FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Francisco Buyo

Francisco Buyo.jpg
Francisco Buyo

 

Francisco "Paco" Buyo Sánchez

Né le 13 janvier 1958 à Betanzos (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Gardien de but, 1m79

Surnom: Le chat de Betanzos

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 7 sélections

(Matchs amicaux: 6 sélections)

(Qualif Euro: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 21 décembre 1983 contre Malte (12-1)

Dernière sélection : le 11 mars 1992 contre les Etats-Unis (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png B: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png amateur: 11 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png olympique: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U20: 3 sélections

 

1975/76 Majorque (ESP) 16 matchs
1976/80 Deportivo La Corogne (ESP) 122 matchs
(Championnat d'Espagne de D2 : 122 matchs)
1978/79 Huesca (ESP) (Prêt)
1980/86 FC Séville (ESP) 205 matchs
(Championnat d'Espagne: 199 matchs)
(Coupe de la ligue espagnole: 6 matchs)
1986/97 Real Madrid (ESP) 447 matchs
(Championnat d'Espagne: 343 matchs)
(Coupe d'Espagne: 44 matchs)
(Ligue des Champions: 36 matchs)
(Coupe des Coupes: 6 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 18 matchs)
 
Le félin galicien a été le portier des cages madrilènes durant 11 saisons. Il marque une époque après avoir exploser en Andalousie au FC Séville qui lui vaut sa première sélection en 1983 avec la Roja. Il faut dire que dès son arrivée, le natif de La Corogne montre qu’il n’a pas de temps à perdre. Malgré une forte concurrence avec la présence de Ochotorena et Agustín, il s'accapare la place de titulaire dans les buts. Faisant partie de la légendaire "Quinta del Buitre", il remporte son premier titre dès sa première saison dans la capitale espagnole avec ce Real à la fois compact, provocateur et guerrier. Considéré comme le meilleur gardien de l’histoire du Real avant l’avènement de Iker Casillas, Paco Buyo doit pourtant se résoudre à ne jamais soulever la Ligue des champions. Après avoir échoué deux années d’affilée aux portes de la finale, la C1 est la seule compétition qui se refuse à lui. En équipe nationale, Paco Buyo aura connu également une carrière assez terne, avec 7 capes à son actif. Second derrière Luis Arconada, puis à nouveau doublure d’Andoni Zubizarreta, le Chat de Betanzos se sera bien rattrapé chez les Blancos : six championnats d’Espagne glanés entre 1987 et 1997, deux Coupes du Roi et deux Trophées Zamora. Auteur de 447 matchs sous le maillot merengue, le Real Madrid a assuré de la meilleure des manières ses arrières.
 
PALMARÈS
Finaliste de l'Euro 1984 (Espagne)
Champion d’Espagne en 1987, 1988, 1989, 1990, 1995 et 1997 (Real Madrid)
Vice-champion d’Espagne en 1992 et 1993 (Real Madrid)
Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1989 et 1993 (Real Madrid)
Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1990 et 1992 (Real Madrid)
Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 1988, 1989, 1990, 1993 et 1997 (Real Madrid)
Finaliste de la Supercoupe d’Espagne en 1995 (Real Madrid)
Vainqueur de la Copa Iberoamericana en 1994 (Real Madrid)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Vainqueur du Trophée Zamora en 1988 et 1992
À reçu la Médaille d'or du mérite au travail en 1998
À reçu le Prix du mérite sportif de Galice en 2004


19/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 975 autres membres