FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Josip Skoblar

Josip Skoblar.jpg
Josip Skoblar

 

Josip Skoblar

Né le 12 mars 1941 à Privlaka (ex-YOU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png Croate / https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png Yougoslave, attaquant, 1m82

Surnoms: L'ange dalmate, "Josko"

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 32 sélections, 11 buts

 

1958/59 NK Zadar (ex-YOU)

1959/66 OFK Belgrade (ex-YOU) 162 matchs, 63 buts

1966/70 Hanovre (ALL) 57 matchs, 30 buts

1966/67 Olympique de Marseille (FRA) (Prêt) 15 matchs, 13 buts

1969/75 Olympique de Marseille (FRA) 194 matchs, 158 buts

19744/77 NK Rijeka (ex-YOU) 36 matchs, 10 buts

 

100 buts lors de ses 100 premiers matchs avec l’OM au début des années 70, Josip Skoblar incarnait à lui seul la devise du club. Champion de France à deux reprises avec Marseille, le croate finira son aventure phocéenne avec plus de 150 buts à son actif. Jeu de tête, détente, frappes brossées des deux pieds, Josip avait tous les atouts dans son jeu, y compris un sacré tempérament de gagneur. Un joueur ancré au rang de légende à Marseille. Josip-Skoblar.jpgSkoblar a d'abord sévi dans son pays avant de rejoindre le club olympien. Né dans la région de Zadar connue pour être un petit coin de paradis au bord de la mer Adriatique, Skoblar débute au sympathique club du NK Zadar en 1958. Très rapidement ce formidable buteur rejoint un club plus huppé et fait le bonheur de l'OFK Belgrade pendant 9 saisons. Il dispute 162 matchs pour 63 buts inscrits et remporte deux fois la Coupe de Yougoslavie en 1962 et 1966. Très vite appelé en sélection, il fait partie de l'équipe nationale yougoslave qui échoue en demi-finale de la coupe du Monde au Chili en 1962. Il marque 11 buts en 32 apparitions sous le maillot de l'équipe nationale, une carrière internationale plutôt courte compte tenu de la suite de sa carrière. Après un passage en Allemagne à Hanovre, il débarque à Marseille d'abord sous la forme d'un prêt pour une saison. Buteur dès son premier match lors d'un déplacement à Valenciennes (défaite 2 buts à 1), il joue une quinzaine de matchs pour autant de buts. Rappelé par Hanovre, son retour fût un peu difficile et son transfert définitif vers l'OM une saison plus tard ne se fait pas attendre. Skoblar confirme très vite ses talents de buteur. On le surnomme "l'Aigle dalmate" pour son regard froid et sa précision devant les buts adverses, un véritable cauchemar pour les défenseurs de l'époque. En duo avec le suédois Roger Magnusson, il forme une paire magique qui marque l'histoire du club marseillais. Pied droit, pied gauche, tête, genoux, tout y passe : sa puissance, sa vivacité et son sens du placement en font le cauchemar des gardiens. Toujours là pour reprendre les caviars de Magnusson, il enfile les buts comme l'OM les succès. Il remporte deux titres de champion de France (1971 et 1972) et une coupe de France (1972), mais surtout un record encore jamais battu dans l’hexagone (soulier d’or européen en 1971 avec un total de 44 buts inscrits en une saison sans tirer les pénalties). Il termine trois fois de suite meilleur buteur du championnat de France (1971, 1972 et 1973) s'offrant un total de 151 buts lors de ses 7 saisons olympiennes. Par la suite, Skoblar quitte Marseille chassé par l'arrivée des brésiliens Jairzinho et Paulo César et achève sa carrière de joueur au NK Rijeka. Revenu trente mois plus tard en tant que directeur technique de l'OM, l'expérience tourne court. Il commence alors une carrière d'entraîneur prenant en charge notamment l'Hambourg SV et l'Hadjuk Split avec lequel il remporte à deux reprises la coupe de Yougoslavie. Il assure même l'intérim sur le banc olympien le temps d'un match aux côtés de Marc Levy en août 2001. L'aigle dalmate plane toujours sur les phocéens.

 

PALMARÈS


4ème de la Coupe du Monde en 1962 (Yougoslavie)

Champion de France en 1971 et 1972 (Olympique de Marseille)

Vainqueur de la Coupe de France en 1972 (Olympique de Marseille)

Vice-champion de Yougoslavie en 1964 (OFK Belgrade)

Vainqueur de la Coupe de Yougoslavie en 1962 et 1966 (OFK Belgrade)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Soulier d’or européen en 1971 (44 buts)

Meilleur buteur du Championnat de France en 1971 (44 buts), 1972 (30 buts) et 1973 (26 buts) (Olympique de Marseille)

Recordman de buts inscrits en une saison du championnat de France (44 buts)

Élu meilleur joueur étranger du championnat de France en 1970 et 1971

Nommé Chevalier de l'Ordre National du Mérite en 2015

 

VIDÉO




29/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 979 autres membres