Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Aimé Mignot

Aime Mignot.png
Photo: ©DR

 

Aimé Mignot

 

Né le 9 décembre 1932 à Aix-en-Provence (FRA)

Décédé le 26 mars 2022 à Villeurbanne (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Défenseur gauche, 1m78

 

1953/55 AS Aix (FRA) 84 matchs, 2 buts
(Chamionnat de France de D2: 79 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 3 matchs)
(Coupe Charles Drago: 2 matchs)
1955/66 Olympique Lyonnais (FRA) 424 matchs, 1 but
(Championnat de France: 359 matchs)
(Coupe de France: 37 matchs)
(Coupe Charles Drago: 11 matchs)
(Coupe des Coupes: 11 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
 
Légende de l'Olympique Lyonnais, Aimé Mignot a disputé 424 rencontres sous le maillot rhodanien en onze saisons, avant d'enfiler le costume d'entraîneur pendant huit saisons.
Natif d’Aix, il quitte sa Provence et son club formateur où il avait effectué ses débuts professionnels pour rejoindre les Gones à l’âge de 23 ans, en 1955. Finaliste malheureux de la Coupe de France en 1963 contre Monaco, le défenseur, capitaine émérite de l’OL, soulèvera le trophée l’année suivante aux dépens de Bordeaux, le premier trophée majeur du club. Mignot et ses coéquipiers échouent par ailleurs cette année-là aux portes de la finale de la Coupe des Coupes après une défaite sur match d’appui contre le Sporting Portugal. D'ailleurs son but à Hambourg, le seul de sa carrière, est entré dans l’Histoire de l’OL. Il avait permis aux Lyonnais de ramener le nul 1 à 1 du Volksparkstadion en quart de finale aller avant de se qualifier au match retour. Un latéral très sérieux qui ne dépassait presque jamais le milieu du terrain. Après avoir raccroché les crampons, Aimé Mignot prend en charge avec succès l’équipe réserve de l’OL, puis est nommé entraîneur de l’équipe première en 1971. Il guidera la génération de LacombeChiesa et Di Nallo jusqu’à la victoire de la troisième Coupe de France de l’histoire du club en 1973, , deux ans après une finale perdue contre le Stade Rennais. Pourtant, il fait une infidélité à sa terre d’adoption. Il part à Angers puis Alès jusqu’en 1981. Reconnu par les instances, Aimé Mignot est contacté dans les années 80 pour être CTD sur le département du Rhône. De 1981 à 1985, il gère donc le district d’une main de maître. Il devient ensuite le premier sélectionneur de l’équipe de France de football féminin entre 1987 et 1997. Avec un staff presque inexistant, il doit structurer l’EDF et pas que. Il réussit à emmener pour la première fois les Bleues en phase finale d'une compétition majeure lors de l'Euro 1997 en Suède. Habitué au professionnalisme du football masculin, il se rend compte du chemin à parcourir pour tout structurer et fait grandir le foot féminin tout doucement. À son arrivée, le championnat de France de D1 se regroupe en 4 poules avec 48 équipes! Il réduit le nombre à 12 équipes dans une seule poule. Il permet au championnat de devenir homogène. Première avancée. Aujourd’hui, le football féminin a bien évolué. Ce n’est plus le même connu par Aimé Mignot. Le sudiste est comblé par l’aura donnée, une reconnaissance méritée. Un homme passionné et fier d’avoir "un peu" participé à l'éclosion du foot féminin. Malheureusement, L'excellent arrière droit (jamais international!...) nous a quittés le 26 mars 2022; il vivait à Villeurbanne, pas très loin de Lyon...
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe de France en 1964 (Olympique Lyonnais)
Finaliste de la Coupe de France en 1963 (Olympique Lyonnais)
 
SOURCES/RESSOURCES
 
- OL/Foot d'Elles


04/01/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1193 autres membres