FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Marco Van Basten

Marco-Van-Basten.jpeg

Marco Van Basten

 

Marco Van Basten

Né le 31 octobre 1964 à Utrecht (HOL)

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png Hollandais, Attaquant, 1m88

Surnom: San Marco

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 58 sélections, 24 buts

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png U21 15 sélections, 13 buts

 

1981/87: Ajax Amsterdam (HOL) 133 matchs, 128 buts

1987/95: Milan AC (ITA) 147 matchs, 90 buts

 

Marco van Basten est considéré comme l'un des plus grands joueurs néerlandais de tous les temps et l'un des meilleurs attaquants de sa génération. On doit y voir l'étendue du registre et du talent d'un attaquant qui réunit toutes les qualités physiques, techniques et tactiques.  Grand, élancé, élégant, il pourrait être un peu ralenti et freiné par cette morphologie longiligne, dans ses gestes, dans ses courses, ses démarrages. Et pourtant, sa vivacité d'accélération ou de crochet, sa détente, sa vitesse de course sont celles d'un court-sur-pattes. Cela l'autorise à tenter et à réussir les dribbles, les frappes du pied et de la tête les plus variés, les plus inattendus et les plus efficaces. Sans compter qu'il sait aussi se plier aux contingences défensives quand c'est nécessaire, comme il le démontra à plusieurs reprises. Van Basten fait ses débuts professionnels à l'Ajax en avril 1982. Marco-Van-Basten--2-.jpgC'est pour remplacer un autre footballeur hors du commun, le légendaire Johan Cruyff, qu'il enfile le maillot du club à l'âge de 18 ans. Mais le jeune joueur ne se laisse pas impressionner et fait trembler les filets adverses dès son premier match, contribuant à la victoire 5 à 0 contre Nimègue. À la fin de l'année, Marco obtient son premier titre en décrochant le championnat des Pays-Bas. L'année suivante, il réalise le doublé Coupe-Championnat. Le 7 septembre 1983, il connaît sa première sélection en équipe des Pays-Bas face à l'Islande. Quinze jours après, il marque son premier but en sélection nationale à Bruxelles, face au voisin Belge (1-1). Quatre années de suite, cette fine gâchette s'impose comme le meilleur buteur du championnat hollandais. Il devient non seulement le chouchou du public dans la capitale néerlandaise, mais est aussi reconnu à l'échelle mondiale comme l'un des meilleurs attaquants des années 80. Le 13 mai 1987, il marque en finale de la Coupe des Coupes, à la 20ème minute, le but de la victoire de l'Ajax face aux allemands du Lokomotiv Leipzig. Après cette première victoire européene, Van Basten suit l'exemple de son compatriote Ruud Gullit, du PSV Eindhoven, et quitte son pays pour le Milan AC. Un an plus tard, un troisième Néerlandais, Frank Rijkaard, rejoint les rangs des Rossoneri. Ils formeront ensemble le trio magique du club italien, et peut-être la meilleure association du football européen. Dès cette première saison en Championnat d'Italie, Van Basten remporte avec le clu milanais son premier Scudetto, en juin 1988, mais celui-ci a un goût amer puisque van Basten ne joue que onze rencontres du fait de blessures à répétition. Malgré ses pépins physiques, Van Basten est le grand artisan du premier, et unique, titre international des Pays-Bas lors de l'Euro 1988, inscrivant un triplé contre l'Angleterre, lors des poules, et devenant champion d'Europe des nations en battant l'URSS en finale, grâce à un but de Ruud Gullit et une volée sensationnelle de Marco face au portier russe Rinat Dasaev, qui reste à tout jamais gravé dans l'Histoire. Cette année 88, se conclut avec son premier Ballon d'or. La saison suivante, Marco Van Basten est épargné par ces soucis. Il inscrit 19 buts en Série A et marque par deux fois lors de la victoire de son équipe en Coupe d'Europe des Clubs Champions face au Steaua Bucarest (4 à 0). Pour la seconde fois, il est sacré Ballon d'or. Le Néerlandais continue sur sa lancée en 1989/90. Il est sacré meilleur buteur du championnat d'Italie et, au niveau européen, l'AC Milan conserve son titre de champion d'Europe en s'imposant en finale face au Benfica Lisbonne. Cependant, la fin de saison 90 est moins glorieuse avec une élimination des Pays-Bas en huitième de finale de la Coupe du monde 90 contre la RFA. L'année suivante le Milan fait figure de favori pour remporter l'édition 1991 de la Coupe d'Europe des clubs champions mais l'Olympique de Marseille réussit l'exploit de sortir les Rossoneri en quart de finale. Après une saison sans titre, Van Basten termine de nouveau meilleur buteur en 1992 avec 25 buts. La domination de l'AC Milan est étroitement liée aux contributions de Van Basten. Le club reste ainsi invaincu en championnat durant 58 matches consécutifs. Le joueur, alors âgé de 28 ans, est couronné pour la troisième fois du titre de meilleur joueur européen en 1992. Comme Cruyff, il a aussi remporté à trois reprises le Ballon d'or. Des problèmes à répétition à la cheville et au genou l'éloignent ensuite régulièrement des terrains. L'attaquant doit subir plusieurs interventions et ne retrouve le chemin des pelouses qu'à la fin de la saison 1992/93. Cela ne dure pas cependant. Il dispute son dernier match pour son club lors de la finale de la Ligue des champions au Stade Olympique de Munich, où la formation italienne s'incline face à l'olympique de Marseille. Les deux années suivantes, il mène un pénible combat contre ses blessures, qui l'empêchent de revenir sur le devant de la scène. En 1995, Van Basten capitule et annonce qu'il tire sa révérence.

 

PALMARÈS


Vainqueur de l'Euro 1988 (Pays-Bas)

Champion des Pays-Bas en 1982, 1983 et 1985 (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la coupe des Pays-Bas en 1983, 1986 et 1987 (Ajax Amsterdam)

Champion d’Italie en 1988, 1992, 1993 et 1994 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1989 et 1990 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe des vainqueurs des Coupes en 1987 (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1989 et 1990 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1989 et 1990(Milan AC)

Vainqueur de la Supercoupe d’Italie en 1988, 1992, 1993 et 1994 (Milan AC)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’or en 1988, 1989 et 1992

Onze d’or en 1988 et 1989

Onze d’argent en 1992

Meilleur buteur de l’Euro 1988 (5 buts)

Meilleur buteur du Championnat des Pays-Bas en 1984 (28 bus), 1985 (22 buts), 1986 (37 buts) et 1987 (31 buts) (Ajax Amsterdam)

Meilleur buteur du Championnat d’Italie en 1990 (19 buts) et 1992 (25 buts) (Milan AC)

Meilleur buteur de la Ligue des Champions en 1989 (10 buts) (Milan AC)

Soulier d’or en 1986 (37 buts)

Élu meilleur footballeur de l’année FIFA en 1992

Élu meilleur joueur mondial de l’année par "World Soccer" en 1988 et 1992

Élu meilleur joueur de l’Euro 1988

Élu meilleur espoir européen (Trophée Bravo) en 1987

Élu meilleur joueur de l’année aux Pays-Bas en 1985

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1988 et 1992

Nommé au FIFA 100

Intronisé au Hall of Fame du championnat Italien dans la catégorie "joueur étranger" en 2012

Intronisé au Hall of Fame du Milan AC

 

VIDÉO




21/12/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 872 autres membres