FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Zimbabwe


Zimbabwe

Palmarès

 

Championnat du Zimbabwe

Championnat du Zimbabwe de D2

Coupe du Zimbabwe

Trophée de l'Indépendance Zimbabwéenne

Supercoupe du Zimbabwe (1996-2012)

 

Les clubs

 

CAPS United

Chicken Inn

Dynamos FC

Highlanders FC


10/01/2018
0 Poster un commentaire

Bruce Grobbelaar

Bruce Grobbelaar.jpg
Bruce Grobbelaar

 

Bruce David Grobbelaar

Né le 6 octobre 1957 à Durban (AFS)

Zimbabwe.png Zimbabwéen, gardien de but, 1m85

Surnoms: le gardien volant, Brucie

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5084421_201508303328334.png 33 sélections

 

1972/74 Highlanders (ZIM)

1975 Chibuku Shumba (ZIM)

1976 Highlands Park (AFS)

1977/79 Durban City (AFS)

1979/80 Vancouver Whitecaps (CAN) 24 matchs

1980 Crewe Alexandra (ANG) (Prêt) 24 matchs, 1 but

1981/94 Liverpool (ANG) 440 matchs

1993 Stoke City (ANG) (Prêt) 4 matchs

1994/96 Southampton (ANG) 32 matchs

1996/97 Plymouth Argyle (ANG) 36 matchs

1997 Oxford UTD (ANG)

1997 Sheffield Wednesday (ANG)

1997/98 Oldham Athletic (ANG) 4 matchs

1998 Chesham United (ANG) 4 matchs

1998 Bury (ANG) 1 match

1998 Lincoln City (ANG) 2 matchs

1999 Northwich Victoria (ANG) 1 match

2002 Hellenic FC (AFS) 1 match

2007 Glasshoughton Welfare (ANG) 1 match

 

Un mythe à Anfield. Premier joueur africain à remporter la Coupe d’Europe des Clubs Champions, Bruce Grobbelaar a marqué l’histoire de Liverpool. Lors de la finale au stade Olympique de Rome: Liverpool et l'AS Roma ne parviennent pas à se départager au bout du temps additionnel. L'inévitable séance des tirs au but qui suit tournera au numéro de cirque. Car, en face des tireurs italiens, un certain Grobbelaar a décidé de toute faire pour les déconcentrer. Avant le troisième tir italien, il fait mine de manger ses filets comme des spaghettis. Conti frappe au dessus. Mais le meilleur reste à venir. La tension est à son comble. Juste avant le tir de l'attaquant Francesco Graziani, Grobbelaar fait semblant d'être complètement saoul. Il titube, ses jambes flageolent, comme pour mieux exorciser l'enjeu. Son imitation a réussi à troubler l'international italien, dont le tir échoue sur la barre transversale. On découvre alors un un gardien-clown. Bruce Grobbelaar-.jpgRien dans son comportement ne le rapproche des autres gardiens de but. Clown peut-être, mais souvent génial. Il n'est jamais où on l'attend, se promène souvent à la limite de ses 16 mètres, ou effectue des parades extraordinaires d'audace qui ne se justifient pas. Il fût malgré tout l'un des meilleurs gardiens d'Angleterre. Né en Afrique du Sud, passionné de cricket durant l'enfance, il suit ses parents en Rhodésie, devenue ensuite le Zimbabwe dont il acquiert la nationalité. Après avoir commencé dans l'apartheid d'Afrique du Sud, il émigre en 1980 et tente de jouer au West Bromwich Albion. Mais son permis de travail lui est refusé et il s'envole vers le Canada où il évolue à Vancouver durant une saison. Il peut alors revenir en Angleterre et débarque au Crewe Alexandra. Pour sa première saison en Angleterre, il dispute 24 matchs pour un but inscrit. Ce qui lui vaut d’être repéré et recruté par la prestigieuse équipe de Liverpool en quête d'un remplaçant à Ray Clemence. La légende est alors en marche. Malgré des débuts laborieux, Grobbelaar restera pendant 13 ans le dernier rempart des Reds, et devient célèbre pour son style excentrique et flamboyant. De 1981 à 1994, il dispute 627 matchs sous les couleurs de Liverpool, remportant six championnats d’Angleterre, une Coupe d’Europe des Clubs Champions, trois FA Cup et trois League Cup. À propos de son comportement inhabituel, Grobbelaar déclare qu’avoir vécu une guerre civile au Zimbabwe lui a permis de relativiser les choses. La suite de l’histoire est un peu moins drôle. En 1985, "Brucie" prend part à la tristement célèbre finale du Heysel, sans nul doute un des matchs les plus meurtriers de l’histoire du football. Mis sur le banc par David James, Grobbelaar quitte Liverpool pour Southampton, l’année même où il est accusé par le tabloïd britannique "The Sun" d’avoir truqué des matches au bénéfice d’un syndicat de paris sportifs. Accusé de corruption, il est finalement relaxé. Mais il décide de poursuivre le journal pour diffamation. Les Lords, sans doute découragés par la nauséabonde réputation du personnage, réduisent les dommages et intérêts obtenus et obligent Grobbelaar à payer les frais judiciaires engagés par le journal anglais dans cette affaire. Brucie, qui fête alors ses 40 ans, ne s’en remettra jamais. Ruiné malgré les sommes rondelettes amassées durant sa carrière ne fait plus rire personne et termine sa carrière dans l’anonymat des divisions inférieures britanniques. Un temps sélectionneur de la sélection zimbabwéenne, Bruce Grobbelaar s’est reconverti dans une carrière d’entraîneur avec plus ou moins de succès. Il est aujourd'hui une idole aussi flamboyante qu'embarrassante pour les Reds. Mais après Bruce Grobbelaar, on n'a jamais plus regardé une séance de tirs au but de la même façon.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1984 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1985 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1984 (Liverpool)

Finaliste de la Supercoupe d’Europe en 1984 (Liverpool)

Champion d’Angleterre en 1982, 1983, 1984, 1986, 1988 et 1990 (Liverpool)

Vice-champion d’Angleterre en 1985, 1989 et 1991 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1986, 1989 et 1992 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1988 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 1982, 1983 et 1984 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe de la Ligue anglaise en 1987 (Liverpool)

Vainqueur de la Charity Shield en 1982, 1987, 1989, 1990 et 1991 (Liverpool)

Finaliste de la Charity Shield en 1983, 1984, 1986 et 1992 (Liverpool)

 

VIDÉO




30/08/2015
0 Poster un commentaire