FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Goyo Benito

Goyo Benito.jpg
Goyo Benito

 

Gregorio Benito Rubio

Né le 31 octobre 1946 à Puente del Arzobispo (ESP)

Décédé le 2 avril 2020 à Madrid (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Défenseur central, 1m80

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 22 sélections

(Matchs amicaux: 7 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections)

(Qualif Euro: 5 sélections)

 

1ère sélection : le 9 mai 1971 contre Chypre (2-0)

Dernière sélection : le 29 mars 1978 contre la Norvège (3-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png amateur: 13 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png olympique: 3 sélections

 

1966/82 Real Madrid (ESP) 420 matchs, 3 buts
(Championnat d'Espagne: 317 matchs; 2 buts)
(Coupe d'Espagne: 45 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 33 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 16 matchs)
(Coupe UEFA: 9 matchs)
1966/68 Rayo Vallecano (ESP) (Prêt) 47 matchs
(Championnat d'Espagne de D2: 43 matchs)
(Coupe d'Espagne: 4 matchs)
 
De la fin des années 1960 au début des années 1980, Goyo Benito veillait sur la défense merengue avec autorité, laissant aux Madridistas le souvenir de duels mémorables. Comme ce jour de clasico, où il avait lancé à ses coéquipiers de sélection Rexach et Marcial, alors joueurs du Barça: "Mettez votre carte d'identité dans la bouche car, à partir de ce moment, je ne vous connais plus. Avec moi, c'est simple : ou c'est l'homme qui passe, ou c'est le ballon... Mais jamais les deux à la fois! " Élément essentiel de cette génération de joueurs connue sous le nom de "Yeyé", ses qualités athlétiques l'on fait devenir le meilleur arrière central de son époque et une légende du club. Cette véritable force de la nature ne rendait jamais les armes et ses duels face aux attaquants adverses étaient mémorables. Cet ancien lanceur de javelot a lui aussi connu les affres d’un prêt au Rayo Vallecano avant de devenir un pilier de l'arrière-garde madrilène. Arrivé à l'âge de 16 ans dans les catégories de jeunes, Gregorio signe son premier contrat professionnel le 4 août 1969. Il fait ses grands débuts le 27 octobre de la même année, sur la pelouse de la Real Sociedad. Un jour inoubliable qui allait marquer le début de sa consécration avec le Real Madrid. En effet, l'homme aux 22 sélections qui avait atteint les quarts de finale des Jeux olympiques de Mexico en 1968 passe quatorze saisons avec la tunique blanche à traumatiser les avants-centres dans le championnat espagnol. Il remporte six Ligas et cinq Copa del Rey avant de raccrocher les crampons en 1982, année où il s'offre la Coupe d'Espagne pour la dernière fois aux côtés de Vicente Del Bosque, José Antonio CamachoJuanito et Santillana. Toute une consécration pour un homme dont la philosophie était le don de soi. Il disparaît le 2 avril 2020 à l'âge de 73 ans.
 
PALMARÈS
Finaliste de Coupe d'Europe des clubs champions en 1981 (Real Madrid)

Champion d’Espagne en 1972, 1975, 1976, 1978, 1979 et 1980 (Real Madrid)

Vice-Champion d’Espagne en 1981 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1970, 1974, 1975, 1980 et 1982 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1979 (Real Madrid)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©Real Madrid



22/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1144 autres membres