Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Stade Lavallois

Stade Lavallois.png
Stade Lavallois

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Stade Lavallois Mayenne Football Club, fondé le 17 juillet 1902

Surnoms: Les Tangos

Couleurs: tango et noir

Clubs rivaux: Le MansAngers SCO

Stade: Francis Le Basser (18 467 places)

 

La création du club

 

- Le club est fondé le 17 juillet 1902 par l’initiative d’un jeune adjoint technique des Ponts et Chaussées âgé de 20 ans, Joseph Gemain.

 

1975-1976, Montée en D1

 

Avec l’arrivée récente de Raymond Kéruzoré au poste de meneur de jeu, Laval prend une autre dimension et termine deuxième de D2 lors de la saison 1975-1976. Un classement qui permet au club de jouer les barrages contre le Red Star. Vainqueur à l'aller au stade Bauer (1 but à 0), les Lavallois confirment une semaine plus tard (2 buts à 1) dans leur stade champêtre Francis Le Basser inauguré cinq ans auparavant (1971). Suffisant pour monter pour la première fois de son histoire en D1. C'est l'équipe des Rose, Papin, Rodighiero, Desgages, Kéruzoré, Smerecki, Tripp. Des trentenaires conduits par un jeune entraîneur, un certain Michel Le Milinaire, déjà. Celui qui va devenir l'emblématique guide des Tango n'était pourtant pas très chaud. Amateur, le club devient professionnel, après de rudes négociations entre Henri Bisson et le comité directeur. Pour sa première saison parmi l'élite, les Tango affronteront le Paris SG lors de la quatrième journée et gagneront 2 buts à 1 pour leur première victoire de leur histoire.

 

Stade Lavallois 1976.jpg

(Haut, de gauche à droite): Desgages, Bertin, Papin, Lamy, Kéruzoré, Rose
(Bas, de gauche à droite): Blanchet, Tripp, Smerecki, Camara, Bonnec

 

1981-83, Les glorieuses années

 

- Pendant plusieurs saisons, les Tangos se maintiennent. Les Lavallois terminent même deux fois à la 5ème place, la seconde fois synonyme de qualification pour la C3. Salués par tous, on leur prédit le pire. Un sentiment qui sera démultiplié lors du tirage au sort du premier tour, puisque leur adversaire sera le grand Dynamo Kiev de Blokhine et Zavarov, l'un des grands clubs européens de l'époqueAprès avoir fait un premier exploit en les tenant en échec à Kiev (0-0), le match retour au stade Francis Le Basser a été un véritable spectacle avec 16 500 personnes en feu. 1 but à 0 grâce à la tête de José Souto, un fils d'immigré espagnol de Moselle. La plus belle récompense. Après la rencontre, Jean-Michel Godard, héroïque gardien de but du Stade Lavallois dira cette phrase devenue célèbre: "ils nous ont pris pour des Schtroumpf, on les a bien schtroumpfés!" La belle histoire prend fin au tour suivant, avec une élimination frustrante face à l'Austria Vienne. Défaite 2 buts à 0 en terre autrichienne à l'aller avant que Laval mène au retour 3 buts à la pause pour se faire remonter au final à 3-3. La plus belle page de l'histoire du Stade lavallois a été écrite le 28 septembre 1983. Petit à petit, le club rentre dans le rang. Après treize saisons consécutives dans l'élite, Laval retrouve la D2. Fini la belle époque. Son stade Francis Le Basser, la casquette de Michel Le Milinaire, les maillots orange floqués "Président", les frites à la mi-temps. En attendant des jours meilleurs.

 

Stade Lavallois 1982.jpg

(Haut, de gauche à droite): Krause, Zvunka, Gauthier, Sorin, Tempet
(bas, de gauche à droite): Redon, Miton, Thordarsson, Sagna, Goudet, Souto

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES

Vice-champion de France de D2 (groupe A) en 1976

Vice-champion de France de National en 2009

Vice-champion de France amateur en 1965

Vainqueur du Groupe Ouest du championnat de France amateur en 1965 et 1969

Vainqueur de la Coupe d’été en 1984 et 1986

Champion de DH Ligue Ouest en 1966

Champion de DH Ligue Maine en 1988

Vainqueur de la Coupe de l'Ouest en 1949 et 1964

Finaliste de la Coupe de l'Ouest en 1941 et 1963

Vainqueur de la Coupe du Maine en 1986, 1987 et 1992

 

RECORDS

Plus large victoire: le 13 décembre 1975 contre Sedan (8-0)

Plus large défaite: le 31 mai 1989 contre le LOSC (0-8)

Plus jeune joueur: Nordi Mukiele (FRA) 17 ans et 27 jours (le 28 novembre 2014 contre l'AJ Auxerre)

Plus vieux joueur: Christophe Gardié (FRA) 37 ans et 1 mois (le 12 janvier 2002 contre Nîmes)

Plus jeune buteur: Bridge Ndilu (FRA) le 17 ans et 5 mois (le 12 janvier 2018 contre l'Entente Sannois Saint-Gratien)

Plus vieux buteur: Gaël Danic (FRA) 37 ans et 5 mois (le 17 mai 2019 contre Rodez)

Record d'achat: Ghislain Gimbert (FRA) 300 000 euros de Vannes (2010)

Record de vente: Lindsay Rose (MAU) 1,5 millions d'euros à Valenciennes (2012)

 

STADE LAVALLOIS ALL-STAR


GARDIENS

 
Stéphane Osmond (FRA)
Jacques Rose (FRA)
Jean-Pierre Tempet (FRA)
Christophe Gardié (FRA)
Jean-Michel Godart (FRA)
 
DÉFENSEURS
 
Michel Sorin (FRA)
Mickaël Buzaré (FRA)
Lionel Lamy (FRA)
Jean-Luc Dogon (FRA)
Victor Zvunka (FRA)
Pierre-François Aubameyang (GAB)
Bertrand Reuzeau (FRA)
Stéphane Pichot (FRA)
Jean-Marc Miton (FRA)
Christophe Ferron (FRA)
 
MILIEUX
 
Jacky Paillard (FRA)
Anthony Gonçalves (FRA)
Jacques Ferrette (FRA)
Thierry Goudet (FRA)
José Souto (FRA)
Patrick Delamontagne (FRA)
Loïc Pérard (FRA)
Guy-Noël Tapoko (CAM)
Alain Desgages (FRA)
Raymond Keruzoré (FRA)
 
ATTAQUANTS
 
Erwin Kostedde (ALL)
Georg Tripp (ALL)
Jean-Michel Guédé (CIV)
Guilherme Mauricio (FRA)
Souleymane Camara (SEN)
Uwe Krause (ALL)
 

ENTRAÎNEURS

 

Denis Troch (FRA)

Michel Le Milinaire (FRA)

Bernard Maligorne (FRA)

 

Équipe Type

 

Stade Lavallois.png

 

Ils ont joué au Stade Lavallois

 

Jérôme Hiaumet (FRA)

Lionel Perez (FRA)

Arnaud Balijon (FRA)

Pascal Rousseau (FRA)

Lionel Cappone (FRA)

Emmanuel Kundé (CAM)

Patrice Bozon (FRA)

Selim Ben Djemia (TUN)

Hervé Gauthier (FRA)

Patrice Carteron (FRA)

Fouad Chafik (MAR)

Daniel Rodighiero (FRA) 

Stéphane Pedron (FRA)

Hassan Alla (MAR)

Jérôme Leroy (FRA)

Christophe Cazarelly (FRA)

Karl Þórðarson (ISL)

Claude Le Roy (FRA)

Fahid Ben Khalfallah (TUN)

Robert Buigues (FRA)

Christophe Sagna (SEN)

Xavier Gravelaine (FRA)

Ignacio Prieto (CHL)

Ulrich Le Pen (FRA) 

Adrian Sukaj (ALB)

Franck Vandecasteele (FRA)

Christian Bekamenga (CAM)

Chérif Oudjani (ALG)

Jean-François Beltramini (FRA)

Fabrice Do Marcolino (GAB)

Philippe Redon (FRA)

Dramane Coulibaly (MLI)

Mickaël Madar (FRA)

Ricky Owubokiri (NIG)

Franck Bonora (FRA)

Abdelmajid Bourebbou (ALG)

Ange Di Caro (FRA)

Mohamed Chaouch (MAR)

Samuel Lobé (FRA)

Marco Paulo (AGO)

 

Ils ont débuté au Stade Lavallois

 

Franck Nivault (FRA)

Edouard Monoré (FRA)

Pierre Gibaud (FRA)

Lindsay Rose (MAU)

Benoit Maurice (FRA)

Raouf Bouzaiene (TUN)

Nordi Mukiele (FRA)

Samuel Neva (FRA)

Aziz Ben Askar (MAR)

Oumar Solet (FRA)

Roger Bertin (FRA) 

Mehdi Lacen (ALG)

Michel Cougé (FRA)

Éric Stefanini (FRA)

Rémi Gomis (SEN)

Loïc Lambert (FRA) 

Mickaël Pagis (FRA)

 

Le plus capé de l'histoire du Stade Lavallois

 

1) Mickaël Buzaré (FRA) 359 matchs (1998-2010)

Mickaël Buzaré.jpg

2) Christophe Ferron (FRA) 343 matchs (1990-1999/2003-2005)

3) Jean-Marc Miton (FRA) 336 matchs (1978-1989)

4) Guilherme Mauricio (FRA) 310 matchs (1999-2009)

5) Anthony Gonçalves (FRA) 279 matchs (2007-2016)

 

Le meilleur buteur de l'histoire du Stade Lavallois

 

1) Guilherme Mauricio (FRA) 96 buts (1999-2009)

Guilherme Mauricio.jpg

2) Uwe Krause (ALL) 62 buts (1980-1983)

3) Georg Tripp (ALL) 60 buts (1973-1976)

4) Patrick Delamontagne (FRA) 43 buts (1978-1980/1984-1987)

5) Samuel Lobé (FRA) 36 buts (1994-1996)

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS RÉSERVES/JEUNES

Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1984

Champion de DH Ligue Maine en 1985 et 2013

 

SOURCES/RESSOURCES

 

- Stade Lavallois

- Tangofoot

- Stade Lavallois Museum

- Passion Tango

- Le Stade



23/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1187 autres membres