FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Thomas Mavros

Thomas Mavros.png
Thomas Mavros

 

Θωμάς Μαύρος

Né le 31 mai 1954 à Kallithea (GRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png Grec, Attaquant, 1m72

Surnom: "The God"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png 36 sélections, 11 buts

(Matchs amicaux: 21 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du monde: 4 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 7 sélections, 5 buts)

(Euro: 3 sélections)

(Coupe des Balkans: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 16 février 1972 contre les Pays-Bas (0-5)

Dernière sélection : le 11 avril 1984 contre la Chypre (1-1)

 

1970/76 Panionios (GRE) 149 matchs, 39 buts
(Championnat de Grèce: 135 matchs, 35 buts)
(Coupe de Grèce: 12 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
1976/87 AEK Athènes (GRE) 327 matchs, 190 buts
(Championnat de Grèce: 277 matchs, 174 buts)
(Coupe de Grèce: 25 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 6 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 17 matchs, 4 buts)
1987/91 Panionios (GRE) 100 matchs, 55 buts
(Championnat de Grèce: 89 matchs, 51 buts)
(Coupe de Grèce: 8 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)
 
Quand on pense à l’AEK Athènes et à ses joueurs légendaires (ou pas), beaucoup de noms viennent en tête. Les fans de la grande équipe nationale grecque se souviendront de Dellas ou Katsouranis, ou encore du légendaire Démis Nikolaïdis. Pourtant, celui qui a marqué l’histoire du club en profondeur est né la même année que John Travolta : en 1954. Durant onze saisons, Thomas Mavros sera le goleador de l’AEK, scorant 190 fois en 327 apparitions toutes compétitions confondues. Cet ancien attaquant avait déjà commencé sa carrière de façon tonitruante. En effet, il était devenu le plus jeune buteur du championnat grec en marquant pour le Panionos contre le Pierikos Katerini à l'âge de 16 ans et 8 mois le 17 février 1971. Débarqué des Bleus et Rouges en 1976, le natif de Kallithea a dû attendre un an avant de pouvoir rejoindre l’AEK, pris dans un conflit entre les deux clubs portant sur l’homologation de son contrat. Qu’importe. La suite ne sera qu’un enchaînement de buts, bien aidé par son excellente entente avec Dusan Bajević. Trois fois meilleur buteur de l’Alpha Ethiniki (l’ancêtre de la Super League) sous les couleurs jaunes et noires (1978, 1979 et 1985), il gagnera le coeur des supporters, qui finiront par le surnommer "God", rien que ça. Apprécié des fans pour être resté après le départ du président Loukas Barlos, ce que beaucoup d’autres n’ont pas fait, il retourne en 1987 dans son premier club, le Panionios. Et continue de marquer pratiquement un but tous les deux matchs pendant quatre saisons. Il finira sa carrière avec un beau total de 260 buts en championnat, faisant de lui le recordman dans l’élite grecque. Tout simplement.
 
PALMARÈS
Champion de Grèce en 1978 et 1979 (AEK Athènes)
Vice-champion de Grèce en 1971 (Panionios) et 1981 (AEK Athènes)
Vainqueur de la Coupe de Grèce en 1978 et 1983 (AEK Athènes)
Finaliste de la Coupe de Grèce en 1979 (AEK Athènes) et 1989 (Panionios)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
2ème au Soulier d'or européen en 1979
Meilleur buteur du championnat de Grèce en 1978 (22 buts), 1979 (31 buts), 1985 (27 buts) (AEK Athènes) et 1990 (22 buts) (Panionios)


27/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1033 autres membres