FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jimmy Dunne

Jimmy Dunne.jpg
Jimmy Dunne

 

James Dunne

Né le 3 septembre 1905 à Dublin (IRL)

Décédé le 14 novembre 1949 à Dublin (IRL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png Irlandais, Attaquant, 1m78

Surnom: "Snowy"

 

 7 sélections, 4 buts

(British Home Championship: 7 sélections, 4 buts)

 

1ère sélection : le 4 février 1928 contre le Pays de Galles (2 buts à 1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png 15 sélections, 13 buts

(Matchs amicaux: 13 sélections, 11 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections, 2 buts)

 

Dernière sélection : le 23 mai 1939 contre l'Allemagne (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png League of Ireland XI: 6 sélections, 2 buts

 

1923/25 Shamrock Rovers (IRL)
1925/26 New Brighton FC (ANG) 8 matchs, 6 buts
1926/34 Sheffield United (ANG) 183 matchs, 154 buts
(Championnat d'Angleterre: 173 matchs, 143 buts)
(Coupe d'Angleterre: 10 matchs, 11 buts)
1934/36 Arsenal (ANG) 33 matchs, 13 buts
(Championnat d'Angleterre: 28 matchs, 10 buts)
(Coupe d'Angleterre: 4 matchs, 3 buts)
(Charity Shield: 1 match)
1936/37 Southampton (ANG) 36 matchs, 14 buts
1937/42 Shamrock Rovers (IRL) 87 matchs, 52 buts

 

Un nom méconnu, souvent oublié. Jimmy Dunne a été le premier joueur irlandais à être une véritable star durant l’entre-deux-guerres, dans les années 30. Né à Ringsend, dans la banlieue de Dublin, James "Jimmy" Dunne n’a pas partagé la passion familiale pour le football gaélique et s’est très tôt découvert un amour prononcé pour le ballon rond. Malheureusement sa progression est freinée par les affres de la guerre civile irlandaise qui a lieu entre 1922 et 1923 et pendant laquelle il a été emprisonné par l’État libre d’Irlande pour une appartenance présumée à l’IRA, son frère Christy étant un fervent et convaincu républicain. Dans les prisons de Curragh et Portlaoise, il s’illustre dans les parties de foot à cinq contre cinq, mais aussi pour faire la grève de la faim. Jimmy Dunne.jpgLibéré en 1923, il signe dans la foulée au sein de son club local de Shamrock Rovers et effectue ses débuts alors qu’il n’a même pas encore 20 ans. Les exploits du gamin éveille l’intérêt de New Brighton, formation de troisième division anglaise. Là-bas, l’attaquant se distingue rapidement. Plus fort, plus vif, il survole la saison 1925-1926 avec 46 buts inscrits en 38 rencontres. Pour ses belles prédispositions, Sheffield United se laisse séduire et s'offre le joueur pour 800 livres sterling. En première division anglaise, l’acclimatation demandera du temps malgré des débuts prometteurs avec une victoire 4 buts à 0 contre Arsenal. Pendant trois années, Dunne galère. Apprend, aussi. Joue davantage en réserve plutôt qu’avec l’équipe première. Mais l’exercice 1929-1930 lui offre l'envol espéré. Avec 36 réalisations en 39 matchs, le joueur devient une machine à marquer, évitant ainsi à son club l’affliction d’une relégation. Véritable renard des surfaces, il inscrit énormément de buts de la tête. Et l'irlandais devient le cauchemar redouté de tous les gardiens du Royaume, malgré une équipe pas forcément en adéquation avec son talent. De 1930 à 1933, il squatte sans partage la tête du classement des buteurs du championnat anglais. Au terme de sa meilleure saison à titre personnel, en 1930-1931, il plante à 41 reprises. Soit un record toujours d’actualité pour un joueur irlandais. Un an plus tard, il marque la première division anglaise un peu plus de son empreinte en plantant lors de douze matchs consécutifs en championnat, entre le 24 octobre 1931 à Grimsby Town et le 1er janvier 1932, contre Portsmouth, pour un total de 18 buts. Une prouesse hors norme. Sous la tunique des "Blades", Dunne connaîtra son apogée (169 pions en 173 matchs). Après, il continuera de marquer, mais plus autant. À Arsenal (1934-1936), il soulève la couronne nationale avant de peu à peu laisser la lumière à Ted Drake. À Southampton (1936-1937), où il hérite du sobriquet "Snowy " en raison de sa couleur de cheveux blonde, ses coups d'éclat évitent aux Saints de sombrer en troisième division. Fidèle à ses racines, Jimmy reviendra à Shamrock Rovers (1937-1942) en tant qu’entraîneur-joueur pour écrire les dernières pages d’une carrière plus que prolifique. Côté équipe nationale, l’attaquant est l’un des seuls joueurs de l’histoire à avoir arboré le maillot de deux sélections irlandaises. Celui de la Fédération d’Irlande de football (FAI, de 1930 à 1939) et de l’Association irlandaise de football (IFA, de 1928 à 1932). À l’époque, les deux fédérations s’arrogeaient le droit de sélectionner n’importe quel joueur dans le pays. Conséquence de ce choix, les mêmes joueurs pouvaient être pris indifféremment dans les deux équipes. Mais c’est avec la FAI qu’il a laissé une trace profonde. En 15 capes, l’attaquant fait trembler les filets à treize reprises. Un record d'avant-guerre qui n’a été brisé qu’en 1967 par Noel Cantwell. La chute, brutale, interviendra le 14 novembre 1949. Alors qu’il entraîne son club de toujours, Shamrock Rovers, il est foudroyé d’une crise cardiaque à seulement 44 ans. Ses deux fils, Tommy et Jimmy, sont eux aussi devenus footballeurs.

 

PALMARÈS


Champion d'Angleterre en 1934 (Arsenal)

Champion d'Irlande en 1938 et 1939 (Shamrock Rovers)

Vice-champion d'Irlande en 1940 et 1942 (Shamrock Rovers)

Vainqueur de la Coupe d'Irlande en 1940 (Shamrock Rovers)

Finaliste de la Charity Shield en 1935 (Arsenal)

Vainqueur de la League of Ireland Shield en 1925, 1938 et 1942 (Shamrock Rovers)
Vainqueur de la Leinster Senior Cup en 1938 (Shamrock Rovers)
 
SOURCES/RESSOURCES
- So Foot/Daily Mail
The life and career of Jimmy Dunne - A Bohemain Sporting Life
- 1ère photo: ©DR
- 2ème Photo: ©Empics Ltd.


04/09/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1140 autres membres