FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Bernard Blanchet

Bernard Blanchet.JPG
Bernard Blanchet

 

Bernard Blanchet

Né le 1er décembre 1943 à Saint-Mars-la-Jaille (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Ailier droit, 1m69

Surnom: "La Blaouette"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 17 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 12 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 4 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 20 avril 1966 contre la Belgique (0-3)

Dernière sélection : le 25 juin 1972 contre l'Argentine (0-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png espoirs: 1 sélection

 

1961/74 FC Nantes (FRA) 467 matchs, 140 buts

(Championnat de France: 357 matchs, 111 buts)

(Championnat de France de D2: 36 matchs, 15 buts)

(Coupe de France: 58 matchs, 11 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 8 matchs, 1 but)

(Coupe des Coupes: 4 matchs, 2 buts)

(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)

1974/76 Stade Lavallois (FRA) 78 matchs, 28 buts

(Championnat de France de D2: 63 matchs, 22 buts)

(Barrages D2: 2 matchs)

(Coupe de France: 13 matchs, 6 buts)

 

Bernard Blanchet restera à jamais un des joueurs emblématiques du FC Nantes des années 60. Repéré lors d'un stage de détection, il arrive au FC Nantes à 16 ans en 1961 à la demande de José Arribas, alors qu'il se voyait plutôt embrasser une carrière d'ajusteur sur les Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire. Devenu rapidement le chouchou du groupe, car le plus jeune, Blanchet se plie en quatre pour faire sa place au sein des grands. Après quelques matchs chez les Juniors ou la réserve, Bernard devient titulaire lors de la saison 1962-63, en tant qu'ailier droit. Champion du monde militaire en 1964 où il sortira avec le surnom de  "La Blaouette" , un poisson réputé pour percer les filets, Bernard Blanchet deviendra international français et portera le maillot de l'équipe de France à 17 reprises pour 5 buts marqués. L’ailier d’1m69 très virevoltant qui, par ses dribbles, sa hargne, ses centres précis et ses nombreux buts, a par ailleurs été sacré champion de France par trois fois (1965, 1966 et 1973) et s’inclinera autant de fois en finale de coupe de France (1966, 1970 et 1973). Pour le titre de 1973, il sera d'ailleurs, avec Gabriel De Michèle, un des deux derniers rescapés du titre de 1966. En tout, il aura inscrit durant sa carrière la bagatelle de 111 buts en championnat avec les Canaris ce qui fait de lui, le meilleur buteur de l’histoire du club en D1. Après sa période nantaise, il terminera sa carrière du côté de Laval où il réussira à faire accéder le club mayennais en première division.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde militaire en 1964 (France)

Champion de France en 1965, 1966 et 1973 (FC Nantes)

Vice-champion de France en 1967 et 1974 (FC Nantes)

Finaliste de la Coupe de France en 1966, 1970 et 1973 (FC Nantes)

Vainqueur du Challenge des Champions en 1965 (FC Nantes)

Finaliste du Challenge des Champions en 1973 (FC nantes)

Vice-champion de France de D2 en 1963 (FC Nantes)



10/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 984 autres membres