FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Armando Picchi

Armando Picchi.jpg
Armando Picchi

 

Armando Picchi

Né le 20 juin 1935 à Livourne (ITA)

Décédé le 27 mai 1971 à San Remo (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Défenseur central/Libéro, 1m71

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 12 sélections

(Matchs amicaux: 3 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 7 sélections)

 

1ère sélection : le 4 novembre 1964 contre la Finlande (6-1)

Dernière sélection : le 6 avril 1968 contre la Bulgarie (2-3)

 

1954/59 Livourne (ITA) 99 matchs, 5 buts
1959/60 SPAL (ITA) 27 matchs, 1 but
1960/67 Inter Milan (ITA) 237 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 206 matchs, 1 but)
(Coupe d'Italie: 10 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 29 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 7 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 5 matchs)
1967/69 Varese (ITA) 46 matchs
 
Toute génération marquante possède son valeureux capitaine. Pour l'Inter Milan, c'est Armando Picchi qui découvre la Série A sur le tard, à l'âge de 24 ans avec la SPAL. Un an plus tard, le voilà chez les Nerazzurri où ce pur Livournais quitte son poste de latéral pour celui de libéro et devenir un des plus grands interprètes de ce rôle essentiel à l’époque. Une carrière au courage basée sur de solides valeurs, souvent en désaccord avec Helenio Herrera son entraîneur, mais prêt à appliquer ses consignes. D'ailleurs, il a participé à toutes les belles campagnes de la Grande Inter (deux Coupes d’Europe des clubs champions et une finale dans les années 60). Avec son sens de la discipline et du placement qui lui permettait de compenser son manque de rapidité, il aura tout stoppé sur son chemin, sauf l’amylose, maladie rare qui l'a fauché à 35 ans, à l’aube d’une prometteuse carrière d’entraîneur à la Juve. À Livourne, le stade et le second club de la ville portent son nom.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1964 et 1965 (Inter Milan)
Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1967 (Inter Milan)
Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1964 et 1965 (Inter Milan)
Champion d’Italie en 1963, 1965 et 1966 (Inter Milan)
Vice-champion d’Italie en 1962, 1964 et 1967 (Inter Milan)
Finaliste de la Coupe d'Italie en 1965 (Inter Milan)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
À reçu une Plaque d'or en mémoire par la Fédération italienne en 1971 à titre posthume
 
SOURCES/RESSOURCES
- So Foot
- Photo: ©Thesefootballtimes


18/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1146 autres membres