FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Hongrie


Lajos Detari

Lajos Detari.png
Lajos Détári

 

Lajos Détári

Né le 24 avril 1963 à Budapest (HON)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Hongrois, Milieu offensif, 1m78

Surnom: le Platini hongrois

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png 61 sélections, 13 buts

(Matchs amicaux: 26 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du monde: 17 sélections, 4 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 13 sélections, 3 buts)

(Coupe Kirin: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 22 août 1984 contre la Suisse (3-0)

Dernière sélection : le 16 novembre 1994 contre la Suède (0-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png espoirs: 12 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png U18: 3 sélections, 3 buts

 

1980/87 Budapest Honvéd (HON) 145 matchs, 79 buts
(Championnat de Hongrie: 134 matchs, 72 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 8 matchs, 7 buts)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)
1987/88 Eintracht Francfort (ALL) 39 matchs, 14 buts
(Championnat d'Allemagne: 33 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Allemagne: 6 matchs, 3 buts)
1988/90 Olympiakos (GRE) 55 matchs, 33 buts
1990/92 Bologne (ITA) 42 matchs, 14 buts
1992/93 Ancône (ITA) 34 matchs, 10 buts
(Championnat d'Italie: 32 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs, 1 but)
1993 Ferencváros (HON) 16 matchs, 2 buts
(Championnat de Hongrie: 13 matchs, 1 but)
(Supercoupe de Hongrie: 1 match)
(Coupe des Coupes: 2 matchs, 1 but)
1994 Genoa (ITA) 8 matchs, 1 but
1994/96 Neuchâtel Xamax (SUI) 38 matchs, 12 buts
1996/98 VSE St. Pölten (AUT) 13 matchs, 8 buts
1999 BVSC Budapest (HON) 17 matchs, 8 buts
1999/2000 Dunakeszi VSE (HON) 17 matchs, 4 buts
 
Lajos Detari incarne la dernière conquête du football hongrois. Dans les années 80, ce mec était considéré comme le futur Platini pour sa tendance naturelle à marquer énormément de buts en tant que milieu-meneur, notamment un nombre incalculable de coups francs avec Budapest, l'Olympiakos et Bologne. Certes, il se montrait même décisif balle au pied au cours d'une rencontre mais le hongrois était surtout charismatique lorsqu'il défiait seul l'adversaire. Son but sur coup franc en finale de la Coupe d’Allemagne 1988, sous les couleurs de l’Eintracht Francfort face au VfL Bochum, a été synonyme de victoire (1 but à 0). Après quelques saisons au Budapest Honvéd (1980-87), où le milieu de terrain a fini trois fois meilleur buteur du championnat hongrois, et son passage en Allemagne, il signe un transfert record de 17,2 millions de marks à l'Olympiakos présidé alors par le crapuleux Georges Koskotas (condamné dans la même période pour détournement de 200 millions de dollars à la banque de Crète). Soit alors le 3ème transfert le plus élevé de l’histoire derrière Maradona et Gullit à l'époque. Malgré un bon bilan comptable, il ne remportera qu'une coupe de Grèce, trop peu pour un tel investissement. À 27 ans, épuisé mentalement, il commence une carrière de globe-trotter qui l'emmène en Italie, en Autriche, en Suisse pour finir sa carrière chez lui en 2000. En sélection, il avait illuminé le jeu des Magyars pendant le Mondial 1986 au Mexique, la dernière participation à une phase finale de Coupe du Monde pour l'équipe nationale. C’est lui-même qui a inscrit le dernier but hongrois dans le cadre de l’épreuve suprême. Il s’agissait d’un but hasardeux inscrit au premier tour contre le Canada. Individualiste et débrouillard, Lajos Detari, symbole du football hongrois des années 80 et 90, symbolise aussi l’état du football hongrois dans son ensemble. Non seulement Detari représente le football hongrois, mais celui-ci l’entraîne également dans sa chute. 
 
PALMARÈS
Champion de Hongrie en 1984, 1985 et 1986 (Budapest Honvéd)
Vice-champion de Grèce en 1989 (Olympiakos)
Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1988 (Eintracht Francfort)
Vainqueur de la Coupe de Hongrie en 1985 (Budapest Honvéd) et 1994 (Ferencvaros)
Finaliste de la Coupe de Hongrie en 1983 (Budapest Honvéd)
Vainqueur de la Coupe de Grèce en 1990 (Olympiakos)
Vainqueur de la Supercoupe de Hongrie en 1993 (Ferencvaros)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu footballeur hongrois de l'année en 1985
Meilleur buteur du championnat de Hongrie en 1985 (18 buts), 1986 (27 buts) et 1987 (19 buts) (Budapest Honvéd)

04/10/2019
0 Poster un commentaire

Imre Garaba

Imre Garaba.jpg
Imre Garaba

 

Garaba Imre

Né le 29 juillet 1958 à Vác (HON)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Hongrois, Défenseur central, 1m80

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png 82 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 42 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 16 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 6 sélections)

(Qualif Euro: 18 sélections)

 

1ère sélection : le 20 avril 1980 contre la Tchécoslovaquie (0-1)

Dernière sélection : le le 1er mai 1991 contre l'Italie (1-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png espoirs: 3 sélections

 

1976/79 Dunakanyar-Vác (HON)
1979/87 Budapest Honvéd (HON) 224 matchs, 13 buts
1987/89 Rennes (FRA) 77 matchs, 8 buts
(Championnat de France de D2: 65 matchs, 5 buts)
(Coupe de France: 12 matchs, 3 buts)
1989/92 Charleroi (BEL) 55 matchs
1992/93 BVSC Budapest (HON) 21 matchs, 2 buts
 
Solide défenseur, Imre Garaba fait l’essentiel de sa carrière avec le club phare de son pays, le prestigieux Budapest Honvéd. Garaba est également un élément de base de sa sélection nationale, puisqu’il cumule plus de 80 sélections au cours de sa carrière, disputant au passage deux Coupe du Monde (1982 et 1986). Après avoir tout gagné dans son pays, Garaba s’exile en 1987 en France, et rejoint un Stade rennais tout juste relégué en Division 2. Il y devient titulaire indiscutable durant deux années en défense centrale, associé à Thierry Robert puis à François Denis. En 1989, le Stade rennais restant toujours en D2, il part jouer en Division 1 belge avec Charleroi durant trois saisons, puis termine sa carrière dans son pays. Par la suite, il réalise une courte carrière d’entraîneur en Hongrie, sans obtenir autant de succès que lorsqu’il était joueur, puis se lance en politique.
 
PALMARÈS
Champion de Hongrie en 1980, 1984, 1985 et 1986 (Honvéd Budapest)
Vainqueur de la Coupe de Hongrie en 1985 (Honvéd Budapest)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu meilleur footballeur hongrois de l'année en 1982

13/06/2019
0 Poster un commentaire

Geza Toldi

Geza Toldi.jpg
Géza Toldi

 

Toldi Géza

Né le 11 février 1909 à Budapest (HON)

Décédé le 16 août 1985 à Budapest (HON)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Hongrois, Attaquant, 1m70

Surnom: "Tunigold"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png 46 sélections, 25 buts

(Matchs amicaux: 27 sélections, 11 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection, 1 but)

(Coupe du Monde: 4 sélections, 2 buts)

(Coupe Internationale: 14 sélections, 10 buts)

 

1ère sélection : le 14 avril 1929 contre la Suisse (4-5)

Dernière sélection : le 19 mai 1940 contre la Roumanie (2-0)

 

1927/39 Ferencváros (HON) 212 matchs, 203 buts
1939/41 Gamma FC (HON) 36 matchs, 22 buts
1941/42 Szegedi AK (HON) 30 matchs, 23 buts
1942/43 Ferencváros (HON) 11 matchs, 10 buts
1943/45 Seconde Guerre Mondiale
1945/46 Zuglói MADISZ (HON) 35 matchs, 13 buts
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe du Monde en 1938 (Hongrie)
Vainqueur de la Coupe Mitropa en 1937 (Ferencváros)
Finaliste de la Coupe Mitropa en 1938 et 1939 (Ferencváros)
Champion de Hongrie en 1928, 1932, 1934 et 1938 (Ferencváros)
Vice-champion de Hongrie en 1929, 1930, 1935, 1937 et 1939 (Ferencváros)
Vainqueur de la Coupe de Hongrie en 1928, 1933, 1935 et 1943 (Ferencváros)
Finaliste de la Coupe de Hongrie en 1931 et 1932 (Ferencváros)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Meilleur footballeur hongrois de l'année en 1938
Meilleur buteur du championnat de Hongrie en 1934 (27 buts) (Ferencváros)

27/01/2019
0 Poster un commentaire

Lajos Tichy

Lajos Tichy.jpg
Lajos Tichy

 

Lajos Tichy

Né le 21 mars 1935 à Budapest (HON)

Décédé le 6 janvier 1999 à Budapest (HON)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Hongrois, Attaquant

Surnom: "Bombardier de la nation"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png 72 sélections, 51 buts

(Matchs amicaux: 43 sélections, 29 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 6 sélections, 4 buts)

(Coupe du Monde: 8 sélections, 7 buts)

(Qualif Euro: 6 sélections, 4 buts)

(Euro: 1 sélection)

(Coupe Internationale: 8 sélections, 7 buts)

 

1ère sélection : le 8 mai 1955 contre la Norvège (5-0)

Dernière sélection : le 1er septembre 1971 contre la Yougoslavie (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Juniors: 8 sélections

 

1953/71 Budapest Honvéd (HON) 318 matchs, 242 buts

 

Lajos Tichy a succédé avec succès à Ferenc Puskás dans le rôle de buteur en chef de la sélection hongroise. Il a inscrit quatre buts lors de la Coupe du Monde 1958 et trois autres au Mondial 1962. Ses frappes puissantes lui ont valu le surnom de "Bombardier de la nation". Il est décédé en 1999. En 2002, deux buts inscrits lors d'un match amical face au Liban ont été ajoutés à son total qui est ainsi passé de 49 à 51 réalisations.

 

PALMARÈS


3ème de l'Euro 1964 (Hongrie)

Vainqueur du Championnat d’Europe Juniors en 1953 (Hongrie)

Vainqueur de la Coupe Mitropa en 1959 (Budapest Honvéd)

Champion de Hongrie en 1954, 1955 et 1956 (non-officiel) (Budapest Honvéd)

Vice-champion de Hongrie en 1958, 1963 (Automne), 1964 et 1969 (Budapest Honvéd) 

Vainqueur de la Coupe de Hongrie en 1964 (Budapest Honvéd)

Finaliste de la Coupe de Hongrie en 1955, 1968 et 1969 (Budapest Honvéd)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu Meilleur footballeur hongrois de l'année en 1959

Meilleur buteur du championnat de Hongrie en 1959 (15 buts), 1961 (21 buts), 1962 (23 buts), Automne 1963 (13 buts) et 1964 (28 buts) (Budapest Honvéd)

Nommé citoyen d'honneur de Kispest en 1992


26/01/2019
0 Poster un commentaire

Vilmos Kohut

Vilmos Kohut.jpg
Vilmos Kohut

 

Vilmos "Willy" Kohut

Né le 17 juin 1906 à Budapest (HON)

Décédé le 18 février 1986 à Budapest (HON)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Hongrois, Attaquant, 1m76

Surnom: Le canon hongrois

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png 26 sélections, 14 buts

(Matchs amicaux: 19 sélections, 10 buts)

(Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)

(Coupe Internationale: 5 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 18 janvier 1925 contre l'Italie (2-1)

Dernière sélection : le 12 juin 1938 contre la Suisse (2-0)

 

1924/33 Ferencváros (HON) 210 matchs, 96 buts
(Championnat de Hongrie: 181 matchs, 74 buts)
(Coupe de Hongrie: 29 matchs, 22 buts)
1933/39 Olympique de Marseille (FRA) 183 matchs, 93 buts
(Championnat de France: 150 matchs, 64 buts)
(Coupe de France: 33 matchs, 29 buts)

 

25 fois international hongrois et sélectionné pour la première fois alors qu'il n'avait pas seize ans, Vilmos Kohut était un phénoménal ailier, petit, rablé, puissant, rapide qui, six saisons durant (1933-39), allait tenir sous le charme les supporters marseillais et devenir avec son compère Eisenhoffer, la grande attraction des années 30. Avec les olympiens, il enlève deux coupes de France (en 1935 contre Rennes et en 1938 contre Metz) et un titre de champion. Il prend part également à la Coupe du Monde en 1938, même s'il ne joue ni la demi-finale ni la finale que son pays perd contre la grande Italie à Colombes. Onze ans plus tôt, en 1927 à Budapest, le petit Willy avait fait partie de ce Onze magyar qui avait infligé à la sélection française l'une des plus grandes déculottées de son histoire (13 buts à 1).

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe du Monde en 1938 (Hongrie)

Vainqueur de la Coupe Mitropa en 1928 (Ferencvaros)

Champion de France en 1937 (Olympique de Marseille)

Vice-champion de France en 1938 et 1939 (Olympique de Marseille)

Champion de Hongrie en 1926, 1927, 1928 et 1932 (Ferencvaros)

Vice-champion de Hongrie en 194, 1925, 1929 et 1930 (Ferencvaros)

Vainqueur de la Coupe de France en 1935 et 1938 (Olympique de Marseille)

Finaliste de la Coupe de France en 1934 (Olympique de Marseille)

Vainqueur de la Coupe de Hongrie en 1927, 1928 et 1933 (Ferencvaros)

Finaliste de la Coupe de Hongrie en 1931 et 1932 (Ferencvaros)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu Meilleur footballeur hongrois de l'année en 1927


08/12/2018
0 Poster un commentaire

Dezso Novak

Dezso Novak.jpg
Dezső Novák

 

Dezső Novák

Né le 3 février 1939 à Jàk (HON)

Décédé le 26 février 2014 à Budapest (HON)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Hongrois, Défenseur droit, 1m74

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png 9 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 4 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection, 1 but)

(Qualif Euro: 2 sélections)

(Euro: 1 sélections, 2 buts)

(Coupe Internationale: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 25 octobre 1959 contre la Suisse (8-0)

Dernière sélection : le 11 mai 1968 contre l'URSS (0-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Olympique: 19 sélections, 1 but

 

1955 Szombathelyi Postás (HON)
1956/61 Szombathelyi Haladás (HON) 82 matchs, 12 buts
1961/72 Ferencváros (HON) 251 matchs, 57 buts
 
Dezso Novak a été international entre 1959 et 1968, le temps de remporter l'or olympique en 1964 et 1968 et le bronze en 1960. Il reste à ce jour le seul footballeur à avoir remporté trois médailles olympiques. Ce défenseur droit, qui a évolué à Ferencvaros, dans la capitale hongroise, fut également meilleur buteur du Championnat d'Europe des nations en 1964. Sa fin de carrière de footballeur coïncide avec l'ultime succès hongrois en compétition internationale et la dernière finale disputée de Ferencvaros en Coupe des villes de foires. La fin d'une époque. Devenu entraîneur de Ferencvaros, il fut le premier entraîneur à qualifier un club hongrois pour la nouvelle formule de la Ligue des Champions (1995-1996). Il est décédé le 26 février 2014 à l'âge de 75 ans.
 
PALMARÈS
3ème de l'Euro 1964 (Hongrie)
Médaille d’or des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964 et de Mexico en 1968 (Hongrie)
Médaille de bronze des Jeux Olympiques de Rome en 1960 (Hongrie)
Vainqueur de la Coupe d’Europe des villes de foires en 1965 (Ferencvaros)
Finaliste de la Coupe d’Europe des villes de foires en 1968 (Ferencvaros)
Champion de Hongrie en 1963, 1964, 1967 et 1968 (Ferencvaros)
Vice-champion de Hongrie en 1965, 1966, 1970 et 1971 (Ferencvaros)
Vainqueur de la Coupe de Hongrie en 1972 (Ferencvaros)
Finaliste de la Coupe de Hongrie en 1966 (Ferencvaros)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur de l’Euro 1964 (2 buts) (Hongrie)
Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1964
Nommé Commandeur de l'Ordre du Mérite hongrois en 1994 puis Officier en 2004

05/10/2018
0 Poster un commentaire