Football-the-story

Football-the-story

Eddy Hamel

Eddy Hamel.jpg
Photo: ©DR

 

Eddy Hamel

 

Edward Hamel

Né le 21 octobre 1902 à New-York (USA)

Décédé le 30 avril 1943 à Auschwitz (POL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais / https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4935715_201506233112492.png Américain, Ailier droit

Surnoms: Belhamel, The Ringleader

 

1920/22 Amsterdamsche FC (HOL)
1922/30 Ajax Amsterdam (HOL) 126 matchs, 8 buts
(Championnat des Pays-Bas: 105 matchs, 7 buts)
(Play-off: 19 matchs, 1 but)
(Coupe des Pays-Bas: 2 matchs)
 
Eddy Hamel fait partie des meilleurs joueurs néerlandais de l'entre-deux-guerres.
 
Né dans le quartier de Manhattan à New-York, le bambin repart à son sixième mois dans le pays natale de ses parents, aux Pays-Bas. Son père tailleur de diamant avait émigré un an auparavant pour travailler. Il grandit dans la "Venise du Nord" et fait ses débuts à l'Amsterdamsche FC, avant de rejoindre logiquement l'Ajax Amsterdam. Adulé des supporters du Het Houten Stadion, il était d’autant plus aimé que cet ancien ailier droit rapide et technique avec un grand charisme est le premier joueur juif à porter les couleurs des Godenzonen, bien avant Bennie Muller et Sjaak Swart. En neuf saisons, celui qu'on surnommait "Belhamel" plante 8 buts en 126 rencontres. L'icône aux cheveux noirs peignés en arrière était plus passeur que buteur. Après une blessure au genou, il raccroche les crampons et reprend son emploi chez un grossiste en céréales, puisque les joueurs à l'époque ne sont pas encore payés. Arrêté en 1942 en pleine seconde guerre Mondiale, lui et sa famille sont déportés au Camp de regroupement et de transit de Westerbork avant de se retrouver à Auschwitz, là où il décède trois mois après son arrivée. Pour se souvenir, le patronyme Hamel est gravé sur le mur commémoratif du Hollandsche Schouwburg, un ancien théâtre devenu un monument aux morts à Amsterdam au lendemain du conflit. Pas seulement pour se souvenir d'Eddy, sa femme Johanna et ses enfants Paul et Robert, mais aussi des parents d'Eddy, de sa sœur Estella, exécutés au camp de Sobibor en 1943 et de sa dernière frangine Hendrika, tuée à Auschwitz quatre mois avant l'arrivée d'Eddy, comme un symbole.
 
PALMARÈS
 
Champion des Pays-Bas en 1931 (Ajax Amsterdam)

Vice-champion des Pays-Bas en 1928 et 1930 (Ajax Amsterdam)



07/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1306 autres membres