FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Dixie Dean

Dixie-Dean--2-.jpg

Dixie Dean

 

William Ralph Dean

Né le 22 janvier 1907 à Birkenhead (ANG)

Décédé le 1er mars 1980 à Liverpool (ANG)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, attaquant, 1m78

Surnom: Dixie

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 16 sélections, 18 buts

(Matchs amicaux: 6 sélections, 13 buts)

(British Home Championship: 10 sélections, 5 buts)

 

1ère sélection : le 12 février 1927 contre le Pays de Galles (3-3)

Dernière sélection : le 17 octobre 1932 l'Irlande du Nord (1-0)

 

1923/25 Tranmere Rovers (ANG) 33 matchs, 27 buts

(Championnat d'Angleterre de D3: 30 matchs, 27 buts)

(Coupe d'Angleterre: 3 matchs)

1925/37 Everton (ANG) 431 matchs, 377 buts

(Championnat d'Angleterre: 399 matchs, 349 buts)

(Coupe d'Angleterre: 32 matchs, 28 buts)

1938/39 Notts County (ANG) 9 matchs, 3 buts

1939 Sligo Rovers (IRL) 7 matchs, 10 buts

 

Dixie Dean reste comme l'un des plus grands joueurs de l'entre deux-guerre et l'une des stars des premières heures de gloire d'Everton dans les années 30. William Ralph Dean, alias Dixie, est un enfant de la Mersey. Né en 1907, du coté de Birkenhead, banlieue nord de Liverpool, il commence sa carrière en 1923 dans le petit club de quartier, Tranmere Rovers, qui évolue en 3ème division. Celui qui préférait se faire appeler Bill (il n’aimait pas Dixie, surnom qui aurait été donné par les supporters de Tranmere qui faisaient référence aux clichés de l’Amérique sudiste en raison de son teint halé et de sa chevelure noire) ne tarde pas à se faire remarquer par les clubs de l’élite et pour cause, les chiffres parlent pour lui. Dixie Dean plante 27 buts en 27 matchs de championnat, le plus souvent de la tête. C'est Everton qui parvient à arracher le phénomène de 18 ans en 1925, club qu'il supporte depuis l'enfance. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4494414_201501292253227.jpgPour sa première saison parmi l’élite, la greffe prend et le gaillard empile trente-deux buts en championnat. Doté d’une frappe puissante des deux pieds, d’une détente et d’un timing prodigieux, Dean devient une véritable machine à marquer. Pourtant, il a bien cru que sa carrière allait être brisée prématurément. En 1926, Dean est victime d'un accident de moto. Il en réchappe miraculeusement, après 36 heures de coma et avec une fracture de la boîte crânienne et de la mâchoire. Les médecins lui annoncent qu'il ne rejouera jamais au football. Il subit plusieurs interventions chirurgicales. Les spécialistes parviennent à le rétablir et fixent notamment sa mâchoire avec une plaque de métal. À la surprise générale, quatre mois après l'accident, il remonte sur sa moto et redescend sur les terrains. Pour son premier match après sa convalescence, il joue avec la réserve d'Everton et marque même un but de la tête... Pourtant personne aurait pu envisager lors de la saison 1927-1928 qu'il allait rentrer dans l'histoire du football anglais et mondial. Avec un triplé inscrit contre Arsenal lors de la dernière journée du championnat anglais, Dixie Dean termine la saison avec 60 buts, soit un de plus que George Camsell la saison précédente. Ajoutez-y ceux qu’il a inscrit en coupe d’Angleterre et en coupe de la ligue anglaise, ainsi qu’en équipe nationale, et l’on atteint le chiffre hallucinant de cent buts marqués. Everton devient champion en inscrivant la bagatelle de 102 buts lors de la saison (un record) dont 8 triplés de l'incontournable Dixie Dean. Une saison incroyable pour le club et pour le joueur dont la réputation fait le tour du royaume et franchit même l'Atlantique. Il devient au sein du club de Liverpool l'un des plus prolifiques buteurs de l'histoire du championnat anglais. À une époque où la Coupe du Monde et le Championnat d'Europe des Nations et leurs qualifications respectives n'existaient pas encore, Dean joue 16 fois pour l'Angleterre inscrivant 18 buts. Il en plante 4 face à la France en deux matchs disputés à Colombes en 1927 et 1928. Durant les treize années d’une carrière entièrement vouée aux Blues, il inscrit 377 buts pour 431 rencontres. Pour la suite de sa carrière, plusieurs blessures le poussent à chercher un nouveau challenge. Il rejoint Notts County puis le club irlandais des Sligo Rovers où il met un terme à sa carrière. Il s'installe dans la petite ville de Chester et ouvre un pub, The Dublin Packet. Suite à une thrombose en 1976, il est amputé d’une jambe. Il décède le 1er mars 1980 à l'âge de 73 ans des suites d'une crise cardiaque devant le match de son ancienne équipe d'Everton contre le rival de toujours Liverpool. Une statue de Dixie Dean se dresse depuis mai 2001 aux abords de Goodison Park, le stade des "Toffees" d'Everton. En Angleterre, les légendes ne meurent jamais.

 

PALMARÈS


Vainqueur du British Home Championship en 1927 et 1931 (Angleterre)

Finaliste du British Home Championship en 1929 (Angleterre)

Champion d’Angleterre en 1928 et 1932 (Everton)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1933 (Everton)

Vainqueur du Charity Shield en 1928 et 1932 (Everton)

Vice-Champion d’Irlande en 1939 (Sligo Rovers)

Finaliste de la Coupe d’Irlande en 1939 (Sligo Rovers)

Champion d’Angleterre de D2 en 1931 (Everton)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur Buteur du championnat d’Angleterre en 1928 (60 buts) et 1932 (44 buts) (Everton)

Meilleur buteur du championnat d’Angleterre de D2 en 1931 (39 buts) (Notts County)

Recordman de buts sur une saison du championnat d'Angleterre avec 60 buts inscrits en 1928

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2002

Intronisé au Gwladys Street's Hall of Fame

À reçu le plateau d'argent de la FWA en 1976

 

VIDÉO




29/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 995 autres membres