Angelo Anquilletti - Les meilleurs joueurs de l'histoire du football

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Angelo Anquilletti

Angelo Anquilletti.jpg
Angelo Anquilletti

 

Mario Angelo Anquilletti

Né le 25 avril 1943 à San Donato Milanese (ITA)

Décédé le 9 janvier 2015 à Milan (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Défenseur, 1m75

Surnom: L'anguille

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 2 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 1er janvier 1969 contre le Mexique (3-2)

Dernière sélection : le 5 janvier 1969 contre le Mexique (1-1)

 

1961/64 Solbiatese (ITA) 90 matchs
1964/66 Atalanta (ITA) 53 matchs
(Championnat d'Italie: 48 matchs)
(Coupe d'Italie: 5 matchs)
1966/77 Milan AC (ITA) 418 matchs, 2 buts
(Championnat d'Italie: 278 matchs)
(Coupe d'Italie: 70 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 10 matchs)
(Coupe des Coupes: 27 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 23 matchs)
(Coupe Mitropa: 1 match)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 2 matchs)
(Coupe des Alpes: 4 matchs)
1977/79 Monza (ITA) 44 matchs
(Championnat d'Italie de D2: 41 matchs)
(Coupe d'Italie: 3 matchs)

 

Un exemple de longévité et d’abnégation. Techniquement quelconque, sobre en toutes circonstances, Angelo Anquilletti n’est "précisément pas un styliste, mais bien un homme pratique", comme le décrivait le célèbre journaliste sportif italien Gianni Brera. À défaut de soulever les foules, Angelo devient une source de frustration constante pour les attaquants, qui doivent se coltiner pendant 90 minutes "l'Anguille", surnommé ainsi en raison de son marquage intransigeant et étouffant. De quoi lui permettre de devenir l’un des défenseurs les plus emblématiques du Milan AC de Nereo Rocco, avec lequel il glane neuf trophées : un Scudetto, quatre Coupes d'Italie, deux Coupes des coupes, une Coupe intercontinentale et bien sûr une Coupe d'Europe des clubs champions en 1969. Paradoxalement, on ne le verra que très rarement en sélection où il compte deux sélections car barré par Tarcisio Burgnich, son collègue de l'Inter. Il décède le 9 janvier 2015 à l'âge de 71 ans, des suites d'une longue maladie.
 
PALMARÈS
Vainqueur de l'Euro 1968 (Italie)
Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1969 (Milan AC)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1968 et 1973 (Milan AC)
Finaliste de la Coupe des Coupes en 1974 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1969 (Milan AC)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1973 (Milan AC)

Champion d’Italie en 1968 (Milan AC)

Vice-Champion d’Italie en 1971, 1972 et 1973 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1968, 1972, 1973 et 1977 (Milan AC)

Finaliste de la Coupe d'Italie en 1971 et 1975 (Milan AC)

Champion d'Italie de D4 en 1963 (Solbiatese)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Intronisé au Hall of Fame du Milan AC



24/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 974 autres membres