FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Grèce


Nikos Dabizas

Nikos Dabizas.jpg
Nikos Dabizas

 

Nikolaos Dabizas (Νίκος Νταμπίζας)

Né le 3 août 1973 à Ptolemaïda (GRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png Grec, Défenseur central, 1m88

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png 70 sélections

(Matchs amicaux: 37 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections)

(Qualif Euro: 23 sélections)

 

1ère sélection : le 12 octobre 1994 contre la Finlande (4-0)

Dernière sélection : le 4 septembre 2004 contre l'Albanie (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png espoirs: 5 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png U18: 3 sélections

 

1991/94 Pontioi Veria (GRE) 85 matchs, 7 buts
1994/98 Olympiakos (GRE) 126 matchs, 9 buts
(Championnat de Grèce: 104 matchs, 8 buts)
(Coupe de Grèce: 7 matchs)
(Ligue des Champions: 6 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 9 matchs)
1998/2003 Newcastle UTD (ANG) 176 matchs, 14 buts
(Championnat d'Angleterre: 130 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Angleterre: 18 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 6 matchs)
(Ligue des Champions: 8 matchs)
(Coupe des Coupes: 2 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
(Coupe Intertoto: 6 matchs)
2003/05 Leicester City (ANG) 57 matchs, 2 buts
(Championnat d'Angleterre: 18 matchs)
(Championnat d'Angleterre de D2: 33 matchs, 1 but)
(Coupe d'Angleterre: 5 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)
2005/11 AEL Larissa (GRE) 173 matchs, 6 buts
(Championnat de Grèce: 144 matchs, 4 buts)
(Coupe de Grèce: 19 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs)
(Coupe Intertoto: 2 matchs)
 
Associé à l’un des plus beaux buts du 21ème siècle inscrit par Dennis Bergkamp, Nikos Dabizas reste tout de même une référence dans le football grec. Né au nord-ouest de la Grèce, il débute à l'âge de 18 ans au Pontioi Verias, en 3ème division grecque. Il y restera 3 saisons, avant de se faire remarquer et de signer pour l’Olympiakos. Au Pirée, il réalise 4 grandes saisons, remportant deux fois d’affilée le titre de champion. En 1998, Newcastle flaire la bonne affaire et débourse 2 millions de livres pour faire signer le défenseur central. Dans le nord de l’Angleterre, il s’impose très vite comme un titulaire inamovible. Son contrat qui devait prendre fin en 2002, est d’ailleurs prolongé jusqu’en 2004. Il n’a pourtant pas tellement de chance, participant à deux défaites d’affilée en finale de FA Cup (en 1998 contre Arsenal et 1999 face à Manchester UTD) dans l’ancien Wembley. Mais quand on parle de malchance pour Nikos, on évoque surtout ce but du génial Dennis Bergkamp le 2 mars 2002. Sur une passe puissante de Robert Pirès, le Néerlandais est dos au but à l’entrée de la surface avec Nikos Dabizas en train de le presser juste derrière. Dès que le ballon arrive vers lui, il utilise son pied gauche pour le faire passer par-dessus le défenseur grec tandis qu’il va de son côté faire un demi-tour sur lui-même pour se remettre dans le sens du but, récupérer le ballon, et tranquillement ajuster le gardien des Magpies ! Un but qui restera dans l'histoire du football avec Nikos en victime. La saison suivante de ce geste incroyable, il souhaite aller voir ailleurs et dispose de l’accord de Newcastle. Manque de chance, il est victime d’un accident de la route et doit ronger son frein pendant 6 mois. En janvier 2004, il accepte la proposition de Leicester City. À nouveau, la chance le fuit, sa nouvelle équipe étant reléguée. Heureusement pour lui, Otto Rehhagel ne l’oublie pas et le sélectionne pour l’Euro 2004. Il finira champion d’Europe, mais ne prendra pas part à une seule minute de jeu, la faute à une blessure contractée juste après l’officialisation de la liste. Le grec aura tout de même disputé neuf matchs sur dix pendant les qualifications. Alors qu’il peut quitter le club anglais, en vertu d’une clause dans son contrat, il préfère rester afin d’aider les Foxes à retrouver l’élite. Peine perdue, malgré deux buts à son actif, Dabizas et Leicester terminent la saison à une piètre 15ème place. À 32 ans, il décide de retourner en Grèce et rejoint Larissa, ville coincé entre Athènes et Thessalonique. Il y jouera six saisons, disputant 173 matchs et inscrivant 6 buts. Surtout, il y gagne une Coupe de Grèce, participe à la Coupe UEFA et élimine Blackburn (3 buts à 2 sur les deux matchs). En 2011, il raccroche les crampons et devient directeur technique du Panathinaïkos, ne s’embarrassant pas de la rivalité entre les deux clubs.
 
PALMARÈS
Vainqueur de l'Euro 2004 (Grèce)
Finaliste de la Coupe Intertoto en 2001 (Newcastle UTD)
Champion de Grèce en 1997 et 1998 (Olympiakos)
Vice-champion de Grèce en 1995 (Olympiakos)
Vainqueur de la Coupe de Grèce en 2007 (AEL Larissa)
Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 1998 et 1999 (Newcastle UTD)
Finaliste de la Supercoupe de Grèce en 2007 (AEL Larissa)
Champion de Grèce de D3 (groupe Nord) en 1992 (Pontioi Veria)
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©Laurence Griffiths

05/08/2020
0 Poster un commentaire

Stélios Manolas

Stelios Manolas.jpg
Stélios Manolás

 

Stylianos "Stelios" Manolas (Στυλιανός "Στέλιος" Mανωλάς)

Né le 13 juillet 1961 à Naxos (GRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png Grec, Défenseur central, 1m88

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png 71 sélections, 6 buts

(Matchs amicaux: 42 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 17 sélections)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 11 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 20 janvier 1982 contre le Portugal (1-2)

Dernière sélection : le 21 juin 1994 contre l'Argentine (0-4)

 

1978/98 AEK Athènes (GRE) 485 matchs, 34 buts

(Championnat de Grèce: 447 matchs, 34 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 14 matchs)

(Coupe des Coupes: 13 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 11 matchs)

 

Le Totti de l’AEK et ses 20 saisons au club, Stélios Manolas est largement considéré comme le meilleur défenseur de l'histoire du football grec. L'oncle de Kostas (ex-joueur de l'AS Roma notamment) a cumulé quasi 500 matchs en club entre la fin des années 70 et 1998. Il a remporté 4 titres de champion et 3 coupes de Grèce. International grec à 71 reprises (6 buts), il a participé au parcours calamiteux de la sélection hellène (3 défaites en autant de matchs) lors de la Coupe du Monde 1994 aux États-Unis.

 

PALMARÈS


Champion de Grèce en 1989, 1992, 1993 et 1994 (AEK Athènes)

Vice-champion de Grèce en 1981, 1988, 1990, 1996 et 1997 (AEK Athènes)

Vainqueur de la Coupe de Grèce en 1983, 1996 et 1997 (AEK Athènes)

Finaliste de la Coupe de Grèce en 1995 et 1996 (AEK Athènes)

Vainqueur de la Coupe de la ligue grecque en 1990 (AEK Athènes)

Vainqueur de la Supercoupe de Grèce en 1989 et 1996 (AEK Athènes)

Finaliste de la Supercoupe de Grèce en 1992, 1993 et 1994 (AEK Athènes)


25/01/2020
0 Poster un commentaire

Mimis Domazos

Mimis Domazos.jpg
Mimis Domazos

 

Dimitris "Mimis" Domazos (Δημήτρης "Μίμης" Δομάζος)

Né le 22 janvier 1942 à Ampelokipi (GRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png Grec, Milieu offensif, 1m68

Surnom: Le Général

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png 50 sélections, 4 buts

(Matchs amicaux: 23 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du monde: 15 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 11 sélections)

(Coupe des Balkans: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 2 décembre 1959 contre le Danemark (1-3)

Dernière sélection : le 11 novembre 1980 contre l'Australie (3-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png U23: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png U19: 1 sélection

 

1959/78 Panathinaikos (GRE) 539 matchs, 137 buts
(Championnat de Grèce: 498 matchs, 134 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 29 matchs, 3 buts)
(Coupe des Coupes: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 2 matchs)
1978/80 AEK Athènes (GRE) 36 matchs, 5 buts)
(Championnat de Grèce: 34 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)
1980 Panathinaikos (GRE) 12 matchs
 
Dimitris "Mimis" Domazos, surnommé "Le Général", a débuté sa carrière au Panathaïkos en 1959, avant de la terminer dans le même club en 1980. Hormis un court passage à l'AEK Athènes, il aura été fidèle tout au long de carrière au club au Trèfle. Il est parfois considéré comme le meilleur joueur grec de tous les temps, bien que la relative faiblesse de la sélection hellène ne lui ait jamais permis de briller au niveau international. Son plus haut fait d'armes restera la finale de la coupe d'Europe des clubs champions de 1971, perdue à Wembley face à l'Ajax Amsterdam (2 buts à 0).
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1971 (Panathinaikos)
Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1971 (Panathinaikos)
Vainqueur de la Coupe des Balkans des clubs en 1977 (Panathinaikos)
Champion de Grèce en 1960, 1961, 1962, 1964, 1965, 1969, 1970, 1972, 1977 et 1979 (Panathinaikos)
Vice-champion de Grèce en 1963, 1966 et 1974 (Panathinaikos)
Vainqueur de la Coupe de Grèce en 1967, 1969 et 1977 (Panathinaikos)
Finaliste de la Coupe de Grèce en 1960, 1965, 1968, 1972, 1975 (Panathinaikos) et 1979 (AEK Athènes)

29/11/2019
0 Poster un commentaire

Thomas Mavros

Thomas Mavros.png
Thomas Mavros

 

Θωμάς Μαύρος

Né le 31 mai 1954 à Kallithea (GRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png Grec, Attaquant, 1m72

Surnom: "The God"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png 36 sélections, 11 buts

(Matchs amicaux: 21 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du monde: 4 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 7 sélections, 5 buts)

(Euro: 3 sélections)

(Coupe des Balkans: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 16 février 1972 contre les Pays-Bas (0-5)

Dernière sélection : le 11 avril 1984 contre la Chypre (1-1)

 

1970/76 Panionios (GRE) 149 matchs, 39 buts
(Championnat de Grèce: 135 matchs, 35 buts)
(Coupe de Grèce: 12 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
1976/87 AEK Athènes (GRE) 327 matchs, 190 buts
(Championnat de Grèce: 277 matchs, 174 buts)
(Coupe de Grèce: 25 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 6 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 17 matchs, 4 buts)
1987/91 Panionios (GRE) 100 matchs, 55 buts
(Championnat de Grèce: 89 matchs, 51 buts)
(Coupe de Grèce: 8 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)
 
Quand on pense à l’AEK Athènes et à ses joueurs légendaires (ou pas), beaucoup de noms viennent en tête. Les fans de la grande équipe nationale grecque se souviendront de Dellas ou Katsouranis, ou encore du légendaire Démis Nikolaïdis. Pourtant, celui qui a marqué l’histoire du club en profondeur est né la même année que John Travolta : en 1954. Durant onze saisons, Thomas Mavros sera le goleador de l’AEK, scorant 190 fois en 327 apparitions toutes compétitions confondues. Cet ancien attaquant avait déjà commencé sa carrière de façon tonitruante. En effet, il était devenu le plus jeune buteur du championnat grec en marquant pour le Panionos contre le Pierikos Katerini à l'âge de 16 ans et 8 mois le 17 février 1971. Débarqué des Bleus et Rouges en 1976, le natif de Kallithea a dû attendre un an avant de pouvoir rejoindre l’AEK, pris dans un conflit entre les deux clubs portant sur l’homologation de son contrat. Qu’importe. La suite ne sera qu’un enchaînement de buts, bien aidé par son excellente entente avec Dusan Bajević. Trois fois meilleur buteur de l’Alpha Ethiniki (l’ancêtre de la Super League) sous les couleurs jaunes et noires (1978, 1979 et 1985), il gagnera le coeur des supporters, qui finiront par le surnommer "God", rien que ça. Apprécié des fans pour être resté après le départ du président Loukas Barlos, ce que beaucoup d’autres n’ont pas fait, il retourne en 1987 dans son premier club, le Panionios. Et continue de marquer pratiquement un but tous les deux matchs pendant quatre saisons. Il finira sa carrière avec un beau total de 260 buts en championnat, faisant de lui le recordman dans l’élite grecque. Tout simplement.
 
PALMARÈS
Champion de Grèce en 1978 et 1979 (AEK Athènes)
Vice-champion de Grèce en 1971 (Panionios) et 1981 (AEK Athènes)
Vainqueur de la Coupe de Grèce en 1978 et 1983 (AEK Athènes)
Finaliste de la Coupe de Grèce en 1979 (AEK Athènes) et 1989 (Panionios)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
2ème au Soulier d'or européen en 1979
Meilleur buteur du championnat de Grèce en 1978 (22 buts), 1979 (31 buts), 1985 (27 buts) (AEK Athènes) et 1990 (22 buts) (Panionios)
 
SOURCES/RESSOURCES
- L'AEK, Le nouvel envol de l'aigle à deux têtes - Footballski
- Photo: ©AEKFC

27/11/2019
0 Poster un commentaire

Internationaux Grecs

GARDIENS DE BUT

 

Antonios Nikopolidis

 

DÉFENSEURS LATÉRAUX

 

Giourkas Seitaridis

 

DÉFENSEURS CENTRAUX

 

Stratos Apostolakis

Nikos Dabizas

Traïanos Dellas

Stélios Manolas

 

MILIEUX DÉFENSIFS

 

Angelos Basinas

Theodoros Zagorakis

 

MILIEUX OFFENSIFS

 

Mimis Domazos

Vasilis Hatzipanagis

Georgios Karagounis

Tasos Mitropoulos

 

ATTAQUANTS

 

Nikos Anastopoulos

Angelos Charistéas

Nikos Machlas

Thomas Mavros

Démis Nikolaïdis

Dimitris Papaioannou

Dimitris Saravákos


26/09/2019
0 Poster un commentaire