FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Danemark


Ebbe Sand

Ebbe Sand.jpg
Ebbe Sand

 

Ebbe Sand

Né le 19 juillet 1972 à Hadsund (DAN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png Danois, Attaquant, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 66 sélections, 22 buts

(Matchs amicaux: 26 sélections, 8 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections, 9 buts)

(Coupe du Monde: 8 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 16 sélections, 3 buts)

(Euro: 5 sélections)

(Championnat Nordique: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 22 avril 1998 contre la Norvège (0-2)

Dernière sélection : le 22 juin 2004 contre la Suède (2-2)

 

1991/92 Hadsund BK (DAN) 17 matchs, 7 buts
1992/99 Brøndby IF (DAN) 165 matchs, 74 buts
(Championnat du Danemark: 135 matchs, 69 buts)
(Ligue des Champions: 11 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 19 matchs, 4 buts)
1999/2006 FC Schalke 04 (ALL) 276 matchs, 102 buts
(Championnat d'Allemagne: 214 matchs, 73 buts)
(Coupe d'Allemagne: 25 matchs, 18 buts)
(Coupe de la ligue allemande: 6 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 9 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 22 matchs, 8 buts)

16/09/2019
0 Poster un commentaire

Frank Arnesen

Frank Arnesen.jpg
Frank Arnesen

 

Frank Arnesen

Né le 30 septembre 1956 à Copenhague (DAN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png Danois, Milieu offensif, 1m81

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 52 sélections, 14 buts

(Matchs amicaux: 12 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 14 sélections, 6 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 12 sélections, 1 but)

(Euro: 4 sélections, 3 buts)

(Championnat Nordique: 7 sélections, 4 buts)

 

1ère sélection : le 5 octobre 1977 contre la Suède (0-1)

Dernière sélection : le 3 juin 1987 contre la Tchécoslovaquie (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png espoirs: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png U19: 13 sélections, 4 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png U17: 1 sélection, 1 but

 

1974/75 Fremad Amager (DAN)
1975/81 Ajax Amsterdam (HOL) 213 matchs, 75 buts
(Championnat des Pays-Bas: 159 matchs, 52 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 29 matchs, 15 buts)
(Coupes Européennes: 25 matchs, 8 buts)
1981/83 Valence CF (ESP) 32 matchs, 13 buts
1983/85 RSC Anderlecht (BEL) 50 matchs, 15 buts
1985/88 PSV Eindhoven (HOL) 55 matchs, 11 buts
 
Comme Søren Lerby, c’est avec le maillot de l’Ajax qu’il se distingue à la fin des années 70. Lorsqu 'il débarque en provenance du Fremad Amager en 1975, l'Ajax est en pleine reconstruction et le souvenir de ses trois Coupes d'Europe consécutives commence à s'estomper. Le club a terminé troisième lors des deux saisons dernières et si sa défense reste quasiment intacte (Krol, Suurbier, Hulshoff), impossible d'empêcher l'hémorragie interne offensive : en 1974, Johan Neeskens signe au Barça tandis que Piet Keizer prend sa retraite ; en 1975, même schéma avec les départs de Haan (Anderlecht) et Rep (Valence). C'est précisément pour remplacer ce dernier qu'Arnesen est arraché à son club. Capable d'évoluer à droite comme au centre, doté d'une sacrée vision de jeu et d'un sens du but développé pour un milieu, le danois devient le fer de lance créatif d'une équipe qui remportera trois championnats, deux Coupes des Pays-Bas et atteindra une demi-finale de Coupe d'Europe en 1980. Au point de reprendre le capitanat laissé par Ruud Krol pour sa dernière année ajacide. Après des passages à Valence et Anderlecht, il signe – comme Lerby – au PSV Eindhoven avec qui il remporte lui aussi la Coupe d’Europe des clubs champions en 1988, en plus de trois autres éditions du championnat des Pays-Bas. Tout au long de sa carrière, Arnesen a régalé ses clubs et a aussi été un pilier de l'équipe nationale de 1977 à 1987. Son Euro 1984 réussi (3 buts) lui permet d’être élu dans l’équipe-type du tournoi et d’entrer dans le Hall of Fame de son pays. Malheureusement, ses blessures le poussent à raccrocher à seulement 31 ans. Il a travaillé comme recruteur en Premier League à Tottenham puis à Chelsea et a occupé également le poste de directeur sportif au Hambourg SV entre 2011 et 2013.

 

PALMARÈS


Vainqueur du Championnat Nordique en 1980 et 1985 (Danemark)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1988 (non-joué) (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Coupe UEFA en 1984 (RSC Anderlecht)

Champion des Pays-Bas en 1977, 1979, 1980 (Ajax Amsterdam), 1986, 1987 et 1988 (PSV Eindhoven)

Vice-champion des Pays-Bas en 1978 et 1981 (Ajax Amsterdam)

Champion de Belgique en 1985 et 1986 (RSC Anderlecht)

Vice-champion de Belgique en 1984 (RSC Anderlecht)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1979 (Ajax Amsterdam) et 1988 (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 1978 et 1980 (Ajax Amsterdam)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1988

Intronisé au Hall of Fame du football danois


07/01/2019
0 Poster un commentaire

Soren Lerby

Soren Lerby.jpg
Soren Lerby

 

Søren Lerby

Né le 1er février 1958 à Copenhague (DAN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png Danois, Milieu central, 1m84

Surnom: De Schaduw

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 67 sélections, 10 buts

(Matchs amicaux: 16 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 15 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 4 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 19 sélections, 3 buts)

(Euro: 6 sélections, 1 but)

(Championnat Nordique: 7 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 24 mai 1978 contre l'Eire (3-3)

Dernière sélection : le 15 novembre 1989 contre la Roumanie (1-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png espoirs: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png U19: 14 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png U17: 3 sélections

 

1975 Fremad Amager (DAN) 13 matchs, 3 buts
1975/83 Ajax Amsterdam (HOL) 269 matchs, 92 buts
(Championnat des Pays-Bas: 206 matchs, 66 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 36 matchs, 10 buts)
(Coupes européennes: 27 matchs, 16 buts)
1983/86 Bayern Munich (ALL) 117 matchs, 25 buts
(Championnat d'Allemagne: 89 matchs, 22 buts)
(Coupe d'Allemagne: 16 matchs, 3 buts)
(Coupes européennes: 12 matchs)
1986/87 AS Monaco (FRA) 31 matchs, 4 buts
(Championnat de France: 27 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 4 matchs, 1 but)
1987/90 PSV Eindhoven (HOL) 81 matchs, 16 buts

 

Un des meilleurs milieux relayeurs des années 80. Né au Danemark mais des débuts à l'Ajax à 17 ans, ce milieu de terrain infatigable et polyvalent, premier attaquant et premier défenseur, se révèle à Amsterdam. Si Frank Arnesen représentait la force créatrice des Danois de l'Ajax, Lerby serait lui le symbole de son abnégation. il remporte à cinq reprises le championnat néerlandais dont deux avec le brassard de capitaine au bras. Soren Lerby.jpgIl est aussi demi-finaliste de la C1 en 1979-80 et remporte le titre de meilleur buteur de cette édition avec 10 réalisations. Il file ensuite au Bayern Munich en 1983. En Bavière, il est si indispensable à l’équipe qu’il joue deux matches le même jour, d’abord dans l’après-midi avec le Danemark face à l’Irlande pour un match de qualification au Mondial, puis en soirée avec le club bavarois où il entre en jeu à la mi-temps d'une rencontre de coupe. Avec l'équipe nationale, il dispute l’Euro 84, la Coupe du monde 1986 et l’Euro 88, honorant à 67 reprises sa sélection, inscrivant également 10 buts. Il fait un crochet par Monaco (1986-87) qui va se révéler être un véritable échec sportif et surtout humain. Connu pour sa forte personnalité et pour son refus total des défaites, Lerby sera sur le Rocher non pas le leader moral attendu mais un joueur caractériel dont les coups de gueule spectaculaires auront pour cible à peu près tout le monde : du football français en général jusqu’à ses propres coéquipiers. Sur le plan sportif, Lerby après un temps d’adaptation fait tout de même parler son talent. Il se pose en patron de l’équipe et multiplie les rôles, de la création à la récupération. Il est ainsi la base du redressement monégasque fin 86 après une entame catastrophique. Mais même sportivement, le bilan de Lerby sera finalement mitigé. Il repart au Pays-Bas et s'engage au PSV Eindhoven pour faire oublier un certain Ruud Gullit. Cerise sur le gâteau, il y décroche la Coupe d’Europe des clubs champions en 1988. Il reste comme un des meilleurs joueurs danois de tous les temps. Soren Lerby avait le signe des grands : il portait la chaussette basse. Sa carrière de joueur terminée, il se lance dans une courte carrière d'entraîneur qui le mène au Bayern Munich pendant une saison. Par la suite, il devient agent de joueur.

 

PALMARÈS


Vainqueur du Championnat Nordique en 1980 et 1985 (Danemark)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1988 (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1988 (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 1988 (PSV Eindhoven)

Champion des Pays-Bas en 1977, 1979, 1980, 1982, 1983 (Ajax Amsterdam), 1988 et 1989 (PSV Eindhoven)

Vice-champion des Pays-Bas en 1978, 1981 (Ajax Amsterdam) et 1990 (PSV Eindhoven)

Champion d'Allemagne en 1985 et 1986 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1979, 1983 (Ajax Amsterdam), 1988, 1989 et 1990 (PSV Eindhoven)

Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 1978 et 1980 (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1984 et 1986 (Bayern Munich)

Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 1985 (Bayern Munich)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur de la Ligue des champions en 1980 (10 buts) (Ajax Amsterdam)

Intronisé au Hall of Fame du football danois


07/01/2019
0 Poster un commentaire

BK Frem Copenhague

BK Frem.png
BK Frem Copenhague

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png Boldklubben Frem, fondé le 17 juillet 1886

Ancien nom: Fremskridtsklubbens Cricketklub (1886-1887)

Surnoms: Fremmerne, Ægte København

Couleurs: bleu et rouge

Ennemis jurésFC CopenhagueBoldklubben 1903

Stade: Valby Idraetspark (12 000 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé le 17 juillet 1886 sous le nom de "Fremskridtsklubbens Cricketklub", un club de Cricket. Un an après, l'équipe introduit le football et change de nom: le "Boldklubben Frem".


18/12/2018
0 Poster un commentaire

John Hansen

John Hansen.jpg
John Hansen

 

John Angelo Valdemar Østergaard Hansen

Né le 24 juin 1924 à Copenhague (DAN)

Décédé le 12 janvier 1990 à Copenhague (DAN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png  Danois, Attaquant, 1m87

Surnom: "Il lungo"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 8 sélections, 10 buts

(Matchs amicaux: 2 sélections, 2 buts)

(Jeux Olympiques: 4 sélections, 7 buts)

(Championnat Nordique: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 15 juin 1948 contre la Finlande (3-0)

Dernière sélection : le 10 octobre 1948 contre la Suède (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png espoirs: 1 sélection, 1 but

 

1943/48 BK Frem (DAN) 86 matchs, 81 buts
1948/54 Juventus Turin (ITA) 189 matchs, 124 buts
(Championnat d'Italie: 187 matchs, 124 buts)
(Coupe Latine: 2 matchs)
1954/55 Lazio Rome (ITA) 27 matchs, 15 buts
1957/60 BK Frem (DAN) 28 matchs, 32 buts

 

Une des premières "danish legends". Révélé lors des Jeux Olympiques de Londres en 1948, il quitte sa terre natale pour l'Italie après avoir explosé les compteurs de buts du BK Frem pendant cinq ans. Robuste attaquant, il débarque à la Juve et va planter un nombre de buts hallucinant : 124 en six saisons. Rejoint dans le Piémont par ses compatriotes Karl Aage Præst et Karl Aage Hansen, avec qui il forme un trio d'attaque inédit et redoutable, il remporte deux scudetti en 1950 et 1952. Il termine meilleur buteur du championnat d’Italie lors de ce deuxième titre avec 30 buts inscrits, devenant le premier Danois à s’adjuger cette distinction. Son président Gianni Agnelli, l‘Avvocato, fût généreux avec lui. Il recevait un salaire de 83 000 lires par mois plus les primes de matchs. En tout, le salaire de Hansen atteignait facilement les 1,5 millions de lires, somme mythique pour de nombreux italiens qu'épargnait encore le miracle économique. En 1955, après une pige d'un an à la Lazio, le Viking met finalement les voiles pour revenir dans sa patrie, où il termine paisiblement sa carrière dans le club de ses débuts. Initiateur de la tradition danoise à la Juventus Turin, il fait toujours partie des 10 meilleurs buteurs de l'histoire de la Vieille Dame.

 

PALMARÈS


Médaille de Bronze aux Jeux Olympiques de Londres en 1948 (Danemark)

Champion d’Italie en 1950 et 1952 (Juventus Turin)

Vice-champion d’Italie en 1953 et 1954 (Juventus Turin)

Champion du Danemark en 1944 (BK Frem)

Vice-champion du Danemark en 1948 (BK Frem)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur des Jeux Olympiques de Londres en 1948 (7 buts)

Meilleur buteur du championnat d’Italie en 1952 (30 buts) (Juventus Turin)

Meilleur buteur du championnat du Danemark en 1948 (20 buts) (BK Frem)

Nommé Chevalier de l'Ordre du Mérite de la République italienne en 1952


18/12/2018
0 Poster un commentaire

John Sivebaek

John Sivebaek.jpg
John Sivebaek

 

John Sivebæk

Né le 25 octobre 1965 à Vejle (DAN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png Danois, Défenseur droit, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 87 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 46 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 16 sélections)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 13 sélections)

(Euro: 10 sélections)

 

1ère sélection : le 5 mai 1982 contre la Suède (2-2)

Dernière sélection : le 18 novembre 1992 contre l'Irlande du Nord (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png espoirs: 13 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png U19: 21 sélections, 3 buts

 

1980–1985 Vejle BK (DAN) 300 matchs, 41 buts
(Championnat du Danemark : 296 matchs, 41 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
1986–1987 Manchester United (ANG) 31 matchs, 1 but
1987–1991 Saint-Étienne (FRA) 137 matchs, 1 but
(Championnat de France: 129 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 8 matchs)
1991–1992 AS Monaco (FRA) 26 matchs, 1 but
(Championnat de France: 23 matchs)
(Coupe de France: 1 match, 1 but)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
1992–1994 Pescara (ITA) 61 matchs, 2 buts
1994–1996 Vejle BK (DAN) 28 matchs
1996–1997 AGF Århus (DAN) 29 matchs
(Championnat du Danemark: 27 matchs)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)

 

Arrière droit au physique de défenseur central, John Sivebaek s’inscrit dans la plus pure tradition des bucherons nordiques, grands et costauds. Passé par Manchester United, il fera une longue partie de sa carrière en France, à Saint-Etienne puis Monaco avant un détour par l’Italie. Bien sûr il fut de l’improbable victoire lors de l’Euro 92… Natif de Vejle, John Sivebaek intègre l’équipe de foot local. Le club, qui a connu son âge d’or dans les années 50 est en pleine bourre, grâce à une belle génération. Ainsi, dès son plus jeune âge, John, arrière droit, est biberonné aux trophées. John Sivebaek.jpgIl remporte sa première coupe du Danemark en 1981, à 20 ans ; cette saison là, il plante même 10 buts !! 2 ans plus tard, il devient champion du Danemark, toujours avec son club. Faut dire qu’Allan Simonsen, la star de Mönchengladbach est revenu finir sa carrière ici. Bref, John le viking est logiquement appelé en sélection. Il ne le sait pas encore mais il sera un taulier de la "Danish Dynamite" pendant 10 ans. Les danois créent la surprise lors de l'Euro 84 en atomisant les Yougoslaves 5 buts à 0 en phase de poule. Ils perdront en demi-finale contre l’Espagne, aux pénaltys. John participera également à la Coupe du Monde 1986, mais les danois, attendus au tournant, passeront le 1er tour, mais se feront sortir dès les huitièmes, contre l'Espagne, sur le score sans appel de 5 buts à 1. Après un Euro 88 raté, les rouges disparaissent du paysage, jusqu’à l’Euro 92. Et encore, il s’en fallu d’un sacré concours de circonstance. Non qualifié, le Danemark est repêché suite à l’exclusion de la Yougoslavie pour cause de guerre civile. Invité surprise, le Danemark hérite d’un groupe compliqué, avec la Suède, pays organisateur et frère ennemi, l’Angleterre et la France qui a remporté ses 8 matchs de qualification. Autant dire que l’on ne donne pas chère des touristes en short. Et pourtant, le miracle a lieu. Ils font match nul (0-0) face à la sélection des Three Lions, s'inclinent face aux Suédois (0 à 1) mais chipent néanmoins la deuxième place du groupe A, synonyme de qualification, en prenant le dessus sur les Bleus (2 à 1). Elle sort ensuite les Pays-Bas aux tirs au but (avec van Basten qui loupe le sien) en demi-finale pour ensuite se payer le scalp des Champions du Monde Allemand (2 buts à 0) en finale. Il assiste cependant au sacre depuis le banc, blessé en cours de match. Mine de rien, le Danemark a mis au tapis les trois derniers vainqueurs de l'Euro pour remporter le tournoi. Leur performance ne peut donc être minimisée. Ce titre de champion d’Europe marquera l’apothéose de la carrière de Sivebaek…. Mais bien avant ça, il a eu un parcours assez étonnant. En effet, à multiplier les saisons solides dans un championnat assez faiblard, il commence à se tailler une petite réputation. C’est ainsi que le grand Manchester United vient le chercher en janvier 86. Bon Ok, à l’époque, l'équipe mancunienne est dans le creux de la vague et n’a rien d’un grand, entraînée par le tout jeune Alex Ferguson tout juste arrivé, qui a fait des merveilles avec Aberdeen. Pour la petite histoire, John Sivebaek fut le premier buteur du manager écossais à Manchester United. Après une très bonne saison, Sivebaek se rend à l'évidence: Alex Ferguson veut constituer une équipe à vocation plus défensive. Ce qui n'est pas dans la nature du danois qui, malgré son poste, veut pouvoir épauler ses attaquants quand il le désire. Décidé à partir, il signe à Saint-Etienne et incorpore l'équipe dès son arrivée. Dans le Forez, il va rapidement montrer ce dont il est capable. Après quatre ans chez les Verts, il rejoint Monaco pour renforcer le couloir droit de la Principauté. Il entame donc sa saison en titulaire mais perdra toutefois cette place en cours de route au profit d’un Patrick Valéry très en forme. Après une année mitigée, Sivebaek quitte le Rocher pour la D2 italienne. À Pescara, il passe deux belles saisons avant de rentrer chez lui, au Danemark, où il finira sa carrière.

 

PALMARÈS


Vainqueur de l'Euro 1992 (Danemark)

Champion du Danemark en 1984 (Vejle BK)

Vice-champion de France en 1992 (AS Monaco)

Vainqueur de la Coupe du Danemark en 1981 (Vejle BK)

Vice-champion du Danemark de D2 en 1995 (Vejle BK)


19/08/2018
0 Poster un commentaire