FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Angleterre


Paul Scholes

Paul Scholes.jpg
Paul Scholes

 

Paul Aaron Scholes

Né le 16 novembre 1974 à Salford (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, Milieu central, 1m68

Surnoms: Scholesy, le Cantona Roux, Ginger Génius

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 66 sélections, 14 buts

(Matchs amicaux: 25 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 9 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 14 sélections, 5 buts)

(Euro: 7 sélections, 2 buts)

(Tournoi de France: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 24 mai 1997 contre l'Afrique du Sud (2-1)

Dernière sélection : le 24 juin 2004 contre le Portugal (2-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png U18: 3 sélections

 

1993/2011 Manchester UTD (ANG) 664 matchs, 150 buts
(Championnat d'Angleterre: 466 matchs, 102 buts)
(Coupe d'Angleterre: 44 matchs, 13 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 21 matchs, 9 buts)
(Ligue des Champions: 127 matchs, 25 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs, 1 but)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 1 match)
(Coupe du Monde des Clubs: 1 match)
Mai 2011-Décembre 2011 Retraité
2012/13 Manchester UTD (ANG) 43 matchs, 5 buts
(Championnat d'Angleterre: 33 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Angleterre: 5 matchs)
(Ligue des Champions: 3 matchs)
(Ligue Europa: 2 matchs)

 

Petit par la taille mais grand par son talent, Paul Scholes a incarné l’identité d’un Manchester United marchant sur le football anglais et européen. Le "Ginger Genius" ("génie roux") a marqué de son empreinte le ballon rond et l’histoire des Red Devils. De son premier match jusqu’au dernier. C’est à Salford, dans la banlieue proche de Manchester, que le petit Paul Aaron Scholes voit le jour le 16 Novembre 1976. Jugé trop petit pour jouer au football, "Polo" fait pourtant brillamment ses classes à Oldham, une ville moyenne de 100 000 habitants située une dizaine de kilomètres au Nord-Est de Manchester, après avoir vécu dans la banlieue de Langley avec sa famille. À l'âge de 14 ans, le jeune bambin rejoint le club mythique de Manchester United alors dirigé par Sir Alex Ferguson. Il fait parti d’une génération promise au succès, celle des Beckham, NevilleButt ou encore Giggs qui remporte la FA Youth Cup en 1992. Paul Scholes.jpgIl signe son premier contrat professionnel à 16 ans, en 1993 et dispute son premier match contre Port Vale en League Cup lors de la saison 1994-1995. Une victoire 2 buts à 1 et un premier doublé qui en appellera d’autres. Car Paul Scholes s’impose rapidement au milieu de terrain, pouvant jouer milieu relayeur tout comme neuf et demi. En effet, porté vers l’avant, il finit dès sa deuxième saison pro, meilleur buteur du club avec 14 buts, derrière un certain Eric Cantona. Avec son jeu fait de simplicité et d’efficacité, le désormais célèbre numéro 18 de Manchester United devient vite le chouchou du Théâtre des Rêves. Old Trafford vibre au rythme des passes millimétrées de 60 mètres, à ses tacles rageurs assénés et ses buts d’anthologie. C'était ça Paul Scholes. Un génie incontrôlable. Pas pour rien que son premier surnom a été le "Cantona Roux". Après avoir remporté le titre de Champion d’Europe des moins de 18 ans en 1993, le petit rouquin d'1m68 connaît sa première sélection avec les A en mai 1997 face à l’Afrique du Sud. Il disputera les Coupes du Monde 1998 et 2002. Grâce à un doublé en match de barrage face à l’Écosse, Scholes qualifie l’Angleterre pour l’Euro 2000. Après 66 matches et 14 buts en sélection, il tire sa révérence internationale après l’Euro 2004 en Grèce. La raison de cette retraite à seulement 30 ans, un placement sur le côté gauche qui ne lui permet pas de montrer l’étendue de son talent. Une erreur encore aujourd’hui reprochée au sélectionneur de l’époque Sven Goran Erikson. Paul ne reviendra plus jamais en sélection malgré les appels suppliants de Steve McLaren pour le Mondial 2006 et ceux de Capello avant le Mondial 2010. Dommage pour cette génération dorée des Three Lions composé de Steven Gerrard, Frank Lampard ou encore David Beckham... Côté club, il s'est construit un palmarès en béton: onze titres de champion, une dizaine de coupes nationales, deux Ligue des Champions et surtout le seul triplé de l’histoire du foot Anglais en 1999. Un exploit doux-amer pour Scholes qui a été l’un des artisans de la triple couronne: il ne participe pas à l’extraordinaire finale de C1 MU-Bayern Munich (2 buts à 1) en mai au Camp Nou. Comme Roy Keane, il était suspendu à cause d’un jaune en demie contre la Juventus. Véritable plaque tournante du milieu mancunien, il aura été de toutes les campagnes victorieuses. Au total, l'homme d'un seul club dispute 718 matchs sur 18 saisons et inscrit 155 buts sous la tunique rouge, un bilan incroyable. Et pourtant, les rares fois où il a été nommé pour le Ballon d’or (2004 et 2007), il n’a jamais recueilli la moindre voix des votants. Il prend sa retraite au soir de la défaite 3 buts à 1 face à Barcelone en finale de Ligue des Champions le 29 mai 2011. Une décision qui fera pleurer plus d’un fan des Red Devils. Il faut dire que 22 années passées au plus haut niveau (de 1991 en Juniors jusqu’à 2013), et ce dans le même club, cela marque les esprits. La légende de United effectuera même deux mois plus tard son jubilé lors d’une rencontre opposant les joueurs actuels de Manchester face à une sélection des New York Cosmos de son ami Eric Cantona. Pour la petite histoire, c'est lui-même qui ouvre le score d'une mine des 25 mètres dans un match gagné 6 buts à 0 par les mancuniens. Retraité, Paul Scholes reste fidèle au club de son coeur en endossant un rôle d’entraîneur, de mentor auprès des jeunes. Mais pas question pour autant pour se laisser aller, il garde la forme en s’entraînant régulièrement avec l’équipe réserve. En 2012, après près de six mois de retraite, il est même revenu sur sa décision pour rechausser les crampons. United lui manquait trop. Ou l’inverse. Scholes n’a jamais eu envie de partir, il n’a jamais eu d’agent. Il raccroche définitivement les crampons en mai 2013 dans l'ombre de son entraîneur de toujours. Si il ne parlait pas beaucoup de lui-même, d'autres ne se sont pas privés pour le faire à sa place. Et les avis sont plutôt unanimes. Zinedine Zidane: "Un footballeur complet comme on n’en rencontre que très rarement. Un de mes regrets aura été de n’avoir jamais pu jouer avec lui dans la même équipe. " Thierry Henry: "Sans aucun doute, le meilleur joueur de Premier League. " Josep Guardiola: "Le meilleur milieu de sa génération. De tous les joueurs de MU, c’est lui que j’aurais pris.Laurent Blanc: "Je répondrai la même chose à chaque fois qu'on me le demande : Paul Scholes est le meilleur joueur anglais, et de loin. Intelligence, technique, force, il a toutes les qualités. A Manchester, j'ai vu ce qu'il réalisait à l'entraînement, et tout ce que je peux dire, c'est wow ! " Bon tout est dit, là. Un amoureux du ballon rond qui a su garder une régularité durant tout le long de sa carrière. "Quand je partirai, le football me manquera, pas la vie de footballeur. " expliquait-il. C'était la classe à l’état pure, discret, humble mais terriblement efficace et pétri de talent.

 

PALMARÈS


Vainqueur du championnat d'Europe des moins de 18 ans en 1993 (Angleterre)

Vainqueur de la Ligue des Champions en 1999 et 2008 (Manchester UTD)

Finaliste de la Ligue des Champions en 2009 et 2011 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2008 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1999 (Manchester UTD)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1999 et 2008 (Manchester UTD)

Champion d’Angleterre en 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011 et 2013 (Manchester UTD)

Vice-champion d’Angleterre en 1995, 1998, 2006, 2010 et 2012 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1996, 1999 et 2004 (Manchester UTD)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1995, 2005 et 2007 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 2006 (finale non-jouée), 2009 et 2010 (Manchester UTD)

Finaliste de la Coupe de la Ligue anglaise en 1994 et 2003 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Community Shield en 1996, 1997, 2003, 2007, 2008 et 2010 (Manchester UTD)

Finaliste de la Community Shield en 1998, 1999, 2000, 2001, 2004 et 2009 (Manchester UTD)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu Jeune Joueur de l'année de Manchester UTD en 1993

À reçu le Prix "Hommage" FWA en 2012

Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du championnat d'Angleterre en 2003 et 2007

Élu dans l'équipe type de la décennie 1992-2002 de Premier League

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2008

 

SOURCES/RESSOURCES


- Good Bye, Paul Scholes! - So Foot

Paul Scholes, le Ginger Genius de Manchester United - La Beauté du football

- 1ère photo: ©SB Nation

- 2ème photo: ©The Sun

 

VIDÉO



15/11/2020
1 Poster un commentaire

Gareth Southgate

Gareth Southgate.jpg
Gareth Southgate

 

Gareth Southgate

Né le 3 septembre 1970 à Watford (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, Défenseur central, 1m83

Surnom: "Nord"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 57 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 28 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 8 sélections, 1 but)

(Euro: 6 sélections)

(Coupe Kirin: 1 sélection)

(Tournoi de France: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 12 décembre 1995 contre le Portugal (1-1)

Dernière sélection : le 31 mars 2004 contre la Suède (0-1)

 

1988/95 Crystal Palace (ANG) 191 matchs, 22 buts
(Championnat d'Angleterre: 75 matchs, 6 buts)
(Championnat d'Angleterre de D2: 77 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Angleterre: 9 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 24 matchs, 7 buts)
(Coupe Anglo-italienne: 2 matchs)
(Full Members Cup: 4 matchs)
1995/2001 Aston Villa (ANG) 243 matchs, 8 buts
(Championnat d'Angleterre: 191 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Angleterre: 20 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 17 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 13 matchs)
(Coupe Intertoto: 2 matchs)
2001/06 Middlesbrough (ANG) 204 matchs, 4 buts
(Championnat d'Angleterre: 160 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Angleterre: 16 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 9 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 19 matchs)
 
Défenseur de formation, Gareth Southgate est malheureusement connu pour avoir raté le 6ème pénalty aux tirs au but synonyme d'élimination en demi-finale de l’Euro 96 contre l’Allemagne à domicile sur le sol britannique. Ex-joueur de Crystal Palace, d'Aston Villa et de Middlesbrough, l'international anglais aux 57 capes était présent également lors de la Coupe du Monde en 1998 et en 2002. Le natif de Watford est depuis 2016 le sélectionneur des Three Lions.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe UEFA en 2006 (Middlesbrough)
Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 2000 (Aston Villa)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue Anglaise en 1996 (Aston Villa) et 2004 (Middlesbrough)
Champion d'Angleterre de D2 en 1994 (Crystal Palace)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu joueur de l'année de Middlesbrough en 2002
À reçu un Prix Hommage FWA en 2019
Nommé Officier de l'Ordre de l'Empire britannique en 2019
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©Dailystar

11/08/2020
0 Poster un commentaire

Eddie Hapgood

Eddie Hapgood.jpg
Eddie Hapgood

 

Edris Albert Hapgood
Né le 24 septembre 1908 à Bristol (ANG)
Décédé le 20 avril 1973 à Leamington Spa (ANG)
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, Défenseur gauche, 1m78
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 30 sélections
(Matchs amicaux: 17 sélections)
(British Home Championship: 13 sélections)
 
1ère sélection : le 13 mai 1933 contre l'Italie (1-1)
Dernière sélection : le 18 mai 1939 contre la Yougoslavie (1-2)
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png non-officiel: 2 sélections
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Période de guerre: 13 sélections
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Football League: 4 sélections
 
1927 Kettering Town (ANG) 12 matchs
1927/44 Arsenal (ANG) 434 matchs, 2 buts
(Championnat d'Angleterre: 393 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Angleterre: 41 matchs)
 
Légende d'Arsenal, Eddie Hapgood a été le premier grand arrière gauche du club londonien. Il porte la tunique des Gunners durant 17 ans, de 1927 a 1944, disputant 393 matchs de championnat. Sous l'ère Chapman, il devient capitaine au sein d'une équipe au schéma tactique révolutionnaire: Le "W-M". Grâce à ce nouveau système, il remporte les 5 premiers titres de champion d'Angleterre de l'histoire d'Arsenal (1931, 1933, 1934, 1935 et 1938) ainsi que les 2 premières FA Cup (1930 et 1936). Seul regret, les coupes européennes n'existaient pas encore à cette époque. Avec la sélection anglaise, il dispute 30 rencontres internationales. Capitaine à 21 reprises, sa première avec le brassard fut le match contre l'Italie, surnommé "La Bataille de Highbury". Un nez cassé et une victoire 3 buts à 2 face aux champions du Monde seront le résultat d'une partie d'une rare violence. C'est la Seconde Guerre mondiale qui a mis fin à sa carrière alors qu'il n'avait seulement que 30 ans. Eddie Hapgood décède le 20 avril 1973 à l'âge de 64 ans, mais toujours avec Arsenal dans le sang.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la British Home Championship en 1935, 1938 et 1939 (Angleterre)
Finaliste de la British Home Championship en 1934 et 1936 (Angleterre)
Champion d’Angleterre en 1931, 1933, 1934, 1935 et 1938 (Arsenal)
Vice-champion d’Angleterre en 1932 (Arsenal)
Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1930 et 1936 (Arsenal)
Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1932 (Arsenal)
Vainqueur de la Charity Shield en 1930, 1931, 1933, 1934 et 1938 (Arsenal)
Finaliste de la Charity Shield en 1935 et 1936 (Arsenal)
 
SOURCES/RESSOURCES
Photo: ©Paul Townsend

21/04/2020
0 Poster un commentaire

Peter Bonetti

Peter Bonetti.jpg
Peter Bonetti

 

Peter Phillip Bonetti

Né le 27 septembre 1941 à Londres (ANG)

Décédé le 12 avril 2020 à Londres (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, Gardien de but, 1m77

Surnom: "The Cat"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 7 sélections

(Matchs amicaux: 5 sélections)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 3 juillet 1966 contre le Danemark (2-0)

Dernière sélection : le 14 juin 1970 contre la RFA (2-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png non-officiel: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png B: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png U23: 12 sélections

 

1960/75 Chelsea (ANG) 612 matchs
(Championnat d'Angleterre: 456 matchs)
(Championnat d'Angleterre de D2: 39 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 48 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 42 matchs)
(Charity Shield: 1 match)
(Coupe des Coupes: 10 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 16 matchs)
1975 St. Louis Stars (USA) 21 matchs
1976/79 Chelsea (ANG) 117 matchs
(Championnat d'Angleterre: 47 matchs)
(Championnat d'Angleterre de D2: 58 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 9 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 3 matchs)
1979 Dundee United (ECO) 5 matchs
1986 Woking FC (ANG) 2 matchs

 

Surnommé "The Cat" ("Le Chat") pour sa grande agilité sur sa ligne et ses réflexes extraordinaires, Peter Bonetti a été un pilier de Chelsea pendant une quinzaine de saisons dans les années 60 et 70, remportant une coupe de la ligue anglaise (1965), une FA Cup (1970), après avoir disputé une partie de la finale blessé, et une victoire de prestige en Coupe des Coupes face au Real Madrid (1971). Monument des Blues, le gardien petit pour son poste (1m77) a défendu les cages de Stamford Bridge de 1960 à 1979 sans discontinuer. Peter Bonetti.jpgSi ce n’est un crochet en 1975 par la NASL aux St Louis Stars et une fin de carrière en Écosse à Dundee puis au Woking FC. Deuxième joueur le plus capé de l'histoire du club de Londres derrière son capitaine et ancien coéquipier Ron Harris, il a disputé un total de 729 rencontres toutes compétitions confondues. Il était également membre de la sélection anglaise sacrée championne du Monde à domicile en 1966, sans toutefois disputer une seule rencontre. À cause de cela, il n'avait pas reçu la médaille des vainqueurs de l'épreuve suprême, ce à quoi le Premier ministre Gordon Brown avait remédié en 2009, lors d'une cérémonie à Downing Street. Au total, il n’a été sélectionné que sept fois sous le maillot des Three Lions où il a été successivement barré par deux monstres, Gordon Banks puis Peter Shilton. De sa carrière internationale, on a surtout retenu l’élimination en quart de finale de la Coupe du Monde 1970 par l’Allemagne de l’Ouest qui lui a longtemps été attribuée. Titulaire en raison du forfait de Gordon Banks malade, le gardien de but britannique garde la cage pour la revanche de la finale de 1966. Fautif sur les deux premiers buts encaissés par l’Angleterre, les champions du Monde en titre qui menaient 2 buts à 0 ont finalement été battus 3 buts à 2 en prolongation. Le coup de poignard vient d'une déclaration du défenseur allemand Franz Beckenbauer après le match: "l'Allemagne ne se serait jamais qualifiée avec Banks dans les buts ". Après cette performance ratée, il n'a plus jamais joué avec l'équipe nationale. Le seul réconfort vient du roi Pelé en personne qui estime n'avoir vu que "trois grands gardiens dans sa vie : Gordon BanksLev Yachine et Peter Bonetti ". Portier célèbre, Bonetti, qui possédait déjà un modèle de gants à son nom, est devenu postier sur l'île écossaise de Mull après avoir quitté les Blues. Il y reviendra par la suite en tant qu’entraîneur des gardiens, ainsi qu'au sein de la sélection anglaise puis auprès de Kevin Keegan à Newcastle, Manchester City ou encore Fulham. En 2014, Stamford Bridge lui avait rendu un très bel hommage lors de la réception du PSG en Ligue des Champions. Décédé le 12 avril 2020 à l'âge de 78 ans des suites d'une longue maladie, Chelsea l'a qualifié sur ses réseaux sociaux de "l'un des plus grands joueurs de son histoire " ou encore de portier "techniquement innovant et incroyablement courageux ".

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1966 (Angleterre)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1971 (Chelsea)
Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1970 (Chelsea)
Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 1967 (Chelsea)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 1965 (Chelsea)
Finaliste de la Coupe de la Ligue anglaise en 1972 (Chelsea)
Finaliste de la Charity Shield en 1970 (Chelsea)
Vainqueur de la Division Centrale de la NASL en 1975 (St. Louis Stars)
Vice-champion d’Angleterre de D2 en 1963 et 1977 (Chelsea)
Vainqueur de la FA Youth Cup en 1961 (Chelsea)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu joueur de l’année de Chelsea en 1967

14/04/2020
0 Poster un commentaire

Ian Callaghan

Ian Callaghan.jpg
Ian Callaghan

 

Ian Robert Callaghan

Né le 10 avril 1942 à Liverpool (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, Milieu/Ailier droit, 1m70

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 4 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 26 juin 1966 contre la Finlande (3-0)

Dernière sélection : le 12 octobre 1977 contre l'Angleterre (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png U23: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Football League: 2 sélections

 

1959/78 Liverpool (ANG) 857 matchs, 68 buts
(Championnat d'Angleterre: 610 matchs, 48 buts)
(Championnat d'Angleterre de D2: 30 matchs, 1 but)
(Coupe d'Angleterre: 79 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 42 matchs, 7 buts)
(Charity Shield: 7 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 30 matchs, 3 buts)
(Coupe des Coupes: 17 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des villes de foires/Coupe UEFA: 41 matchs, 6 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
1978 Fort Lauderdale Strikers (USA) (Prêt) 20 matchs
1978/80 Swansea City (GAL) 76 matchs, 1 but
1979 Canberra City (AUS) (Prêt) 9 matchs
1980/81 Cork United (IRL) 2 matchs
1981/82 Crewe Alexandra (ANG) 15 matchs
 
Cinq titres de champion, deux Coupes, six Charity Shields, deux C1, deux C3, plus de 850 matchs disputés avec le maillot rouge de Liverpool, Ian Callaghan détient un palmarès qui peut faire bien des envieux. L’homme de base de l’entre-jeu de Liverpool est encore aujourd'hui celui qui a le plus représenté les Reds dans l’histoire du football avec 857 rencontres, de 1959 à 1978. Formé au club, il débute en avril 1960 à l'âge de 17 ans contre Bristol Rovers, remplaçant Billy Liddell, idole en fin de parcours. Ian Callaghan.jpgDans les années 60, il sera cet ailier naturel et passeur décisif, qui va devenir un des hommes forts du légendaire instructeur Bill Shankly de l'époque dorée des Reds. Très superstitieux, il n'aurait jamais pu fouler une pelouse sans avoir passé l'ensemble de son corps sous une douche froide, coulée 34 minutes avant le début de l'entame, très exactement. Un geste fétiche qu'il n'a jamais manqué. Ian Callaghan était comme ça. Au virage des années 70, alors que Ramsey effectue de profondes modifications dans une équipe vieillissante, Callaghan délaisse son poste d’ailier pour un rôle plus axial à cause d'une grave blessure survenue. Il reste tout de même indéboulonnable et incontournable et clôture son chemin en rouge avec deux Coupe d'Europe des clubs champions en 1977 et 1978. Avec l'équipe d'Angleterre, il n'a pas trouvé sa place dans une équipe des Three Lions à son zénith composé des frères Jack et Bobby Charlton, Gordon Banks, Bobby MooreAlan Ball et Geoff Hurst. Il obtient sa première cape le 20 juillet 1966 face à la Finlande (3 buts à 0). Sélectionné pour la Coupe du Monde à domicile, sa seconde cape est obtenu sur le sol anglais. Le 20 juillet 1966, l’Angleterre rencontre la France en match de poule avec Callaghan sur le terrain. C’est la seule sélection pour lui… de la décennie! Callaghan ne le sait pas encore, mais il va lui falloir attendre 11 longues années et remporter bien d’autres titres pour retrouver la sélection. Il ne convainc pas ni Alf Ramsey, ni Joe Mercer qui lui préfère Alan Ball. Il faudra attendre l'appel de Don Revie le 7 septembre 1977, pour un match face à la Suisse, soit 11 années et 49 jours après sa première sélection. Ian Callaghan a 35 ans. Redevenu international, le natif de Toxteth – une banlieue de Liverpool où naîtra plus tard un certain Wayne Rooney – est néanmoins sur le déclin. Il est envoyé en prêt en 1978 au Fort Lauderdale Strikers, en MLS. S’ensuivent quelques années où Callaghan bourlingue un peu partout dans le Monde, de l’Australie au Pays de Galles en passant par l’Irlande. Il met un terme à sa carrière en 1982, à l’âge de 40 ans. Avec son grand palmarès, un titre de meilleur joueur anglais en 1974, une nomination parmi les membres de l’Ordre de l’Empire Britannique et malheureusement seulement quatre petites sélections nationales.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe du Monde en 1966 (Angleterre)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1977 et 1978 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1966 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1973 et 1976 (Liverpool)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1977 (Liverpool)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1978 (Liverpool)

Champion d’Angleterre en 1964, 1966, 1973, 1976 et 1977 (Liverpool)

Vice-champion d’Angleterre en 1969, 1974, 1975 et 1978 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1965 et 1974 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1971 et 1977 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe de la ligue anglaise en 1978 (Liverpool)

Vainqueur de la Charity Shield en 1964, 1965, 1966, 1974, 1976 et 1977 (Liverpool)

Finaliste de la Charity Shield en 1971 (Liverpool)

Champion d'Angleterre de D2 en 1962 (Liverpool)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu footballeur de l’année de la FWA en 1974

Nommé dans l'équipe type PFA du championnat d'Angleterre de D3 en 1979

Nommé Membre de l'Ordre de l'Empire Britannique en 1974

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2010

Intronisé au Hall of Fame de Liverpool FC


11/04/2020
1 Poster un commentaire