Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Danemark


Morten Wieghorst

Morten Wieghorst.jpg
Photo: ©DR

 

Morten Wieghorst

 

Né le 25 février 1971 à Glostrup (DAN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png Danois, Milieu offensif, 1m91

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 30 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 14 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 9 sélections, 1 but)

(Coupe du Roi Fahd: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 17 août 1994 contre la Finlande (2-1)

Dernière sélection : le 28 avril 2004 contre l'Écosse (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png espoirs: 6 sélections

 

1989/92 Lyngby FC (DAN) 71 matchs, 4 buts
1992/95 Dundee FC (ECO) 90 matchs, 11 buts
1995/2002 Celtic Glasgow (ECO) 114 matchs, 16 buts
(Championnat d'Écosse: 86 matchs, 10 buts)
(Coupe d'Écosse: 8 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue écossaise: 9 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 11 matchs, 2 buts)
2002/05 Brøndby IF (DAN) 65 matchs, 14 buts
 
Solide milieu danois très dynamique, Morten Wieghorst a fait le bonheur partout où il est passé.
 
Puissant physiquement, il a toujours été très performant que ce soit en club avec le Celtic Glasgow qu'avec la sélection danoise, avec en point d'orgue une participation à la Coupe du Monde 1998 en France, à l'instar de sa victoire en coupe du Roi Fahd (plus tard rebaptisé Coupe des Confédérations) en 1995. Joueur intelligent et excellent dans les airs, il reste également connu pour avoir fait preuve d'une élégance rare durant un match. Lors de la Carlsberg Cup de 2003 (aujourd’hui connu sous le nom de Lunar New Year Cup, qui comme son nom l’indique est une compétition se jouant le premier jour de l’année du calendrier chinois à Hong Kong), le Danemark composée des joueurs du championnat national affronte l’Iran en demi-finale. Croyant rentrer aux vestiaires, un défenseur iranien s'empare du ballon avec les mains. En fait, le coup du sifflet survient des tribunes. N'ayant pas le choix, l'arbitre montre le point de penalty. Désigné tireur, Morten Wieghorst s'entretient avec le sélectionneur scandinave Morten Olsen et décide de volontairement rater le pénalty à la suite de cette erreur accidentelle. Si l'Iran s'impose 1 but à 0, le géant danois sera lui récompensé de son geste en remportant le Prix du Fair-play du comité Olympique et sera grâce à ses performances dans l’année élu joueur danois de l’année en 2003. Chapeau.
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe du Roi Fahd en 1995 (Danemark)
Champion du Danemark en 1991 (Lyngby FC) et 2005 (Brøndby IF)
Vice-champion du Danemark en 2003 et 2004 (Brøndby IF)
Champion d'Écosse en 1998, 2001 (non-joué) et 2002 (Celtic Glasgow)
Vice-champion d'Écosse en 1996, 1997, 1999 et 2000 (Celtic Glasgow)
Vainqueur de la Coupe du Danemark en 1990 (Lyngby FC), 2003 et 2005 (Brøndby IF)
Finaliste de la Coupe d'Écosse en 1999 (Celtic Glasgow)
Vainqueur de la Coupe de la ligue écossaise en 1998 et 2000 (Celtic Glasgow)
Vainqueur de la Supercoupe du Danemark en 2002 (Brøndby IF)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
 
À reçu le Prix du fair-play du comité olympique en 2003
Intronisé au Hall of Fame du Dundee FC en 2019

25/02/2022
0 Poster un commentaire

Lars Elstrup

Lars Elstrup.jpg
Photo: ©Alamy

 

Lars Elstrup

 

Lars Dahl Elstrup

Né le 24 mars 1963 à Råby (DAN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png Danois, Attaquant, 1m82

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 34 sélections, 13 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 10 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 6 sélections, 1 but)

(Euro: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 31 août 1988 contre la Suède (2-1)

Dernière sélection : le 28 avril 1993 contre l'Eire (1-1)

 

1981/85 Randers Freja (DAN) 136 matchs, 59 buts
1986 Brøndby IF (DAN) 7 matchs, 2 buts
1986/88 Feyenoord Rotterdam (HOL) 65 matchs, 9 buts
1988/89 Odense BK (DAN) 28 matchs, 17 buts
1989/91 Luton Town (ANG) 60 matchs, 19 buts
1991/93 Odense BK (DAN) 44 matchs, 24 buts

 

Sacré champion d’Europe avec le Danemark en 1992, Lars Elstrup avait éliminé l'équipe de France en poule d'un subtil plat du pied à bout portant qui trompe le portier des Bleus Bruno Martini synonyme de qualification en demi-finale. Un an après, le danois disjoncte complétement, rejoint une secte anarcho-bouddhiste et change son nom pour celui de "Daranda" (le fleuve qui se jette dans la mer"). Une histoire complètement improbable. 

 

Originaire de Råby, un village du nord du Danemark, le jeune Lars débute en 1981 au Randers Freja, un sympathique club de D2 danoise. Très prolifique (59 buts en 136 matchs), le grand Brøndby IF, champion en titre, le fait venir en 1986. Peu titulaire, Elstrup y apparaît seulement 7 fois. Durant l'été, il file aux Pays-Bas, à Feyenoord, où il joue le haut de tableau de l'Eredivisie pendant deux saisons. Mais la sauce hollandaise ne prend pas. Alors à l'été 88, le buteur-né repart au Danemark, à Odense, où il se refait une belle santé, en signant 17 buts en 28 matches, permettant ainsi au club de conquérir le titre national en 1989. Excellent joueur de tête, merveilleux finisseur, il possédait également une pointe de vitesse étincelante. Sur une bonne dynamique, Lars prend le ferry pour l’Angleterre, et arrive à Luton Town, un club situé à 25 kilomètres au nord de Londres. Titulaire progressivement, sa deuxième saison chez les Hatters est une réussite, il plante 18 pions en 44 rencontres, et devient la coqueluche des supporters. Ses buts permettent à ce petit club de se maintenir en D1. En tout, il marque 27 buts en 60 matchs sur deux saisons. Revenu à Odense, il remporte à la surprise générale l’Euro 92 en Suède, en inscrivant notamment le but victorieux contre les Bleus de Papin et Cantona en poule, privant les Français d'une demi-finale. L'avant-centre compte alors une trentaine de capes internationales et une douzaine de réalisations. Ce qui aurait dû être son moment de gloire sera le début de la fin. Un an après, il raccroche les crampons soudainement, à seulement 30 ans. En octobre 93, il rejoint une communauté appelé "la Compagnie de l'Oie sauvage", située sur l’île de Funen, près d’Odense. Il devient donc Darando, s’éloigne de sa famille, et finit par créer sa propre communauté dissidente, Solens Hjerte ("le cœur du soleil"), dans laquelle il vit pendant six ans. Devenu marginal, il préfère vivre sa vie comme il l’entend. Comme ce jour de Noël 1999, où on le retrouve faire la manche dans un centre commercial d'Odense, exhibant son sexe en public et frappant un policier. Parti se ressourcer en Angleterre fin 2001, il se fera arrêter cette fois-ci par les forces de l'ordre londonienne, pour avoir déféqué au milieu des touristes, en plein Trafalgar Square. En 2016, il revient dans le monde du football. Mais de manière particulière. Lors d'un Randers-Silkeborg, il déboule nu sur un terrain en mode "streaker". Il se fait naturellement choper par les stadiers mais son exhibition dans la tenue d'Adam et Eve sert avant tout à diffuser un message: "Je suis nu et je n'ai rien à caché. C'est pour ça que je fait ça, que j'ai couru nu. C'est pour aider les gens." Lars Elstrup restera définitivement un joueur pas comme les autres.

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de l'Euro en 1992 (Danemark)

Champion du Danemark en 1989 (Odense BK)

Vice-champion du Danemark en 1986 (Brøndby IF)

Vainqueur de la Coupe du Danemark en 1993 (Odense BK)

 

SOURCES/RESSOURCES

 

Teenage Kicks


02/01/2022
0 Poster un commentaire

Stig Tøfting

Stig Tofting.jpg
Photo: ©Getty images

 

Stig Tøfting

 

Né le 14 août 1969 à Aarhus (DAN)

Danois, Milieu défensif, 1m76

Surnoms: le Pitbull, la Tondeuse à gazon

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 41 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 14 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections)

(Coupe du Monde: 6 sélections)

(Qualif Euro: 7 sélections, 2 buts)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 30 janvier 1993 contre les Etats-Unis (2-2)

Dernière sélection : le 15 juin 2002 contre l'Angleterre (0-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png espoirs: 5 sélections

 

1989/93 Aarhus GF (DAN) 95 matchs, 10 buts
1993/95 Hambourg SV (ALL) 9 matchs
(Championnat d'Allemagne: 8 matchs)
(Coupe d'Allemagne: 1 match)
1994 OB Odense (DAN) (Prêt) 12 matchs, 3 buts
1994 Aarhus GF (DAN) (Prêt) 6 matchs, 1 but
1995 Aarhus GF (DAN) (Prêt) 8 matchs, 1 but
1995/97 Aarhus GF (DAN) 70 matchs, 17 buts
1997 OB Odense (DAN) 7 matchs, 1 but
1997/2000 MSV Duisbourg (ALL) 81 matchs, 5 buts
(Championnat d'Allemagne: 69 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Allemagne: 5 matchs)
(Coupe de la ligue allemande: 1 match)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
(Coupe Intertoto: 4 matchs, 1 but)
2000 Aarhus GF (DAN) 7 matchs, 2 buts
2000/02 Hambourg SV (ALL) 59 matchs, 2 buts
(Championnat d'Allemagne: 47 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Allemagne: 3 matchs)
(Coupe de la ligue allemande: 1 match)
(Ligue des Champions: 6 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
2002/03 Bolton Wanderers (ANG) 17 matchs
(Championnat d'Angleterre: 14 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 2 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)
2003 Tianjin Teda (CHN) 17 matchs
2004 Aarhus GF (DAN) 29 matchs, 4 buts
2005 BK Häcken (SUE) 23 matchs, 3 buts
2006/07 Randers FC (DAN) 30 matchs, 2 buts

 

Surnommé le "Pitbull" toute au long de sa carrière, Stig Tøfting fait partie des plus grands cinglés de l'histoire du football.

 

Un physique incertain pour être footballeur de haut niveau, une technique plus que limitée, un look improbable à l’heure de l‘importance de l’image, une culture tactique approximative. Mais Stig avait son fonds de commerce: l'intimidation et la provocations permanentes. Une boule de nerfs au faciès de brigand dont le style évoque celui d'une tondeuse à gazon surpuissante. Il a additionné les cartons jaunes et les cartons rouges. Le milieu défensif a tout de même réalisé un beau parcours professionnel. À Aarhus d'abord, en Bundesliga ensuite pendant dix ans, puis à Bolton, avant de disparaître de la circulation. International à 42 reprises, il a aussi disputé deux Coupes du Monde avec le Danemark honorant un quart de finale, contre le Brésil en 1998. Thomas Gravesen, son "jumeau", avec qui il a formé une paire de numéro 6 ultraviolente en équipe nationale, disait: "On nous compare souvent à deux videurs de boîte de nuit." À part ça, Töfting ne cessera de multiplier suspensions et frasques. Comme lors de ce clash intervenu à l'entraînement avec son partenaire Jesper Grönkjaer à la veille du Mondial 2002. En dehors des pelouses, son casier judiciaire fait état de trois condamnations, chaque fois pour agression. La plus fameuse? Celle de l'été 2002, au retour du tournoi suprême asiatique, dans un resto lounge de Copenhague, le "Café Ketchup", où il met un coup de tête au propriétaire des lieux. Ça lui vaudra quatre mois de prison. Et quand, à 35 piges, le club de ses débuts lui rouvrira ses portes, il se fera virer aussi sec pour avoir déclenché une bagarre lors du repas de Noël de l'équipe. Longtemps réputé pour sa hargne et son agressivité, il a toutefois connu une circonstance atténuante à l'âge de 13 ans: un samedi soir, en rentrant à la maison, il découvre les cadavres de ses parents. Son père venait de tuer sa mère dans la cuisine avant de retourner l'arme contre lui et de se suicider dans le salon. En pleine adolescence, difficile de pouvoir mener une vie normale ensuite. Pourtant, c'est que dix-huit heures plus tard, le joueur se fait remarquer lors d'un match régional qui lancera par la suite sa trajectoire footballistique. Un type bien, mais une terreur pour tous.

 

PALMARÈS

 

Vice-champion du Danemark en 1996 (Aarhus GF)

Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 1998 (MSV Duisbourg)

Vainqueur de la Coupe du Danemark en 1992, 1996 (Aarhus GF) et 2006 (Randers FC)

Finaliste de la Coupe du Danemark en 1990 (Aarhus GF)

Vice-champion du Danemark de D2 en 2006 (Randers FC)


30/12/2021
0 Poster un commentaire

Henrik Andersen

Henrik Andersen.jpg
Photo: ©DR

 

Henrik Andersen

 

Né le 7 mai 1965 à Amager (DAN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png Danois, Défenseur gauche, 1m85

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 30 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 19 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 2 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 8 mai 1985 contre la RDA (4-1)

Dernière sélection : le 17 août 1994 contre la Finlande (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png espoirs: 7 sélections

 

1982 Fremad Amager (DAN)
1982/90 RSC Anderlecht (BEL) 171 matchs, 13 buts
1990/98 FC Cologne (ALL) 147 matchs, 6 buts
(Championnat d'Allemagne: 125 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Allemagne: 14 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 5 matchs)
(Coupe Intertoto: 3 matchs)

 

Grand arrière gauche des années 80, Henrik Andersen a fait partie de la formidable équipe du Danemark, entraînée par Richard Möller-Nielsen, qui avait gagné l'Euro 1992 en Suède.

 

Il n’aurait de toute façon pas été en mesure de jouer la finale. Suspendu, mais surtout blessé, quand sa rotule est sorti de son genou à la 70ème minute de la demi-finale face aux Pays-Bas. "Je suis sur le côté gauche. Van Basten arrive avec le ballon. Il perd un peu l’équilibre, son ­genou plié heurte le mien." Énorme choc avec le triple Ballon d'or du Milan AC. Jamais il n’oubliera ce son proche de celui "d’une branche qui casse." Encore moins l’image de sa rotule sortie de son genou ou encore l’effroi sur le visage de ses coéquipiers. L'homme à la crinière blonde finit le match "sous morphine" aux urgences de Göteborg. C’est donc devant sa télévision et la jambe dans le plâtre qu’il verra ses coéquipiers triompher de l’Allemagne de Matthias Sammer et Jürgen Klinsmann en finale. À 27 ans, il est alors au meilleur de sa forme, courtisé par les plus prestigieux clubs italiens. "Cette demi-finale est à la fois le sommet de ma carrière et ce qui l’a stoppée", souffle celui qui aurait pu figurer dans le onze-type de cet Euro 92. Après presque un an de convalescence, Andersen est cette fois-ci victime d’une rupture d’un ligament croisé dès son deuxième match de reprise. Sa carrière ne s’en relève pas. "Quand j’ai repris, j’ai fait quelques matchs à 50 %. J’avais la volonté de revenir mais je n’avais plus la même puissance." Formé au Fremad Amager, il passe huit saisons, entre 1982 et 1990, en Belgique au RSC Anderlecht. Le plus belge des danois remporte chez les Mauves trois titres de champion, deux Coupes de Belgique et une Coupe de l'UEFA en 1983 face au Benfica. Parti s'aguerrir en Allemagne au FC Cologne une saison avant le plus beau braquage du football, il raccroche les crampons en 1997 à l'âge de 32 ans, sans plus de succès, lui qui laissera sa rotule et sa carrière ce 22 juin 1992.

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de l'Euro 1992 (Danemark)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1990 (RSC Anderlecht)

Vainqueur de la Coupe de l’UEFA en 1983 (finale non-jouée) (RSC Anderlecht)

Champion de Belgique en 1985, 1986 et 1987 (RSC Anderlecht)

Vice-champion de Belgique en 1983, 1984, 1989 et 1990 (RSC Anderlecht)

Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1988 et 1989 (RSC Anderlecht)

Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 1991 (FC Cologne)

 

SOURCES/RESSOURCES

 

- Le Monde


19/10/2021
0 Poster un commentaire

Daniel Agger

Daniel Agger.jpg
Photo: ©DR

 

Daniel Agger

 

Daniel Munthe Agger

Né le 12 décembre 1984 à Hvidovre (DAN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png Danois, Défenseur central, 1m91

Surnom: "Dagger"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 75 sélections, 12 buts

(Matchs amicaux: 31 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 19 sélections, 6 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 19 sélections, 1 but)

(Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 2 juin 2005 contre la Finlande (1-0)

Dernière sélection : le 29 mars 2016 contre l'Écosse (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png espoirs: 10 sélections, 3 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png U20: 10 sélections, 1 but

 

2004/06 Brøndby IF (DAN) 34 matchs, 5 buts
2006/14 Liverpool (ANG) 232 matchs, 14 buts
(Championnat d'Angleterre: 175 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Angleterre: 9 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 10 matchs, 2 buts)
(Community Shield: 1 match)
(Ligue des Champions: 22 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 15 matchs, 1 but 
2014/16 Brøndby IF (DAN) 43 matchs, 2 buts

 

Pas seulement un excellent défenseur, Daniel Agger était aussi un patron de défense et un leader dans le vestiaire.

 

Légende des Reds de Liverpool, le grand danois de 1m91 formait un beau duo avec Martin Škrtel à la fin des années 2000. Propre, technique et efficace, le défenseur central a réalisé quelques belles performances sur les bords de la Mersey entre 2006 et 2014. Finaliste malheureux de la Ligue des Champions en 2007, le natif de Hvidovre a remporté notamment une FA Cup en 2006 et une League Cup en 2012. Véritable emblème du club, Agger représentait à la perfection les valeurs propres de la ville et de ses habitants. À tel point que ce mordu de tatouage, qui arbore sur le dos une fresque composée des portraits de grands personnages de la mythologie viking et sur la nuque, un proverbe, en latin: "La mort est certaine, seule l'heure est incertaine.", n'hésite pas à graver "YNWA" sur ses doigts, en référence au "You'll Never Walk Alone", l'hymne et philosophie officielle du Liverpool FC. Malgré huit années passées outre-Manche, le "Dagger" a dû quitter prématurément un club qu’il avait dans la peau. Miné par les blessures, ignoré par Brendan Rodgers, il est reparti en 2014 de là où il était venu, au Brøndby IF, avant de raccrocher les crampons à 31 ans seulement. Sur la scène internationale, le pilier de la défense des Rouge et Blanc avait obtenu 75 sélections en équipe nationale du Danemark.

 

PALMARÈS

 

Finaliste de la Ligue des champions en 2007 (Liverpool)

Vice-champion d’Angleterre en 2009 et 2014 (Liverpool)

Champion du Danemark en 2005 (Brøndby IF)

Vice-champion du Danemark en 2006 (Brøndby IF)

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2006 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 2012 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe du Danemark en 2005 (Brøndby IF)

Vainqueur de la Coupe de la ligue anglaise en 2012 (Liverpool)

Vainqueur de la Community Shield en 2006 (Liverpool)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Élu meilleur joueur danois de l'année en 2007 et 2012

Élu meilleur espoirs danois de l'année en 2005


05/08/2021
0 Poster un commentaire