FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Espagne


Ismael Urzaiz

Ismael Urzaiz.jpg
Ismael Urzáiz

 
Ismael Urzáiz Aranda
Né le 7 octobre 1971 à Tudela (ESP)
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Attaquant, 1m88
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 25 sélections, 8 buts
(Matchs amicaux: 10 sélections, 2 buts)
(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)
(Qualif Euro: 6 sélections, 6 buts)
(Euro: 4 sélections)
 
1ère sélection : le 9 octobre 1996 contre la Rep. Tchèque (0-0)
Dernière sélection : le 28 février 2001 contre l'Angleterre (0-3)
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Olympique: 2 sélections
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 6 sélections, 1 but
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U20: 5 sélections, 4 buts
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U19: 9 sélections, 3 buts
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U18: 7 sélections, 6 buts
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U17: 1 sélection, 2 buts
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U16: 11 sélections, 5 buts
 Pays Basque: 8 sélections, 3 buts
 
1989/93 Castilla CF (ESP) 50 matchs, 13 buts
1990/93 Real Madrid (ESP) 2 matchs
(Coupe d'Espagne: 1 match)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 1 match)
1991/92 Albacete Balompié (ESP) (Prêt) 12 matchs, 1 but
(Championnat d'Espagne: 11 matchs, 1 but)
(Coupe d'Espagne: 1 match)
1993 Celta Vigo (ESP) (Prêt) 6 matchs, 1 but
1993/94 Rayo Vallecano (ESP) 26 matchs, 5 buts
(Championnat d'Espagne: 20 matchs, 1 but)
(Barrages: 3 matchs, 1 but)
(Coupe d'Espagne: 3 matchs, 3 buts)
1994/95 Salamanque (ESP) 28 matchs, 6 buts
(Championnat d'Espagne de D2: 21 matchs, 3 buts)
(Barrages: 2 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Espagne: 5 matchs, 1 but)
1995/96 Espanyol Barcelone (ESP) 51 matchs, 15 buts
(Championnat d'Espagne: 41 matchs, 13 buts)
(Coupe d'Espagne: 10 matchs, 2 buts)
1996/2007 Athletic Bilbao (ESP) 419 matchs, 128 buts
(Championnat d'Espagne: 367 matchs, 115 buts)
(Coupe d'Espagne: 34 matchs, 12 buts)
(Ligue des Champions: 7 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 11 matchs)
2007/08 Ajax Amsterdam (HOL) 3 matchs
 
Solide attaquant, Ismael Urzaiz a été le canonnier de l'Athletic Bilbao durant une dizaine d'années. Pur produit de la Castilla, l’avant-centre basque signe son premier contrat professionnel en 1989 avec le Real Madrid. Laissé en réserve où il joue régulièrement, il ne parviendra jamais à s'imposer sous les couleurs de la Casa Blanca. Prêté à Albacete puis au Celta Vigo, les deux expériences ne seront pas concluante. Il se révèle chez le rival merengue, le Rayo Vallecano, puis bourlingue sans grand éclat à Salamanque puis à l’Espanyol Barcelone, avant de signer en 1996 à l'Athletic Bilbao, un club à la forte "spécificité culturelle", profitant d'un assouplissement des conditions de recrutement. Là, il devient un monstre tranquille. Son jeu de corps imposant et la qualité invraisemblable de son jeu de tête, servi par l'une des plus belles pattes ibériques, Julen Guerrero, en feront l'un des buteurs les plus réguliers de l'époque. Entre 1996 et 2007, il termine vice-champion d'Espagne avec Luis Fernandez en 1998 et participe malheureusement qu'une seule fois à la Ligue des Champions. Car niveau palmarès, il n'y a rien à se mettre sous la dent à part un titre de champion d'Europe des moins de 16 ans. International à 25 reprises (8 buts), il figure dans le groupe de la Roja pour l’Euro 2000. Sans succès. Il rejoint ensuite l'Ajax Amsterdam en 2007 et raccroche les crampons après une année de galère dans la cité ajacide à l'âge de 36 ans. Aujourd’hui, il possède une agence de joueurs de l’Athletic Bilbao et de la Real Sociedad, et devient par la même occasion ambassadeur de la Liga sur le plan international.
 
PALMARÈS
Champion d'Europe des moins de 16 ans en 1988 (Espagne)
Vice-champion d'Espagne en 1998 (Athletic Bilbao)
Vice-champion des Pays-Bas en 2008 (Ajax Amsterdam)
Champion d'Espagne de D3 en 1991 (Castilla CF)
 
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©Txetxu Berruezo

07/10/2021
0 Poster un commentaire

Joaquín Peiró

Joaquin Peiro.jpg
Joaquín Peiró

 

Joaquín Peiró Lucas

Né le 29 janvier 1936 à Madrid (ESP)

Décédé le 18 mars 2020 à Madrid (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Ailier gauche, 1m78

Surnoms: El Galgo del Metropolitano, "Il Rapinatore"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 12 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 7 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection, 1 but)

(Coupe du Monde: 4 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 3 juin 1956 contre le Portugal (1-3)

Dernière sélection : le 15 juillet 1966 contre la Suisse (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png B: 5 sélections, 5 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 1 sélection

 

1953/54 AD Ferroviaria Madrid (ESP)
1954/62 Atlético Madrid (ESP) 219 matchs, 127 buts
(Championnat d'Espagne: 166 matchs, 95 buts)
(Coupe d'Espagne: 34 matchs, 20 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 10 matchs, 6 buts)
(Coupe des Coupes: 9 matchs, 6 buts)
1954/55 Murcia (ESP) (Prêt) 24 matchs, 15 buts
(Championnat d'Espagne de D2: 22 matchs, 15 buts)
(Coupe d'Espagne: 2 matchs)
1962/64 Torino (ITA) 46 matchs, 10 buts
1964/66 Inter Milan (ITA)
(Championnat d'Italie: 25 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 13 matchs, 6 buts)
(Coupe Intercontinentale: 2 matchs)
1966/70 AS Roma (ITA) 129 matchs, 29 buts
(Championnat d'Italie: 103 matchs, 21 buts)
(Coupe d'Italie: 17 matchs, 7 buts)
(Coupe des Coupes: 9 matchs, 1 but)
 
Joaquin Peiro était l’un des plus grands ailiers de l’histoire de l’Atlético Madrid. Légende des Rojiblancos, ce joueur humble et charismatique a notamment remporté la Coupe des Coupes en 1962 et deux Copa del Rey. Le relayeur ibérique part alors comme un roi vers l'Italie, passant d'abord par le Torino avant de rejoindre l'Inter Milan d'Helenio Herrera. Il devient une pièce maîtresse de la formation milanaise qui remporte la C1 en 1965 ainsi que deux Coupes intercontinentales au cours de la décennie. Joaquin aime le soleil italien et bifurque ensuite vers la Roma où il réalise quelques bonnes prestations en fin de carrière. Celui qu'on surnommait "Il Rapinatore" n’a jamais déçu durant ses huit saisons sur la Botte, surtout pas à l’Inter. Il comptait également à son actif douze sélections avec la Roja, disputant les Coupes du Monde 1962 et 1966 et inscrivant cinq buts pour l'Espagne. Après avoir raccroché les crampons, Peiró a effectué une longue carrière d’entraîneur auprès de plusieurs écuries espagnoles, connaissant la réussite notamment avec Málaga, qu’il a mené à la promotion en Liga en 1999, avant de gagner avec le club la Coupe Intertoto en 2002. Il a ensuite mené l’équipe andalouse jusqu’aux quarts de finale de la Coupe UEFA la saison suivante. Il disparaît le 18 mars 2020 à Madrid à l'âge de 84 ans.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1965 (Inter Milan)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1962 (Atlético Madrid)
Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1964 et 1965 (Inter Milan)
Champion d'Italie en 1965 et 1966 (Inter Milan)
Vice-champion d'Espagne en 1958 et 1961 (Atlético Madrid)
Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1960 et 1961 (Atlético Madrid)
Finaliste de la Coupe d'Espagne en 1956 (Atlético Madrid)
Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1969 (AS Roma)
Finaliste de la Coupe d'Italie en 1963, 1964 (Torino) et 1965 (Inter Milan)
Champion d'Espagne de D2 en 1955 (Murcie)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur de la Coupe d'Italie en 1964 (4 buts) (Inter Milan)
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©Sefutbol

23/09/2021
0 Poster un commentaire

Javi Moreno

Javi Moreno.jpg
Javi Moreno

 

Né le 10 septembre 1974 à Silla (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Attaquant, 1m80

Surnom: Búfalo

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 5 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 2 sélections)

(Qulaif Coupe du Monde: 3 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 28 février 2001 contre l'Angleterre (0-3)

Dernière sélection : le 6 juin 2001 contre l'Israël (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U18: 16 sélections, 10 buts

 

1994/96 FC Barcelone C (ESP) 18 matchs, 9 buts
1996 FC Barcelone B (ESP) 16 matchs, 5 buts
1996/97 Córdoba CF (ESP) 15 matchs
1997 Yeclano (ESP) 16 matchs, 6 buts
1998/2001 Alavés (ESP) 99 matchs, 39 buts
(Championnat d'Espagne: 82 matchs, 30 buts)
(Coupe d'Espagne: 9 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 6 buts)
1998/99 Numancia (ESP) (Prêt) 39 matchs, 18 buts 
2001/02 Milan AC (ITA) 27 matchs, 9 buts
(Championnat d'Italie: 16 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Italie: 4 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 3 buts)
2002/04 Atlético Madrid (ESP) 35 matchs, 7 buts
(Championnat d'Espagne: 29 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Espagne: 6 matchs, 2 buts)
2004 Bolton Wanderers (ANG) (Prêt) 10 matchs 
(Championnat d'Angleterre: 8 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 2 matchs)
2004/05 Real Saragosse (ESP) 28 matchs, 6 buts
(Championnat d'Espagne: 18 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Espagne: 1 match)
(Supercoupe d'Espagne: 2 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs, 1 but)
(Coupe Intertoto: 1 match)
2005/08 Córdoba CF (ESP) 94 matchs, 28 buts
2008/09 SD Eivissa-Ibiza (ESP) 14 matchs, 2 buts
2009 Lucena (ESP) 8 matchs, 1 but

 

Brillant au Deportivo Alavès, Javi Moreno a été le phare de cette équipe espagnole qui s'était hissée jusqu'en finale de la Coupe UEFA contre Liverpool, terminant co-meilleur buteur de la compétition avec 6 buts inscrits. Ce beau parcours lui ouvre les portes du Milan AC au début des années 2000. Beaucoup moins performant, l'attaquant formé au FC Barcelone passe une saison en Lombardie, avec seulement deux buts en Série A au compteur. Après son expérience italienne, Javi Moreno rentre en Espagne, en signant lors de l'été 2002 à l'Atlético Madrid. S'en suivent un prêt en Premier League à Bolton puis un passage au Real Saragosse au côté de David Villa avant un retour à Cordoba où il passe trois saisons. Son point d'orgue avec les Blanquiverdes est une seconde place synonyme de montée en 2007 et un titre de meilleur buteur des quatre groupes de Segunda B, avec 24 réalisations en 32 rencontres. Côté sélection, il est apparu à cinq reprises avec le maillot de la Roja sur les épaules.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe UEFA en 2001 (Alavès)

Finaliste de la Coupe de la Ligue Anglaise en 2004 (Bolton Wanderers)

Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 2004 (Real Saragosse)

Champion d'Espagne de D2 en 1998 (Alavès)

Champion d'Espagne de D3 en 1997 (Cordoba CF)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur de la Coupe UEFA en 2001 (6 buts) (Alavès)

Meilleur buteur du championnat d'Espagne de D3 en 2007 (24 buts) (Cordoba CF)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©Youtube


10/09/2021
0 Poster un commentaire

Justo Tejada

Justo Tejada.jpg
Justo Tejada

 

Justo Tejada Martínez

Né le 6 janvier 1933 à Barcelone (ESP)

Décédé le 31 janvier 2021 à Barcelone (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Ailier droit, 1m71

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 8 sélections, 4 buts

(Matchs amicaux: 6 sélections, 4 buts)

(Qualif Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 13 avril 1958 contre le Portugal (1-0)

Dernière sélection : le 2 avril 1961 contre la France (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png B: 6 sélections, 5 buts

 Catalogne: 3 sélections, 1 but

 

1951/53 España Industrial (ESP) 27 matchs, 13 buts
(Championnat d'Espagne de D2: 23 matchs, 12 buts)
(Coupe d'Espagne: 4 matchs, 1 but)
1952/61 FC Barcelone (ESP) 192 matchs, 91 buts
(Championnat d'Espagne: 149 matchs, 73 buts)
(Coupe d'Espagne: 31 matchs, 12 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 10 matchs, 4 buts)
1961/63 Real Madrid (ESP) 51 matchs, 22 buts
(Championnat d'Espagne: 33 matchs, 10 buts)
(Coupe d'Espagne: 10 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 8 matchs, 7 buts)
1963/65 Espanyol Barcelone (ESP) 21 matchs, 2 buts
(Championnat d'Espagne: 16 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Espagne: 5 matchs)

 

Grand ailier droit dans les années 50 et 60, Justo Tejada avait remporté notamment deux fois la Liga avec le Barça en 1959 et 1960 puis deux autres avec le Real Madrid en 1962 et 1963. Joueur de seconde division à Condal (España Industrial à l'époque, le troisième club de Barcelone), il ne signe au Barça en 1953 qu'en raison de l'échec du recrutement de Alfredo Di Stéfano. Sa venue ressemble à un choix par défaut et pourtant il s'impose immédiatement dans l'équipe de Daučík en devenant le principal pourvoyeur de Ladislao Kubala. Pour son premier clasico, il s'offre un doublé pour une victoire des Catalans 5 buts à 1 à Les Corts. Il signe ensuite chez l'ennemi juré, transfert osé déjà à l’époque. Gento à gauche, Tejada à droite, difficile de trouver plus beau duo d’ailiers. Il ne reste malheureusement que deux saisons à Madrid puisque le talentueux Amancio explose littéralement avec les Merengues. Il retourne alors à Barcelone, pour finir sa carrière chez un autre rival: l'Espanyol. Si il a eu l'occasion de briller avec des géants de son époque, comme PuskasKocsisCzibor ou encore Luis Suárez, il n'aura au final jamais soulevé la Coupe d'Europe des clubs champions, échouant contre le Benfica Lisbonne de Eusébio en finale, en 1961 (avec le Barça) et en 1962 (avec le Real). Celui qui compte huit sélections avec la Roja est décédé le 31 janvier 2021 à l'âge de 88 ans. Pour l'anecdote, il a offert la première passe décisive de l'histoire du Camp Nou en 1957. C'était pour Eulogio Martínez, qui est donc le premier buteur de l'antre du Barça.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1961 (FC Barcelone) et 1962 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe d'Europe des villes de foires en 1958 et 1960 (FC Barcelone)

Champion d'Espagne en 1959, 1960 (FC Barcelone), 1962 et 1963 (Real Madrid)

Vice-champion d'Espagne en 1954, 1955 et 1956 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1957 (finale non-jouée), 1959 (FC Barcelone) et 1962 (Real Madrid)

Vice-champion d'Espagne de D2 (groupe Sud) en 1953 (España Industrial)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur de la Coupe d'Europe des villes de foires en 1958 (4 buts) (FC Barcelone)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©Mundo Deportivo


16/06/2021
0 Poster un commentaire

Iván de la Peña

Ivan de la Pena.jpg
Iván de la Peña

 

Iván de la Peña López

Né le 6 mai 1976 à Santander (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Meneur de jeu, 1m69

Surnom: Little Buddha

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 5 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 9 février 2005 contre Saint-Marin (5-0)

Dernière sélection : le 12 octobre 2005 contre Saint-Marin (6-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png olympique: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 9 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U20: 5 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U18: 7 sélections, 3 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U17: 4 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U16: 17 sélections, 2 buts

 

1993/95 FC Barcelone B (ESP) 37 matchs, 5 buts
1995/98 FC Barcelone (ESP) 107 matchs, 15 buts
(Championnat d'Espagne: 81 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Espagne: 9 matchs, 1 but)
(Supercoupe d'Espagne: 1 match, 1 but)
(Ligue des Champions: 2 matchs)
(Coupe des Coupes: 6 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 2 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
1998/2002 Lazio Rome (ITA) 25 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 16 matchs)
(Coupe d'Italie: 4 matchs)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Coupe des Coupes: 4 matchs, 1 but)
1999/2000 Olympique de Marseille (FRA) (Prêt) 19 matchs, 1 but
(Championnat de France: 12 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 7 matchs)
2000/01 FC Barcelone (ESP) (Prêt) 13 matchs
(Championnat d'Espagne: 9 matchs)
(Coupe d'Espagne: 1 match)
(Ligue des Champions: 3 matchs)
2002/11 Espanyol Barcelone (ESP) 211 matchs, 9 buts
(Championnat d'Espagne: 179 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Espagne: 12 matchs)
(Supercoupe d'Espagne: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 18 matchs, 1 but)
 
Iván de la Peña est ce genre de joueurs dont on se souvient pour leur jeu, mais aussi pour leur physique et surtout leur surnom. Little Buddha. Si Keanu Reeves n'avait pas incarné ce rôle en 1993 au cinéma, Iván aurait peut-être été affublé d'un autre sobriquet mais la presse aurait trouvé un autre symbole, parce que ce petit bonhomme qui traînait son crâne luisant sur les terrains était un phénomène du foot européen. Pur produit de la Masia et lancé dans le grand bain par Johan Cruyff, il est considéré comme un grand espoir du foot espagnol. Révélation de l'année en 1996, le meneur de jeu s'est imposé au milieu des GuardiolaLuis Enrique et Figo avant de s'affirmé juste derrière le brésilien Ronaldo avec qui il gagne notamment la Coupe des Coupes face au PSG en 1997 (1 but à 0). Et puis, Van Gaal l'a écarté de l'équipe. Parti à la Lazio Rome, il ne s'impose pas en Italie. 14 matchs de Série A, 0 but, et une finale de Coupe des coupes contre Majorque suivie depuis le banc. Alors âgé de 23 ans, l'OM arrive à se le faire prêter dès la saison suivante afin de mener les phocéens en Ligue des champions. Une condition physique précaire et des attitudes de diva surpayée gâchent les belles ambitions marseillaises. N'ayant jamais fait l'effort de s'adapter au championnat de France, le stratège espagnol n'apparaît que douze fois en championnat sous le maillot de l'OM et ne délivre que bien peu de passes magiques, sa prétendue marque de fabrique. Son comportement, sur et en dehors du terrain, laisse penser à une carrière en forme d'étoile filante pour "Little Buddha". Prêté au Barça, revenu à la Lazio, il retrouve finalement ses marques en Catalogne. Arrivé en bout de piste à l'Espanyol en 2002 après une saison presque blanche chez les Biancocelesti, de la Peña retrouve son coup de patte et sa vision du jeu chez les Pericos, où il finira par devenir une légende. Il sera même appelé par Luis Aragones pour porter le maillot de la Roja pendant cinq matchs en 2005. Son dernier fait d'arme a lieu le 21 février 2009 où il vient crucifier au Camp Nou le FC Barcelone de Xavi et Messi que l'on croyait imbattable en inscrivant un doublé. Il raccroche finalement les crampons en 2011 à l'âge de 35 ans. Joseba Exteberria, compagnon d'attaque lors du Mondial des moins de 20 ans au Qatar en 1995, dit de lui "qu'il a marqué l'histoire du football mondial de par sa qualité à faire le spectacle avec une simple passe ". Son ancien coéquipier au Barça Ronaldo rajoutera: "le football est triste. Le départ d'Ivan De La Peña est une grande perte, pour tous ceux qui aiment l'art du football ". Tout simplement.
 
PALMARÈS
Finaliste de l'Euro espoirs en 1996 (Espagne)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1997 (FC Barcelone) et 1999 (finale non-jouée) (Lazio Rome)
Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 1997 (FC Barcelone)
Finaliste de la Coupe UEFA en 2007 (Espanyol Barcelone)
Champion d'Espagne en 1998 (FC Barcelone)
Vice-champion d'Espagne en 1997 (FC Barcelone)
Vice-champion d'Italie en 1999 (Lazio Rome)
Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1997, 1998 (FC Barcelone) et 2006 (Espanyol Barcelone)
Finaliste de la Coupe d'Espagne en 1996 (FC Barcelone)
Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 1996 (FC Barcelone)
Finaliste de la Supercoupe d'Espagne en 2006 (Espanyol Barcelone)
Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 1998 (Lazio Rome)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Révélation de l'année du championnat d'Espagne en 1996
 
SOURCES/RESSOURCES
- So Foot/Le Figaro/Le phocéen
- Photo: ©Marca

27/05/2021
0 Poster un commentaire