Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Kaiserslautern

Kaiserslautern.jpg
Kaiserslautern

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 1. Fußball-Club Kaiserslautern e. V., fondé le 2 juin 1900

Anciens noms: FC 1900 (1900-1909), FV 1900 (1909-1929)

Surnoms: Die Roten Teufel, Die Lauterer, Die Pfälzer

Couleurs: rouge et blanc

Ennemis jurés: SV Mannheim, Eintracht Francfort, Mayence

Stade: Fritz Walter (49 780 places)

 

La création du club

 

Le club est fondé le 2 juin 1900 de la fusion de deux clubs: le FC Germania 1896 et du FG Kaiserslautern. Jusqu'en 1909, le club est nommé FC 1900 avant une nouvelle fusion avec deux autres équipes: le FC Palatia et le FC Bayern qui renomme le club le FV 1900. L'équipe est enfin nommé Kaiserslautern après une dernière fusion en 1929 avec le SV Phönix.

 

1951, Premier Deutscher Meister

 

- Cette année là, Kaiserslautern remporte son premier titre de champion, une victoire 2 buts à 1 face à Preussen Münster. Dans cette équipe se trouvait les frères Walter ou encore Werner Kohlmeyer.

 

 Kaiserslautern 1951.jpg

(haut, de gauche à droite): F. Walter, Jergens, O. Walter, Folz, E. Liebrich, Eckel, Fuchs, Baßler, W. Liberich, Wanger

(bas, de gauche à droite): Rasch, Adam, Kohlmeyer

 

1998, Champion d'Allemagne à la surprise générale

 

- Promus en Bundesliga, Les Diables Rouges vont créer l'exploit en remportant la Bundesliga au nez et à la barbe du Bayern Munich. Et devenir ainsi la seule équipe à s'adjuger le titre allemand dans la foulée d'une montée dans l'élite. Emmené par un Olaf Marschall de feu qui plante 21 buts, un Ciriaco Sforza qui dirige le jeu le tout encadré par le vétéran Andreas Brehme et dirigé par Otto Rehhagel, le club ne va jamais quitter le haut du tableau de la saison. Pas de vraie confirmation néanmoins en 1998-1999, avec une cinquième place en Bundesliga et une élimination 6 buts à 0 par des Bavarois revanchards en quarts de la C1. Ce jour-là, on découvre l'éclosion d'un futur crack, Michael Ballack...

 

Kaiserslautern 1998.jpg

Photo: ©Picture Alliance/Sven Simon

 

KAISERSLAUTERN ALL-STAR

 

 

GARDIENS DE BUT

 

 Willi Hölz (ALL)
Gerald Ehrmann (ALL)

 

DÉFENSEURS

 

Werner Mangold (ALL)
Karl Schmidt (ALL)
Michael Schjønberg (DAN)
Werner Kohlmeyer (ALL)
Dietmar Schwager (ALL)
Thomas Dooley (USA)
Werner Liebrich (ALL)
Hany Ramzy (EGY)
Jürgen Groh (ALL)
Axel Roos (ALL)
Wolfgang Wolf (ALL)

 

MILIEUX

 

Wolfram Wuttke (ALL)
Josef Pirrung (ALL)
Martin Wagner (ALL)
Otto Render (ALL)
Marco Haber (ALL)
Werner Melzer (ALL)

 

ATTAQUANTS

 

Erwin Scheffler (ALL)
Roland Sandberg (SUE)
Olaf Marschall (ALL)
Winfried Richter (ALL)
Ottmar Walter (ALL)
Klaus Toppmöller (ALL)
Werner Baßler (ALL)
Willi Wenzel (ALL)
 
ENTRAÎNEURS

Otto Rehhagel (ALL)
Karl-Heinz Feldkamp (ALL)
Richard Schneider (ALL)
 
Équipe Type
 
Kaiserslautern.png
 
Ils ont joué à Kaiserslautern
 
Andreas Reinke (ALL)
Jürgen Macho (AUT)
Tim Wiese (ALL)
Bill Tchato (CAM)
Wolfgang Funkel (ALL)
János Hrutka (HON)
Jeff Strasser (LUX)
Thomas Ritter (ALL)
Slobodan Komljenović (YOU)
Harry Koch (ALL)
Tomasz Klos (POL)
Ingo Hertzsch (ALL)
Lucien Mettomo (CAM)
Otto Rehhagel (ALL)
Aleksander Knavs (SVN)
Franco Foda (ALL)
Lutz Eigendorf (RDA)
Ratinho (BRE)
Halil Altintop (TUR)
Hans Bongartz (ALL)
Christian Nerlinger (ALL)
Marian Hristov (BUL)
Rainer Ernst (RDA)
Ruben Yttergård Jenssen (NOR)
Karibe Ojigwe (NIG)
Willy Reitgaßl (ALL)
Marco Engelhardt (ALL)
Kostas Fortounis (GRE)
Sidney Sam (ALL)
Bjarne Goldbæk (DAN)
Co Prins (HOL)
Vratislav Lokvenc (RTC)
Karl Wanger (ALL)
Benny Wendt (SUE)
Johannes Riedl (ALL)
Pavel Kuka (RTC)
Carsten Jancker (ALL)
Itay Shechter (ISR)
Bruno Labbadia (ALL)
Boubacar Sanogo (CIV)
Idriz Hošić (YOU)
Karl-Heinz Vogt (ALL)
Demir Hotić (BOS)
 
Ils ont débuté à Kaiserslautern
 
Roman Weidenfeller (ALL)
Wolfgang Schnarr (ALL)
Kevin Trapp (ALL)
Michael Dusek (ALL)
Ernst Diehl (ALL)
Willi Orban (HON)
Heinrich Bauer (ALL)
Jürgen Neumann (ALL)
Ernst Liebrich (ALL)
Marco Reich (ALL)
Jürgen Groh (ALL)
Heinz Jergens (ALL)
Günther Grewenig (ALL)
 
Le plus capé de l'histoire de Kaiserslautern
 
1) Ernst Diehl (ALL) 314 matchs (1967-1978)
Ernst DIehl.jpg
2) Josef Pirrung (ALL) 304 matchs (1967-1981)
3) Gerald Ehrmann (ALL) 292 matchs (1984-1997)
4) Reiner Geye (ALL) 290 matchs (1977-1986)
5) Andreas Brehme (ALL) 269 matchs (1981-1986/1993-1998)
 
Le meilleur buteur de l'histoire de Kaiserslautern
 
1) Klaus Toppmöller (ALL) 108 buts (1972-1980)
Klaus Toppmöller.jpg
2) Stefan Kuntz (ALL) 75 buts (1989-1995)
3) Josef Pirrung (ALL) 61 buts (1967-1981)
4) Thomas Allofs (ALL) 61 buts (1982-1986)
5) Pavel Kuka (RTC) 53 buts (1994-1998) 


30/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres