FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Imre Schlosser

Imre Schlosser.jpg

Imre Schlosser

 

Imre Schlosser-Lakatos

Né le 24 janvier 1889 à Budapest (HON)

Décédé le 19 juillet 1959 à Budapest (HON)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Hongrois, Attaquant

Surnom: Slozi

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png 68 sélections, 59 buts

(Matchs amicaux: 65 sélections, 55 buts)

(Jeux Olympiques: 3 sélections, 4 buts)

 

1ère sélection : le 7 octobre 1906 contre la Bohême-Moravie (4-4)

Dernière sélection : le 10 avril 1927 contre l'Autriche (0-6)

 

1905/16 Ferencvaros (HON) 129 matchs, 215 buts

1916/22 MTK Budapest (HON) 115 matchs, 135 buts

1922/25 entraîneur

1925/26 Wiener AC (AUT) 17 matchs, 6 buts

1926/27 Ferencvaros (HON) 14 matchs, 11 buts

1927/28 Budai-33 (HON) 9 matchs, 1 but

 

Source RSSSF : 489 buts

Source El Grafico : 486 buts

 

Il a été l'un des buteurs les plus prolifiques dans le monde du football pendant les premières années du 20ème siècle. Technique, intelligent, rusé, l'immense attaquant à la fine moustache était très bon de la tête et surtout très efficace devant le but. Dans une carrière de joueur qui a duré presque 25 ans, il a établi deux records: celui du nombre de buts pour l'équipe nationale hongroise qui aura tenu jusqu'à l'âge d'or de la Hongrie dans les années 50 ainsi que le record de buts pour le championnat hongrois qui tiens encore aujourd'hui, près d'un siècle après l'avoir effectué avec 417 buts en 318 matchs disputés. Imre Schlosser.jpgNé à Budapest en 1889, Imre Schlosser le futur prodige est repéré par Ferencváros, déjà considéré comme l'un des clubs les plus populaires de son pays et qui lui offre son premier contrat pro à 16 ans. Son impact au sein du jeu est immédiat grâce à son aisance balle au pied et sa précision chirurgicale. Il débute en équipe première en 1905 et inscrit déjà ses premiers buts. En 1906, il débute avec la sélection hongroise à tout juste 17 ans, dans un match nul 4-4 contre la Bohême-Moravie à Prague. Le mois suivant, il inscrit son premier but international lors d'une victoire sur l'Autriche. Il totalise à la fin de sa carrière 68 sélections (chiffre considérable pour l'époque) et 59 buts. En club, il remporte sept fois le championnat de Hongrie avec Ferencvàros dont cinq d'affilés. Imre Schlosser a été crucial pour ces grands succès, terminant meilleur buteur de la ligue hongroise sur l'ensemble des cinq saisons de championnat gagnés consécutivement de 1909 à 1913. Durant même les trois derniers titres gagnés successivement, il ne s'agissait pas seulement du titre de meilleur buteur de la Hongrie, mais le meilleur buteur sur le continent Européen, un exploit qu'il a répété pour une quatrième année consécutive en 1914. Son style rugueux et ses frappes précises ont fait de lui l'attaquant le plus redouté à l'époque. En équipe nationale, son seul fait d'arme est une participation aux Jeux Olympiques de Stockholm en 1912. Il n'aura pas la chance de disputer une grande compétition internationale puisqu'il n'en existait pas encore à son époque. Le 6 novembre 1921, il inscrit son 58ème et dernier but avec les hongrois lors d'une victoire sur la Suède (4 buts à 2), record de l'époque dépassé par Ferenc Puskas lors de la fameuse victoire historique des hongrois contre l'Angleterre (6 buts à 3) à Wembley en 1953. Il signe ensuite pour le MTK Budapest où il remporte de nouveaux six titres de champion de Hongrie consécutives. Un palmarès impressionnant pour un joueur aussi méconnu. Il terminera sa carrière a l'âge de 39 ans dans un petit club de la capitale. Par la suite, il poursuit une brève carrière d'entraîneur qui le mène en Suède et en Pologne. Au total, il a disputé 303 matchs dans le championnat hongrois et a marqué à 411 reprises, une moyenne remarquable de 1,33 buts par match et un record de but qui n'a jamais été égalé encore à ce jour. Malheureusement il décède en 1959, trois mois avant son 70ème anniversaire.

 

PALMARÈS


Champion de Hongrie en 1907, 1909, 1910, 1911, 1912, 1913, 1927 (Ferencvaros), 1917, 1918, 1919, 1920, 1921 et 1922 (MTK Budapest)

Vice-champion de Hongrie en 1908 et 1914 (Ferencvaros)

Vainqueur de la Coupe de Hongrie en 1913 et 1927 (Ferencvaros)

Finaliste de la Coupe de Hongrie en 1912 (Ferencvaros)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur footballeur hongrois de l’année en 1912

Meilleur buteur du championnat de Hongrie en 1909 (30 buts), 1910 (18 buts), 1911 (38 buts), 1912 (34 buts), 1913 (33 buts), 1914 (21 buts) (Ferencvaros) et 1917 (38 buts) (MTK Budapest)

Élu champion Éternel de Ferenvaros en 1974

 

DIVERS


- Il a également eu un fils footballeur, Norbert Solymosi, qui a joué pour le BSZKRT et le Nagyvaradi AC.



25/01/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1044 autres membres