Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Eire


Ronnie Whelan

Ronnie Whelan.jpg
Photo: ©Imago

 

Ronnie Whelan

 

Ronald Andrew Whelan

Né le 25 septembre 1961 à Dublin (IRL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png Irlandais, Milieu gauche/central, 1m76

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png 53 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 18 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 17 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 13 sélections, 1 but)

(Euro: 3 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 29 avril 1981 contre la Tchécoslovaquie (3-1)

Dernière sélection : le 11 juin 1995 contre l'Autriche (1-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png B: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png espoirs: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png League of Ireland XI: 1 sélection

 

1977/79 Home Farm (IRL) 45 matchs, 7 buts
1979/94 Liverpool (ANG) 493 matchs, 73 buts
(Championnat d'Angleterre: 362 matchs, 46 buts)
(Coupe d'Angleterre: 41 matchs, 7 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 50 matchs, 14 buts)
(Charity Shield: 7 matchs)
(Screen Sport Super Cup: 6 matchs)
(Centenary Trophy: 2 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 23 matchs, 6 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
(Coupe intercontinentale: 1 match)
1994/96 Southend United (ANG) 34 matchs, 1 but

 

Sacré joueur irlandais, Ronnie Whelan a joué dans le grand Liverpool des années 80, la dernière belle génération qui descend de son piédestal pour entrer dans une ère de la Premier League beaucoup moins glorieuse...

 

100% Irish, le jeune Ronald Andrew Whelan débarque en 1979 chez les Reds en provenance du club dublinois de Home Farm FC pour remplacer Ray Kennedy sur le flan gauche, sur les conseils de Bob Paisley, malgré des essais non-concluants à Manchester UTD et le Celtic. D'ailleurs, lors de son premier entraînement, il a eu la maladresse d'envoyer un ballon en pleine tête du toujours chaleureux Tommy Smith qui lui répliquera: "Je te casserai ton p*** de dos si tu refais ça !!!"... Heureusement, buteur lors de sa première titularisation contre Stoke, il va devenir au fil du temps un élément clé des Scousers et basculer progressivement dans l'axe au cours des eighties grâce à sa puissance et son intelligence dans le jeu. Il se retrouve aussi souvent repositionné en défense centrale à l’arrivée de John Barnes, s'adaptant très vite au poste. Il devient même régulièrement le capitaine en raison des blessures de l'écossais Alan Hansen, sa fin de carrière étant d'ailleurs elle même gâchée par des blessures à répétition... Quinze ans de bons et loyaux services, avec 73 buts inscrits en 493 matchs sous le maillot rouge, six titres de champion, trois FA Cup, trois League Cups et une Coupe d'Europe des clubs champions en 1984 contre la Roma. Ronnie Whelan avait réussit l'exploit ahurissant de marquer au moins un but pendant quatorze saisons de rang. Seul le légendaire Billy Liddell a fait mieux (Quinze saisons de suite). Sélectionné à 53 reprises, il a disputé avec la sélection irlandaise deux Coupes du Monde (1990 et 1994) et un Euro (1988). Lors de cette dernière, beaucoup se souviennent du sacre final des Hollandais et de leur trio magique Gullit-Rijkaard-Van Basten. Mais on ne peut pas oublier ce but "so british" de Ronnie Whelan lors du match nul face à l'URSS (1-1): après une très longue touche faisant office de centre, le milieu de Liverpool n'hésite pas une seconde et déclenche un ciseau assez hallucinant, laissant le meilleur gardien de l'époque Rinat Dasaev s'envoler dans les airs à la recherche de l'arrêt impossible. Incontestablement un des plus beaux buts de l'histoire de l'Euro.

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1984 (Liverpool)
Finaliste  de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1985 (Liverpool)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 1984 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1984 (Liverpool)

Champion d’Angleterre en 1982, 1983, 1984, 1986, 1988 et 1990 (Liverpool)

Vice-champion d’Angleterre en 1985, 1987, 1989 et 1991 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1986, 1989 et 1992 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 1988 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 1982, 1983 et 1984 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe de la Ligue anglaise en 1987 (Liverpool)

Vainqueur de la Charity Shield en 1982, 1986, 1988, 1989 et 1990 (Liverpool)

Finaliste de la de la Charity Shield en 1984 et 1992 (Liverpool)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Élu joueur de l'année de Southend United en 1995

Intronisé au Hall of Fame du football irlandais en 2013


24/04/2022
0 Poster un commentaire

Steve Finnan

Steve Finnan.jpg
Photo: ©LiverpoolFC

 

Steve Finnan

 

Né le 24 avril 1976 à Limerick (IRL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png Irlandais, Défenseur droit, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png 53 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 21 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 16 sélections)

(Coupe du Monde: 4 sélections)

(Qualif Euro: 12 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 26 avril 2000 contre la Grèce (0-1)

Dernière sélection : le 10 septembre 2008 contre Monténégro (0-0)

 

1993/95 Welling United (ANG) 41 matchs, 1 but
1995/96 Birmingham City (ANG) 15 matchs, 1 but
1996 Notts County (ANG) (Prêt) 17 matchs, 2 buts
1996/98 Notts County (ANG) 80 matchs, 5 buts
1998/2003 Fulham (ANG) 208 matchs, 7 buts
(Championnat d'Angleterre: 70 matchs)
(Championnat d'Angleterre de D2: 81 matchs, 4 buts)
(Championnat d'Angleterre de D3: 22 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Angleterre: 18 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 12 matchs)
(Coupe Intertoto: 6 matchs)
2003/08 Liverpool (ANG) 217 matchs, 1 but
(Championnat d'Angleterre: 145 matchs, 1 but)
(Coupe d'Angleterre: 13 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 6 matchs)
(Community Shield: 1 match)
(Ligue des Champions: 45 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
2008/09 Espanyol Barcelone (ESP) 5 matchs
(Championnat d'Espagne: 4 matchs)
(Coupe d'Espagne: 1 match)
2009/10 Portsmouth (ANG) 25 matchs
(Championnat d'Angleterre: 21 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 4 matchs)

 

Ancien latéral irlandais, Steve Finnan a remporté la Ligue des Champions avec Liverpool en 2005.

 

Avec plus de 200 rencontres disputées et un unique but lors d’un succès 3 buts à 0 contre West Bromwich Albion, Steve Finnan a laissé tout de même un souvenir impérissable aux fans des Reds dans la période 2000-2010. Après avoir gravi petit à petit tout les échelons de la Ligue Anglaise, celui qui a marqué au moins un but dans les cinq premières divisions débarque sur les rives de la Mersey en 2003. Titulaire indiscutable à son poste durant quatre saisons, cet arrière droit simple et efficace remporte la FA Cup en 2006 ainsi que la Champions League en 2005. Une finale historique dans laquelle les Reds alors entraînés par Rafael Benitez ont remonté trois buts au Milan AC avant de s’imposer dans la séance des tirs au but. Si il a participé à toutes les rencontres de la campagne, il a été remplacé à la pause par l'allemand Dietmar Hamann, touché aux adducteurs. Lors d'une interview accordée au "Liverpool Echo", Steve Finnan a fait une déclaration assez surprenante. Il considère en effet avoir changé le cours du jeu puisqu'il est sorti sur blessure:  "J’ai toujours dit que j’avais changé le match ce soir-là. Si je n’avais pas été blessé, nous n’aurions pas remporté la finale. La blessure que j’ai subie est la meilleure chose qui ait pu arriver à Liverpool, car avec moi dehors, Rafa a changé le système." Cet héros méconnu partira ensuite à l'Espanyol Barcelone, avant de raccrocher les crampons à Portsmouth, lors d'une finale de FA Cup perdue face à Chelsea, en 2010. L'irlandais compte aussi 53 sélections, et a notamment pris part au Mondial 2002.

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de la Ligue des champions en 2005 (Liverpool)

Finaliste de la Ligue des champions en 2007 (Liverpool)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 2005 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe du Monde des clubs en 2005 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe Intertoto en 2002 (Fulham)

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2006 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 2010 (Portsmouth)

Finaliste de la Coupe de la Ligue Anglaise en 2005 (Liverpool)

Vainqueur de la Community Shield en 2006 (Liverpool)

Champion d'Angleterre de D2 en 2001 (Fulham)

Champion d'Angleterre de D3 en 1999 (Fulham)

Champion d'Angleterre de D4 en 1998 (Notts County)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du championnat d'Angleterre en 2002

Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du championnat d'Angleterre de D2 en 2001

Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du championnat d'Angleterre de D3 en 1999

Élu joueur de l'année de Fulham en 2002


24/04/2022
0 Poster un commentaire

Steven Reid

Steven Reid.jpg
Photo: ©INPHO

 

Steven Reid

 

Steven John Reid

Né le 10 mars 1981 à Kingston upon Thames (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png Irlandais, Défenseur droit/milieu défensif, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png 23 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 14 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 4 sélections)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qaulfi Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 15 août 2001 contre la Croatie (2-2)

Dernière sélection : le 10 septembre 2008 contre le Monténégro (0-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png espoirs: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png U16: 2 sélections

 

1997/2003 Millwall (ANG) 139 matchs, 18 buts
(Championnat d'Angleterre de D2: 45 matchs, 11 buts)
(Championnat d'Angleterre de D3: 94 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Angleterre: 10 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 7 matchs)
2003/10 Blackburn Rovers (ANG) 134 matchs, 8 buts
(Championnat d'Angleterre: 113 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Angleterre: 8 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 11 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
2009 Queens Park Rangers (ANG) (Prêt) 2 matchs
2010 West Bromwich Albion (ANG) (Prêt) 10 matchs, 1 but 
2010/14 West Bromwich Albion (ANG) 182 matchs, 10 buts
(Championnat d'Angleterre: 82 matchs, 2 buts)
(Championnat d'Angleterre de D3: 94 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Angleterre: 1 match)
(Coupe de la ligue anglaise: 5 matchs, 1 but)
2014/15 Burnley (ANG) 8 matchs
(Championnat d'Angleterre: 7 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 1 match)
 
International irlandais (23 sélections), Steven Reid a passé une grande partie de sa carrière à West Bromwich Albion et Blackburn, connu notamment pour sa formidable puissance de frappe.
 
Arrivé chez les Rovers en provenance de Millwall qui évoluait en D2, il fait ses premiers pas en Premier League le 23 août 2003. Rentré en cours de jeu à la place du slovaque Vratislav Greško, le latéral a eu le malheur d'être expulsé en toute fin de rencontre. Passé dans l'entrejeu la saison suivante, il est élu homme du match pour ses débuts à ce poste face à Everton après avoir inscrit le seul but de la partie. L'exercice suivant, Blackburn clôture l’année civile avec un déplacement du côté de Wigan, le 31 décembre en fin d’après-midi. Une bonne manière de débuter les festivités de la Saint-Sylvestre. Ce jour-là, le Norvégien Morten Gamst Pedersen donne l’avantage aux visiteurs après 15 minutes de jeu. Au retour des vestiaires, Steven Reid fait le break pour Blackburn, et de quelle manière! La défense de Wigan renvoie un centre plein axe. Le ballon sort de la surface de réparation, c’est alors que Steven Reid surgit. Il devance son opposant direct et envoie un missile dans le but de Mike Pollitt qui plonge mais ne peut rien faire. La frappe sera finalement flashée à 189 km/h, pratiquement impossible à suivre du regard, et la victoire assurée 3 buts à 0 avec un dernier pion de Craig Bellamy.
 
Cette fusée de l'irlandais sera désigné but de mois de décembre dans l’émission culte de la BBC, "Match of the Day". Quelques mois plus tard, en mai, Reid plantera une nouvelle réalisation assez spéciale: le seul d’un duel face à Chelsea qui assurera la qualification des Rovers pour la Coupe de l'UEFA. Il loupera presque la totalité de la saison suivante à cause d’une blessure aux ligaments croisés. Il passera ensuite par les Queens Park Rangers, WBA et enfin Burnley. Titularisé qu'une seule fois en Premier League, il connaît la relégation avec les Clarets et raccroche les crampons dans la foulée. Né au sud-ouest de Londres, Reid décide de prendre la nationalité de ses grands-parents et devient un tout nouvel international irlandais. Il porte au total 23 fois le maillot des "Boys in Green", recevant l’honneur de porter le brassard de capitaine lors d’une rencontre amicale face aux Pays-Bas en 2006. 
 
PALMARÈS
 
Vice-champion d'Angleterre de D2 en 2010 (West Bromwich Albion)
Champion d'Angleterre de D3 en 2001 (Millwall)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES


10/03/2022
0 Poster un commentaire

Pat Bonner

Pat Bonner.jpg
Photo: ©Independent.ie

 

Pat Bonner

 

Patrick Joseph Gary Bonner

Né le 24 mai 1960 à Burtonport (IRL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png Irlandais, Gardien de but, 1m87

Surnom: "Packie"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png 81 sélections

(Matchs amicaux: 31 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 20 sélections)

(Coupe du Monde: 9 sélections)

(Qualif Euro: 15 sélections)

(Euro: 3 sélections)

(US Cup: 2 sélections)

(Coupe Kirin: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 24 mai 1981 contre la Pologne (0-3)

Dernière sélection : le 15 juin 1996 contre la Bolivie (3-0)

 

1975 Keadue Rovers (IRL)

1975/78 Leicester City (ANG)

1978/97 Celtic Glasgow (ECO) 641 matchs

(Championnat d'Écosse: 483 matchs)

(Coupe d'Écosse: 55 matchs)

(Coupe de la ligue écossaise: 64 matchs)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 12 matchs)

(Coupe des Coupes: 11 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 16 matchs)

1997/98 Kilmarnock (ECO)

1998/99 Reading (ANG)

 

Gardien britannique par excellence, Packie Bonner est une légende de l'Irlande et du Celtic Glasgow.
 
Lors de ses 80 capes avec les "Boys in green", record à l'époque pour un portier irlandais depuis dépassé par Shay Given, et de ses 642 rencontres sous le maillot des Hoops, où il a donné vingt ans de sa vie, Bonner a réalisé des dizaines de parades bien plus spectaculaires les unes que les autres. Pourtant, son nom restera pour toujours associé sur le tir au but arrêté et mal tiré du roumain Daniel Timofte, une intervention décisive et historique qui a propulsé pour la première fois l'Eire en quart de finale de la Coupe du Monde italienne en 1990 après le dernier tir réussi de David O'Leary. Bonner connaît alors une consécration méritée, dont les prémices datent de l'Euro 88, où il avait tenu en échec les attaquants soviétiques et anglais. À leur retour de la Botte, les hommes de Jack Charlton étaient attendus par 500 000 personnes dans les rues de Dublin. Bonner n'oubliera jamais l'accueil triomphal réservé aux "Jack's Heroes". La sélection irlandaise venait d'entrer dans le top huit des meilleures équipes du Monde à cette époque. Et le charismatique portier irlandais restera pour toujours dans les esprits comme l'auteur d'un arrêt historique. On garde également en mémoire son match du premier tour face à l'Egypte. Sur les 90 minutes, lui et le gardien égyptien Ahmed Shobair sont en possession du ballon en jeu pendant 10 minutes et 30 secondes, soit 11 % du temps, arrêts de jeu compris. Un 0-0 insipide neutralisée par l'exploitation abusive de la passe en retrait au gardien pour gagner du temps. Depuis, les instances de la FIFA ont pris une mesure radicale: l'interdiction pour le gardien de se saisir à la main d'une passe au pied d'un coéquipier. Un petit bouleversement pour ce joueur issu du comté de Donegal, formé au Keadue Rovers, passé par Leicester et dernier recrue de Jock Stein, le manager légendaire du Celtic. Après un nouveau Mondial quatre ans plus tard aux États-Unis, Bonner range définitivement les gants de l'équipe nationale en 1996, quinze ans après les avoir enfilés pour la première fois face à la Pologne le jour de son 21ème anniversaire. Celui qui a fini sur un timbre irlandais fait ensuite partie du staff technique du Celtic, puis de Reading, avant de revenir un temps en sélection sous la houlette de Mick McCarthy, comme entraîneur des gardiens.
 
PALMARÈS
 
Champion d'Écosse en 1979, 1981, 1982, 1986 et 1988 (Celtic Glasgow)
Vice-champion d'Écosse en 1980 (non-joué), 1983, 1984, 1987, 1996 (non-joué) et 1997 (non-joué) (Celtic Glasgow)
Vainqueur de la Coupe d'Écosse en 1980 (finale non-jouée), 1985, 1988 (finale non-jouée), 1989 et 1995 (Celtic Glasgow)
Finaliste de la Coupe d'Écosse en 1984 et 1990 (Celtic Glasgow)
Vainqueur de la Coupe de la ligue écossaise en 1983 et 1998 (finale non-jouée) (Celtic Glasgow)
Finaliste de la Coupe de la ligue écossaise en 1984, 1987, 1991 et 1995 (finale non-jouée) (Celtic Glasgow)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES

Élu sportif irlandais de l'année en 1990
 
SOURCES/RESSOURCES
 

01/03/2022
0 Poster un commentaire

Steve Heighway

Steve Heighway.jpg
Photo: ©Imago/Colorsport

 

Steve Heighway

 

Stephen Derek Heighway

Né le 25 novembre 1947 à Dublin (IRL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png Irlandais, Ailier gauche

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338104_20151209025049.png 34 sélections

(Matchs amicaux: 9 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 11 sélections)

(Qualif Euro: 14 sélections)

 

1ère sélection : le 23 septembre 1970 contre la Pologne (0-2)

Dernière sélection : le 9 septembre 1981 contre les Pays-Bas (2-2)

 

1968/70 Skelmersdale United (ANG)
1970/81 Liverpool (ANG) 475 matchs, 76 buts
(Championnat d'Angleterre: 331 matchs, 50 buts)
(Coupe d'Angleterre: 36 matchs, 8 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 38 matchs, 7 buts)
(Charity Shield: 3 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 26 matchs, 4 buts)
(Coupe des Coupes: 8 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Europe des villes de foires/Coupe de l'UEFA: 230 matchs, 5 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 3 matchs)
1981 Minnesota Kicks (USA) 26 matchs, 4 buts
1981/82 Philadelphia Fever (USA) (indoor) 23 matchs, 3 buts
 
Meilleur ailier gauche de l'histoire de Liverpool sûrement, Steve Heighway a pleinement représenté dans les années 70 - avec beaucoup de succès - le football alléchant du club de la Mersey.
 
À 22 ans, ce jeune diplômé d’économie qui a longtemps privilégié ses études et formé au club amateur de Skelmersdale United rejoint les rangs de Liverpool. Ce sont les recruteurs de Bill Shankly qui le repère et le font signer en 1970. "La première fois que je l’ai observé, ça m’a presque coupé le souffle, raconte son entraîneur. "C’était le meilleur footballeur amateur que j’aie jamais vu jouer." Dans une équipe fraîchement modifiée, son arrivée, puis celle de Kevin Keegan, vont ainsi permettre au club de s’imposer, à nouveau, sur la scène nationale, mais également continentale. Excellent des deux pieds, ce phénomène connu pour ses rushs interminables sur son côté va porter le maillot rouge 475 fois onze saisons durant, déjouant les plans de nombreux défenseurs droits. Quand Bob Paisley débarque et opère quelques modifications en passant l'équipe en 4-4-2 à partir de 1976, Heighway tient sa place à cause des nombreuses blessures du géant gallois John ToshackRay Kennedy étant préféré à gauche. Pas de problème pour le virevoltant irlandais qui offre la toute première passe décisive à Terry McDermott sur le 1er but en finale de Coupe d'Europe des clubs champions de Liverpool face aux allemands du Borussia Mönchengladbach. Sa rapidité, l'élégance de son jeu et son flair ont permis au club de gagner énormément de trophées. Au total, il s'octroie quatre titres de champion, deux C1 et deux Coupes de l’UEFA. Depuis, il est cité dans l’un des chants incontournables de l’enceinte des Reds, "The Fields of Anfield Road". Il est aussi célèbre pour avoir été le directeur de l'Académie du club de 1989 à 2007 où il a sorti des joueurs comme Michael Owen, Steve McManaman, Robbie FowlerSteven Gerrard ou encore Jamie Carragher.
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1977, 1978 et 1981 (finale non-jouée) (Liverpool)
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA en 1973 et 1976 (Liverpool)
Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1977 (Liverpool)
Finaliste Supercoupe de l’UEFA en 1978 (Liverpool)
Champion d'Angleterre en 1973, 1976, 1977, 1979 et 1980 (Liverpool)
Vice-champion d'Angleterre en 1974, 1975 et 1978 (Liverpool)
Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1974 (Liverpool)
Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 1971 et 1977 (Liverpool)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue Anglaise en 1981 (Liverpool)
Finaliste de la Coupe de la Ligue Anglaise en 1978 (Liverpool)
Vainqueur de la Charity Shield en 1974, 1976, 1977 (finale non-jouée) et 1979 (finale non-jouée) (Liverpool)
Finaliste de la Charity Shield en 1971 (Liverpool)

24/11/2021
0 Poster un commentaire