FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Wynton Rufer

Wynton-Rufer--1-.jpg

Wynton Rufer

 

Wynton Rufer Alan Whai

Né le 29 décembre 1962 à Wellington (ANG)

 Nouvelle-zelande.png Néo-Zélandais, attaquant, 1m81

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7128530_201704293653563.png 23 sélections, 12 buts

 

1980 Stop Out (NZL) 5 matchs, 2 buts

1981 Wellington United (NZL) 19 matchs, 7 buts

1982 Norwich City (ANG) 

1982 Miramar Rangers (NZL) 8 matchs, 3 buts

1982/86 FC Zurich (SUI) 100 matchs, 43 buts

1986/88 FC Aarau (SUI) 55 matchs, 31 buts

1988/89 Grasshopper Zurich (SUI) 36 matchs, 18 buts

1989/95 Werder Brême (ALL) 174 matchs, 59 buts

1995/96 JEF United Ichihara (JAP) 49 matchs, 25 buts

1996/97 Kaiserslautern (ALL) 14 matchs, 4 buts

1997 Central United (NZL) 15 matchs, 4 buts

1998 North Shore United (NZL) 11 matchs, 3 buts

1999/2002 Football Kingz (NZL) 48 matchs, 12 buts

 

Élu meilleur footballeur du 20ème siècle en Océanie devant l'australien Franck Farina et le kanak Christian Karembeu, Wynton Rufer est l'un des rares joueurs du Pacifique à s'être imposé sur le continent européen. Wynton Rufer est né d'un père suisse et d'une mère maori. Wynton-Rufer.jpgIl débute d'abord en Nouvelle-Zélande où il a été élu meilleur espoir néo-zélandais en 1981 et 1982 avant d'attirer l'attention de Norwich qui invite lui et son frère aîné Shane a passer un test en Angleterre. Il signe son premier contrat professionnel le 23 octobre 1981 et devient le premier joueur néo-zélandais de l'histoire à le faire dans le monde du football. Toutefois, il s'est vu refuser un permis de travail sur le sol anglais et doit quitter le club précipitamment au bout de quelques mois pour rejoindre la Suisse. Durant ses sept années passé de l'autre côté des Alpes, il porte successivement les couleurs du FC Zurich, du FC Aarau et du Grasshopper Zurich. Avec les "Hoppers", il remporte la coupe nationale (face à son ancien club d'Aarau) et dépasse la barre des 100 buts inscrits pour sa dernière saison suisse. Vite repéré par quelques pointures du continent européen, il signe au Werder Brême durant l'été 89 où l'impact sera immédiat. Il inscrira six buts lors de ses treize premiers matchs de championnat emmené par l'entraîneur Otto Rehhagel. Globalement, il jouera un rôle énorme au Werder avec une Coupe des vainqueurs de coupe remporté aux cotés de l'allemand Klaus Allofs. Ils ont tous deux marqué lors de la finale face à Monaco (victoire 2 buts à 0) à Lisbonne. La saison suivante, il remporte à la surprise générale la Bundesliga et termine deuxième au classement des meilleurs buteurs du championnat avec 17 buts inscrits derrière l'allemand Ulf Kirsten et le ghanéen Anthony Yeboah. Il s'offre même le titre de meilleur buteur de la Ligue des Champions en 1994 ex-aequo avec l'hollandais Ronald Koeman avec 8 buts marqués. Grâce à cette carrière exceptionnel, Wynton Rufer à été élu plusieurs fois meilleur joueur de l'année du continent Océanien. Après une pige au Japon et un dernier retour en Bundesliga avec le Kaiserslautern, il prend sa retraite de footballeur a l'âge de 40 ans dans son pays natal. Il a ensuite fondé une école d'entraîneur de football, WYNRS, qui forme les joueurs de demain qui connaîtront un succès comparable au sien sur les pelouses du monde entier.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1992 (Werder Brême)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1992 (Werder Brême)

Champion d’Allemagne en 1993 (Werder Breme)

Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 1991 et 1994 (Werder Brême)

Finaliste de la Coupe d’Allemagne en 1990 (Werder Brême)

Vainqueur de la Coupe de Suisse en 1989 (Grashopper Zurich)

Vainqueur de la Coupe de Nouvelle-Zélande en 1997 (Central United)

Vainqueur de la Supercoupe d’Allemagne en 1994 (Werder Brême)

Finaliste de la Supercoupe d’Allemagne en 1991 (Werder Brême)

Champion d'Allemagne de D2 en 1997 (Kaiserslautern)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur océanien du 20ème siècle en 2001

Élu footballeur océanien de l’année en 1989, 1990 et 1992

Élu meilleur espoir néo-zélandais de l’année en 1981 et 1982

Meilleur buteur de la Ligue des Champions en 1994 (8 buts) (Werder Brême)

A reçu l'Ordre du Mérite de la Nouvelle-Zélande en 2008

Intronisé au Hall of Fame du sport néo-zélandais en 2005

 

VIDÉO




28/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 969 autres membres