FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Espagne


Cesar Rodriguez

Cesar Rodriguez.jpg
Cesar Rodriguez

 

César Rodríguez Álvarez

Né le 29 juin 1920 à Léon (ESP)

Décédé le 1er mars 1995 à Barcelone (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Attaquant, 1m72

Surnom: "El Pelucas"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 12 sélections, 6 buts

(Matchs amicaux: 12 sélections, 6 buts)

 

1ère sélection : le 11 mars 1945 contre le Portugal (2-2)

Dernière sélection : le 28 décembre 1952 contre la RFA (2-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5547265_201603165813547.png 10 sélections, 5 buts

 

1940/42 Granada CF (ESP) 24 matchs, 23 buts
1942/55 FC Barcelone (ESP) 343 matchs, 232 buts
(Championnat d'Espagne: 287 matchs, 190 buts)
(Coupe d'Espagne: 49 matchs, 36 buts)
(Coupe Eva Duarte: 2 matchs, 1 but)
(Copa de Oro Argentina: 1 match, 2 buts) 
(Coupe Latine: 4 matchs, 3 buts)
1955 España Industrial (ESP) (Prêt) 9 matchs, 8 buts
1955/56 Cultural Leonesa (ESP) 15 matchs, 3 buts
1956/57 Perpignan (FRA) 13 matchs, 4 buts
1957/60 Elche (ESP) 93 matchs, 50 buts
(Championnat d'Espagne: 27 matchs, 5 buts)
(Championnat d'Espagne de D2: 28 matchs, 4 buts)
(Championnat d'Espagne de D3: 25 matchs, 33 buts)
(Coupe d'Espagne: 13 matchs, 8 buts)
 
Une légende du Barça. César fut pendant près de 57 ans le meilleur buteur de l'histoire du FC Barcelone (232 buts) avant qu'une certain Lionel Messi ne lui chipe ce titre en mars 2012. Arrivé en Catalogne en 1939, le natif de Léon quitte la région pour réaliser son service militaire. Il y revient en 1942, et y restera jusqu’en 1955. Avec le club barcelonais, "El Pelucas " (("la perruque" en français, surnom acquis pour sa calvitie) a inscrit 12 buts lors des Clasicos disputés en championnat. Il détient un record qui rend toujours fous les Madrilènes aujourd'hui : alors capitaine blaugrana, il soulève trois Copa del Rey à Bernabéu (en 1951, 1952 et 1953). César Rodríguez Álvarez, de son nom complet, c’est aussi quatorze titre avec le Barça : 5 championnats, 3 Coupes du Roi, 2 Coupes latines, 4 Coupes Eva Duarte (l'ancêtre de la Supercoupe d'Espagne). Excusez du peu. Mis à part le FC Barcelone, celui qui a remporté qu’une seule fois le titre de Pichichi pendant sa carrière a évolué à Grenade (1940 à 1942), puis à l'España Industrial (en 1955) et au Cultural Leonesa (lors de la saison 1955-56), pour finir sa carrière de joueur à Elche, club d’Alicante (de 1957 à 1960). Un an auparavant, il franchit la frontière pour foulé les pelouses françaises sous le maillot du Perpignan Canet FC. Avant de devenir entraîneur, notamment du Barça, lors de la saison 1953-54. César Rodríguez Álvarez s’est éteint, le 1er mars 1995, à Barcelone. Une des premières idoles non catalanes du Barça.
 
PALMARÈS
4ème de la Coupe du Monde en 1950 (Espagne)
Vainqueur de la Coupe Latine en 1949 et 1952 (FC Barcelone)
Champion d’Espagne en 1945, 1948, 1949, 1952 et 1953 (FC Barcelone)
Vice-champion d’Espagne en 1946, 1954 et 1955 (FC Barcelone)
Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1951, 1952 et 1953 (FC Barcelone)
Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1954 (FC Barcelone)
Vainqueur de la Coupe Eva Duarte en 1949, 1953 et 1954 (FC Barcelone)
Finaliste de la Coupe Eva Duarte en 1948 et 1951 (FC Barcelone)
Vainqueur de la Copa de Oro Argentina de Oro Argentina en 1945 (FC Barcelone)
Champion d'Espagne de D3 en 1958 (Elche)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur du championnat d’Espagne en 1949 (28 buts) (FC Barcelone)

27/05/2018
0 Poster un commentaire

Sergi Barjuan

Sergi Barjuan.jpg
Sergi Barjuan

 

Sergi Barjuán Esclusa

Né le 28 décembre 1971 à Les Franqueses del Vallès (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Défenseur gauche, 1m72

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 56 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 20 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 11 sélections)

(Coupe du Monde: 8 sélections)

(Qualif Euro: 12 sélections

(Euro: 5 sélections)

 

1ère sélection : le 9 février 1994 contre la Pologne (1-1)

Dernière sélection : le 13 février 2002 contre le Portugal (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 5 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U18: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5547265_201603165813547.png Catalogne: 4 sélections

 

1992/93 FC Barcelone B (ESP) 42 matchs, 4 buts
1993/2002 FC Barcelone (ESP) 382 matchs, 11 buts
(Championnat d'Espagne: 267 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Espagne: 35 matchs, 3 buts)
(Supercoupe d'Espagne: 11 matchs)
(Ligue des Champions: 46 matchs)
(Coupe des Coupes: 7 matchs)
(Coupe UEFA: 14 matchs, 2 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
2002/05 Atlético Madrid (ESP) 100 matchs
(Championnat d'Espagne: 85 matchs)
(Coupe d'Espagne: 11 matchs)
(Coupe Intertoto: 4 matchs)
 
Boule de nerfs et de muscles, souvent intraitable défensivement, Cet infatigable lutin n'est pas une star, juste un excellent joueur de devoir. Premier relanceur, il apportait le décalage offensivement sur son côté, faisant profiter les attaquants de sa qualité de centre. Sa qualité technique n'était pas de trop pour encadrer une paire centrale Abelardo - Nadal pas précisément des plus brillantes dans cet exercice. Formé à la Masia, Sergi Barjuan a longtemps arpenté le couloir gauche de la défense du FC Barcelone. Le catalan a d’ailleurs disputé 382 matches toutes compétitions confondues (et marqué 11 buts) entre 1993 et 2002 pour le club "blaugrana" avec qui il s’est forgé un solide palmarès: une Coupe des Coupes (1997), une Supercoupe de l’UEFA (1998), trois titres de champion d’Espagne (1994, 1998 et 1999), deux Coupes du Roi (1997 et 1998) et deux Supercoupe d’Espagne (1995 et 1997), mais jamais la Ligue des champions. Rattrapé par les années, ce dernier quitte son club de toujours en 2002 pour rejoindre à 31 ans l’Atletico Madrid, où il finit sa carrière de joueur en 2005 après 85 matches de Liga disputés avec les Matelassiers. Sergi compte également 56 sélections avec l’équipe d’Espagne pour qui il a inscrit un but lors de sa première cape.
 
PALMARÈS
3ème du Championnat d’Europe espoirs en 1994 (Espagne)

Finaliste de la Ligue des Champions en 1994 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe des Vainqueurs de Coupes en 1997 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1997 (FC Barcelone)

Champion d’Espagne en 1991, 1992, 1993, 1994, 1998 et 1999 (FC Barcelone)

Vice-Champion d’Espagne en 1997 et 2000 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1997 et 1998 (FC Barcelone)

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1996 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 1994 et 1996 (FC Barcelone)

Finaliste de la Supercoupe d’Espagne en 1997, 1998 et 1999 (FC Barcelone)


04/04/2018
0 Poster un commentaire

Josep Guardiola

Josep Guardiola.jpg
Josep Guardiola

 

Josep Guardiola Sala

Né le 18 janvier 1971 à Santpedor (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Milieu défensif, 1m80, Numéro 4

Surnom: "Pep"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 47 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 16 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 18 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 7 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 14 octobre 1992 contre l'Irlande du Nord (0-0)

Dernière sélection : le 14 novembre 2001 contre le Mexique (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Olympique: 12 matchs, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espoirs: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5547265_201603165813547.png Catalogne: 7 sélections

 

1988/89 FC Barcelone C (ESP) 8 matchs, 1 but
1990/91 FC Barcelone B (ESP) 53 matchs, 5 buts
1990/2001 FC Barcelone (ESP) 390 matchs, 13 buts
(Championnat d'Espagne: 262 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Espagne: 43 matchs, 4 buts)
(Supercoupe d'Espagne: 14 matchs) 
(Ligue des Champions: 48 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 7 matchs, 1 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 15 matchs, 1 but)
2001/02 Brescia (ITA) 13 matchs, 2 buts
(Championnat d'Espagne: 11 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Espagne: 2 matchs)
2002/03 AS Roma (ITA) 8 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 4 matchs)
(Coupe d'Italie: 3 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 1 match)
2003 Brescia (ITA) 16 matchs, 2 buts
(Championnat d'Italie: 13 matchs, 1 but)
(Coupe d'Italie: 3 matchs, 1 but)
2003/05 Al-Ahli SC (QAT) 36 matchs, 7 buts
2005/06 Dorados de Sinaola (MEX) 10 matchs, 1 but
 
Guardiola est sans doute la meilleure incarnation, le meilleur exemple, de ce qu'est le FC Barcelone, tant par son style de jeu, que par son état d'esprit. Lancé par Cruyff, Guardiola a évolué au Barça dans un poste qu'il a "inventé". Placé devant la défense, d'abord avec le numéro 3, puis le "4" après le départ de Koeman, Guardiola ne jouait pourtant pas comme un milieu défensif. Véritable meneur de jeu, malgré son positionnement en retrait, il était le premier créateur de l'équipe. Josep Guardiola.jpgSa vision du jeu, ses passes verticales, ses transversales, la connexion qu'il a facilement établi avec tous les attaquants ayant joué avec lui (notamment Romario et Ronaldo), ont fait rêver des milliers de supporters. En plus de ses qualités de footballeur, Guardiola s'est transformé en leader. Devenu capitaine, et homme fort du vestiaire, il était capable de remotiver tout un groupe. Petit gabarit, il devient l’une des pièces maîtresse de la Dream Team de Barcelone. Son palmarès sur la période est impressionnant: 390 matchs joués, six Ligas (1991, 1992, 1993, 1994, 1998, 1999), deux Coupes du Roi (1997, 1998), une Supercoupe d’Espagne (1991), une Coupe des Coupes (1997) et deux Supercoupes d’Europe (1992, 1997). 1992 est une année particulièrement faste: il remporte la liga, la ligue des champions, la supercoupe d'Europe, la coupe Intercontinentale et la médaille d'or aux jeux olympiques avec l'Espagne à domicile. Après onze années de service à Barcelone, Guardiola quitte le club en 2001 après l'arrivée de Louis van Gaal et s’offre une petite tournée mondiale. En quelques années, il s’engage pour Brescia, l’AS Roma, le Al Ahly au Qatar, et les Dorados de Sinaloa au Mexique. C’est finalement en 2006 qu’il met définitivement un terme à sa carrière de joueur, quelques mois après avoir obtenu son diplôme d’entraîneur. Emblème du club, il prend naturellement les commandes du club catalan. Après deux saisons à la tête des équipes réserve du club de Barcelone, Pep Guardiola accède aux commandes de l’équipe première du Barça en 2008. Dès sa première saison, le natif de Santpedor s’octroie le titre de Champion d’Espagne et marque de son empreinte le jeu barcelonais. Chef d’orchestre de trois petits gabarits (Lionel Messi, Xavi et Andres Iniesta) qui évolueront en osmose parfaite sur le terrain, il remporte 13 titres en quatre ans, un bilan hors du commun. Guardiola devient l’entraîneur du FC Barcelone le plus titré de l’histoire, devant Cruyff et sa Dream Team. L’élève dépasse le maître et vole désormais vers des cimes encore inconnues. En dehors des résultats, Guardiola c’est aussi un esprit créatif et empreint de l’âme même du Barça. Un joueur à part dans l'histoire du club.

 

PALMARÈS


Médaille d'or aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 (Espagne)

Vainqueur de la Ligue des Champions en 1992 (FC Barcelone)

Finaliste de la Ligue des Champions en 1994 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe des Vainqueurs de Coupes en 1997 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1992 et 1997 (FC Barcelone)

Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1992 (FC Barcelone)

Champion d’Espagne en 1991, 1992, 1993, 1994, 1998 et 1999 (FC Barcelone)

Vice-Champion d’Espagne en 1997 et 2000 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1997 et 1998 (FC Barcelone)

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1996 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 1991, 1992, 1994 et 1996 (FC Barcelone)

Finaliste de la Supercoupe d’Espagne en 1993, 1997, 1998 et 1999 (FC Barcelone)

Champion d'Espagne de D3 groupe IV en 1992 (FC Barcelone B)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur espoir européen de l’année (Trophée Bravo) en 1992

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 2000

 

DIVERS


- En 2001, Guardiola est contrôlé positif à  un test anti-dopage. Il est condamné à 7 mois de prison et à 4 mois de suspension. Il est finalement acquitté en appel.

 

 

VIDÉO




04/04/2018
0 Poster un commentaire

Migueli

Migueli.jpg
Migueli

 

Miguel Bernardo Bianquetti
Né le 19 décembre 1951 à Ceuta (ESP)
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Défenseur central, 1m83
Surnom: Tarzán
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 32 sélections, 1 but
(Matchs amicaux: 15 sélections, 1 but)
(Qualif Coupe du Monde: 3 sélections)
(Coupe du Monde: 2 sélections)
(Qualif Euro: 10 sélections)
(Euro: 2 sélections)
 
1ère sélection : le 20 novembre 1974 contre l'Écosse (2-1)
Dernière sélection : le 24 septembre 1980 contre la Hongrie (2-2)
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png amateur: 2 sélections
 
1970/73 Cádiz (ESP) 83 matchs, 5 buts
(Championnat d'Espagne de D2: 77 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Espagne: 6 matchs, 1 but)
1973/88 FC Barcelone (ESP) 549 matchs, 30 buts
(Championnat d'Espagne: 391 matchs, 20 buts)
(Coupe d'Espagne: 60 matchs, 5 buts)
(Coupe de la ligue espagnole: 10 matchs)
(Supercoupe d'Espagne: 3 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 15 matchs)
(Coupe des Coupes: 24 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 42 matchs, 2 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 4 matchs)
 
Miguel Bernardo Bianquetti, surnommé "Migueli", c'est 16 ans sous les mêmes couleurs, une preuve d'amour et de fidélité sans faille. Ce pied noir espagnol a connu une ascension remarquable. Arrivé depuis Cadiz au FC Barcelone lors de la saison 73/74, le stoppeur ne jouera qu’un seul match de championnat lors de sa première saison chez les Culés, service militaire oblige. Embarqué par les autorités militaires après son match à Saragosse joué de façon illégale, le joueur passera même un mois au trou. Le public du Camp Nou découvre alors cet arrière au physique de décathlonien, impitoyable briseur d'attaques. Robuste et puissant sur terre comme dans les airs, "Tarzan" se rattrapera bien par la suite. En quinze saisons, Migueli joue un total de 549 matchs sous les couleurs du FC Barcelone. Un record détenu jusqu’à l’année 2011, où Xavi Hernández puis son descendant Carles Puyol viendront dépasser le mythe. Migueli, c’était la marque du Barça pré-Cruyff, prêt à tout donner sur le terrain. Pour la finale de Coupe des coupes gagnée contre le Fortuna Düsseldorf en 1979, l’homme jouera une grande partie de la rencontre avec la clavicule cassée. Coéquipier et même joueur du Cruyff entraîneur, Migueli stoppera son immense carrière barcelonaise en 1989. Il est aujourd'hui impensable de ne pas le mentionner au côté des joueurs ayant le plus marqué l'histoire du club. Avec Alexanko, Migueli a formé l'une des plus belles charnières centrales de l'histoire du Barça.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1986 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1979 et 1982 (FC Barcelone)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1979 et 1982 (FC Barcelone)

Champion d’Espagne en 1974 et 1985 (FC Barcelone)

Vice-champion d’Espagne en 1976, 1977, 1978, 1982, 1986 et 1987 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1978, 1981, 1983 et 1988 (FC Barcelone)

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1974, 1984 et 1986 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 1983 (FC Barcelone)

Finaliste de la Supercoupe d’Espagne en 1985 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe de la ligue espagnole en 1983 et 1986 (FC Barcelone)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur espagnol de l’année en 1978 et 1985


03/04/2018
0 Poster un commentaire

Josep Samitier

Josep Samitier.jpg
Josep Samitier

 

Josep Samitier Vilalta

Né le 2 février 1902 à Barcelone (ESP)

Décédé le 4 mai 1972 à Barcelone (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Milieu offensif

Surnom: "Mago del Balón"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 21 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 2 buts)

(Jeux Olympiques: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 28 août 1920 contre le Danemark (1-0)

Dernière sélection : le 13 décembre 1931 contre l'Irlande (5-1)

 

1919/32 FC Barcelone (ESP) 235 matchs, 178 buts
(Championnat d'Espagne: 28 matchs, 21 buts)
(Coupe d'Espagne: 77 matchs, 65 buts)
(Championnat de Catalogne: 130 matchs, 102 buts)
1932/34 Real Madrid (ESP) 8 matchs, 4 buts
1936/39 OGC Nice (FRA) 82 matchs, 47 buts
 
Considéré comme le joueur le plus emblématique de l'histoire du FC Barcelone et le meilleur milieu offensif européen de son époque, Josep Samitier a conduit le formidable Barça à son premier titre de champion d'Espagne, en 1929. Natif de Barcelone, il rejoint le club catalan à l'âge de 17 ans. Ses qualités de magicien balle au pied font de lui le chouchou des Barcelonais. Il fut un élément clé, voire doré, de la première grande époque catalane, amassant les trophées, avec 12 titres de champions de Catalogne, 5 coupes d’Espagne, et surtout avec la première Liga telle que nous la connaissons aujourd’hui, lors de l’exercice 1928-1929. Les statistiques sont impressionnantes pour l’époque : le milieu de terrain a marqué plus de cents buts avec le FC Barcelone, le tout en treize ans. Il était le compère inséparable de Paulino Alcantara sur le front de l'attaque catalane. Footballeur d’exception, surnommé à bon escient "Mago del Balón", Josep Samitier était un créateur imprévisible sur les terrains; son génie, contrairement à beaucoup d’autres, allait perdurer bien au-delà de sa carrière de joueur. Il quitte le Barça en 1933 après des mésententes financières et décide de rejoindre l'ennemi madrilène. Sa carrière au Real sera beaucoup moins réussie puisqu'il quittera le club dans l'indifférence quasiment générale en 1936, pour rejoindre l'OGC Nice. Loin d'être en pré-retraite, le joueur espagnol fait le boulot en compagnie de Pépito Alcazar, phénomène de buteur passé par l'OM, ou encore des frères Valle. Une équipe incroyable pour la D2. Pourtant, cette équipe au fort potentiel ne parviendra jamais à faire remonter Nice parmi l'élite. Après être devenu entraîneur du club azuréen après sa retraite, Samitier retourne au Barça, d'abord en tant qu'entraîneur puis recruteur. Le club lui doit notamment la venue de László Kubala, légende hongroise du club. Le premier révolutionnaire du jeu blaugrana décède le 4 mai 1972 à l'âge de 70 ans dans sa ville de toujours, Barcelone.
 
PALMARÈS
Médaille d'argent des Jeux Olympiques d'Anvers en 1920 (Espagne)
Champion d’Espagne en 1929 (FC Barcelone) et 1933 (Real Madrid)
Vice-champion d’Espagne en 1930 (FC Barcelone)
Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1920, 1922, 1925, 1926 et 1928 (FC Barcelone)
Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1932 (FC Barcelone)
Vainqueur du championnat de Catalogne en 1919, 1920, 1921, 1922, 1924, 1925, 1926, 1927, 1928, 1930, 1931, 1932 (FC Barcelone)
Finaliste du championnat de Catalogne en 1923 (FC Barcelone)

03/04/2018
0 Poster un commentaire

Joan Segarra

Joan Segarra.jpg
Joan Segarra

 

Joan Segarra Iracheta

Né le 15 novembre 1927 à Barcelone (ESP)

Décédé le 3 septembre 2008 à Taradell (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Défenseur gauche/Milieu défensif, 1m75

Surnom: El Gran Capitan

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 25 sélections

(Matchs amicaux: 17 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 17 juin 1951 contre la Suède (0-0)

Dernière sélection : le 31 mai 1962 contre la Tchécoslovaquie (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png B: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5547265_201603165813547.png Catalogne: 3 sélections

 

1949/64 FC Barcelone (ESP) 405 matchs, 24 buts

(Championnat d'Espagne: 297 matchs, 17 buts)

(Coupe d'Espagne: 70 matchs, 4 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 13 matchs, 2 buts)

(Coupe des Coupes: 4 matchs)

(Coupe d'Europe des villes de foires: 21 matchs, 1 but)

 

Connu sous le nom de "El Gran Capitán", Joan Segarra est l'un des joueurs les plus charismatiques de l'histoire du FC Barcelone. De la même manière que Guardiola ou Puyol, le mythique barcelonais a été l'exemple de professionnalisme, d'engagement, et de leadership, dans un club gagnant notamment 4 championnats et 6 Coupes pendant les années 50. Joueur exemplaire, il évoluait à gauche, tant au milieu qu'en défense. Segarra est un joueur incontournable dans l'histoire du Barça, et l'un des meilleurs représentants d'une génération dorée (Ramallets, Kubala, Suarez, Basora,...).

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1961 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des villes de foires en 1958 et 1960 (FC Barcelone)

Finaliste de la Coupe d’Europe des villes de foires en 1962 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe Latine en 1952 (FC Barcelone)

Champion d’Espagne en 1952, 1953, 1959 et 1960 (FC Barcelone)

Vice-champion d’Espagne en 1954, 1955, 1956, 1962 et 1964 (FC Barcelone)

vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1951, 1952, 1953, 1957, 1959 et 1963 (FC Barcelone)

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1954 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe Eva Duarte en 1952 et 1953 (FC Barcelone)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Vainqueur du Trophée Monchín Triana en 1957


03/04/2018
0 Poster un commentaire