Grèce - Les meilleurs joueurs de l'histoire du football

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Grèce


PAOK Salonique

PAOK Salonique.png
PAOK Salonique

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png Panthessaloníkios Athlitikós Ómilos Konstantinoupolitón, fondé le 20 avril 1926

Surnom: Dikefalos tou Vorra

Couleurs: blanc et noir

Ennemis jurésOlympiakos, Aris Salonique, AEK AthènesPanathinaikos, Iraklis

Stade: Toumba (29 000 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé le 20 avril 1926 par des réfugiés grecs de Constantinople. Ces réfugiés s’installèrent, pour la plupart, en Grèce et tentèrent de reprendre le cours de leurs vies chamboulées à la suite du conflit qui opposa la Grèce à la Turquie de Mustafa Kemal. C'est donc des anciens membres de l’Hermis, club de foot fondé à Constantinople en 1875, qui créèrent le "Panthessalonikios Athlitikos Omilos Konstatinoupoliton", littéralement Athletic Club des Constantinopolitains de Thessalonique.


04/10/2018
0 Poster un commentaire

Theodoros Zagorakis

Theodoros Zagorakis.jpg
Theódoros Zagorákis

 

Theódoros Zagorákis (Θεόδωρος Ζαγοράκης)

Né le 27 octobre 1971 à Kavala (GRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png Grec, Milieu central, 1m78

Surnom: "Théo"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png120 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 55 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 27 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 30 sélections)

(Euro: 6 sélections)

(Coupe des Confédérations: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 7 septembre 1994 contre les Iles Féroé (5-1)

Dernière sélection : le 22 août 2007 contre l'Espagne (2-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png non-officiel: 1 sélection

 

1988/92 Kavala (GRE) 118 matchs, 6 buts
(Championnat de Grèce de D2: 76 matchs, 4 buts)
(Championnat de Grèce de D3: 38 matchs, 2 buts)
(Coupe de Grèce: 4 matchs)
1992/97 PAOK Salonique (GRE) 183 matchs, 15 buts
(Championnat de Grèce: 155 matchs, 10 buts)
(Coupe de Grèce: 22 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs, 3 buts)
1998/2000 Leicester City (ANG) 68 matchs, 3 buts
(Championnat d'Angleterre: 50 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Angleterre: 6 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 12 matchs)
2000/04 AEK Athènes (GRE) 163 matchs, 9 buts
(Championnat de Grèce: 101 matchs, 4 buts)
(Coupe de Grèce: 26 matchs, 2 buts)
(Ligue des Champions: 19 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 17 matchs, 4 buts)
2004/05 Bologne (ITA) 34 matchs
(Championnat d'Italie: 32 matchs)
(Coupe d'Italie: 2 matchs)
2005/07 PAOK Salonique (GRE) 54 matchs
(Championnat de Grèce: 45 matchs)
(Coupe de Grèce: 4 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 5 matchs)
 
Theodoros Zagorakis demeure le premier et le seul capitaine de la Grèce à avoir brandi le trophée du championnat d’Europe des nations. C’était le 4 juillet 2004, au Portugal. Le milieu de terrain combatif à la frappe puissante était le capitaine de l'équipe d'Otto Rehhagel et fut nommé joueur de la phase finale pour ses prouesses devant la défense grecque. Tout commence loin de Thessalonique, à 150km de son PAOK, c’est ici, à Kavala, ou plus exactement à Lydia, dans le nome de Kavala, que notre protagoniste a vu le jour le 27 octobre 1971. Amoureux du football dès sa plus tendre enfance, Zagorákis eut très rapidement l’occasion de lancer sa carrière en portant le maillot du club local, alors dans les divisions inférieures, dès l’âge de 16 ans. Theodoros Zagorakis.jpgQuatre ans, une centaine de matchs dans les pattes et une ascension en deuxième division plus tard, le joueur attire naturellement l’intérêt de clubs un peu plus huppé. Dont le PAOK, son futur amour. Il rejoint le club en 1992 et fête sa première sélection deux ans plus tard. Il sera titulaire des 28 rencontres internationales à suivre. Le talent du joueur explose aux yeux de l'Europe lors d’une double confrontation monumentale contre les Anglais d’Arsenal un doux soir de septembre 1997 à Thessalonique, dans un stade en fusion. Titulaires au milieu de terrain, Zagorákis et Zisis Vryzas, son grand ami de Kavala, tout comme ses coéquipiers régalent en inscrivant l'unique but de la rencontre grâce à un superbe jeu à trois conclu par Kostas Frantzeskos. Un match mémorable qui se termine par un nul au match retour et une qualification pour le tour suivant face à l’Atlético qui révélera deux autres matchs mythiques avec une cinglante défaite 5 buts à 2 en Espagne, puis un 4-4 totalement dingue lors du retour en Grèce. Avec en prime, le tout premier but européen de la carrière de Zagorákis. Si la saison européenne s’arrêta finalement de manière précoce, elle eut le mérite de confirmer qu’il était officiellement l’un des meilleurs joueurs grecs de sa génération. Si bien que les sirènes de la Premier League eurent rapidement raison de lui. Il quitte les Gyros et rejoint Leicester en janvier 1998. Il devient un joueur culte pour le club dirigé par Martin O'Neill et remplit l’armoire à trophée de l'équipe avec une Coupe de la Ligue en 2000. Il retourne en Grèce à l'été 2000 et signe à l'AEK Athènes. Son aventure footballistique arrive sur la fin et pourtant, à la surprise générale, lui et la sélection grecque vont réaliser le plus grand hold up dans une compétition internationale. Affreuse pour certains. Chanceuse pour d’autres. Glorieuse pour les connaisseurs. Pas la plus flamboyante à voir jouer, cette équipe avait pourtant de quoi faire vibrer les cœurs de tous les Grecs. En quarts de finale contre la France tenante du titre, en demi-finale contre la République tchèque meilleure équipe du tournoi, et en finale contre le Portugal organisateur, les Grecs l'emportent par 1 buts à 0 grâce à une défense de fer et des contre-attaques efficaces, mettant littéralement l'Europe du football K.O. Tout le monde ne faisait qu’un autour d’un même blason et d’un homme, maître du jeu de cette sélection et homme de la compétition, Theódoros Zagorákis. La consécration pour cet anonyme de 33 ans élu meilleur joueur de l'Euro 2004. Le capitaine de la sélection signe dans la foulée pour deux saisons à Bologne. Il n’en disputera qu’une, car le club est relégué au bout de la première. L'ancien recordman de sélections avec la Grèce (120) retourne alors au pays. Au PAOK Salonique. Un club dont il deviendra président en 2007, sitôt les crampons raccrochés. Il cédera ensuite le relai à son ancien coéquipier, Zisis Vryzas. Il s'est engagé depuis en politique et lutte dorénavant pour son pays à travers le parti conservateur "Nouvelle Démocratie". Des terrains de football au parlement, l’engagement de Zagorákis pour son pays est définitivement sans faille.
 
PALMARÈS
Vainqueur de l'Euro 2004 (Grèce)
Vice-champion de Grèce en 2002 (AEK Athènes)
Vainqueur de la Coupe de Grèce en 2002 (AEK Athènes)
Vainqueur de la Coupe de la ligue anglaise en 2000 (Leicester)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu meilleur joueur du tournoi de l’Euro 2004
Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 2004
 
VIDÉO

04/10/2018
0 Poster un commentaire

Joueurs Grecs

GARDIENS DE BUT

 

Antonis Nikopolidis

 

DÉFENSEURS LATÉRAUX

 

Giourkas Seitaridis

 

DÉFENSEURS CENTRAUX

 

Stratos Apostolakis

Traïanos Dellas

 

MILIEUX DÉFENSIFS

 

Angelos Basinas

Theodoros Zagorakis

 

MILIEUX OFFENSIFS

 

Georgios Karagounis

Tasos Mitropoulos

 

ATTAQUANTS

 

Nikos Anastopoulos

Ángelos Charistéas

Nikos Machlás

Démis Nikolaïdis

Dimitris Papaioannou

Dimitris Saravákos


14/11/2017
0 Poster un commentaire

Panathinaikos

Panathinaikos.jpg
Panathinaikos

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png Panathinaikos Athlitikos Omilos (Παναθηναϊκός Αθλητικός Όμιλος), fondé le 3 février 1908

Anciens noms: Podosferikós Ómilos Athinón (1908-1909),

 Panellínios Podosferikós Ómilos (1909-1924)

Surnoms: To Trifylli, Oi Prasinoi 

Couleurs: vert et blanc

Ennemis jurésAEK AthènesOlympiakos

Stade: Apostolos Nikolaidis (16 003 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé le 3 février 1908 par  Giorgos Kalafatis et d'autres athlètes du Panellinios Athènes, afin de se consacrer uniquement au football. Dans une société hellénique où jouer au football est mal perçu, l'équipe a dû lutter pour survivre pendant plusieurs années.


09/08/2017
0 Poster un commentaire

Grèce

Palmarès

 

Championnat de Grèce (Superleague Elláda)

Meilleur buteur du championnat de Grèce

Championnat de Grèce de D2 (Football League)

Championnat de Grèce de D3 (Gamma Ethniki)

Coupe de Grèce

Supercoupe de Grèce

Coupe amateur de Grèce

Coupe de la ligue grecque (1990)

Trophée PSAP



Les clubs

 

AEK Athènes

Aris Salonique

Iraklis Thessalonique

OFI Crète

Olympiakos

Panathinaikos

Paniónios

PAOK Salonique


28/07/2017
0 Poster un commentaire

AEK Athènes

AEK Athenes.jpg
AEK Athènes

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7276620_201707283053263.png Athlitikí Énosis Konstantinoupóleos (Αθλητική Ένωσις Κωνσταντινουπόλεως), fondé le 13 mai 1924

Surnoms: Enosis, Κιτρινόμαυροι, Dikefalos Aetos 

Couleurs: jaune et noir

Ennemis jurésOlympiakos, Panathinaikos, PAOK Salonique

Stade: Olympique (69 618 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé le 13 mai 1924 par des réfugiés de l'ex-empire byzantin à Constantinople, aujourd'hui Istanbul. L'AEK signifie en français Union Athlétique De Constantinople. Depuis, la situation de la ville a changé, c'est devenu Istanbul, et le siège du club a alors déménagé à Athènes. Mais le club reste fier de ses origines et arbore toujours sur son logo l'aigle à deux têtes qui est également représenté sur le drapeau de l'empire byzantin.


28/07/2017
0 Poster un commentaire