FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Macédoine


Joueurs Macédoniens

ATTAQUANTS

 

Darko Pancev


01/07/2017
0 Poster un commentaire

Macédoine

Les clubs

 

Vardar Skopje


01/07/2017
0 Poster un commentaire

Vardar Skopje

Vardar Skopje.JPG.jpg
Vardar Skopje

 

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4941354_201506254538167.png Fudbalski klub Vardar Skopje, fondé le 22 juillet 1947

Surnom: "Црвено-Црни" ("les rouges et noirs")

Couleurs: rouge et noir

Stade: Telekom Arena (33 460 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé le 22 juillet 1947 par fusion de deux clubs rivaux de la ville de Skopje: le FK Pobeda et le FK Makedonija.


01/07/2017
0 Poster un commentaire

Darko Pancev

Darko Pancev.jpg

Darko Pancev

 

Darko Pancev

Né le 7 septembre 1965 à Skopje (MAC)

 http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4941354_201506254538167.png Macédonien, attaquant, 1m75

Surnoms: "Kobra", le lézard vert

 http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 27 matchs, 17 buts  Macedoine.png 6 matchs, 1 but

 

1982/88 Vardar Skopje (ex-YOU) 151 matchs, 84 buts

1988/92 Étoile Rouge de Belgrade (YOU) 91 matchs, 84 buts

1992/95 Inter Milan (ITA) 19 matchs, 3 buts

1994 VfB Leipzig (ALL) (Prêt) 10 matchs, 2 buts

1995/96 Fortuna Düsseldorf (ALL) 14 matchs, 2 buts

1996/97 FC Sion (SUI) 5 matchs

 

Il était l'un des meilleurs attaquants de l'histoire de l'ex Yougoslavie et surement le meilleur joueur de l'histoire de la Macédoine. Buteur puissant, il était vif pour un joueur de sa corpulence. Sa carrière commence en 1982 au Vardar Skopje où il s'impose rapidement comme l'un des attaquants les plus redoutés du championnat yougoslave, devenant par la suite meilleur buteur lors de la saison 1983/84 avec 19 buts inscrits en 31 matchs. Au bout de 4 saisons, il rejoint l'Étoile Rouge de Belgrade en même temps qu'une autre étoile montante du football yougoslave, Dejan Savicevic, avec qui il va former un duo d'attaque explosif. Pendant 4 ans, il terrorise les défenses adverses et marque le nombre incroyable de 84 buts en 91 matchs de championnat réputé très dur à l'époque. Il remporte la Coupe d'Europe des clubs champions le 29 mai 1991 à Bari face à l'Olympique de Marseille et s'offre pour l'occasion le soulier d'or européen la même année avec 34 buts inscrits sur la saison entière. Certains le considère comme l'un des buteurs les plus puissants au Monde qui lui a valu le surnom de "Kobra" par les médias serbe. http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4941386_201506251113593.jpgBeaucoup de supporters de l'Étoile Rouge de Belgrade se souviennent de Darko Pancev comme le joueur qui a inscrit le penalty décisif aux tirs au but lors de la finale de la Coupe d'Europe des clubs champions. Pour la première fois, en 50 ans d'existence, ce but a rendu de prestigieux honneurs à l'équipe pour son rôle dans le football européen. Il sera déjà décisif en demi-finale aller face au Bayern Munich le 10 avril 1991. Les Bavarois ouvrent le score par Roland Wohlfarth à la 22ème minute. Sur l’une de leurs attaques, une tentative de ballon en profondeur est interceptée par la défense yougoslave qui relance en triangle et à une touche de balle. Robert Prosinecki est à la sortie de ce mouvement risqué et lance en profondeur Dragisa Binic grâce à une passe de l'intérieur de quarante mètres. Parfaitement lancé, l’attaquant de l’Etoile Rouge adresse un centre fuyant dans la surface pour Darko Pancev qui tacle le ballon et bat le gardien du Bayern. Une contre-attaque éclair qui relance les yougoslaves qui remporteront le match 2 à 1 et éviteront les prolongations au retour grâce à un but contre son camp de Klaus Augenthaler dans la dernière minute du temps réglementaire. La suite on la connaît. Ce ne sera pas assez pour remporter le Ballon d'or cette année-la, la distinction étant adressée au français Jean-Pierre Papin. Il termine pour sa part deuxième ex-aequo avec son coéquipier d'attaque Dejan Savicevic. L'année suivante, le Macédonien plantera encore sept buts en onze rencontres de C1, permettant à l'Etoile Rouge de participer à la phase finale de l'épreuve. Malheureusement, à l'instar de Robert Prosinecki, la suite de sa carrière s'avérera fort décevante, et Pancev ne signera plus la moindre saison correcte après son départ de Belgrade. En 1992, il plie bagage et paraphe un contrat avec l'Inter de Milan. Il n'aura pas la chance de mettre en avant ses talents de footballeur du fait d'une grave blessure. On l'a considéré également comme l'une des pires recrues de l'histoire du club intériste. Il dispute un maigre total de 19 matches pour 3 buts inscrits en 3 saisons. Prêté durant une demi-saison au VfB Leipzig, il quitte définitivement le club italien en 1995 et signe en Allemagne, au Fortuna Düsseldorf. Avant d'être sélectionné avec l'équipe de Macédoine, il a connu 27 sélections (17 buts) avec l'ex-Yougoslavie entre 1984 et 1991 et a participé au Mondial 90 en Italie. L'équipe sera éliminé en quart de finale par l'Argentine de Diego Maradona aux tirs au but. À partir de 1992, la Yougoslavie fut suspendue en raison de la guerre civile qui la ravageait et qui a débouché sur la division du pays en plusieurs nations. Elle ne prend pas part à l'Euro 1992 et aux éliminatoires du Mondial américain. En temps des hostilités, beaucoup d'observateurs s'accordaient à dire que la Yougoslavie possédaient l'une des équipes les plus talentueuses au Monde. À partir de 1994, il fait donc partie de l'équipe nationale de la République de Macédoine, qui débute dans les compétitions internationaux. Il devient le joueur phare de la nation pendant deux années. Il termine sa carrière chez les suisses du FC Sion en 1997 avec un doublé coupe-championnat, sans quitter la place qui lui est désormais dévolue: le banc.. Après sa retraite, Darko Pancev parlera longuement de son échec à l'Inter Milan et des critiques reçu par les Italiens. Il a travaillé également au sein de la fédération macédonienne de football.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1991 (Etoile Rouge de Belgrade) 

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1991 (Etoile Rouge de Belgrade)

Champion de Yougoslavie en 1989, 1990 et 1991 (Etoile Rouge de Belgrade)

Vice-Champion de Yougoslavie en 1988 (Etoile Rouge de Belgrade)

Champion de Suisse en 1997 (FC Sion)

Vainqueur de la Coupe de Suisse en 1997 (FC Sion)

Finaliste de la Coupe de Yougoslavie en 1988 et 1991 (Etoile Rouge de Belgrade)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’argent en 1991

Soulier d’or européen en 1991 (34 buts)

Meilleur buteur du Championnat de Yougoslavie en 1984 (19 buts), 1990 (25 buts), 1991 (34 buts) et 1992 (25 buts)

Élu "joueur en or" des 50 dernières années de la Macédoine par l'UEFA en 2003

 

VIDÉO



25/06/2015
0 Poster un commentaire