FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Marquitos

Marquitos.jpg
Marquitos

 

Marcos Alonso Imaz

Né le 16 avril 1933 à Santander (ESP)

Décédé le 6 mars 2012 à Santander (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Défenseur central, 1m82

Surnom: Marquitos

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 2 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 17 mars 1955 contre la France (1-2)

Dernière sélection : le 26 octobre 1960 contre l'Angleterre (2-4)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png amateur: 2 sélections

 

1951/54 Racing Santander (ESP) 42 matchs
1954/62 Real Madrid (ESP) 228 matchs, 3 buts
(Championnat d'Espagne: 158 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Espagne: 37 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 28 matchs, 1 but)
(Coupe Latine: 3 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 2 matchs) 
1962/63 Hércules CF (ESP) 18 matchs
1964 Murcia (ESP) 24 matchs, 1 but
1964/66 Calvo Sotelo (ESP) 30 matchs, 1 but
1969/70 Toluca Santander (ESP)

 

Légende du Real Madrid, Marquitos a été l'un des artisans des premières heures de gloire du club merengue sur la scène continentale. Défenseur polyvalent et audacieux, Marcos Alonso Imaz de son vrai nom a montré de grandes dispositions dans l'axe bien qu'il soit à la base un arrière droit. Il pouvait également faire preuve d'audace: pour preuve, son but décisif pour sa première finale de C1 en 1956 qui permet au club madrilène d'égaliser à 3-3 contre le Stade de Reims, avant qu'Héctor Rial ne plante le but vainqueur. À son palmarès, figure donc les cinq premières d'Europe des Clubs champions remportées entre 1956 et 1960 ainsi que six Ligas. L'espagnol était un grand défenseur, qui dispute au total 228 rencontres pour le Real Madrid toutes compétitions confondues. Au départ, il arrive en provenance de Santander en 1954 après trois saisons dans son club formateur. Marquitos a 21 ans quand il arrive à Madrid et il y restera huit années, le temps de bien garnir son palmarès. Il quitte la Casa Blanca en 1963 pour rejoindre l'Hércules. Deux ans plus tard, il met un terme à sa carrière professionnelle mais continue toutefois à jouer avec une modeste équipe de Santander, le Toluca, aux côtés d'anciens coéquipiers comme Félix Ruiz, Juan Casado, Àngel Atienza et Enrique Mateos. Côté sélection, le défenseur madrilène ne compte que deux petites capes internationales avec la Roja. Plus tard, la carrière de Marquitos a créer des vocations puisque son fils, Marcos Alonso Peña a été footballeur durant les années 80, formé aussi à Santander, international espagnol (22 sélections), et qui est passé par l’Atlético Madrid et le Barça entre autres. Son petit-fils, qui porte le même nom, comme le veut la tradition familiale, est également footballeur. Malheureusement, Marquitos disparaît le 6 mars 2012 à l'âge de 78 ans.

 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1956, 1957, 1958, 1959 et 1960 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1962 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1960 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe Latine en 1955 et 1957 (Real Madrid)

Vainqueur de la petite Coupe du Monde des clubs en 1956 (Real Madrid)

Champion d’Espagne en 1955, 1957, 1958, 1961 et 1962 (Real Madrid)

Vice-Champion d’Espagne en 1959 et 1960 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1962 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1958, 1960 et 1961 (Real Madrid)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Real Madrid

- Photo: ©EFE



19/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1146 autres membres