FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Billy Wright

Billy Wright.jpg

Billy Wright

 

William Ambrose "Billy" Wright

Né le 6 février 1924 à Ironbridge (ANG)

Décédé le 3 septembre 1994 à Londres (ANG)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, défenseur central, 1m73

Surnom: "Snowy"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 105 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 53 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections)

(Coupe du Monde: 10 sélections)

(British Home Championship: 38 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 28 septembre 1946 contre l'Irlande du Nord (7-2)

Dernière sélection : le 28 mai 1959 contre les Etats-Unis (8-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png B: 1 sélection, 1 but

 

1939/59 Wolverhampton (ANG) 541 matchs, 16 buts

(Championnat d'Angleterre: 490 matchs, 13 buts)

(Coupe d'Angleterre: 48 matchs, 3 buts)

(Charity Shield: 1 match)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)

 

Il est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs anglais de l'histoire. Il a effectué toute sa carrière dans un unique club : le Wolverhampton Wanderers avec lequel il a notamment remporté trois championnats d'Angleterre (1954, 1958 et 1959). Ailier reconverti défenseur central, Billy Wright était réputé très bon dans les duels. Plus que son talent, c'est sa régularité qui est à l'origine de sa réussite. Un athlète jamais blessé, toujours concentré, simple et limpide. Il intègre l'équipe première de Wolves en D1 dès ses 15 ans en 1939. Lui qui avait débarqué l'année d'avant en répondant à une petite annonce dans un journal annonçant une détection de jeunes joueurs dans son comté de naissance, le Shropshire. Il signe son premier contrat professionnel à 17 ans mais la Seconde Guerre mondiale marque un coup d'arrêt et force le club à suspendre toute activité sportive. Pendant cette période, il rejoint en invité le Leicester City jouant au poste d'attaquant et de défenseur avant de revenir définitivement en 1942. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4775261_201504283458451.jpgL'année suivante, il rejoint l'armée en tant qu'instructeur physique des soldats tout en disputant une centaine de matchs durant cette période de guerre. À la fin du conflit, il lance véritablement sa carrière de footballeur et devient capitaine de l'équipe première après la retraite sportive du capitaine Stan Cullis. Sous le capitanat de "Snowy", surnom donné du fait de la blondeur de ses cheveux, les Wolves remporte à trois reprises le titre de champion dans les années 50 ainsi qu'une Coupe d'Angleterre en 1949, durant cette décennie il ne manque que 31 rencontres, notamment en raison de ses convocations en équipe nationale. C'est donc le 28 septembre 1946 à 22 ans qu'il dispute sa première rencontre internationale officielle contre l'Irlande du Nord au poste d'arrière gauche pour une victoire 7 buts à 2. En 1948, on lui confie le capitanat de l'équipe d'Angleterre suite à la blessure du capitaine George Hardwick contre l'Écosse, rôle qu'il ne quittera plus jusqu'à sa retraite sportive en 1959 et qui lui permet de détenir le record de capitanat en sélection anglaise avec 90 rencontres au compteur. En 1949, il inscrit son premier but en équipe nationale contre la France (premier but d'un défenseur anglais depuis la fin de la guerre). En 1959, Billy Wright dispute son centième match en équipe d'Angleterre contre l'Écosse lors de la British Home Championship, sous les yeux du premier ministre, devenant le premier joueur dans l'histoire du football à franchir cette barre de 100 sélections. Il dispute ses cinq dernières capes avant de prendre sa retraite internationale après un ultime match en sélection contre les États-Unis à Los Angeles pour une large victoire des "Three Lions" 8 buts à 1. Il participe donc au total à 105 rencontres (dont 70 consécutives) en équipe nationale pour 3 buts inscrits. Avec l'Angleterre, l'histoire retient malheureusement les trois échecs lors des Coupes du monde 1950 (élimination en phase de poules), 1954 (quart-de-finaliste vaincu par l'Uruguay) et 1958 (nouvelle élimination dès les poules). En août 1959, il prend sa retraite sportive après 541 rencontres avec les Wolves, quasiment tous en tant que capitaine et aucun carton reçu, ni jaune ni rouge. Après sa carrière de footballeur, il a été manager d'Arsenal dans les années 60. En 1990, il rejoint Wolverhampton en tant que dirigeant. Il meurt des suites d'un cancer du pancréas le 3 septembre 1994 à l'âge de 70 ans. Il a eu droit à sa statue à l'entrée de Molineux, le stade de Wolverhampton, le lieu de sa légende. Là même où ses cendres ont été éparpillées. Selon sa volonté.

 

PALMARÈS


Champion d’Angleterre en 1954, 1958 et 1959 (Wolverhampton)

Vice-Champion d’Angleterre en 1950 et 1955 (Wolverhampton)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1949 (Wolverhampton)

Vainqueur de la Charity Shield en 1949 (Wolverhampton)

Finaliste de la Charity Shield en 1958 (non-joué) (Wolverhampton)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’Argent en 1957

Élu footballeur de l’année FWA du championnat d’Angleterre en 1952

Inclus parmi les 100 légendes de la Football League

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2002

Intronisé au Hall of Fame de Wolverhampton en 2009

Nommé Commandeur de l'Ordre de l'Empire Britannique en 1959

1er joueur à atteindre la barre des 100 sélections en équipe nationale



28/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1033 autres membres