FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Espagne


Jacinto Quincoces

Jacinto Quincoces.jpg
Jacinto Quincoces

 

Jacinto Francisco Fernández de Quincoces López de Arbina

Né le 17 juillet 1905 à Barakaldo (ESP)

Décédé le 10 mai 1997 à Valence (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Défenseur central, 1m81

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 25 sélections

(Matchs amicaux: 20 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 30 mai 1928 contre le Mexique (7-1)

Dernière sélection : le 19 janvier 1936 contre l'Autriche (4-5)

 

1920/31 Alavés (ESP) 18 matchs
1931/36 Real Madrid (ESP) 90 matchs
1937 à 1939 Pas de championnat en raison de la Guerre civile espagnole
1939/42 Real Madrid (ESP) 42 matchs
 
L'un des meilleurs défenseurs du Monde dans les années 30. Sa sobriété et ses dégagements acrobatiques l'ont fait connaître partout. Associé à Zamora et Ciriaco, il fait partie d'une défense légendaire. Elle est encore citée comme l'une des meilleures de l'histoire, pleine de force et dotée d’un modèle technique sans égal. La sérénité du Basque a été cruciale dans la conquête de deux titres de Liga et deux coupes d'Espagne. Formé dans sa ville natale, l'Alavés finit par s'offrir les services du défenseur en 1925. Aux côtés de Ciriaco, il ne cesse de répéter les bonnes prestations. Le Real Madrid décide finalement de les recruter tous les deux. Les succès ne se font pas attendre. Lors de la première saison, le club remporte la Liga en terminant invaincu. Seule la Guerre civile espagnole à été capable de stopper ce Real Madrid. L'équipe s'est alors désintégrée, et bien que le Basque ait continué à jouer, il décide de se retirer en 1942. La sérénité défensive des Merengues a immédiatement déteint sur la sélection espagnole. Quincoces est appelé à 25 reprises, notamment lors de la Coupe du Monde 1934 en Italie au cours duquel la défense de l'équipe d'Espagne a été nommée "Meilleure défense du Monde". Par la suite, Quincoces devient entraîneur du Real Madrid dans la période de l'après-guerre. Son bilan honorable, quatrième de Liga et vainqueur de la Coupe d'Espagne contre le FC Valence (3 buts à 1), ne lui permet cependant pas d'être prolongé. Son retour lors de l'exercice suivant finit en eau de boudin, puisque son licenciement est annoncé après dix-sept rencontres pour un bilan de cinq victoires, quatre matchs nuls et huit défaites. Pour l'anecdote, la Casa Blanca terminera la saison... onzième sur quatorze. Une deuxième expérience complètement ratée. Il décède le 10 mai 1997 à l'âge de 91 ans.
 
PALMARÈS
Champion d’Espagne en 1932 et 1933 (Real Madrid)
Vice-champion d’Espagne en 1934, 1935, 1936 et 1942 (Real Madrid)
Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1934 et 1936 (Real Madrid)
Champion d’Espagne de D2 en 1930 (Alavés)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1934

21/05/2019
0 Poster un commentaire

Rafael Moreno Aranzadi

Rafael Moreno Aranzadi.jpg
Rafael Moreno Aranzadi

 

Rafael Moreno Aranzadi

Né le 23 mai 1892 à Bilbao (ESP)

Décédé le 1er mars 1922 à Bilbao (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Attaquant, 1m54

Surnom: "Pichichi"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 5 sélections, 1 but

(Jeux Olympiques: 5 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 28 août 1920 contre le Danemark (1-0)

Dernière sélection : le 5 septembre 1920 contre les Pays-Bas (3-1)

 

1911/21 Athletic Bilbao (ESP) 89 matchs, 78 buts

 

Ce n'est ni un oiseau chétif brésilien, ni un plat traditionnel péruvien. Le "Pichichi" désigne le meilleur buteur du championnat d'Espagne depuis 1929. Cette récompense a été instituée en hommage à Rafael Moreno Aranzadi, surnommé depuis toujours "Pichichi" par son entourage en raison de sa stature. Rafael Moreno Aranzadi.jpgCulminant à 1 mètre 54, le Basque bondissant ne se privait pourtant pas d'empiler les buts face à d'immenses gardiens. Dans la ville de Bilbao, Rafael Moreno Aranzadi voit le jour au sein d’une famille aisée. Neveu du philosophe Miguel de Unamuno, le jeune Rafa n’est pas branché école, mais adore jouer au football dès l’heure de la récréation. Dans les cours, Rafael Aranzadi se distingue balle au pied, brimant les camarades-adversaires des institutions scolaires voisines. Tellement doué, le jeune attaquant intègre l’Athletic Club en 1911. Doté d’une frappe de balle foudroyante et capable de passer en revue l’équipe adverse sans cligner de l’œil, Ce joueur reconnaissable par son foulard blanc enroulé autour du crâne durant les matchs devient ainsi la première grande vedette espagnole. Le Pichichi fut le premier buteur de la Cathédrale de San Mamés et fait trembler les filets 2 fois avant le premier quart d’heure de jeu lors de son premier match officiel face au Real Madrid. En dix saisons avec les Leones l’attaquant de vocation marque 78 buts en 89 matchs. Dix années riches, puisque Rafael Moreno remporte aussi quatre Coupes d’Espagne quand le championnat national n’existait pas encore (1914, 1915, 1916 et 1921). Le symbole vivant d’une glorieuse époque également pour l’Espagne, puisqu’il apporta une médaille d’argent à son pays, la première de son histoire, lors des Jeux Olympiques de 1920 à Anvers. Cette compétition fut son Chant du Cygne, le joueur abandonne sa carrière l’année suivante avant d'être emporter par le typhus en 1922 à 29 ans; comme les mythes ne peuvent par définition s’éteindre, le Pichichi eut le droit à un ultime hommage du peuple basque, une messe dans l’enceinte même du stade, pour qu’à jamais son aura et sa virtuosité guident les joueurs dans l’adversité. À ce jour, comme un clin d'oeil à Aranzadi et à son club fétiche, c'est un autre joueur de Bilbao, Telmo Zarra, qui détient le record de titres de "Pichichi", avec 6 trophées glanés après-guerre. Il est rattrapé depuis par un certain Lionel Messi.

 

PALMARÈS


Médaille d'argent des Jeux olympiques d'Anvers en 1920 (Espagne)

Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1914, 1915, 1916 et 1921 (Athletic Bilbao)

Vainqueur du championnat régional de Vizcaya en 1914, 1915, 1916, 1920 et 1921 (Atheltic Bilbao)


18/02/2019
2 Poster un commentaire

Luis Del Sol

Luis Del Sol.jpg
Luis Del Sol

 

Luis del Sol Cascajares

Né le 6 avril 1935 à Arcos de Jalón (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Milieu offensif, 1m72

Surnoms: Siete Pulmones, Cepillito, Postino

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 16 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 7 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 4 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 4 sélections)

(Euro: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 15 mai 1960 contre l'Angleterre (3-0)

Dernière sélection : le 15 juillet 1966 contre la Suisse (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png B: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 1 sélection

 

1953/59 Betis Seville (ESP) 101 matchs, 27 buts
1953/54 Utrera (ESP) (Prêt)
1960/62 Real Madrid (ESP) 96 matchs, 32 buts
(Championnat d'Espagne: 55 matchs, 22 buts)
(Coupe d'Espagne: 24 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 15 matchs, 4 buts)
(Coupe intercontinentale: 2 matchs)
1962/70 Juventus Turin (ITA) 294 matchs, 29 buts
(Championnat d'Italie: 228 matchs, 20 buts)
(Coupe d'Italie: 27 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 9 matchs)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 28 matchs, 3 buts)
1970/72 AS Roma (ITA) 50 matchs, 4 buts
1972/73 Betis Seville (ESP) 17 matchs

 

Ce milieu espagnol né en 1935 commence sa carrière avec le Bétis Séville. Un temps travailleur dans une industrie de construction aéronautique, Luis del Sol Cascajares passe pro chez les Blanquiverdes et se révèle durant sept saisons en Andalousie. Joueur complet, puissant et doté d'une grande intelligence de jeu, il savait toujours quelle décision prendre et luttait à chaque instant pour récupérer le ballon. Acheté par le Real Madrid en 1960, Luis Del Sol va se montrer particulièrement prolifique sous le maillot Merengue : avec 32 buts en 96 matchs, il remporte une coupe des clubs champions lors de la saison 1959-1960. Puis, 2 saisons réussies plus tard, il débarque à la Juventus en 1962 avec le statut de premier joueur espagnol du club turinois et remplace un autre fameux étranger de la Vieille Dame, le gallois John Charles. Vainqueur de l’Euro 1964 avec l’Espagne après sa première année en Italie, le milieu de terrain devient l’une des grandes figures de la Vecchia Signora des années 60, adulée par les supporters turinois. Son parcours bianconero ressemble à une histoire d’amour: avec un total de 29 buts en 294 matchs, ce milieux surnommé "Siete Pulmones" enrichit son palmarès d'un Scudetto, d'une coupe nationale et d'une coupe des clubs champions. Un modèle d’intégration et d’expatriation en somme. Après 8 années de bons et loyaux services, il sera même considéré comme l’un des 50 plus grands joueurs de la Juventus. Le milieu offensif gauche terminera sa carrière de la meilleure des manières, avec un retour en grâce pour une dernière saison dans son Betis Séville. Peu de temps après, il occupe différents postes administratifs dans le club andalou. Luis Del Sol reste une figure marquante de la Juve et du Real.

 

PALMARÈS


Vainqueur de l'Euro 1964 (Espagne)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des club champions en 1960 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe d’Europe des club champions en 1962 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe d’Europe des villes de foires en 1965 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1960 (Real Madrid)

Champion d’Espagne en 1961 et 1962 (Real Madrid)

Champion d’Italie en 1967 (Juventus Turin)

Vice-champion d’Italie en 1963 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1962 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1965 (Juventus Turin)

Champion d’Espagne de D2 zone Sud en 1958 (Betis Séville)

Vainqueur de la Coupe Anglo-Italienne en 1972 (AS Roma)


09/12/2018
0 Poster un commentaire

Chus Pereda

Chus Pereda.jpg
Chus Pereda

 

Jesús María Pereda Ruiz de Temiño
Né le 15 juin 1938 à Medina de Pomar (ESP)
Décédé le 27 septembre 2011 à Barcelone (ESP)
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Milieu de terrain, 1m70
Surnom: Txuspe
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 15 sélections, 6 buts
(Matchs amicaux: 7 sélections, 1 but)
(Qualif Coupe du Monde: 3 sélections, 3 buts)
(Qualif Euro: 3 sélections)
(Euro: 2 sélections, 2 buts)
 
1ère sélection : le 15 mai 1960 contre l'Angleterre (3-0)
Dernière sélection : le 27 octobre 1968 contre la Yougoslavie (0-0)
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png B: 1 sélections
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 2 sélections
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5547265_201603165813547.png Catalogne: 2 sélections, 1 but
 
1956/58 SD Indautxu (ESP) 52 matchs, 26 buts
1958/59 Real Madrid (ESP) 6 matchs, 3 buts
(Championnat d'Espagne: 2 matchs, 1 but)
(Coupe d'Espagne: 3 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 1 match, 2 buts)
1958/59 Valladolid (ESP) (Prêt) 31 matchs, 9 buts
(Championnat d'Espagne de D2: 27 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Espagne: 4 matchs)
1959/61 FC Séville (ESP) 64 matchs, 14 buts
(Championnat d'Espagne: 56 matchs, 13 buts)
(Coupe d'Espagne: 8 matchs, 1 but)
1961/69 FC Barcelone (ESP) 203 matchs, 65 buts
(Championnat d'Espagne: 134 matchs, 42 buts)
(Coupe d'Espagne: 41 matchs, 17 buts)
(Coupe des Coupes: 8 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 20 matchs, 4 buts)
1969/70 CE Sabadell (ESP) 9 matchs
(Championnat d'Espagne: 5 matchs)
(Coupe d'Espagne: 3 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 1 match)
1970/72 Majorque (ESP) 59 matchs, 10 buts
(Championnat d'Espagne de D2: 53 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Espagne: 6 matchs, 3 buts)
 
Né le 15 juin 1938 à Medina de Pomar, près de Burgos, Chus Pereda, ailier de légende, reste surtout connu pour le rôle important qu'il a joué dans la sélection espagnole lors de la conquête de son premier titre: celui de champion d'Europe des Nations en 1964. Il est même l'un des grands protagonistes de la finale de cette compétition contre l'URSS du gardien Lev Yachine, dans laquelle il marque un but et donne une passe décisive à Marcelino (victoire de l'Espagne 2 buts à 1). En club, il a évolué au Real, à Séville, à Valladolid, à Sabadell et a posé ses valises au FC Barcelone en 1961 pour ne la quitter qu’en 1969. Huit années durant lesquelles il s’est mué en dynamiteur d’une équipe catalane pas vraiment flamboyante. Pourtant, il passe à la postérité du football d’outre-Pyrénées grâce à son après-carrière, passée dans la peau d’un formateur de la Fédération. Jesus Maria Pereda est décédé le 27 septembre 2011 à l'âge de 73 ans des suites d'un cancer.
 
PALMARÈS
Vainqueur de l'Euro 1964 (Espagne)
Champion d’Espagne en 1958 (Real Madrid)
Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions (non-joué) en 1958 (Real Madrid)
Finaliste de la Coupe des Coupes en 1969 (FC Barcelone)
Vainqueur de la Coupe d’Europe des villes de foires en 1966 (FC Barcelone)
Finaliste de la Coupe d’Europe des villes de foires en 1962 (FC Barcelone)
Vice-champion d’Espagne en 1962, 1964, 1967 et 1968 (FC Barcelone)
Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1963 et 1968 (FC Barcelone)
Champion d’Espagne de D2 en 1959 (Valladolid)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur de l’Euro 1964 (2 buts) (Espagne)
Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1960

05/10/2018
0 Poster un commentaire

Carles Puyol

Carles Puyol.jpg
Carles Puyol

 

Carles Puyol Saforcada

Né le 13 avril 1978 à La Pobla de Segur (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Défenseur central/droit, 1m78

Surnoms: Tiburón, Tarzán, Toro, Puyi

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 100 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 39 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 19 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 14 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 17 sélections)

(Euro: 8 sélections)

(Coupe des Confédérations: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 15 novembre 2000 contre les Pays-Bas (1-2)

Dernière sélection : le 6 février 2013 contre l'Uruguay (3-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png olympique: 5 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U18: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5547265_201603165813547.png Catalogne: 6 sélections

 

1996/97 FC Barcelone C (ESP)
1997/99 FC Barcelone B (ESP) 89 matchs, 6 buts
1999/2014 FC Barcelone (ESP) 593 matchs, 18 buts
(Championnat d'Espagne: 392 matchs, 12 buts)
(Coupe d'Espagne: 58 matchs, 4 buts)
(Supercoupe d'Espagne: 6 matchs)
(Ligue des Champions: 127 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
(Coupe du Monde des clubs: 6 matchs)

08/09/2018
0 Poster un commentaire

Fernando Torres

Fernando Torres.jpg
Fernando Torres

 

Fernando José Torres Sanz

Né le 20 mars 1984 à Fuenlabrada (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Attaquant, 1m86

Surnom: El Niño

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 110 sélections, 38 buts

(Matchs amicaux: 43 sélections, 10 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 19 sélections, 7 buts)

(Coupe du Monde: 14 sélections, 4 buts)

(Qualif Euro: 12 sélections, 4 buts)

(Euro: 13 sélections, 5 buts)

(Coupe des Confédérations: 9 sélections, 8 buts)

 

1ère sélection : le 6 septembre 2003 contre le Portugal (3-0)

Dernière sélection : le 23 juin 2014 contre l'Australie (3-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 10 sélections, 3 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U19: 5 sélections, 6 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U18: 1 sélection, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U17: 4 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U16: 9 sélections, 11 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U15: 1 sélection

 

2001/07 Atlético Madrid (ESP) 244 matchs, 91 buts
(Championnat d'Espagne: 214 matchs, 82 buts)
(Coupe d'Espagne: 25 matchs, 7 buts)
(Coupe Intertoto: 5 matchs, 2 buts)
2007/11 Liverpool (ANG) 142 matchs, 81 buts
(Championnat d'Angleterre: 102 matchs, 65 buts)
(Coupe d'Angleterre: 7 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 3 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 24 matchs, 8 buts)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs, 4 buts)
2011/15 Chelsea (ANG) 172 matchs, 44 buts
(Championnat d'Angleterre: 110 matchs, 20 buts)
(Coupe d'Angleterre: 13 matchs, 3 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 6 matchs, 3 buts)
(Community Shield: 1 match, 1 but)
(Ligue des Champions: 29 matchs, 10 buts)
(Coupe de l'UEFA: 9 matchs, 6 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs, 1 but)
(Coupe du Monde des clubs: 2 matchs, 1 but)
2014/15 Milan AC (ITA) (Prêt) 10 matchs, 1 but
2015/16 Atlético Madrid (ESP) (Prêt) 69 matchs, 18 buts
(Championnat d'Espagne: 49 matchs, 14 buts)
(Coupe d'Espagne: 6 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 14 matchs, 1 but)
2016/18 Atlético Madrid (ESP) 90 matchs, 20 buts
(Championnat d'Espagne: 58 matchs, 13 buts)
(Coupe d'Espagne: 11 matchs, 4 buts)
(Ligue des Champions: 14 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 2 buts)
2018/? Sagan Tosu (JAP)

08/09/2018
0 Poster un commentaire