FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Lille OSC

Lille OSC.png
Lille OSC

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Lille Olympique Sporting Club, fondé le 23 septembre 1944

Anciens noms: Stade Lillois

Surnoms: LOSC, Les dogues, Les Lillois

Couleurs: Blanc, bleu et rouge

Ennemis jurés: RC Lens, Valenciennes, US Boulogne, Dunkerque, Wasquehal

Stade: Pierre-Mauroy (50 157 places)

 

La création du club

 

Le 23 septembre 1944, les clubs rivaux de l'Olympique Lillois et du Sporting Club Fivois décident de fusionner après de longues négociations houleuses. Le club est d'abord nommé Stade Lillois. Puis le 10 novembre 1944, en souvenir de l'Olympique Lillois et du Sporting Club Fivois, le nom Lille Olympique Sporting Club est adopté après une assemblée générale des anciens représentants des deux clubs disparus.

 

1946, Vainqueur du doublé coupe-championnat

 

- À peine crée, le LOSC décroche deux ans plus tard le premier doublé de son histoire. Les hommes emmenés par Jean Baratte entame une décennie de domination sur le football français, et en particulier la Coupe de France. 

 

Lille OSC 1946.jpg

(haut, de gauche à droite): Bourbotte, JadrejakPrevostSomerlinck, Carré, Hatz, Grimonpon

(bas, de gauche à droite): R. Vandooren, Baratte, Bihel, TempowskiLechantre

 

1955, Une coupe puis la descente aux enfers

 

- Pour la 7ème fois en 10 ans, le LOSC atteint la finale de la Coupe de France et remporte le trophée face aux Girondins de Bordeaux pour leurs 5ème succès, les lillois n'imaginent surement pas qu'ils ne remporteront plus rien durant plusieurs décennies. Pire, le club est relégué un an après, fait l'ascenseur en 1959 avant un titre de champion de France de D2 en 1964.

 

Lille OSC 1955.jpg

(haut, de gauche à droite): Ruminski, Pazur, Von Gool, Clauws, Bieganski, Lemaître, Cheuva (ent.), Somerlinck

(bas, de gauche à droite): G. Bourbotte, Douis, Vincent, Strappe, Lefèvre

 

1964-1974, Les années noires

 

- Revenu dans l'élite, les lillois y reste quatre ans avant de retomber en deuxième division. Hélas, une crise financière va faire plonger le club. Il décide de renoncer au professionnalisme le 23 juin 1969 et se retrouve en troisième division pour la première fois de son histoire. Deux ans après, le club sort enfin de l'ombre et retrouve l'élite du foot français. Mais le club redescend immédiatement en Division 2 avant de remonter une nouvelle fois en 1974, l'année de ses 30 ans.

 

Lille OSC 1968.jpg

(haut, de gauche à droit): Michelin-Guimbault-Navaro-Mezzaea-Stakowiak-Samoy-Adamczyk

 (bas, de gauche à droite): Perrin-Debuf-Petit-Houen-Watteau-Andrien-Breuval

 

1975-1984, Résultat irrégulier malgré le nouveau Stade

 

- Fini Henri-Jooris et place à Grimonprez-Jooris, enceinte de 25 000 places, installée quelques mètres plus loin dans le parc de la Citadelle. L’enceinte flambant neuve est inaugurée le 28 octobre 1975 lors d’une rencontre face au Feyenoord Rotterdam (1-1). Mais les résultats ne suivent pas. Après avoir assuré sa survie grâce à un comité de soutien animé par Guy Lux et Annie Cordy , le LOSC parvient enfin à se stabiliser en D1 finissant à une belle 6ème place dès l'année de sa remontée en 1978. L'année suivante, le club commence à se structurer avec un centre de formation et le passage à une société d'économie mixte en collaboration avec la mairie de Lille.

 

Stade Grimonprez-Jooris.jpg

 

1985-1998, Pas de grand exploit

 

- À l'exception d'une demi-finale de Coupe de France perdue face à Monaco en 1985, Lille se bat surtout pour ne pas descendre et termine souvent dans le ventre mou.

 

Lille OSC 1992.jpg

(haut, de gauche à droite): Friis-Hansen, Fichaux, Nielsen, Frandsen, Buisine, Nadon

(bas, de gauche à droite): Leclercq, Brisson, Da Silva, Assadourian, Tihy

 

1999-2001, Retour au sommet

 

- Après avoir redescendu en 1997, Lille remonte en 2000 survolant le championnat de D2 sous la houlette de Vahid Halihodzic, arrivé au club deux ans plus tôt. Entre-temps, la Mairie cède le club en 1999 au duo d'investisseurs Luc Dayan et Francis Graille. Pour son retour dans l'élite, Les Dogues tutoient les sommets et terminent à une inattendue 3ème place synonyme de tour préliminaire de Ligue des champions. Pour la première fois de son histoire, le club nordiste va disputer la coupe d'Europe. Et alors que personne ne mise sur les Ch'tis opposés aux Italiens de Parme en tour préliminaire, les jeunes Lillois vont réaliser un exploit en s'imposant à l'extérieur (2 buts à 0) après une défaite à domicile (1 buts à 0) synonyme de qualification pour la Champions League.

 

Lille OSC 2001.jpg

(Haut, de gauche à droite): Cygan, Wimbée, Cheyrou, Sterjovski, Bakari, Ecker

(bas, de gauche à doite: Pichot, N'Diaye, F. D'Amico, Murati, Pignol

 

2011, L'équipe vainqueur du doublé coupe-championnat

 

- Après plusieurs saisons intéressantes et quelques exploits en coupe d'Europe (notamment sa qualif en 8èmes de finale acquise sur la pelouse du Milan AC le 6 décembre 2006), les Dogues poursuivent leur remontée en puissance sous la houlette désormais de Rudi Garcia. Grâce à ses pépites comme Hazard, Gervinho, Cabaye, Debuchy ou encore Chedjou, Lille séduit la France et remporte un doublé magnifique en 2011, aboutissement d'une génération exceptionnelle.

 

Lille OSC 2011.jpg

(haut, de gauche à droite): Rami, Chedjou, Sow, Beria, Cabaye, Gervinho

(bas, de gauche à droite): Hazard, Landreau, Mavuba, Debuchy, Balmont

 

2012, Nouveau Stade

 

- Après avoir inauguré le centre d'entraînement du domaine de Luchin en 2007, le stade Pierre-Mauroy (50 000 places) voit le jour le 17 août 2012. Le LOSC a enfin une enceinte à sa mesure.

 

Stade Pierre Mauroy.jpg

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES


Champion de France en 1946, 1954 et 2011

Vice-champion de France en 1948, 1949, 1950, 1951 et 2005

Vainqueur de la Coupe de France en 1946, 1947, 1948, 1953, 1955 et 2011

Finaliste de la Coupe de France en 1945 et 1949

Finaliste de la Coupe de la Ligue en 2016

Finaliste du Trophée des champions en 2011

Champion de France de D2 en 1964, 1974, 1978 et 2000

Champion de France de D2 Groupe Nord en 1971

Finaliste de la Coupe Charles Drago en 1954 et 1956

Finaliste du Challenge des champions en 1955

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS INTERNATIONALES


Finaliste de la Coupe Latine en 1951

Vainqueur de la Coupe Intertoto en 2004

Finaliste de la Coupe Intertoto en 2002

 

RECORDS


Plus large victoire: Lille OSC - Saint-Quentin 12-1 (le 7 janvier 1945)

Plus large défaite: OGC Nice - Lille OSC 7-1 (le 18 septembre 1955)

Plus jeune joueur: Eden Hazard (BEL) 16 ans et 321 jours (le 24 novembre 2007 contre Nancy)

Plus jeune buteur: Kevin Mirallas (BEL) 17 ans et 214 jours (le 7 mai 2005 contre Paris SG)

Record d'achat: Jonathan David (CAN) 32 millions d'euros de La Gantoise (2020)

Record de vente: Nicolas Pépé (CIV) 80 millions d'euros à Arsenal (2019)

 

LILLE OSC ALL-STAR


GARDIENS

 

Philippe Bergeroo (FRA)

César Ruminski (FRA)

Bernard Lama (FRA)

Grégory Wimbée (FRA)

Mickaël Landreau (FRA)

 

DÉFENSEURS

 

Adil Rami (FRA)

Guillaume Bieganski (FRA)

Ignacio Prieto (CHL)

Nicolas Plestan (FRA)

Mathieu Debuchy (FRA)

Jakob Friis-Hansen (DAN)

Gregory Tafforeau (FRA)

Cor Van Der Hart (HOL)

Pascal Cygan (FRA)

Joseph Jadrejak (FRA)

Marcel Adamczyk (FRA)

Noureddine Kourichi (ALG)

Franck Béria (FRA)

Bernard Gardon (FRA)

Jocelyn Angloma (FRA)

 

MILIEUX

 

Marceau Somerlinck (FRA)

Rio Mavuba (FRA)

Per Frandsen (DAN)

Yohan Cabaye (FRA)

Jean-Marie Prevost (FRA)

Eden Hazard (BEL)

Albert Dubreucq (FRA)

Stéphane Dumont (FRA)

Philippe Périlleux (FRA)

Jean Makoun (CAM)

Christophe Landrin (FRA)

Bruno Cheyrou (FRA)

Alain Fiard (FRA)

Michel Bastos (BRE)

Roger Carré (FRA)

Antoine Sibierski (FRA)

Dimitri Payet (FRA)

Philippe Desmet (BEL)

François Bourbotte (FRA)

Florent Balmont (FRA)

 

ATTAQUANTS

 

Jean Baratte (FRA)

Nicolas Pépé (CIV)

Jules Bigot (FRA)

Eric Assadourian (ARM)

Jean Vincent (FRA)

Christian Coste (FRA)

Bolek Tempowski (FRA)

Gervinho (CIV)

Yvon Douis (FRA)

René Bihel (FRA)

Jean Lechantre (FRA)

Dagui Bakari (CIV)

Stanislav Karasi (YOU)

Gérard Bourbotte (FRA)

Dzejon Boutoille (FRA)

Kader Keita (CIV)

Pierre Pleimelding (FRA)

Moussa Sow (SEN)

Erwin Vandenbergh (BEL)

Matt Moussilou (FRA)

André Strappe (FRA)

Kennet Andersson (SUE)

Zarko Olarevic (YOU)

 

ENTRAÎNEURS

 

Claude Puel (FRA)

André Cheuva (FRA)

Vahid Halilodzic (BOS)

Rudi Garcia (FRA)

 

ÉQUIPE TYPE

 

Lille OSC.jpg

 

Le plus capé

 

1) Marceau Somerlinck (FRA) 433 matchs (1945-1957)

Marceau Somerlinck.jpg

2) Rio Mavuba (FRA) 370 matchs (2008-2017)

3) André Strappe (FRA) 365 matchs (1948-1958)

4) Florent Balmont (FRA) 323 matchs (2008-2016)

5) Franck Béria (FRA) 317 matchs (2007-2017)

6) Mathieu Debuchy (FRA) 309 matchs (2003-2013)

7) Philippe Périlleux (FRA) 281 matchs (1984-1991/1995-1996)

8) Grégory Tafforeau (FRA) 280 matchs (2001-2009)

9) Yoan Cabaye (FRA) 257 matchs (2004-2011)

10) Guillaume Bieganski (FRA) 250 matchs (1952-1959)

 

Le meilleur buteur

 

1) Jean Baratte (FRA) 218 buts (1944-1953/1956-1957)

Jean Baratte.jpg

2) André Strappe (FRA) 135 buts (1948-1958)

3) Gérard Bourbotte (FRA) 96 buts (1952-1957/1963-1968)

4) Jean Lechantre (FRA) 81 buts (1944-1952)

-) Bolek Tempowski (FRA) 81 buts (1945-1951)

-) Bernard Lefèvre (FRA) 81 buts (1951-1956/1962-1963)

7) Pierre Pleimelding (FRA) 79 buts (1977-1981)

8) Fernand Devlaeminck (FRA) 76 buts (1956-1959)

9) Christian Coste (FRA) 73 buts (1973-1977)

10) Roger Vandooren (FRA) 68 buts (1944-1950)

 

Autres

  

PALMARÈS COMPÉTITIONS JEUNES/RÉSERVES


Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1960

Finaliste de la Coupe Gambardella en 1955 et 2000

Champion de France de DH Ligue Nord-Pas-de-Calais en 1955

 

SOURCES/RESSOURCES


Histoire du LOSC - LOSC.fr

Droguebierecomplotlosc.unblog.fr

- Photo: Foot Nostalgie/Andries.unblog.fr

- Photo Marceau Somerlinck: ©FFF



30/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres