Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Yougoslavie (disparu)


Nenad Bjekovic

Nenad Bjekovic.jpg
Photo: ©Presse Sports

 

Nenad Bjeković

 

Né le 5 novembre 1957 à Zrenjanin (YOU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864378_201505293642398.png Serbe, Attaquant, 1m78

Surnoms: Bjeko, le petit Monstre

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 22 sélections, 4 buts

(Matchs amicaux: 16 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 19 décembre 1968 contre le Brésil (2-3)

Dernière sélection : le 24 février 1976 contre l'Algérie (1-2)

 

1965/69 Proleter Zrenjanin (YOU) 103 matchs, 27 buts
1969/76 Partizan Belgrade (YOU) 198 matchs, 82 buts
1976/81 OGC Nice (FRA) 170 matchs, 108 buts
(Championnat de France: 143 matchs, 85 buts)
(Coupe de France: 25 matchs, 21 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs, 2 buts)

 

Élu joueur du siècle de l'OGC Nice, Nenad Bjeković a marqué de son empreinte l'histoire du Gym.

 

Enfant d’un ex-joueur pro, le jeune gamin fait ses débuts dans le club de sa ville le Proleter Zrenjanin. Ça sent bon le bloc de l’Est et la Yougoslavie made in Tito avec ses écoles de foot qui produisent en série des attaquants aussi racés que techniques. Au bout de quatre saisons, il part au Partizan Belgrade et y marque énormément de buts. Exactement 82 en 198 rencontres. Après un titre de champion et de meilleur buteur pour son dernier exercice, il arrive à l'âge "légal" pour traverser le Rideau de Fer et débarque en France, à l'OGC Nice, malgré un précontrat paraphé avec les Hollandais de l'AZ Alkmaar. Mais les dirigeants niçois ont gonflés la mise. Ils ne le regretteront jamais. Rapidement tombé amoureux de la ville et du club, "Bjeko" va vite devenir un avant-centre impitoyable en première division. Au milieu des années 70, sa classe et son talent éclate à chaque rencontre. Excellent dans les airs, intelligent et robuste, le bomber azuréen se montre très prolifique: 108 réalisations toutes compétitions confondues en quatre saisons et demi. Pas assez pour emmener le club niçois plus haut que le ventre mou, malgré une finale perdue de coupe de France en 1978 (défaite 1 but à 0 contre l'ASNL de Platini). Pour toutes ses belles performances, le yougoslave aux 22 sélections se voit néanmoins récompensé du trophée du meilleur joueur étranger de l'Hexagone en 1979. Après l'arrêt de sa carrière en raison d'un coup de coude dans l'œil un soir de novembre 1980 du côté du stade de l'Abbé-Deschamps d'Auxerre, il change de costume et devient entraîneur. D'abord au Partizan Belgrade puis à l’OGC Nice ensuite à la fin des années 80. Lors de la saison 1988-89, les Niçois terminent sixième et ratent de peu une qualification européenne. Buteur légendaire dans la baie des anges, l'idole du Ray restera l'un des joueurs les plus élégants à avoir porté le maillot rouge et noir.

 

PALMARÈS

 

Finaliste de la Coupe de France en 1978 (OGC Nice)

Champion de Yougoslavie en 1976 (Partizan Belgrade)

Vice-champion de Yougoslavie en 1970 (Partizan Belgrade)

Champion de Yougoslavie de D2 (groupe Est) en 1967 (Proleter Zrenjanin)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Élu meilleur joueur étranger du championnat de France en 1979

Meilleur buteur du championnat de Yougoslavie en 1976 (24 buts) (Partizan Belgrade)


05/11/2022
0 Poster un commentaire

Faruk Hadžibegic

Faruk Hadzibegic.jpg
Photo: ©Peter Robinson/PA Images

 

Faruk Hadžibegić

 

Né le 7 octobre 1957 à Sarajevo (YOU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861403_201505270603992.png Bosnien, Libéro, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 61 sélections, 6 buts

(Matchs amicaux: 27 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Euro: 15 sélections, 2 buts)

(Euro: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 13 octobre 1982 contre la Norvège (1-3)

Dernière sélection : le 25 mars 1992 contre les Pays-Bas (0-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png B: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png espoirs: 1 sélection

 

1976/85 FK Sarajevo (YOU) 262 matchs, 26 buts
(Championnat de Yougoslavie: 241 matchs, 25 buts)
(Coupe de Yougoslavie: 17 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
1985/87 Real Betis (ESP) 84 matchs, 8 buts
(Championnat d'Espagne: 75 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Espagne: 9 matchs)
1987/94 FC Sochaux (FRA) 274 matchs, 18 buts
(Championnat de France: 209 matchs, 8 buts)
(Championnat de France de D2: 33 matchs, 8 buts)
(Coupe de France: 28 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
1994/95 Toulouse FC (FRA) 8 matchs

 

Défenseur central solide et élégant, Faruk Hadžibegić était un technicien hors pair, indissociable de la grande époque du FC Sochaux de la fin des années 80 et de son binôme Mécha Baždarević.

 

Originaire de la République populaire de Bosnie-Herzégovine alors rattachée à la Yougoslavie, il fréquente le club de son quartier, le Fudbalski Klub Sarajevo, là où son paternel, plombier de profession, l’emmenait regarder son idole Asim Ferhatović aux entraînements des "Manijaci". Un club qu’il incorpore dès son neuvième anniversaire avant d’en devenir une des grandes stars, auprès d’un certain Safet Sušić. Il passe neuf saisons en équipe première, dispute plus de 200 rencontres et remporte le graal, un titre de champion, deuxième trophée majeur du club après 1967, au nez et à la barbe des grands clubs de l'époque comme l'Étoile Rouge ou le Partizan Belgrade. Une fois ses 28 ans atteint, comme le veut la réglementation du pays, il peut partir jouer ailleurs. Direction l'Espagne du côté du Betis Séville le temps de deux saisons avant de débarquer à Sochaux en 1987, qui vient d'être fraîchement relégué en deuxième division. Un point qui ne portera pas préjudice à sa carrière. En effet, avec son pote Mehmed Baždarević, les deux hommes font aussitôt remonter le club parmi l'élite. La même saison, ils atteignent la finale de la Coupe de France. Après avoir sorti le Paris SG, Montpellier, Lens et Nice, ils sont battus au Parc des Princes par le FC Metz aux tirs au but. Fidèle parmi les fidèles, il reste dans le Doubs durant sept saisons, avec un parcours plus confus par la suite. Après un dernier baroud d'honneur à Toulouse, il revient sur le banc du FCSM en tant que coach, sans pour autant connaître la même réussite. Pilier de la sélection yougoslave, il portera le maillot des "Plavi" à 61 reprises. Il sera sur le terrain lors de l'Euro 84 en France et durant la Coupe du Monde 90 en Italie. Quart de finaliste malheureux face à l'Argentine, il loupe le penalty décisif face à Sergio Goycochea lors de la séance fatidique, lui pourtant le roi de l’exercice. Ce sera la dernière action de la Yougoslavie unifiée dans un tournoi international. Effectivement, le conflit commence, le pays se disloque. Faruk dit alors stoppe à la sélection en 1992. Trop vieux pour enfiler celui de la Bosnie, il sera à la base de la reconnaissance de la fédération par l’UEFA et la FIFA avant de devenir l’un des tout premiers sélectionneurs des "Zmajevi". Depuis, Faruk multiplie les expériences sur les bancs de touche.

 

PALMARÈS

 

Champion de Yougoslavie en 1985 (FK Sarajevo)

Vice-champion de Yougoslavie en 1980 (FK Sarajevo)

Finaliste de la Coupe de France en 1988 (FC Sochaux)

Vice-champion de France de D2 en 1988 (FC Sochaux)

Finaliste de la Coupe de Yougoslavie en 1983 (FK Sarajevo)


28/09/2022
0 Poster un commentaire

Petar Krivokuca

Petar Krivokuca.jpg
Photo: ©DR
 
Petar Krivokuća
 
Петар Kpивoкућa
Né le 12 juin 1947 à Rokci (YOU)
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864378_201505293642398.png Serbe, Défenseur droit
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 13 sélections
(Matchs amicaux: 10 sélections)
(Qualif Coupe du Monde: 3 sélections)
 
1ère sélection : le 14 juin 1972 contre le Venezuela (10-0)
Dernière sélection : le 5 juin 1974 contre l'Angleterre (2-2)
 
1966/67 Javor Ivanjica (YOU)
1967/68 Sloboda Užice (YOU)
1968/76 Étoile Rouge de Belgrade (FRA) 142 matchs, 11 buts
1976/77 Iraklis Thessalonique (GRE) 13 matchs
1977/78 FC Rouen (FRA) 27 matchs, 1 but
1978/83 Obilić Belgrade (YOU)
1983/84 Voždovački SK (YOU)
 
Petar Krivokuća fait partie des meilleurs arrières droits de l'histoire du foot yougoslave.
 
Arrière latéral énergique, il fait les beaux jours de l'Étoile Rouge de Belgrade durant sept saisons au début des années 70, remportant trois titres de champion et deux coupes de Yougoslavie pour 142 matchs disputés. En équipe nationale, il côtoie les mêmes coéquipiers et obtient au total 13 sélections. D'ailleurs, il fait partie des 26 joueurs Yougoslaves présélectionnés pour disputer la Coupe du Monde 1974. Après s'être blessé quelques jours avant le début de la compétition lors d'une rencontre amicale face à l'Angleterre, il fait malheureusement partie des quatre bannis qui ne rejoindront pas le Mondial organisé en Allemagne de l'Ouest. Des pépins physiques qui le poursuivront par la suite avec deux opérations du ménisque. Arrivé à l'âge "légal" pour traverser le Rideau de fer, il part en Grèce une saison à l'Iraklis Thessalonique avant de poser ses valises en première division à Rouen pour épauler la défense des "Diables Rouges". De son Séjour dans l'Hexagone, Krivokuća dispute 27 rencontres et ne plante qu'un seul petit but, c'était contre son compatriote Ivan Curkovic, lors d'une victoire 2 buts à 1 des Verts de Saint-Etienne. Malheureusement, il ne peut empêcher la relégation. Il rentre terminer tranquillement sa carrière au pays.
 
PALMARÈS
 
Champion de Yougoslavie en 1969, 1970 et 1973 (Étoile Rouge de Belgrade)
Vice-champion de Yougoslavie en 1972 (Étoile Rouge de Belgrade)
Vainqueur de la Coupe de Yougoslavie en 1970 et 1971 (Étoile Rouge de Belgrade)
Finaliste de la Coupe de Yougoslavie en 1973 (Étoile Rouge de Belgrade)

14/09/2022
0 Poster un commentaire

Branko Brnovic

Branko Brnovic.jpg
Photo: ©Marcus Brandt/Bongarts

 

Branko Brnović

 

Бранко Брновић

Né le 8 août 1967 à Titograd (YOU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864379_201505294022888.png Monténégrin, Milieu défensif, 1m82

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 27 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 13 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 20 septembre 1989 contre la Grèce (3-0)

Dernière sélection : le 29 juin 1998 contre les Pays-Bas (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png B: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png espoirs: 12 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png U20: 5 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png U18: 7 sélections, 1 but

 

1987/91 Budućnost (YOU) 100 matchs, 13 buts
1991/94 Partizan Belgrade (YOU) 88 matchs, 11 buts
1994/2000 Espanyol Barcelone (ESP) 167 matchs, 3 buts
(Champion d'Espagne: 146 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Espagne: 18 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)
2006/07 Kom (MNE) 15 matchs, 2 buts
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 1987 (Yougoslavie)
Finaliste du Championnat d’Europe espoirs en 1990 (Yougoslavie)
Champion de Yougoslavie en 1993 et 1994 (Partizan Belgrade)
Vice-champion de Yougoslavie en 1992 (Partizan Belgrade)
Vainqueur de la Coupe de Yougoslavie en 1992 et 1994 (Partizan Belgrade)
Finaliste de la Coupe de Yougoslavie en 1993 (Partizan Belgrade)

26/07/2022
0 Poster un commentaire

Ratko Svilar

Ratko Svilar.jpg
Photo: ©Reporters

 

Ratko Svilar

 

Né le 6 mai 1950 à Crvenka (YOU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864378_201505293642398.png Serbe, Gardien de but, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 9 sélections

(Matchs amicaux: 4 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 25 septembre 1976 contre l'Italie (0-3)

Dernière sélection : le 1er juin 1983 contre la Roumanie (1-0)

 

1970/73 FK Crvenka (YOU) 31 matchs
1973/80 Vojvodina Novi Sad (YOU) 201 matchs
1978 Rochester Lancers (USA) (Prêt) 16 matchs
1980/96 Royal Antwerp FC (BEL) 243 matchs
 
Légende de l’Antwerp, Ratko Svilar était un ancien gardien international yougoslave.
 
International à 8 reprises, le portier au look d’Indien et aux détentes de léopard débarque au Royal Antwerp en 1980, après s'être révélé au Vojvodina Novi Sad. Titulaire indiscutable des "Great Old", il est relégué sur le banc par Wim De Coninck en 1987, mais reste cependant au club en tant que doublure du haut de ses déjà 37 printemps. En 1991, l'Antwerp s'offre Stevan Stojanovic, le gardien de l'Étoile Rouge de Belgrade vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions contre l'OM cette année-là, pour remplacer De Coninck alors blessé pour une longue durée (il partira en fin de saison). Stojanovic ne s'imposera jamais et laissera sa place à "Papy" Svilar, 41 ans, dans les cages anversoises. Il y restera cinq ans, dont quatre en tant que titulaire, et raccroche en 1996, après être devenu le joueur le plus âgé à avoir joué en D1 belge, à 44 ans, 4 mois et 4 jours. Son fils, Mile Svilar, né à Anvers en 1999 et formé à Anderlecht, est également gardien de but. Il est d'ailleurs devenu le portier le plus jeune à commencer un match de Ligue des champions. À 18 ans et 52 jours.
 
PALMARÈS
 
Finaliste de la Coupe des Coupes en 1993 (finale non-jouée) (Royal Antwerp FC)
Vice-champion de Yougoslavie en 1975 (Vojvodina Novi Sad)
Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1992 (Royal Antwerp FC)
Vice-champion de Yougoslavie de D2 (groupe Nord) en 1972 (FK Crvenka)

06/05/2022
0 Poster un commentaire