aura connu une carrière riche en buts et en titres. Et pour cause, Morace a remporté douze fois le calcio italien en terminant douze fois meilleures buteuses. Au total, l’attaquante a inscrit plus de 500 buts dans le championnat italien et 105 avec sa sélection nationale, faisant d’elle la seconde meilleure buteuse de l’histoire derrière Patrizia Panico (110). En 1999, Morace est élue seconde meilleure joueuse européenne du siècle par l’IFFHS. La même année, la jeune retraitée devient la première femme à entraîner une équipe masculine, en l'occurrence Viterbese en troisième division italienne, en 1999. De 2000 à 2005, elle prend la tête de la sélection italienne avant de devenir coache de l’équipe canadienne en 2010. Équipe avec laquelle elle remporte la CONCACAF Women’s World Cup Qualifiying cette même année. Son premier titre majeur en tant que sélectionneuse. Elle entraîne par la suite l’équipe nationale de Trinidad et Tobago avant de prendre la tête de l’AC Milan féminin entre 2018 et 2019. Celle qui est désormais reconvertie en tant que consultante sportive pour la télévision italienne, est en toute logique la première femme à intégrer le Hall of Fame de son pays en 2014. Fuoriclasse ! 
 
L’histoire du football féminin vous intéresse ? Inscrivez-vous à la newsletter de la chaîne française "Women’s Soccer Stories".
 

NEWSLETTER

 

Recevez tous les jours pendant 15 jours une anecdote historique sur le football féminin dans votre boîte mail !

 
PALMARÈS
Finaliste du Championnat d'Europe féminin en 1997 (Italie)
Vainqueur du Mundialito en 1981, 1984 et 1986 (Italie)
Championne d'Italie en 1985, 1986 (Trani 80), 1988 (Lazio Rome), 1990, 1991 (Reggiana), 1992 (Milan 82 Salvarini), 1994 (Torres), 1995 (Agliana), 1996 (Verone CF), 1997 et 1998 (Modène)
Vice-championne d'Italie en 1987 (Trani 80) et 1993 (Milan 82 Salvarini)
Finaliste de la Coupe d'Italie en 1995 (Agliana)
Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 1997 (Modène)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
2ème meilleure joueuse européenne du 20ème siècle
Élu meilleur joueuse du du Championnat d'Europe féminin en 1997
Meilleur buteuse du Championnat d'Europe féminin en 1997 (4 buts)
Meilleur buteuse du championnat d'Italie en 1985 (27 buts) (Lazio Rome), 1988 (40 buts), 1989 (26 buts) (Lazio Rome), 1990 (38 buts), 1991 (29 buts) (Reggiana), 1992 (31 buts), 1993 (33 buts) (Milan 82 Salvarini), 1994 (33 buts) (Torres), 1995 (31 buts) (Agliana), 1996 (39 buts) (Verone CF), 1997 (47 buts) et 1998 (41 buts) (Modène)
Intronisé au Hall of Fame du football italien
Élue parmi les "légendes" du foot par Golden Foot en 2019
 
SOURCES/RESSOURCES
- Auteur: 

- 1ère photo: ©Biografie
- 2ème photo: ©IFFHS

.



24/09/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres